samedi 4 novembre 2017

Projet Justine / Elena – texte 138

Nada

Tras obtener la corona, decidió celebrarlo ordenando la muerte de sus enemigos.  Tal vez derramar esa sangre lo haya enloquecido, pues insistía en afirmar que, según sabía por su dominio del arte de la hechicería, los espíritus de esos muertos le perturbaban. Dictaminó entonces que evitaría tal pertur- bación haciendo arder en una gran hoguera pública los efectos personales de los ajusticiados. Parientes de los mismos, o vecinos en ausencia o falta de éstos, fueron obligados a alimentar las llamas con objetos que iban desde fotografías hasta bancos de escuela, desde fábricas con su maquinaria completa hasta esculturas.  Quizá su ánimo se amargó de tal modo durante los años que luchó por el poder, que cuando por fin lo obtuvo no supo contentarse. Siempre obsesionado en apartar de sí antiguos oponentes desaparecidos, tomó una nueva decisión: matar a cualquiera que pudiese mantener vivo el recuerdo de los que aún odiaba. El mundo era un territorio vacío cuando el decrépito hechicero abrió una puerta en el tiempo y, con las manos entrelazadas a sus espaldas, salió por ella como si nada hubiese sucedido.

Traduction temporaire :

Rien

Après avoir obtenu la couronne, il décida de célébrer l'événement en ordonnant la mort de ses ennemis. Peut-être faire couler ce sang l'avait-il rendu fou, car il s'obstinait à affirmer que d'après ses connaissances de l'art de la sorcellerie, il était perturbé par les esprits desdits défunts. Il décréta alors qu'il éviterait un tel désagrément en faisant brûler les effets personnels des condamnés à mort sur un grand bûcher. La famille de ces derniers, et en cas d'absence ou faute de mieux, leurs voisins, furent obligés d'alimenter les flammes avec des objets allant de photographies à des bancs d'école, la machinerie complète d'usines, et jusqu'à des sculptures. Peut-être son esprit s'était-il aigri les années où il lutta pour le pouvoir. Toujours est-il que quand il l'obtint enfin, il ne sut s'en contenter. Constamment obsédé par l'idée de tenir à l'écart d'anciens opposants disparus, il prit une nouvelle décision : tuer quiconque susceptible de faire vivre le souvenir de ceux qu'il détestait toujours.Quand le sorcier décrépit ouvrit une porte dans le temps et, les mains croisées dans le dos, sortit par là comme si rien ne s'était passé, le monde était un territoire vide.

86 commentaires:

Justine a dit…

Nada
Tras obtener la corona, decidió celebrarlo ordenando la muerte de sus enemigos. Tal vez derramar esa sangre lo haya enloquecido, pues insistía en afirmar que, según sabía por su dominio del arte de la hechicería, los espíritus de esos muertos le perturbaban.

Néant

Après avoir obtenu la couronne, il décida de célébrer l'événement en ordonnant la mort de ses ennemis. Tout ce sang versé l'avait sans doute rendu fou. Il insistait, affirmant que selon ses connaissances relatives à la maîtrise de l'art de la sorcellerie, les esprits desdits défunts le perturbaient.

Elena a dit…

Nada
Rien (du tout ?)

Tradabordo a dit…

Je vous laisse vous mettre d'accord sur le titre.

Justine a dit…

Elena, J'ai choisi Néant, à cause de la fin du texte, ton avis ?

Elena a dit…

J'avais hésité, mais ce qui m'a décidée, c'est la fin du texte : "salió por ella como si nada hubiese sucedido." = il ne s'est rien passé, rien du tout.

Tradabordo a dit…

Donc ?

Elena a dit…

Donc, pour moi, c'est "Rien"

Justine a dit…

OK pour rien, donc

Rien

Tras obtener la corona, decidió celebrarlo ordenando la muerte de sus enemigos. Tal vez derramar esa sangre lo haya enloquecido, pues insistía en afirmar que, según sabía por su dominio del arte de la hechicería, los espíritus de esos muertos le perturbaban.

Après avoir obtenu la couronne, il décida de célébrer l'événement en ordonnant la mort de ses ennemis. Tout ce sang versé l'avait sans doute rendu fou. Il insistait, affirmant que selon ses connaissances relatives à la maîtrise de l'art de la sorcellerie, les esprits desdits défunts le perturbaient.

Tradabordo a dit…

Justine, pas trop d'un coup… Je vous l'ai demandé dans un mail très récent – merci d'en tenir compte. Sinon, je vais de moi-même être obligée de vous limiter.

Rien

Tras obtener la corona, decidió celebrarlo ordenando la muerte de sus enemigos.

Après avoir obtenu la couronne, il décida de célébrer l'événement en ordonnant la mort de ses ennemis.

OK.

Elena ?

Elena a dit…

OK. Je mets la suite :

Tal vez derramar esa sangre lo haya enloquecido, pues insistía en afirmar que, según sabía por su dominio del arte de la hechicería, los espíritus de esos muertos le perturbaban.

Tout ce sang versé l'avait sans doute rendu fou. Il insistait, affirmant que selon ses connaissances relatives à la maîtrise de l'art de la sorcellerie, les esprits desdits défunts le perturbaient.

Tradabordo a dit…

Ça n'est pas un texte que vous devez faire avec Chloé ? Si oui, n'enchaînez pas tant qu'elle n'a pas validé ; sinon, moi, je ne vais pas m'y retrouver. Ou alors décidons d'ores et déjà que 2 validations = OK, point.

chloé Tessier a dit…

Ok ok ok pour tout.

Tradabordo a dit…

OK à quoi ? Mettez-moi la dernière version… Trop compliqué de remonter dans l'ensemble des commentaires pour aller la chercher.

chloé Tessier a dit…

Rien

Tras obtener la corona, decidió celebrarlo ordenando la muerte de sus enemigos.

Après avoir obtenu la couronne, il décida de célébrer l'événement en ordonnant la mort de ses ennemis.

Ok.

Tradabordo a dit…

Vous pouvez continuer.

chloé Tessier a dit…

Tal vez derramar esa sangre lo haya enloquecido, pues insistía en afirmar que, según sabía por su dominio del arte de la hechicería, los espíritus de esos muertos le perturbaban.

Peut-être qu’en faisant couler ce sang il deviendrait fou ; il insistait donc pour affirmer que, d’après ses connaissances de l’art de la sorcellerie, les esprits de ces morts le perturbaient.

Tradabordo a dit…

Tal vez derramar esa sangre lo haya enloquecido, pues insistía en afirmar que, según sabía por su dominio del arte de la hechicería, los espíritus de esos muertos le perturbaban.

Peut-être qu’en faisant couler ce sang il deviendrait fou [temps ?] ; il insistait donc [pas plutôt un « car » ?] pour affirmer que, d’après ses connaissances de l’art de la sorcellerie, les esprits de ces morts le perturbaient [je trouve que ça ne roule pas très bien…].

Justine a dit…

Tal vez derramar esa sangre lo haya enloquecido, pues insistía en afirmar que, según sabía por su dominio del arte de la hechicería, los espíritus de esos muertos le perturbaban.

Tout ce sang versé l'avait sans doute rendu fou. Il insistait, affirmant que selon ses connaissances de l'art de la sorcellerie, il était perturbé par les esprits desdits défunts.

Tradabordo a dit…

Tal vez derramar esa sangre lo haya enloquecido, pues insistía en afirmar que, según sabía por su dominio del arte de la hechicería, los espíritus de esos muertos le perturbaban.

Tout ce sang versé [texte ?] l'avait sans doute rendu fou. [le lien logique que rendait le « pues » ?] Il insistait, affirmant que selon ses connaissances de l'art de la sorcellerie, il était perturbé par les esprits desdits défunts.

Justine a dit…

Tal vez derramar esa sangre lo haya enloquecido, pues insistía en afirmar que, según sabía por su dominio del arte de la hechicería, los espíritus de esos muertos le perturbaban.

Peut-être faire couler ce sang l'avait-il rendu fou ; car il insistait, affirmant que selon ses connaissances de l'art de la sorcellerie, il était perturbé par les esprits desdits défunts.

Tradabordo a dit…

Tal vez derramar esa sangre lo haya enloquecido, pues insistía en afirmar que, según sabía por su dominio del arte de la hechicería, los espíritus de esos muertos le perturbaban.

Peut-être faire couler ce sang l'avait-il rendu fou, car il insistait, affirmant [texte] que selon ses connaissances de l'art de la sorcellerie, il était perturbé par les esprits desdits défunts.

Justine a dit…

Tal vez derramar esa sangre lo haya enloquecido, pues insistía en afirmar que, según sabía por su dominio del arte de la hechicería, los espíritus de esos muertos le perturbaban.

Peut-être faire couler ce sang l'avait-il rendu fou, car il insistait, pour affirmer que, selon ses connaissances de l'art de la sorcellerie, il était perturbé par les esprits desdits défunts.

Tradabordo a dit…

Tal vez derramar esa sangre lo haya enloquecido, pues insistía en afirmar que, según sabía por su dominio del arte de la hechicería, los espíritus de esos muertos le perturbaban.

Peut-être faire couler ce sang l'avait-il rendu fou, car il insistait [ne passe pas par ce verbe, qui te bloque], pour affirmer que, selon ses connaissances de l'art de la sorcellerie, il était perturbé par les esprits desdits défunts.

Justine a dit…

Tal vez derramar esa sangre lo haya enloquecido, pues insistía en afirmar que, según sabía por su dominio del arte de la hechicería, los espíritus de esos muertos le perturbaban.

Peut-être faire couler ce sang l'avait-il rendu fou, car il affirmait que, selon ses connaissances de l'art de la sorcellerie, il était perturbé par les esprits desdits défunts.

Tradabordo a dit…

Tal vez derramar esa sangre lo haya enloquecido, pues insistía en afirmar que, según sabía por su dominio del arte de la hechicería, los espíritus de esos muertos le perturbaban.

Peut-être faire couler ce sang l'avait-il rendu fou, car il affirmait [tu n'as pas complètement le sens] que, selon ses connaissances de l'art de la sorcellerie, il était perturbé par les esprits desdits défunts.

Justine a dit…

Tal vez derramar esa sangre lo haya enloquecido, pues insistía en afirmar que, según sabía por su dominio del arte de la hechicería, los espíritus de esos muertos le perturbaban.

Peut-être faire couler ce sang l'avait-il rendu fou, car il s'obstinait à affirmer que, selon ses connaissances de l'art de la sorcellerie, il était perturbé par les esprits desdits défunts.

Tradabordo a dit…

Tal vez derramar esa sangre lo haya enloquecido, pues insistía en afirmar que, según sabía por su dominio del arte de la hechicería, los espíritus de esos muertos le perturbaban.

Peut-être faire couler ce sang l'avait-il rendu fou, car il s'obstinait à affirmer que, selon [« que d'après » ?] ses connaissances de l'art de la sorcellerie, il était perturbé par les esprits desdits défunts.

Justine a dit…

Tal vez derramar esa sangre lo haya enloquecido, pues insistía en afirmar que, según sabía por su dominio del arte de la hechicería, los espíritus de esos muertos le perturbaban.

Peut-être faire couler ce sang l'avait-il rendu fou, car il s'obstinait à affirmer que d'après ses connaissances de l'art de la sorcellerie, il était perturbé par les esprits desdits défunts.

Tradabordo a dit…

Tal vez derramar esa sangre lo haya enloquecido, pues insistía en afirmar que, según sabía por su dominio del arte de la hechicería, los espíritus de esos muertos le perturbaban.

Peut-être faire couler ce sang l'avait-il rendu fou, car il s'obstinait à affirmer que d'après ses connaissances de l'art de la sorcellerie, il était perturbé par les esprits desdits défunts.

OK.

Elena ? Chloé ?

Elena a dit…

Peut-être faire couler ce sang l'avait-il rendu fou, car il s'obstinait à affirmer que d'après ses connaissances de l'art de la sorcellerie, il était perturbé par les esprits desdits défunts.

OK.

chloé Tessier a dit…

Peut-être faire couler ce sang l'avait-il rendu fou, car il s'obstinait à affirmer que d'après ses connaissances de l'art de la sorcellerie, il était perturbé par les esprits desdits défunts.

OK.

Tradabordo a dit…

VPC.

Justine a dit…

Dictaminó entonces que evitaría tal pertur- bación haciendo arder en una gran hoguera pública los efectos personales de los ajusticiados.

Il décréta alors qu'il éviterait ce désagrément [pour éviter de répéter « perturber » ?] en faisant brûler, sur un grand bûcher public, les effets personnels des condamnés à mort.

Tradabordo a dit…

Dictaminó entonces que evitaría tal pertur- bación haciendo arder en una gran hoguera pública los efectos personales de los ajusticiados.

Il décréta alors qu'il éviterait ce [« un tel » ?] désagrément en faisant brûler, sur un grand bûcher public [ça donne quoi, placé à la fin ?], les effets personnels des condamnés à mort.

Justine a dit…

Dictaminó entonces que evitaría tal pertur- bación haciendo arder en una gran hoguera pública los efectos personales de los ajusticiados.

Il décréta alors qu'il éviterait un tel désagrément en faisant brûler les effets personnels des condamnés à mort, sur un grand bûcher.

Tradabordo a dit…

Dictaminó entonces que evitaría tal pertur- bación haciendo arder en una gran hoguera pública los efectos personales de los ajusticiados.

Il décréta alors qu'il éviterait un tel désagrément en faisant brûler les effets personnels des condamnés à mort sur un grand bûcher.

OK.

Elena ? Chloé ?

Elena a dit…

Il décréta alors qu'il éviterait un tel désagrément en faisant brûler les effets personnels des condamnés à mort sur un grand bûcher.

OK.

Tradabordo a dit…

Il décréta alors qu'il éviterait un tel désagrément en faisant brûler les effets personnels des condamnés à mort sur un grand bûcher.

Chloé ?

Mme B. a dit…

Il décréta alors qu'il éviterait un tel désagrément en faisant brûler les effets personnels des condamnés à mort sur un grand bûcher.

Ok.

Mme B. a dit…

Elena, Justine : Mme B., c'est moi (Chloé). C'est le pseudo sous lequel je posterai mes commentaires désormais.

Tradabordo a dit…

VPC.

Justine a dit…

Parientes de los mismos, o vecinos en ausencia o falta de éstos, fueron obligados a alimentar las llamas con objetos que iban desde fotografías hasta bancos de escuela, desde fábricas con su maquinaria completa hasta esculturas.

Les parents de ces derniers, ou en cas d'absence ou s'ils manquaient à l'appel, leurs voisins furent obligés d'alimenter les flammes avec des objets allant de photographies à des bancs d'école, d'usines avec leur machinerie complète à des sculptures.

Mme B. a dit…

Parientes de los mismos, o vecinos en ausencia o falta de éstos, fueron obligados a alimentar las llamas con objetos que iban desde fotografías hasta bancos de escuela, desde fábricas con su maquinaria completa hasta esculturas.

Des parents de ces derniers, ou des voisins le cas échéant ou s’il en manquait, furent obligés d’alimenter les flammes avec des objets qui allaient de photographies à des bancs d’école, d’usines avec toute leur machinerie jusqu’à des sculptures.

Tradabordo a dit…

Parientes de los mismos, o vecinos en ausencia o falta de éstos, fueron obligados a alimentar las llamas con objetos que iban desde fotografías hasta bancos de escuela, desde fábricas con su maquinaria completa hasta esculturas.

Les parents de ces derniers, ou en cas d'absence ou s'ils manquaient à l'appel, leurs voisins [syntaxe ?] furent obligés d'alimenter les flammes avec des objets allant de photographies à des bancs d'école, d'usines avec leur machinerie complète à des sculptures.

Elena a dit…

*** Ma proposition, car dans ce cas : "falta" = inexistencia. Je ne sais pas si ça peut marcher...

Parientes de los mismos, o vecinos en ausencia o falta de éstos, fueron obligados a alimentar las llamas con objetos que iban desde fotografías hasta bancos de escuela, desde fábricas con su maquinaria completa hasta esculturas.

La famille de ces derniers, et en cas d'absence ou faute de quoi, leurs voisins, furent obligés d'alimenter les flammes avec des objets allant de photographies à des bancs d'école, d'usines avec leur machinerie complète à des sculptures.

Tradabordo a dit…

Parientes de los mismos, o vecinos en ausencia o falta de éstos, fueron obligados a alimentar las llamas con objetos que iban desde fotografías hasta bancos de escuela, desde fábricas con su maquinaria completa hasta esculturas.

La famille de ces derniers, et en cas d'absence ou faute de quoi [« faute de mieux »], leurs voisins, furent obligés d'alimenter les flammes avec des objets allant de photographies à des bancs d'école, d'usines [on croit que c'est bancs d'usines / pb de syntaxe] avec leur machinerie complète à des sculptures.

Elena a dit…

Parientes de los mismos, o vecinos en ausencia o falta de éstos, fueron obligados a alimentar las llamas con objetos que iban desde fotografías hasta bancos de escuela, desde fábricas con su maquinaria completa hasta esculturas.

La famille de ces derniers, et en cas d'absence ou faute de mieux, leurs voisins, furent obligés d'alimenter les flammes avec des objets allant de photographies à des bancs d'école et d'usines, avec leur machinerie complète, à des sculptures.

Tradabordo a dit…

Parientes de los mismos, o vecinos en ausencia o falta de éstos, fueron obligados a alimentar las llamas con objetos que iban desde fotografías hasta bancos de escuela, desde fábricas con su maquinaria completa hasta esculturas.

La famille de ces derniers, et en cas d'absence ou faute de mieux, leurs voisins, furent obligés d'alimenter les flammes avec des objets allant de photographies à des bancs d'école et d'usines [non mais tu es sûre que dans la V.O., ça renvoie à bancs d'usine ?], avec leur machinerie complète, à des sculptures.

Justine a dit…

Parientes de los mismos, o vecinos en ausencia o falta de éstos, fueron obligados a alimentar las llamas con objetos que iban desde fotografías hasta bancos de escuela, desde fábricas con su maquinaria completa hasta esculturas.

La famille de ces derniers, et en cas d'absence ou faute de mieux, leurs voisins, furent obligés d'alimenter les flammes avec des objets allant de photographies à des bancs d'école, à des usines avec leur machinerie complète, à des sculptures.

Tradabordo a dit…

Parientes de los mismos, o vecinos en ausencia o falta de éstos, fueron obligados a alimentar las llamas con objetos que iban desde fotografías hasta bancos de escuela, desde fábricas con su maquinaria completa hasta esculturas.

La famille de ces derniers, et en cas d'absence ou faute de mieux, leurs voisins, furent obligés d'alimenter les flammes avec des objets allant de photographies à des bancs d'école, à des usines [non, ça, il faudra sans doute le placer après……… des gnagnagna d'usines] avec leur machinerie complète, à des sculptures.

Elena a dit…

Parientes de los mismos, o vecinos en ausencia o falta de éstos, fueron obligados a alimentar las llamas con objetos que iban desde fotografías hasta bancos de escuela, desde fábricas con su maquinaria completa hasta esculturas.

La famille de ces derniers, et en cas d'absence ou faute de mieux, leurs voisins, furent obligés d'alimenter les flammes avec des objets allant de photographies à des bancs d'école, de la machinerie complète des usines à des sculptures.

Justine a dit…

Parientes de los mismos, o vecinos en ausencia o falta de éstos, fueron obligados a alimentar las llamas con objetos que iban desde fotografías hasta bancos de escuela, desde fábricas con su maquinaria completa hasta esculturas.

La famille de ces derniers, et en cas d'absence ou faute de mieux, leurs voisins, furent obligés d'alimenter les flammes avec des objets allant de photographies à des bancs d'école, des machineries complètes d'usines, des sculptures.

Tradabordo a dit…

Parientes de los mismos, o vecinos en ausencia o falta de éstos, fueron obligados a alimentar las llamas con objetos que iban desde fotografías hasta bancos de escuela, desde fábricas con su maquinaria completa hasta esculturas.

je vous propose :

La famille de ces derniers, et en cas d'absence ou faute de mieux, leurs voisins, furent obligés d'alimenter les flammes avec des objets allant de photographies à des bancs d'école, la machinerie complète d'usines, et jusqu'à des sculptures.

Justine a dit…

Parientes de los mismos, o vecinos en ausencia o falta de éstos, fueron obligados a alimentar las llamas con objetos que iban desde fotografías hasta bancos de escuela, desde fábricas con su maquinaria completa hasta esculturas.

La famille de ces derniers, et en cas d'absence ou faute de mieux, leurs voisins, furent obligés d'alimenter les flammes avec des objets allant de photographies à des bancs d'école, la machinerie complète d'usines, et jusqu'à des sculptures.

OK.

Tradabordo a dit…

Parientes de los mismos, o vecinos en ausencia o falta de éstos, fueron obligados a alimentar las llamas con objetos que iban desde fotografías hasta bancos de escuela, desde fábricas con su maquinaria completa hasta esculturas.

La famille de ces derniers, et en cas d'absence ou faute de mieux, leurs voisins, furent obligés d'alimenter les flammes avec des objets allant de photographies à des bancs d'école, la machinerie complète d'usines, et jusqu'à des sculptures.

Chloé ? Elena ?

Mme B. a dit…

La famille de ces derniers, et en cas d'absence ou faute de mieux, leurs voisins, furent obligés d'alimenter les flammes avec des objets allant de photographies à des bancs d'école, la machinerie complète d'usines, et jusqu'à des sculptures.

OK.

Justine a dit…

Mme B. a dit...
La famille de ces derniers, et en cas d'absence ou faute de mieux, leurs voisins, furent obligés d'alimenter les flammes avec des objets allant de photographies à des bancs d'école, la machinerie complète d'usines, et jusqu'à des sculptures.

OK.

Elena ?

Elena a dit…

La famille de ces derniers, et en cas d'absence ou faute de mieux, leurs voisins, furent obligés d'alimenter les flammes avec des objets allant de photographies à des bancs d'école, la machinerie complète d'usines, et jusqu'à des sculptures.

OK.

Tradabordo a dit…

VPC.

Justine a dit…

Quizá su ánimo se amargó de tal modo durante los años que luchó por el poder, que cuando por fin lo obtuvo no supo contentarse.

Peut-être son esprit devint-il aigri durant les années où il lutta pour le pouvoir, de sorte que que quand il l'obtint enfin, il ne sut s'en contenter.

Tradabordo a dit…

Quizá su ánimo se amargó de tal modo durante los años que luchó por el poder, que cuando por fin lo obtuvo no supo contentarse.

Peut-être son esprit devint-il aigri [« s'aigrit-il » ?] durant les [« au cours des » ?] années où il lutta pour le pouvoir, de sorte que que [doublon, ou : « Toujours est-il que quand… » ?] quand il l'obtint enfin, il ne sut s'en contenter.

Justine a dit…

Quizá su ánimo se amargó de tal modo durante los años que luchó por el poder, que cuando por fin lo obtuvo no supo contentarse.

Peut-être son esprit s'aigrit-il au cours des années où il lutta pour le pouvoir. Toujours est-il que quand il l'obtint enfin, il ne sut s'en contenter.

Tradabordo a dit…

Quizá su ánimo se amargó de tal modo durante los años que luchó por el poder, que cuando por fin lo obtuvo no supo contentarse.

Peut-être son esprit s'aigrit-il au cours des [ou juste : « les » ? Essaie et vois si ça tient] années où il lutta pour le pouvoir. Toujours est-il que quand il l'obtint enfin, il ne sut s'en contenter.

Justine a dit…

Quizá su ánimo se amargó de tal modo durante los años que luchó por el poder, que cuando por fin lo obtuvo no supo contentarse.

Peut-être son esprit s'aigrit-il les années où il lutta pour le pouvoir. Toujours est-il que quand il l'obtint enfin, il ne sut s'en contenter.

Tradabordo a dit…

Quizá su ánimo se amargó de tal modo durante los años que luchó por el poder, que cuando por fin lo obtuvo no supo contentarse.

Peut-être son esprit s'aigrit-il les années où il lutta pour le pouvoir. Toujours est-il que quand il l'obtint enfin, il ne sut s'en contenter.

OK.

Elena ?

Elena a dit…

Peut-être son esprit s'aigrit-il [PQP ?] les années où il lutta pour le pouvoir. Toujours est-il que quand il l'obtint enfin, il ne sut s'en contenter.

Tradabordo a dit…

Peut-être son esprit s'aigrit-il [PQP ? OK] les années où il lutta pour le pouvoir. Toujours est-il que quand il l'obtint enfin, il ne sut s'en contenter.

Elena a dit…

Peut-être son esprit s'était-il aigri les années où il lutta pour le pouvoir. Toujours est-il que quand il l'obtint enfin, il ne sut s'en contenter.

Tradabordo a dit…

Peut-être son esprit s'était-il aigri les années où il lutta pour le pouvoir. Toujours est-il que quand il l'obtint enfin, il ne sut s'en contenter.

OK.

Justine ?

Justine a dit…

Peut-être son esprit s'était-il aigri les années où il lutta pour le pouvoir. Toujours est-il que quand il l'obtint enfin, il ne sut s'en contenter.

OK.

Tradabordo a dit…

VPC.

Justine a dit…

Siempre obsesionado en apartar de sí antiguos oponentes desaparecidos, tomó una nueva decisión: matar a cualquiera que pudiese mantener vivo el recuerdo de los que aún odiaba.

Constamment obsédé par l'idée de tenir à l'écart d'anciens opposants disparus, il prit une nouvelle décision : tuer quiconque aurait pu faire vivre le souvenir de ceux qu'il détestait toujours.

Tradabordo a dit…

Siempre obsesionado en apartar de sí antiguos oponentes desaparecidos, tomó una nueva decisión: matar a cualquiera que pudiese mantener vivo el recuerdo de los que aún odiaba.

Constamment obsédé par l'idée de tenir à l'écart d'anciens opposants disparus, il prit une nouvelle décision : tuer quiconque aurait pu [temps ?] faire vivre le souvenir de ceux qu'il détestait toujours.

Justine a dit…

Siempre obsesionado en apartar de sí antiguos oponentes desaparecidos, tomó una nueva decisión: matar a cualquiera que pudiese mantener vivo el recuerdo de los que aún odiaba.

Constamment obsédé par l'idée de tenir à l'écart d'anciens opposants disparus, il prit une nouvelle décision : tuer quiconque serait susceptible de faire vivre le souvenir de ceux qu'il détestait toujours.

Tradabordo a dit…

Siempre obsesionado en apartar de sí antiguos oponentes desaparecidos, tomó una nueva decisión: matar a cualquiera que pudiese mantener vivo el recuerdo de los que aún odiaba.

Constamment obsédé par l'idée de tenir à l'écart d'anciens opposants disparus, il prit une nouvelle décision : tuer quiconque serait [nécessaire ?] susceptible de faire vivre le souvenir de ceux qu'il détestait toujours.

Justine a dit…

Siempre obsesionado en apartar de sí antiguos oponentes desaparecidos, tomó una nueva decisión: matar a cualquiera que pudiese mantener vivo el recuerdo de los que aún odiaba.

Constamment obsédé par l'idée de tenir à l'écart d'anciens opposants disparus, il prit une nouvelle décision : tuer quiconque susceptible de faire vivre le souvenir de ceux qu'il détestait toujours.

Tradabordo a dit…

Siempre obsesionado en apartar de sí antiguos oponentes desaparecidos, tomó una nueva decisión: matar a cualquiera que pudiese mantener vivo el recuerdo de los que aún odiaba.

Constamment obsédé par l'idée de tenir à l'écart d'anciens opposants disparus, il prit une nouvelle décision : tuer quiconque susceptible de faire vivre le souvenir de ceux qu'il détestait toujours.

OK.

Elena ?

Elena a dit…

Constamment obsédé par l'idée de tenir à l'écart d'anciens opposants disparus, il prit une nouvelle décision : tuer quiconque susceptible de faire vivre le souvenir de ceux qu'il détestait toujours.

OK.

Tradabordo a dit…

VPC.

Justine a dit…

El mundo era un territorio vacío cuando el decrépito hechicero abrió una puerta en el tiempo y, con las manos entrelazadas a sus espaldas, salió por ella como si nada hubiese sucedido.

Quand le sorcier décrépit ouvrit une porte dans le temps et, les mains croisées dans le dos, sortit par là comme si rien ne s'était passé ; le monde était un territoire vide.

Tradabordo a dit…

El mundo era un territorio vacío cuando el decrépito hechicero abrió una puerta en el tiempo y, con las manos entrelazadas a sus espaldas, salió por ella como si nada hubiese sucedido.

Quand le sorcier décrépit ouvrit une porte dans le temps et, les mains croisées dans le dos, sortit par là comme si rien ne s'était passé ; [pourquoi ce ; ?????] le monde était un territoire vide.

Justine a dit…

El mundo era un territorio vacío cuando el decrépito hechicero abrió una puerta en el tiempo y, con las manos entrelazadas a sus espaldas, salió por ella como si nada hubiese sucedido.

Quand le sorcier décrépit ouvrit une porte dans le temps et, les mains croisées dans le dos, sortit par là comme si rien ne s'était passé, le monde était un territoire vide.

Tradabordo a dit…

El mundo era un territorio vacío cuando el decrépito hechicero abrió una puerta en el tiempo y, con las manos entrelazadas a sus espaldas, salió por ella como si nada hubiese sucedido.

Quand le sorcier décrépit ouvrit une porte dans le temps et, les mains croisées dans le dos, sortit par là comme si rien ne s'était passé, le monde était un territoire vide.

OK.

Elena ?

Justine a dit…

El mundo era un territorio vacío cuando el decrépito hechicero abrió una puerta en el tiempo y, con las manos entrelazadas a sus espaldas, salió por ella como si nada hubiese sucedido.

Quand le sorcier décrépit ouvrit une porte dans le temps et, les mains croisées dans le dos, sortit par là comme si rien ne s'était passé, le monde était un territoire vide.

OK.

Elena ?

Elena a dit…

Quand le sorcier décrépit ouvrit une porte dans le temps et, les mains croisées dans le dos, sortit par là comme si rien ne s'était passé, le monde était un territoire vide.

OK.

Tradabordo a dit…

VPC.