jeudi 1 mars 2018

Projet Elsa / Sabrina – phrases 26-30

Hay una foto con Raúl Velasco, varias con extranjeros a los que no reconoces, otra con Luis Aguilar, con Silvia Pinal, con políticos (¿o serán empresarios?) cuyos nombres se te revuelven en la memoria. No te preguntes qué vinieron a preguntar, todo México ha estado aquí. O sí, pregúntatelo, porque tarda mucho, allá al fondo no ha parado de hablar. Está dando indicaciones a alguien sobre un mandado. Los tienes que escoger bien, dice, si no, se pudren enseguida.

Traduction temporaire :

 Il y a une photo avec Raúl Velasco, plusieurs avec des étrangers que tu ne reconnais pas, une autre avec Luis Aguilar, avec Silvia Pinal, avec des politiques (à moins qu'il ne s'agisse de chefs d’entreprises ?) dont les noms se confondent dans ta mémoire. Ne te demande pas ce qu'ils sont venus chercher, tout le Mexique s'est retrouvé ici. Ou plutôt si, demande-le-toi, parce qu'elle met beaucoup de temps ; là-bas, au fond, elle n'a pas arrêté de parler. Elle est en train de donner des indications à quelqu'un sur les courses à faire. Tu dois bien les choisir, dit-elle, sinon, ça pourrit tout de suite.

24 commentaires:

elsa fernandez a dit…

Hay una foto con Raúl Velasco, varias con extranjeros a los que no reconoces, otra con Luis Aguilar, con Silvia Pinal, con políticos (¿o serán empresarios?) cuyos nombres se te revuelven en la memoria.

Il y a une photo avec Raúl Velasco, plusieurs avec des étrangers que tu ne reconnais pas, une autre avec Luis Aguilar, avec Silvia Pinal, avec des politiques (ou bien ce sont des chefs d’entreprises ?) dont les noms s’emmêlent dans ta mémoire.

Sabrina a dit…

OK pour tout le début. Je propose autre chose à partir de la parenthèse.

Hay una foto con Raúl Velasco, varias con extranjeros a los que no reconoces, otra con Luis Aguilar, con Silvia Pinal, con políticos (¿o serán empresarios?) cuyos nombres se te revuelven en la memoria.

Il y a une photo avec Raúl Velasco, plusieurs avec des étrangers que tu ne reconnais pas, une autre avec Luis Aguilar, avec Silvia Pinal, avec des politiques (à moins qu'il ne s'agisse de chefs d’entreprises ?) dont les noms se confondent dans ta mémoire.

elsa fernandez a dit…

Je trouve la proposition de Sabrina très bien.

Tradabordo a dit…

Elsa, que penses-tu des tergiversations de la mère Sab ? Jejejejejeje.

elsa fernandez a dit…

Nos commentaires ont dû se croiser: je trouve les propositions de Sab la star très bien!! jijiji!!!

Tradabordo a dit…

Je sais que tu dis ça pour pas la vexer, mais ok :P

*****

Hay una foto con Raúl Velasco, varias con extranjeros a los que no reconoces, otra con Luis Aguilar, con Silvia Pinal, con políticos (¿o serán empresarios?) cuyos nombres se te revuelven en la memoria.

Il y a une photo avec Raúl Velasco, plusieurs avec des étrangers que tu ne reconnais pas, une autre avec Luis Aguilar, avec Silvia Pinal, avec des politiques (à moins qu'il ne s'agisse de chefs d’entreprises ?) dont les noms se confondent dans ta mémoire.

OK.

Sabrina a dit…

Hahaha !! Quelle bande de Mew, les 2 !! :p

Sabrina a dit…

No te preguntes qué vinieron a preguntar, todo México ha estado aquí. O sí, pregúntatelo, porque tarda mucho, allá al fondo no ha parado de hablar.

Ne t'interroge pas sur ce qu'ils sont venus demander, tout le Mexique est passé par ici. Ou plutôt si, interroge-toi, parce qu'elle en met du temps ; là-bas, au fond, elle n'a pas arrêté de parler.

Tradabordo a dit…

No te preguntes qué vinieron a preguntar, todo México ha estado aquí. O sí, pregúntatelo, porque tarda mucho, allá al fondo no ha parado de hablar.

Ne t'interroge pas sur ce qu'ils sont venus demander [naturel et fluide ?], tout le Mexique est passé par ici [texte ?]. Ou plutôt si, interroge-toi, parce qu'elle en met du temps [naturel et fluide ?] ; là-bas, au fond, elle n'a pas arrêté de parler.

Sabrina a dit…

No te preguntes qué vinieron a preguntar, todo México ha estado aquí. O sí, pregúntatelo, porque tarda mucho, allá al fondo no ha parado de hablar.

Ne te demande pas ce qu'ils sont venus chercher, tout le Mexique est allé ici. Ou bien si, demande-le-toi, parce qu'elle en met du temps ; là-bas, au fond, elle n'a pas arrêté de parler.

elsa fernandez a dit…

Mes propositions après les crochets de Caroline:

No te preguntes qué vinieron a preguntar, todo México ha estado aquí. O sí, pregúntatelo, porque tarda mucho, allá al fondo no ha parado de hablar.

Ne te demande pas ce qu'ils sont venus chercher, tout le Mexique s'est retrouvé ici. Ou plutôt si, interroge-toi, parce qu'elle met beaucoup de temps; là-bas, au fond, elle n'a pas arrêté de parler.

Sabrina a dit…

On est ok sur le début, Elsa ;). Mew le sera-t-elle aussi ? :p
On n'a déjà pas respecter une répétition dans la VO ("preguntar" remplacé par "chercher"), je pense que ce serait donc bien de la respecter ensuite, d'autant plus qu'il y a un parallèlisme dans la construction (ne te demande pas / demande-le-toi).

No te preguntes qué vinieron a preguntar, todo México ha estado aquí. O sí, pregúntatelo, porque tarda mucho, allá al fondo no ha parado de hablar.

Ne te demande pas ce qu'ils sont venus chercher, tout le Mexique s'est retrouvé ici. Ou plutôt si, demande-le-toi, parce qu'elle met beaucoup de temps ; là-bas, au fond, elle n'a pas arrêté de parler.

Tradabordo a dit…

No te preguntes qué vinieron a preguntar, todo México ha estado aquí. O sí, pregúntatelo, porque tarda mucho, allá al fondo no ha parado de hablar.

Ne te demande pas ce qu'ils sont venus chercher, tout le Mexique s'est retrouvé ici. Ou plutôt si, demande-le-toi, parce qu'elle met beaucoup de temps ; là-bas, au fond, elle n'a pas arrêté de parler.

OK.

Sabrina a dit…

Está dando indicaciones a alguien sobre un mandado. Los tienes que escoger bien, dice, si no, se pudren enseguida.

Ele est en train de donner des indications à quelqu'un sur des courses. Tu dois bien les choisir, conseille-t-elle, sinon, ça pourrit tout de suite.

Tradabordo a dit…

Está dando indicaciones a alguien sobre un mandado. Los tienes que escoger bien, dice, si no, se pudren enseguida.

Ele est en train de donner des indications à quelqu'un sur des courses [clair pour le lecteur ? Est-ce que c'est bon avec ce qui précède ? Moi, je ne me souviens de rien…, alors à vous de me dire]. Tu dois bien les choisir, conseille-t-elle [laisse « dire » / pas répétition et ça t'évite la petite redondance avec « donner des indications»], sinon, ça pourrit tout de suite.

Sabrina a dit…

Je viens de tout relire. Jamais encore n'ont été mentionnés des achats, mais Mme Ramirez apparaît sur chaque photo avec un tablier. On peut donc déjà supposer qu'elle cuisine.
Je vous propose donc cette nouvelle version.

Está dando indicaciones a alguien sobre un mandado. Los tienes que escoger bien, dice, si no, se pudren enseguida.

Ele est en train de donner des indications à quelqu'un sur un approvisionnement en denrées. Tu dois bien les choisir, dit-elle, sinon, ça pourrit tout de suite.

elsa fernandez a dit…

Qu'est ce que vous penseriez de quelque chose un peu plus simple, du genre:

Está dando indicaciones a alguien sobre un mandado. Los tienes que escoger bien, dice, si no, se pudren enseguida.

Ele est en train de donner des indications à quelqu'un sur les courses à faire. Tu dois bien les choisir, dit-elle, sinon, ça pourrit tout de suite.

Tradabordo a dit…

Está dando indicaciones a alguien sobre un mandado. Los tienes que escoger bien, dice, si no, se pudren enseguida.

Ele est en train de donner des indications à quelqu'un sur un approvisionnement en denrées [naturel ?????? Tu dis comme ça ton poulet : hé, Timy, mon chou, allons faire un approvisionnement en denrées ??????? Non, finalement, c'est pas une bonne idée la thèse]. Tu dois bien les choisir, dit-elle, sinon, ça pourrit tout de suite.

Sabrina a dit…

Hahaha !! "Prenez les poches, bien cher Timy, et allons nous approvisionner en denrées !" Hihihi !!
Heureusement qu'Elsa est là :p. Je suis d'accord avec ta proposition !

Está dando indicaciones a alguien sobre un mandado. Los tienes que escoger bien, dice, si no, se pudren enseguida.

Ele est en train de donner des indications à quelqu'un sur les courses à faire. Tu dois bien les choisir, dit-elle, sinon, ça pourrit tout de suite.

elsa fernandez a dit…

Sabrina!!!! Surtout reste sur cette lancée, que je me débarrasse de mon râteau rouge vendredi!!!!! jejejejeje!!!

Tradabordo a dit…

Está dando indicaciones a alguien sobre un mandado. Los tienes que escoger bien, dice, si no, se pudren enseguida.

Ele est en train de donner des indications à quelqu'un sur les courses à faire. Tu dois bien les [nécessaire ?] choisir, dit-elle, sinon, ça pourrit tout de suite.

elsa fernandez a dit…

Está dando indicaciones a alguien sobre un mandado. Los tienes que escoger bien, dice, si no, se pudren enseguida.


Elle est en train de donner des indications à quelqu'un sur les courses à faire. Tu dois bien les [nécessaire ? // pour ma part: j avais décidé de laisser parce c est bizarre aussi dans la VO...comme si elle voulait qu on remarque le "les" ] choisir, dit-elle, sinon, ça pourrit tout de suite.

Sabrina a dit…

Hahaha !! C'est pour ça que j'exorcise ici, avant vendredi, la Dudusse qui est en moi !! :p

J'aime bien la présence du COD car ça intrigue un peu, on se demande de quelle denrée (:p) elle parle.

Está dando indicaciones a alguien sobre un mandado. Los tienes que escoger bien, dice, si no, se pudren enseguida.

Ele est en train de donner des indications à quelqu'un sur les courses à faire. Tu dois bien les choisir, dit-elle, sinon, ça pourrit tout de suite.

Tradabordo a dit…

Está dando indicaciones a alguien sobre un mandado. Los tienes que escoger bien, dice, si no, se pudren enseguida.

Elle est en train de donner des indications à quelqu'un sur les courses à faire. Tu dois bien les choisir, dit-elle, sinon, ça pourrit tout de suite.

OK.