vendredi 30 décembre 2016

Projet Pauline M.G. – phrases 156-166

—Mi mamá se va a molestar, tengo que regresar a mi casa. ¿Quieres acompañarme? Me da miedo cruzar el río sola.
—No... no puedo. Tengo que encontrarme con alguien ahorita.
—Pero ya se está haciendo de noche. Me pueden asaltar.
—Oye,  no te hagas... ¿quieres que ahora te crea una señorita cuando ya sé que eres una callejera? Sabes caminar sola perfectamente. Así que no te voy a acompañar ni mierda. No me vengas con huevadas...

Traduction temporaire :
— Ma maman va se fâcher, il faut que je rentre. Tu veux m'accompagner ? J'ai peur de traverser le fleuve toute seule.
— Non... Je peux pas. Je dois retrouver quelqu'un maintenant.
— Mais, la nuit tombe. On pourrait m'agresser.
— Écoute, ne joue pas la... Tu veux que je te prenne pour une dame alors que je sais que tu es une fille de la rue ? Tu peux parfaitement te balader toute seule. Alors je ne vais pas venir avec toi ni rien, arrête tes conneries...

4 commentaires:

Pauline MG a dit…

— Ma maman va se fâcher, il faut que je rentre. Tu veux m'accompagner ? J'ai peur de traverser le fleuve toute seule.
— Non... Je peux pas. Je dois retrouver quelqu'un là.
— Mais, il fait nuit maintenant. On pourrait m'agresser.
— Écoute, ne joue pas la... Tu veux que je te prenne pour une dame alors que je sais que tu es une fille de la rue ? Tu sais parfaitement rentrer toute seule. Alors je ne vais pas t'accompagner ni rien, arrête tes conneries...

Tradabordo a dit…

— Ma maman va se fâcher, il faut que je rentre. Tu veux m'accompagner ? J'ai peur de traverser le fleuve toute seule.
— Non... Je peux pas. Je dois retrouver quelqu'un là [FS].
— Mais, il fait nuit maintenant [bof]. On pourrait m'agresser.
— Écoute, ne joue pas la... Tu veux que je te prenne pour une dame alors que je sais que tu es une fille de la rue ? Tu sais parfaitement rentrer [un moyen de ne pas répéter ?] toute seule. Alors je ne vais pas t'accompagner [idem ?] ni rien, arrête tes conneries...

Pauline MG a dit…

— Ma maman va se fâcher, il faut que je rentre. Tu veux m'accompagner ? J'ai peur de traverser le fleuve toute seule.
— Non... Je peux pas. Je dois retrouver quelqu'un maintenant.
— Mais, la nuit tombe. On pourrait m'agresser.
— Écoute, ne joue pas la... Tu veux que je te prenne pour une dame alors que je sais que tu es une fille de la rue ? Tu peux parfaitement te balader toute seule. Alors je ne vais pas venir avec toi ni rien, arrête tes conneries...

Tradabordo a dit…

— Ma maman va se fâcher, il faut que je rentre. Tu veux m'accompagner ? J'ai peur de traverser le fleuve toute seule.
— Non... Je peux pas. Je dois retrouver quelqu'un maintenant.
— Mais, la nuit tombe. On pourrait m'agresser.
— Écoute, ne joue pas la... Tu veux que je te prenne pour une dame alors que je sais que tu es une fille de la rue ? Tu peux parfaitement te balader toute seule. Alors je ne vais pas venir avec toi ni rien, arrête tes conneries...

OK.