samedi 28 mai 2016

Projet Elsa 2 – phrases 21-23

En menos de tres minutos, la anciana atrapada en un cuerpo marchito se había transformado en un coloso metálico, un cefalotórax de titanio del que emergían cuatro poderosas extremidades. Leila activó el sistema holográfico, y sólo entonces se giró para mirarse en el enorme espejo que había junto a su cama. En el centro del tórax gris acero, junto al vocalizador, brillaba su avatar, una imagen holográfica que mostraba el rostro que había tenido Leila hacía mucho tiempo: unos ojos oscuros y despiertos que brillaban en un rostro altivo y anguloso.

Traduction temporaire :
En moins de trois minutes, la vieille femme, prisonnière d’un corps desséché était devenue un colosse métallique, un céphalothorax en titane duquel émergeaient quatre puissantes extrémités. Leila alluma le système holographique et, alors seulement, elle se retourna pour se regarder dans l’énorme miroir près de son lit. Au centre de son thorax gris acier, à côté du vocalisateur, son avatar scintillait, une holographie montrait un portrait qui avait été celui de Leila il y a très longtemps : des yeux sombres et vifs brillaient sur un visage hautain et anguleux.

4 commentaires:

elsa fernandez a dit…

En moins de trois minutes, la vieille femme prisonnière d’un corps desséché était devenue un colosse métallique, un céphalothorax en titanium duquel émergeaient quatre puissantes extrémités. Leila déclencha le système holographique et, alors seulement, elle se retourna pour se regarder dans l’énorme miroir qui se trouvait près de son lit. Au centre du torax gris acier, à côté du vocalisateur, son avatar scintillait, une holographie montrait le portrait de Leila d’un temps lointain : des yeux foncés et éveillés brillaient sur un visage hautain et saillant.

Tradabordo a dit…

En moins de trois minutes, la vieille femme [virgule] prisonnière d’un corps desséché [« fané » ?] était devenue un colosse métallique, un céphalothorax en titanium [« titane » ? Vérifie] duquel [ou « d'où » ? Comme tu veux…] émergeaient quatre puissantes extrémités. Leila déclencha [littéral ?] le système holographique et, alors seulement, elle se retourna pour se regarder dans l’énorme miroir qui se trouvait [nécessaire ?] près de son lit. Au centre du [possessif ?] torax [ortho] gris acier, à côté du vocalisateur, son avatar scintillait, une holographie montrait le portrait de Leila d’un temps lointain [mal dit] : des yeux foncés et éveillés [bof] brillaient sur un visage hautain et saillant [littéral].

elsa fernandez a dit…

En moins de trois minutes, la vieille femme, prisonnière d’un corps desséché [« fané » ?// j’ai utilisé cette formule plus haut] était devenue un colosse métallique, un céphalothorax en titane duquel émergeaient quatre puissantes extrémités. Leila alluma [“activer” est utilisé quelques lignes plus haut et plusieurs fois] le système holographique et, alors seulement, elle se retourna pour se regarder dans l’énorme miroir près de son lit. Au centre de son thorax gris acier, à côté du vocalisateur, son avatar scintillait, une holographie montrait un portrait qui avait été celui de Leila il y a très longtemps : des yeux sombres et vifs brillaient sur un visage hautain et anguleux.

Tradabordo a dit…

En moins de trois minutes, la vieille femme, prisonnière d’un corps desséché était devenue un colosse métallique, un céphalothorax en titane duquel émergeaient quatre puissantes extrémités. Leila alluma le système holographique et, alors seulement, elle se retourna pour se regarder dans l’énorme miroir près de son lit. Au centre de son thorax gris acier, à côté du vocalisateur, son avatar scintillait, une holographie montrait un portrait qui avait été celui de Leila il y a très longtemps : des yeux sombres et vifs brillaient sur un visage hautain et anguleux.

OK.