vendredi 6 janvier 2017

Projet Justine / Émilie

En mi panza están vuestros abuelos, dijo el caníbal vencido, salvándose de ser hervido.
Dans mon ventre, il y a vos grands-parents, dit le cannibale, vaincu, en échappant à la marmite.

*

Para él la condena significó un simple cambio. Mucho espacio y poco tiempo por mucho tiempo y poco espacio.
Pour lui, la condamnation signifia un simple échange. Beaucoup d’espace et peu de temps contre beaucoup de temps et peu d’espace.

*
Siempre había querido viajar en el tiempo. En el momento en que creyó que había sido tragado por un agujero negro estaba retornando al vientre de su madre.
Il avait toujours voulu voyager dans le temps. Et quand il crut être avalé par un trou noir, c'était en fait dans le ventre de sa mère qu'il retournait.

*

Cuando lo descongelaron, tuvo que recomenzar dibujando comics japoneses.
Quand on le décongela, il dut recommencer à dessiner des mangas.

*

Se encontraban todas las noches en el chat, hasta que un día decidieron desconocerse en persona.
Ils se retrouvaient tous les soirs par chat, jusqu'à ce qu'ils décident de ne pas se voir en personne.

*

En el siglo XIX los concursos de minicuentos se hacían con palomas mensajeras.
Au XIXe siècle, on utilisait des pigeons voyageurs pour les concours de microrécits.

*

Cuando a un sicario no le pagan, se le duplica el trabajo y tampoco cobra.
Quand un tueur à gages n'est pas payé, il a deux fois plus de travail et ne gagne rien pour autant.

*

Nunca imaginamos que una huelga de cartógrafos causaría tanta desorientación.
Nous n'avions jamais imaginé qu'une grève de cartographes causerait une telle désorientation.

*

“Amo a mi marido, pero mi hijo me la hace muy difícil’’. Dijo Yocasta a sí misma.
J'aime mon mari, mais mon fils me donne du fil à retordre », se dit Jocaste intérieurement.

*

Ella mentía sexo para obtener amor, el mentía amor para obtener sexo. Así llevaban siete años de amantes.
Elle simulait lors de leurs rapports sexuels pour obtenir de l'amour, lui simulait l'amour pour obtenir du sexe. Cela faisait sept ans qu’ils étaient amants.

*

Toda una vida por delante, pero el tiro llegó por detrás...
Toute une vie devant soi, et le coup de feu arriva par derrière…

*

La niña de Guatemala sufrió un calambre fatal en las horas de la tarde en aguas profundas, este medio considera ridículo el rumor de que haya muerto por amor.
La fillette du Guatemala eut une crampe fatale en plein après-midi, dans les eaux profondes – ce média considère ridicule la rumeur selon laquelle elle serait morte par amour.

*

Alpargatas Versace, yerba Revlon, bombillas Cartier, facon Rolex. La extranjerización del campo no es cuento.
Espadrilles Versace, maté Revlon, bombillas* Cartier, coutelas Rolex. L’accaparement des terres agricoles par les étrangers n’est pas une légende.

* Sortes de pailles métalliques servant aussi de filtres.

*

Los divorcios tramitados por Dios se denominan viudez.
Les divorces arrangés par Dieu s'appellent veuvage.

*

Mi ignorancia llega a lugares que desconozco.
Mon ignorance atteint des lieux que je ne connais pas.

*

No tenía donde caerse muerto, así que no tuvo más remedio que colgarse.
N’ayant pas de quoi s’acheter une corde pour se pendre, il n’eut d’autre choix que de sauter d’un pont.

*

Los primeros políticos con doble discurso fueron ventrílocuos.
Les premiers politiciens servant un double discours furent des ventriloques.

Traduction en cours d'élaboration dans les commentaires

102 commentaires:

Emilie a dit…

Je ne sais pas comment on procède. En voici déjà 3 (dites-moi si on fait autrement).

En mi panza están vuestros abuelos, dijo el caníbal vencido, salvándose de ser hervido.

Dans mon ventre, il y a vos grands-parents, dit le cannibale vaincu, échappant à la marmite.

*

Para él la condena significó un simple cambio. Mucho espacio y poco tiempo por mucho tiempo y poco espacio.

Pour lui, la condamnation signifia un simple échange. Beaucoup d’espace et peu de temps contre beaucoup de temps et peu d’espace.

*

Siempre había querido viajar en el tiempo. En el momento en que creyó que había sido tragado por un agujero negro estaba retornando al vientre de su madre.

Il avait toujours voulu voyager dans le temps. Au moment où il crut qu’il avait été avalé par un trou noir, il retournait dans le ventre de sa mère.



Justine a dit…

En mi panza están vuestros abuelos, dijo el caníbal vencido, salvándose de ser hervido.

Dans mon ventre, il y a vos grands-parents, révéla le cannibale vaincu, s'évitant ainsi d'être réduit en bouillie.
*

Para él la condena significó un simple cambio. Mucho espacio y poco tiempo por mucho tiempo y poco espacio.

Pour lui, la condamnation signifia un simple changement. Beaucoup d'espace et peu de temps fut remplacé par beaucoup de temps et peu d'espace.
*

Tradabordo a dit…

3 par 3, c'est OK. Pas davantage.

En mi panza están vuestros abuelos, dijo el caníbal vencido, salvándose de ser hervido.
Dans mon ventre, il y a vos grands-parents, dit le cannibale [virgule ?] vaincu, [« en » ?] échappant à la marmite.

*

Para él la condena significó un simple cambio. Mucho espacio y poco tiempo por mucho tiempo y poco espacio.
Pour lui, la condamnation signifia un simple échange. Beaucoup d’espace et peu de temps contre beaucoup de temps et peu d’espace.

OK.
Justine ?

*

Siempre había querido viajar en el tiempo. En el momento en que creyó que había sido tragado por un agujero negro estaba retornando al vientre de su madre.
Il avait toujours voulu voyager dans le temps. Au moment où il crut qu’il avait été avalé par un trou noir [pas très convaincue par ce début de phrase… Naturel ?], il retournait dans le ventre de sa mère.

Justine a dit…

En mi panza están vuestros abuelos, dijo el caníbal vencido, salvándose de ser hervido.
Dans mon ventre, il y a vos grands-parents, dit le cannibale, vaincu, en échappant à la marmite.

*

Para él la condena significó un simple cambio. Mucho espacio y poco tiempo por mucho tiempo y poco espacio.
Pour lui, la condamnation signifia un simple échange. Beaucoup d’espace et peu de temps contre beaucoup de temps et peu d’espace.

OK.
Justine ?

OK.

*

Siempre había querido viajar en el tiempo. En el momento en que creyó que había sido tragado por un agujero negro estaba retornando al vientre de su madre.
Il avait toujours voulu voyager dans le temps. Alors qu'il crut avoir été avalé par un trou noir, il retournait dans le ventre de sa mère.

Tradabordo a dit…

En mi panza están vuestros abuelos, dijo el caníbal vencido, salvándose de ser hervido.
Dans mon ventre, il y a vos grands-parents, dit le cannibale, vaincu, en échappant à la marmite.

OK. Émilie ?

Tradabordo a dit…

Siempre había querido viajar en el tiempo. En el momento en que creyó que había sido tragado por un agujero negro estaba retornando al vientre de su madre.
Il avait toujours voulu voyager dans le temps. Alors qu'il crut avoir [ça n'est vraiment pas naturel… Je me demande si ça ne va pas exiger une vraie prise en mains] été avalé par un trou noir, il retournait dans le ventre de sa mère.

Justine a dit…

Siempre había querido viajar en el tiempo. En el momento en que creyó que había sido tragado por un agujero negro estaba retornando al vientre de su madre.
Il avait toujours voulu voyager dans le temps. Croyant avoir été avalé par un trou noir, il retournait en fait dans le ventre de sa mère.

Emilie a dit…

En mi panza están vuestros abuelos, dijo el caníbal vencido, salvándose de ser hervido.
Dans mon ventre, il y a vos grands-parents, dit le cannibale, vaincu, en échappant à la marmite.
OK

Siempre había querido viajar en el tiempo. En el momento en que creyó que había sido tragado por un agujero negro estaba retornando al vientre de su madre.
Il avait toujours voulu voyager dans le temps. Et quand il crut être avalé par un trou noir, c'était dans le ventre de sa mère qu'il retournait.

Tradabordo a dit…

Il avait toujours voulu voyager dans le temps. Et quand il crut être avalé par un trou noir, c'était [« en fait » ?] dans le ventre de sa mère qu'il retournait.

Justine a dit…

Il avait toujours voulu voyager dans le temps. Et quand il crut être avalé par un trou noir, c'était en fait dans le ventre de sa mère qu'il retournait.

Emilie a dit…

Il avait toujours voulu voyager dans le temps. Et quand il crut être avalé par un trou noir, c'était en fait dans le ventre de sa mère qu'il retournait.

Tradabordo a dit…

Il avait toujours voulu voyager dans le temps. Et quand il crut être avalé par un trou noir, c'était en fait dans le ventre de sa mère qu'il retournait.

OK.

Si je ne me trompe pas, on a terminé les trois premiers. Vous pouvez enchaîner.

Justine a dit…

Cuando lo descongelaron, tuvo que recomenzar dibujando comics japoneses.
Quand on l'a décongelé, il a dû recommencer à dessiner des bandes dessinées japonaises.

Se encontraban todas las noches en el chat, hasta que un día decidieron desconocerse en persona.
Ils se rencontraient tous les soirs sur le chat, jusqu'à ce qu'un jour ils décident de ne pas se voir en personne.

En el siglo XIX los concursos de minicuentos se hacían con palomas mensajeras.
Au XIXe siècle, pour les concours de microrécits, on utilisait des pigeons voyageurs.

Emilie a dit…

Cuando lo descongelaron, tuvo que recomenzar dibujando comics japoneses.
Lorsqu’on le décongela, il dût recommencer à dessiner des mangas.

*

Se encontraban todas las noches en el chat, hasta que un día decidieron desconocerse en persona.
Ils se retrouvaient toutes les nuit sur le chat, jusqu’à ce qu’un jour, ils décident de ne plus se voir en personne.


*

En el siglo XIX los concursos de minicuentos se hacían con palomas mensajeras.
Au XIXe siècle, les concours de micro-récits se faisaient avec des pigeons voyageurs.

Tradabordo a dit…

Comme d'habitude, je prends la première propo de trad publiée.

Cuando lo descongelaron, tuvo que recomenzar dibujando comics japoneses.
Quand on l'a décongelé [j'aurais gardé le passé simple], il a dû recommencer à dessiner des bandes dessinées [BD et comics : pas la même chose + mangas ?] japonaises.

Se encontraban todas las noches en el chat, hasta que un día decidieron desconocerse en persona.
Ils se rencontraient [« retrouvaient » ?] tous les soirs sur le [« par » ?] chat, jusqu'à ce qu'un jour [nécessaire ?] ils décident de ne pas se voir en personne.

En el siglo XIX los concursos de minicuentos se hacían con palomas mensajeras.
Au XIXe siècle, pour les concours de microrécits, on utilisait des pigeons voyageurs [j'hésite sur la syntaxe].

Justine a dit…

Cuando lo descongelaron, tuvo que recomenzar dibujando comics japoneses.
Quand on le décongela, il dut recommencer à dessiner des mangas.

Se encontraban todas las noches en el chat, hasta que un día decidieron desconocerse en persona.
Ils se retrouvaient tous les soirs par chat, jusqu'à ce qu'ils décident de ne pas se voir en personne.

En el siglo XIX los concursos de minicuentos se hacían con palomas mensajeras.
Au XIXe siècle, on utilisait des pigeons voyageurs pour les concours de microrécits.

Tradabordo a dit…

Cuando lo descongelaron, tuvo que recomenzar dibujando comics japoneses.
Quand on le décongela, il dut recommencer à dessiner des mangas.

OK.
Émilie ?

Se encontraban todas las noches en el chat, hasta que un día decidieron desconocerse en persona.
Ils se retrouvaient tous les soirs par chat, jusqu'à ce qu'ils décident de ne pas se voir en personne.

OK.
Émilie ?

En el siglo XIX los concursos de minicuentos se hacían con palomas mensajeras.
Au XIXe siècle, on utilisait des pigeons voyageurs pour les concours de microrécits.

OK. Émilie ?

Justine, tu peux enchaîner, mais il faudra qu'on fasse attention pour ne pas s'emmêler les pinceaux.

Justine a dit…

Cuando a un sicario no le pagan, se le duplica el trabajo y tampoco cobra.
Quand un tueur à gages n'est pas payé, il a deux fois plus de travail, mais ne gagne rien non plus.

Nunca imaginamos que una huelga de cartógrafos cau-saría tanta desorientación.
Nous n'avions jamais imaginé qu'une grève de cartographes causerait une telle désorientation.

“Amo a mi marido, pero mi hijo me la hace muy difícil’’. Dijo Yocasta a sí misma.
« J"aime mon mari, mais mon fils me rend les choses très difficiles. », se dit Jocaste pour elle-même.

Tradabordo a dit…

Emilie, au cas où tu arrives en route, il y en a trois autres avant à valider.

***

Cuando a un sicario no le pagan, se le duplica el trabajo y tampoco cobra.
Quand un tueur à gages n'est pas payé, il a deux fois plus de travail, mais [avec « d'un autre côté » / pour rendre le truc un peu plus vivant] ne gagne rien non plus [nécessaire ?].

Nunca imaginamos que una huelga de cartógrafos cau-saría tanta desorientación.
Nous n'avions jamais imaginé qu'une grève de cartographes causerait une telle désorientation.

OK.

Émilie ?

“Amo a mi marido, pero mi hijo me la hace muy difícil’’. Dijo Yocasta a sí misma.
« J"aime mon mari, mais mon fils me rend les choses très difficiles. [pas de point] », se dit Jocaste pour elle-même [plus simple avec « intérieurement », non ?].

Justine a dit…

Cuando a un sicario no le pagan, se le duplica el trabajo y tampoco cobra.
Quand un tueur à gages n'est pas payé, il a deux fois plus de travail et ne gagne rien pour autant.

Nunca imaginamos que una huelga de cartógrafos cau-saría tanta desorientación.
Nous n'avions jamais imaginé qu'une grève de cartographes causerait une telle désorientation.

OK.

Émilie ?

“Amo a mi marido, pero mi hijo me la hace muy difícil’’. Dijo Yocasta a sí misma.
« J"aime mon mari, mais mon fils me rend les choses très difficiles », se dit Jocaste intérieurement.

Emilie a dit…

Cuando lo descongelaron, tuvo que recomenzar dibujando comics japoneses.
Quand on le décongela, il dut recommencer à dessiner des mangas.

OK.
Émilie ? OK

Se encontraban todas las noches en el chat, hasta que un día decidieron desconocerse en persona.
Ils se retrouvaient tous les soirs par chat, jusqu'à ce qu'ils décident de ne pas se voir en personne.

OK.

Cuando a un sicario no le pagan, se le duplica el trabajo y tampoco cobra.
Quand un tueur à gages n'est pas payé, il a deux fois plus de travail ; d'un autre côté, il ne gagne rien. [pas sûre que ce soit clair ; j'aurais plutôt dit : [et ne gagne rien non plus]]

Nunca imaginamos que una huelga de cartógrafos cau-saría tanta desorientación.
Nous n'avions jamais imaginé qu'une grève de cartographes causerait une telle désorientation.

OK.
Émilie ? OK

“Amo a mi marido, pero mi hijo me la hace muy difícil’’. Dijo Yocasta a sí misma.
« J'aime mon mari, mais mon fils me donne du fil à retordre », se dit Jocaste intérieurement.
Qu'en pensez-vous ? A moins qu'il y ait un pb d'homonymie avec fils/fil.


En el siglo XIX los concursos de minicuentos se hacían con palomas mensajeras.
Au XIXe siècle, on utilisait des pigeons voyageurs pour les concours de microrécits.

OK. Émilie ? OK

Emilie a dit…

Pardon, je n'avais pas vu le dernier post de Justine...

Cuando a un sicario no le pagan, se le duplica el trabajo y tampoco cobra.
Quand un tueur à gages n'est pas payé, il a deux fois plus de travail et ne gagne rien pour autant.

OK pour moi

Tradabordo a dit…

Je suis perdue… Regardez dans le post, si j'ai bien intégré les micros qui sont OK et remettez-moi ceux qui demeurent en cours.

Justine a dit…

Plus que celui-là en attente de validation : (proposition d'Émilie)

“Amo a mi marido, pero mi hijo me la hace muy difícil’’. Dijo Yocasta a sí misma.
« J'aime mon mari, mais mon fils me donne du fil à retordre », se dit Jocaste intérieurement.

Tradabordo a dit…

OK. Attendons qu'elle le fasse pour qu'on enchaîne. De toute façon, doit tu as des tas d'autres chantiers sur le feu.

Emilie a dit…

C'était ma proposition, il faut donc votre validation !

“Amo a mi marido, pero mi hijo me la hace muy difícil’’. Dijo Yocasta a sí misma.
« J'aime mon mari, mais mon fils me donne du fil à retordre », se dit Jocaste intérieurement.

Tradabordo a dit…

C'est Justine qui doit valider, alors ?

Justine a dit…

“Amo a mi marido, pero mi hijo me la hace muy difícil’’. Dijo Yocasta a sí misma.
« J'aime mon mari, mais mon fils me donne du fil à retordre », se dit Jocaste intérieurement.

OK.

Emilie a dit…

On continue ? Un par un, c'est peut-être plus facile à suivre.

Ella mentía sexo para obtener amor, el mentía amor para obtener sexo. Así llevaban siete años de amantes.

Elle feignait du sexe pour obtenir de l’amour, lui feignait de l’amour pour obtenir du sexe. Cela faisait sept ans qu’ils étaient amants.

Tradabordo a dit…

Tu as raison ; là, avec tous les commentaires, je suis perdue.


Ella mentía sexo para obtener amor, el mentía amor para obtener sexo. Así llevaban siete años de amantes.

Elle feignait du sexe [naturel et clair ?] pour obtenir de l’amour, lui feignait de l’amour [idem ?] pour obtenir du sexe. Cela faisait sept ans qu’ils étaient amants.

Justine a dit…

Elle simulait lors de leurs rapports sexuels pour obtenir de l'amour, lui feignait d'être amoureux pour obtenir du sexe. Cela faisait sept ans qu’ils étaient amants.

Justine a dit…

Ella mentía sexo para obtener amor, el mentía amor para obtener sexo. Así llevaban siete años de amantes.

Elle simulait lors de leurs rapports sexuels pour obtenir de l'amour, lui feignait d'être amoureux pour obtenir du sexe. Cela faisait sept ans qu’ils étaient amants.

Tradabordo a dit…

Ella mentía sexo para obtener amor, el mentía amor para obtener sexo. Así llevaban siete años de amantes.

Elle simulait lors de leurs rapports sexuels pour obtenir de l'amour, lui feignait [la répétition est volontaire… justement pour souligner le parallèle] d'être amoureux pour obtenir du sexe. Cela faisait sept ans qu’ils étaient amants.

Justine a dit…

Ella mentía sexo para obtener amor, el mentía amor para obtener sexo. Así llevaban siete años de amantes.

Elle simulait lors de leurs rapports sexuels pour obtenir de l'amour, lui simulait d'être amoureux pour obtenir du sexe. Cela faisait sept ans qu’ils étaient amants.

Tradabordo a dit…

Ella mentía sexo para obtener amor, el mentía amor para obtener sexo. Así llevaban siete años de amantes.

Elle simulait lors de leurs rapports sexuels pour obtenir de l'amour, lui simulait d'être [incorrect, je pense] amoureux pour obtenir du sexe. Cela faisait sept ans qu’ils étaient amants.

Emilie a dit…

Ella mentía sexo para obtener amor, el mentía amor para obtener sexo. Así llevaban siete años de amantes.

Elle simulait lors de leurs rapports sexuels pour obtenir de l'amour, lui simulait l'amour pour obtenir du sexe. Cela faisait sept ans qu’ils étaient amants.

Tradabordo a dit…

Ella mentía sexo para obtener amor, el mentía amor para obtener sexo. Así llevaban siete años de amantes.

Elle simulait lors de leurs rapports sexuels pour obtenir de l'amour, lui simulait l'amour pour obtenir du sexe. Cela faisait sept ans qu’ils étaient amants.

OK.

Justine ?

Justine a dit…

Elle simulait lors de leurs rapports sexuels pour obtenir de l'amour, lui simulait l'amour pour obtenir du sexe. Cela faisait sept ans qu’ils étaient amants.

OK.

Tradabordo a dit…

Vous pouvez enchaîner.

Justine a dit…

Toda una vida por delante, pero el tiro llegó por detrás...

Toute une vie devant, mais le coup de feu arriva par derrière…

Tradabordo a dit…

Toda una vida por delante, pero el tiro llegó por detrás...

Toute une vie devant [cheville : « soi » ?], mais [ou « et » ?] le coup de feu arriva par derrière…

Justine a dit…

oda una vida por delante, pero el tiro llegó por detrás...

Toute une vie devant soi, et le coup de feu arriva par derrière…

Emilie a dit…

Toda una vida por delante, pero el tiro llegó por detrás...

Toute une vie devant soi, et le coup de feu arriva par derrière…

Tradabordo a dit…

Toute une vie devant soi, et le coup de feu arriva par derrière…

OK.

Justine a dit…

La niña de Guatemala sufrió un calambre fatal en las horas de la tarde en aguas profundas, este medio considera ridículo el rumor de que haya muerto por amor.

La fillette du Guatemala a eu une crampe fatale dans la soirée, dans les eaux profondes, ce milieu considère ridicule la rumeur selon laquelle elle serait morte par amour.

Tradabordo a dit…

La niña de Guatemala sufrió un calambre fatal en las horas de la tarde en aguas profundas, este medio considera ridículo el rumor de que haya muerto por amor.

La fillette du Guatemala a eu [passé simple ?] une crampe fatale dans la soirée [sûre de l'interprétation ? Émilie, ton avis ?], dans les eaux profondes, [ponctuation ?] ce milieu [naturel ?] considère ridicule la rumeur selon laquelle elle serait morte par amour [j'hésite sur la syntaxe].

Emilie a dit…

La niña de Guatemala sufrió un calambre fatal en las horas de la tarde en aguas profundas, este medio considera ridículo el rumor de que haya muerto por amor.

La fillette du Guatemala eut une crampe fatale en plein après-midi [rapport au contraste chaleur ambiante/eau froide ?], en eau profonde [singulier possible ?], un milieu qui trouve ridicule la rumeur de sa mort par amour.

Tradabordo a dit…

La niña de Guatemala sufrió un calambre fatal en las horas de la tarde en aguas profundas, este medio considera ridículo el rumor de que haya muerto por amor.

La fillette du Guatemala eut une crampe fatale en plein après-midi, en [pas génial, les deux « en »] eau profonde [j'hésite sur le singulier], un milieu [les eaux profondes, donc ?] qui trouve ridicule la rumeur de sa mort par amour.

Emilie a dit…

La niña de Guatemala sufrió un calambre fatal en las horas de la tarde en aguas profundas, este medio considera ridículo el rumor de que haya muerto por amor.

La fillette du Guatemala eut une crampe fatale en plein après-midi, dans les eaux profondes, un milieu [les eaux profondes, donc ? / oui, mais j'hésite encore avec "moyen" = ce que j'avais compris au début sans trop me poser de questions] qui trouve ridicule la rumeur de sa mort par amour.

Justine a dit…

La niña de Guatemala sufrió un calambre fatal en las horas de la tarde en aguas profundas, este medio considera ridículo el rumor de que haya muerto por amor.

La fillette du Guatemala eut une crampe fatale en plein après-midi, dans les eaux profondes, un milieu [les eaux profondes, donc ? /oui] qui trouve ridicule la rumeur de sa mort par amour.

Tradabordo a dit…

La niña de Guatemala sufrió un calambre fatal en las horas de la tarde en aguas profundas, este medio considera ridículo el rumor de que haya muerto por amor.

La fillette du Guatemala eut une crampe fatale en plein après-midi, dans les eaux profondes, un milieu [les eaux profondes, donc ? / oui, mais j'hésite encore avec "moyen" = ce que j'avais compris au début sans trop me poser de questions] qui trouve ridicule la rumeur de sa mort par amour.

Vous voulez qu'on demande à Elena ?

Justine a dit…

Je le lui demande.

Justine a dit…

Voici la réponse d'Elena « Medio » signifie moyen de communication.

La niña de Guatemala sufrió un calambre fatal en las horas de la tarde en aguas profundas, este medio considera ridículo el rumor de que haya muerto por amor.

La fillette du Guatemala eut une crampe fatale en plein après-midi, dans les eaux profondes, ce média trouve ridicule la rumeur de sa mort par amour.

Tradabordo a dit…

La niña de Guatemala sufrió un calambre fatal en las horas de la tarde en aguas profundas, este medio considera ridículo el rumor de que haya muerto por amor.

La fillette du Guatemala eut une crampe fatale en plein après-midi, dans les eaux profondes, [tiret à la place ?] ce média trouve ridicule la rumeur de sa mort par amour [la fin est-elle correcte ou, au mieux, fluide ?].

Justine a dit…

La niña de Guatemala sufrió un calambre fatal en las horas de la tarde en aguas profundas, este medio considera ridículo el rumor de que haya muerto por amor.

La fillette du Guatemala eut une crampe fatale en plein après-midi, dans les eaux profondes – ce média considère la rumeur selon laquelle elle serait morte par amour ridicule.

Tradabordo a dit…

La niña de Guatemala sufrió un calambre fatal en las horas de la tarde en aguas profundas, este medio considera ridículo el rumor de que haya muerto por amor.

La fillette du Guatemala eut une crampe fatale en plein après-midi, dans les eaux profondes – ce média considère la rumeur selon laquelle elle serait morte par amour ridicule [mal placé].

Justine a dit…

La niña de Guatemala sufrió un calambre fatal en las horas de la tarde en aguas profundas, este medio considera ridículo el rumor de que haya muerto por amor.

La fillette du Guatemala eut une crampe fatale en plein après-midi, dans les eaux profondes – ce média considère ridicule la rumeur selon laquelle elle serait morte par amour.

Tradabordo a dit…

La niña de Guatemala sufrió un calambre fatal en las horas de la tarde en aguas profundas, este medio considera ridículo el rumor de que haya muerto por amor.

La fillette du Guatemala eut une crampe fatale en plein après-midi, dans les eaux profondes – ce média considère ridicule la rumeur selon laquelle elle serait morte par amour.

OK.

Émilie ?

Emilie a dit…

La niña de Guatemala sufrió un calambre fatal en las horas de la tarde en aguas profundas, este medio considera ridículo el rumor de que haya muerto por amor.

La fillette du Guatemala eut une crampe fatale en plein après-midi, dans les eaux profondes – ce média considère ridicule la rumeur selon laquelle elle serait morte par amour.

OK.

Emilie a dit…

Alpargatas Versace, yerba Revlon, bombillas Cartier, facon Rolex. La extranjerización del campo no es cuento.

Espadrilles Versace, herbe Revlon, pailles métalliques Cartier, coutelas Rolex. L’accaparement des terres agricoles n’est pas une légende.

Tradabordo a dit…

Alpargatas Versace, yerba Revlon, bombillas Cartier, facon Rolex. La extranjerización del campo no es cuento.

Espadrilles Versace, herbe Revlon, pailles métalliques [c'est quoi ?] Cartier, coutelas Rolex. L’accaparement [j'hésite] des terres agricoles n’est pas une légende.

Emilie a dit…

Alpargatas Versace, yerba Revlon, bombillas Cartier, facon Rolex. La extranjerización del campo no es cuento.

Espadrilles Versace, herbe Revlon, pailles métalliques [c'est quoi ? = la paille en métal avec filtre pour boire le mate, mais je ne sais pas comment traduire, ni si ça se traduit...] Cartier, coutelas Rolex. L’accaparement [j'hésite --> j'ai trouvé plusieurs l'expression "accaparement des terres" pour dire l'achat des terres par des étrangers mais mieux vaut peut-être une périphrase] des terres agricoles n’est pas une légende.

Justine a dit…

Alpargatas Versace, yerba Revlon, bombillas Cartier, facon Rolex. La extranjerización del campo no es cuento.

Espadrilles Versace, herbe Revlon, pailles à maté Cartier, coutelas Rolex. L'influence étrangère sur les terres agricoles n’est pas une légende.

Tradabordo a dit…

Espadrilles Versace, herbe [tout seul, on ne comprend pas que c'est l'herbe du maté] Revlon, pailles métalliques [trouvez une solution pour qu'on comprenne / ou laissez en mettant des notes] Cartier, coutelas Rolex. L’accaparement [j'hésite --> j'ai trouvé plusieurs l'expression "accaparement des terres" pour dire l'achat des terres par des étrangers mais mieux vaut peut-être une périphrase / OK] des terres agricoles n’est pas une légende.

Emilie a dit…

Espadrilles Versace, maté Revlon, bombillas* Cartier, coutelas Rolex. L’accaparement des [ou L'influence étrangère sur les ?] terres agricoles n’est pas une légende.

* sortes de pailles métalliques servant aussi de filtres

Tradabordo a dit…

Espadrilles Versace, maté Revlon, bombillas* Cartier, coutelas Rolex. L’accaparement des terres agricoles [« par les étrangers »] n’est pas une légende.

* sortes de pailles métalliques servant aussi de filtres

Emilie a dit…

Espadrilles Versace, maté Revlon, bombillas* Cartier, coutelas Rolex. L’accaparement des terres agricoles par les étrangers n’est pas une légende.

* Sortes de pailles métalliques servant aussi de filtres.

Tradabordo a dit…

Espadrilles Versace, maté Revlon, bombillas* Cartier, coutelas Rolex. L’accaparement des terres agricoles par les étrangers n’est pas une légende.

* Sortes de pailles métalliques servant aussi de filtres.

OK.

Justine ?

Justine a dit…

Espadrilles Versace, maté Revlon, bombillas* Cartier, coutelas Rolex. L’accaparement des terres agricoles par les étrangers n’est pas une légende.

* Sortes de pailles métalliques servant aussi de filtres.

OK.

Tradabordo a dit…

Vous pouvez enchaîner.

Justine a dit…

Los divorcios tramitados por Dios se denominan viudez.
Les divorces obtenus par Dieu s'appellent veuvage.

Tradabordo a dit…

Los divorcios tramitados por Dios se denominan viudez.
Les divorces obtenus [FS ?] par Dieu s'appellent veuvage.

Emilie a dit…

Los divorcios tramitados por Dios se denominan viudez.
Les divorces arrangés par Dieu s'appellent veuvage.

Tradabordo a dit…

Los divorcios tramitados por Dios se denominan viudez.
Les divorces arrangés par Dieu s'appellent veuvage.

OK.

Justine ?

Justine a dit…

Los divorcios tramitados por Dios se denominan viudez.
Les divorces arrangés par Dieu s'appellent veuvage.

OK.

Emilie a dit…

Mi ignorancia llega a lugares que desconozco.
Mon ignorance atteint des lieux que je ne connais pas.

Tradabordo a dit…

Mi ignorancia llega a lugares que desconozco.
Mon ignorance atteint des lieux que je ne connais pas.

OK.

Justine ?

Justine a dit…

Los divorcios tramitados por Dios se denominan viudez.
Les divorces arrangés par Dieu s'appellent veuvage.

OK.

Mi ignorancia llega a lugares que desconozco.
Mon ignorance atteint des lieux que je ne connais pas.

OK.

Tradabordo a dit…

Vous pouvez boucler et puisque j'y suis, je vous mets une autre série.

Justine a dit…

No tenía donde caerse muerto, así que no tuvo más remedio que colgarse.
Il était sur le pavé, il n'eut donc d'autre choix que de se pendre.

Los primeros políticos con doble discurso fueron ventrílocuos.
Les premiers politiciens servant un double discours furent ventriloques.

Tradabordo a dit…

No tenía donde caerse muerto, así que no tuvo más remedio que colgarse.
Il était sur le pavé [texte ?], il n'eut donc d'autre choix que de se pendre.

Los primeros políticos con doble discurso fueron ventrílocuos.
Les premiers politiciens servant un double discours furent ventriloques.
OK. Émilie ?

Emilie a dit…

Los primeros políticos con doble discurso fueron ventrílocuos.
Les premiers politiciens servant un double discours furent [des ?] ventriloques.
OK. Émilie ? Avec ou sans "des"?

Tradabordo a dit…

Los primeros políticos con doble discurso fueron ventrílocuos.
Les premiers politiciens servant un double discours furent [des ?] ventriloques.

Avec ou sans "des"?

OK.

Justine ?

Justine a dit…

J'ai hésité car « No tener donde caerse muerto » est également une expression.

No tenía donde caerse muerto, así que no tuvo más remedio que colgarse.
Il n'avait nulle part où mourir, il n'eut donc d'autre choix que de se pendre.

Los primeros políticos con doble discurso fueron ventrílocuos.
Les premiers politiciens servant un double discours furent ventriloques.

Tradabordo a dit…

No tenía donde caerse muerto, así que no tuvo más remedio que colgarse.
Il n'avait [« N'ayant »] nulle part où mourir, il n'eut donc [du coup, tu supprimerais / je me demande si ce ne serait pas plus fluide en suivant ce schéma] d'autre choix que de se pendre.

Los primeros políticos con doble discurso fueron ventrílocuos.
Les premiers politiciens servant un double discours furent ventriloques. [as-tu regardé ce que propose Émilie ?]

Justine a dit…

No tenía donde caerse muerto, así que no tuvo más remedio que colgarse.
N'ayant nulle part où mourir, il n'eut d'autre choix que de se pendre.

Los primeros políticos con doble discurso fueron ventrílocuos.
Les premiers politiciens servant un double discours furent des ventriloques.

Tradabordo a dit…

No tenía donde caerse muerto, así que no tuvo más remedio que colgarse.
N'ayant nulle part où mourir [tu ne rends pas l'idée d'avoir une place par terre…, qui explique sur la suite], il n'eut d'autre choix que de se pendre.

Los primeros políticos con doble discurso fueron ventrílocuos.
Les premiers politiciens servant un double discours furent des ventriloques.
OK.

Emilie a dit…

No tenía donde caerse muerto, así que no tuvo más remedio que colgarse.
N'ayant nulle part où tomber raide mort, il n'eut d'autre choix que de se pendre.

Tradabordo a dit…

No tenía donde caerse muerto, así que no tuvo más remedio que colgarse.
N'ayant nulle part où tomber raide [nécessaire ? Est-ce que ça ne change pas légèrement le sens ?] mort, il n'eut d'autre choix que de se pendre.

Emilie a dit…

Pardon, je n'avais pas vu que c'était une expression. Je me demande s'il ne faut pas tout changer, pour conserver le jeu de mots, mais on serait très loin de la VO...
A moins qu'il existe une expression française réunissant l'idée de mort et celle de manque d'argent ?

No tenía donde caerse muerto, así que no tuvo más remedio que colgarse.
N’ayant pas de quoi s’acheter une corde pour se pendre, il n’eut d’autre choix que de sauter d’un pont.

Tradabordo a dit…

Tu es sûre, pour l'expression ? Je ne dis pas que c'est faux, mais demandez quand même à Elena.

Justine a dit…

Pour « No tener donde caerse muerto », Elena confirme qu'il s'agit bien d'une expression familière signifiant qu'il n'a pas d'argent.

No tenía donde caerse muerto, así que no tuvo más remedio que colgarse.
Raide comme un passe-lacet, il n'eut d'autre choix que de se pendre.

Justine a dit…

Pour « No tener donde caerse muerto », Elena confirme qu'il s'agit bien d'une expression familière signifiant qu'il n'a pas d'argent.

No tenía donde caerse muerto, así que no tuvo más remedio que colgarse.
Raide comme un passe-lacet, il n'eut d'autre choix que de se pendre.

Justine a dit…

Pour « No tener donde caerse muerto », Elena confirme qu'il s'agit bien d'une expression familière signifiant qu'il n'a pas d'argent.

No tenía donde caerse muerto, así que no tuvo más remedio que colgarse.
Raide comme un passe-lacet, il n'eut d'autre choix que de se pendre.

Justine a dit…

Il manque la validation de l'avant-dernier de cette série, Caroline :

Pour « No tener donde caerse muerto », Elena confirme qu'il s'agit bien d'une expression familière signifiant qu'il n'a pas d'argent.

No tenía donde caerse muerto, así que no tuvo más remedio que colgarse.
Raide comme un passe-lacet, il n'eut d'autre choix que de se pendre.

Emilie a dit…

No tenía donde caerse muerto, así que no tuvo más remedio que colgarse.
Raide comme un passe-lacet, il n'eut d'autre choix que de se pendre.

Moi, je trouve que l'expression du passe-lacet va (double sens mourir/ne pas avoir d'argent), mais j'ai peur qu'on perde le jeu de mots "donde caerse muerto"/"colgarse", car je ne vois pas de lien entre "raide comme un passe-lacet" et "se pendre".
C'est pour ça que j'avais proposé de tout changer, en proposant ça :

N’ayant pas de quoi s’acheter une corde pour se pendre, il n’eut d’autre choix que de sauter d’un pont.

J'ai l'air d'insister, je sais... ;-)

Tradabordo a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Tradabordo a dit…

N’ayant pas de quoi s’acheter une corde pour se pendre, il n’eut d’autre choix que de sauter d’un pont.

OK.

Justine ?

Justine a dit…

N’ayant pas de quoi s’acheter une corde pour se pendre, il n’eut d’autre choix que de sauter d’un pont.

OK.

Tradabordo a dit…

Vous pouvez continuer.

Justine a dit…

Cette série est terminée.

Tradabordo a dit…

Pas d'autres à vous donner, mais Morgane en a encore quelques-uns… Prenez par exemple les deux derniers ; faites-les dans son post, en expliquant que c'est moi qui vous envoie.

http://tradabordo.blogspot.fr/2017/03/projet-morgane-micros-serie-2.html