lundi 9 avril 2018

Projet Justine / Elena – texte 211

Hay que vigilarla

Ahora soy mujer. Antes, era varón: en la vida anterior fui campesino. Gracias a un mago conseguí una espada y entonces, entre todas las personas que vivían en ese lugar decidieron “coronarme soberano”. Por supuesto me fui a vivir al castillo, y en uno de esos salones que tenía puse una mesa redonda con doce hombres alrededor que juraron defenderme. Fui un gran rey. Hasta que un día me hirieron y quedé dormido para siempre. Como siempre es mucho tiempo acabé por perder el alma. Por suerte volví a encontrarla. Y estoy feliz de ser mujer, somos fuertes las mujeres. Además  la época aquella era terrible, en cambio la de ahora es una fiesta. A mí las fiestas me gustan. Voy sola, mi marido está muy cansado se pasa el día trabajando. “Para que la riqueza se mantenga, y prospere, hay que vigilarla” es su frase favorita. Le sobran responsabilidades al hombre. Yo no le tengo lástima porque a su edad, una ocupación siempre viene bien. Entre todos los caballeros que conozco, estoy eligiendo la mejor docena.

Traduction temporaire :

Il faut la surveiller

Maintenant, je suis femme. Avant, j'étais homme : dans ma vie antérieure, j'ai été paysan. Grâce à un magicien, j'ai gagné une épée et, là, toutes les personnes qui vivaient en ce lieu ont décidé de « me couronner souverain ». Je suis bien sûr allé vivre au château. Dans un des salons, j'ai mis une table ronde avec autour douze hommes qui ont juré de me défendre. J'ai été un grand roi. Jusqu'à ce qu'un jour, on me blesse et que je m'endorme pour toujours. Comme toujours représente beaucoup de temps, j'ai fini par perdre mon âme. Heureusement, je l'ai retrouvée. Mais je suis heureuse d'être une femme. Nous sommes fortes, nous les femmes. Si cette époque-là était terrible, celle de maintenant est une fête. Moi, j'aime les fêtes. J'y vais seule, mon mari est très fatigué, il passe ses journées à travailler. « Pour que la richesse soit préservée, et prospère, il faut la surveiller », voilà sa phrase préférée. L'homme a trop de responsabilités. Je n'ai pas pitié de lui, parce qu'à son âge, une occupation est toujours la bienvenue. 

55 commentaires:

Justine a dit…

Hay que vigilarla

Ahora soy mujer. Antes, era varón: en la vida anterior fui campesino.

Il faut la surveiller

Maintenant, je suis une femme. Avant, j'étais un homme : dans ma vie antérieure, j'ai été paysan.

Tradabordo a dit…

Hay que vigilarla

Ahora soy mujer. Antes, era varón: en la vida anterior fui campesino.

Il faut la surveiller

Maintenant, je suis une [nécessaire ?] femme. Avant, j'étais un [idem ?] homme : dans ma vie antérieure, j'ai été paysan.

OK a dit…

Hay que vigilarla

Ahora soy mujer. Antes, era varón: en la vida anterior fui campesino.

Il faut la surveiller

Maintenant, je suis femme. Avant, j'étais homme : dans ma vie antérieure, j'ai été paysan.

Justine a dit…

Hay que vigilarla

Ahora soy mujer. Antes, era varón: en la vida anterior fui campesino.

Il faut la surveiller

Maintenant, je suis femme. Avant, j'étais homme : dans ma vie antérieure, j'ai été paysan.

Tradabordo a dit…

Hay que vigilarla

Ahora soy mujer. Antes, era varón: en la vida anterior fui campesino.

Il faut la surveiller

Maintenant, je suis femme. Avant, j'étais homme : dans ma vie antérieure, j'ai été paysan.

OK.

Elena ?

Elena a dit…

Il faut la surveiller

Maintenant, je suis femme. Avant, j'étais homme : dans ma vie antérieure, j'ai été paysan.

OK.

Tradabordo a dit…

VPC.

Justine a dit…

Gracias a un mago conseguí una espada y entonces, entre todas las personas que vivían en ese lugar decidieron “coronarme soberano”.

Grâce à un magicien, j'ai gagné une épée et, là, toutes les personnes qui vivaient en ce lieu ont décidé de « me couronner souverain ».

Tradabordo a dit…

Gracias a un mago conseguí una espada y entonces, entre todas las personas que vivían en ese lugar decidieron “coronarme soberano”.

Grâce à un magicien, j'ai gagné une épée et, là, toutes les personnes qui vivaient en ce lieu ont décidé de « me couronner souverain ».

OK.

Elena ?

Elena a dit…

Grâce à un magicien, j'ai gagné une épée et, là, toutes les personnes qui vivaient en ce lieu ont décidé de « me couronner souverain ».

OK.

Tradabordo a dit…

VPC.

Justine a dit…

Por supuesto me fui a vivir al castillo, y en uno de esos salones que tenía puse una mesa redonda con doce hombres alrededor que juraron defenderme. Fui un gran rey.

Je suis bien sûr allé vivre au château et, dans un des salons, j'ai mis une table ronde avec douze homme autour qui ont juré de me défendre. J'ai été un grand roi.

Tradabordo a dit…

Por supuesto me fui a vivir al castillo, y en uno de esos salones que tenía puse una mesa redonda con doce hombres alrededor que juraron defenderme. Fui un gran rey.

Je suis bien sûr allé vivre au château et, [ou un point ?] dans un des salons, j'ai mis une table ronde avec douze homme autour [avance « autour »] qui ont juré de me défendre. J'ai été un grand roi.

Justine a dit…

Por supuesto me fui a vivir al castillo, y en uno de esos salones que tenía puse una mesa redonda con doce hombres alrededor que juraron defenderme. Fui un gran rey.

Je suis bien sûr allé vivre au château. Dans un des salons, j'ai mis une table ronde avec autour douze homme qui ont juré de me défendre. J'ai été un grand roi.

Tradabordo a dit…

Por supuesto me fui a vivir al castillo, y en uno de esos salones que tenía puse una mesa redonda con doce hombres alrededor que juraron defenderme. Fui un gran rey.

Je suis bien sûr allé vivre au château. Dans un des salons, j'ai mis une table ronde avec autour douze homme qui ont juré de me défendre. J'ai été un grand roi.

OK.

Elena ?

Elena a dit…

Je suis bien sûr allé vivre au château. Dans un des salons, j'ai mis une table ronde avec autour douze hommes qui ont juré de me défendre. J'ai été un grand roi.

OK.

Tradabordo a dit…

VPC.

Justine a dit…

Hasta que un día me hirieron y quedé dormido para siempre. Como siempre es mucho tiempo acabé por perder el alma. Por suerte volví a encontrarla.

Jusqu'à ce qu'un jour on me blesse et que je m'endorme pour toujours. Comme toujours représente beaucoup de temps, j'ai fini par perdre mon âme. Heureusement, je l'ai retrouvée.

Tradabordo a dit…

Hasta que un día me hirieron y quedé dormido para siempre. Como siempre es mucho tiempo acabé por perder el alma. Por suerte volví a encontrarla.

Jusqu'à ce qu'un jour [virgule] on me blesse et que je m'endorme pour toujours. Comme toujours représente beaucoup de temps, j'ai fini par perdre mon âme. Heureusement, je l'ai retrouvée.

OK.

Elena ?

Elena a dit…

Je suis bien sûr allé vivre au château. Dans un des salons, j'ai mis une table ronde avec autour douze homme qui ont juré de me défendre. J'ai été un grand roi.

OK.

Elena a dit…

Jusqu'à ce qu'un jour, on me blesse et que je m'endorme pour toujours. Comme toujours représente beaucoup de temps, j'ai fini par perdre mon âme. Heureusement, je l'ai retrouvée.

OK.

Tradabordo a dit…

VPC.

Justine a dit…

Y estoy feliz de ser mujer, somos fuertes las mujeres. Además la época aquella era terrible, en cambio la de ahora es una fiesta. A mí las fiestas me gustan. Voy sola, mi marido está muy cansado se pasa el día trabajando.

Mais je suis heureuse d'être une femme. Nous, toutes les femmes, nous sommes fortes. D'ailleurs, cette époque-là, était terrible, celle de maintenant en revanche est une fête. Moi, j'aime les fêtes. J'y vais seule, mon mari est très fatigué, il passe ses journées à travailler.

Tradabordo a dit…

Y estoy feliz de ser mujer, somos fuertes las mujeres. Además la época aquella era terrible, en cambio la de ahora es una fiesta. A mí las fiestas me gustan. Voy sola, mi marido está muy cansado se pasa el día trabajando.

Mais je suis heureuse d'être une femme. Nous, toutes les femmes, nous sommes fortes [pas exactement ce que dit la V.O.]. D'ailleurs, cette époque-là, était terrible, celle de maintenant en revanche est une fête [construis cette phrase avec un « si » au début].


Moi, j'aime les fêtes. J'y vais seule, mon mari est très fatigué, il passe ses journées à travailler.

Justine a dit…

Y estoy feliz de ser mujer, somos fuertes las mujeres. Además la época aquella era terrible, en cambio la de ahora es una fiesta. A mí las fiestas me gustan. Voy sola, mi marido está muy cansado se pasa el día trabajando.

Mais je suis heureuse d'être une femme. Nous sommes fortes, nous les femmes. Si cette époque-là, était terrible, celle de maintenant en revanche est une fête. Moi, j'aime les fêtes. J'y vais seule, mon mari est très fatigué, il passe ses journées à travailler.

Tradabordo a dit…

Y estoy feliz de ser mujer, somos fuertes las mujeres. Además la época aquella era terrible, en cambio la de ahora es una fiesta. A mí las fiestas me gustan. Voy sola, mi marido está muy cansado se pasa el día trabajando.

Mais je suis heureuse d'être une femme. Nous sommes fortes, nous les femmes. Si cette époque-là, [pourquoi cette virgule ?] était terrible, celle de maintenant en revanche [placé après le verbe ?] est une fête. Moi, j'aime les fêtes. J'y vais seule, mon mari est très fatigué, il passe ses journées à travailler.

Justine a dit…

Y estoy feliz de ser mujer, somos fuertes las mujeres. Además la época aquella era terrible, en cambio la de ahora es una fiesta. A mí las fiestas me gustan. Voy sola, mi marido está muy cansado se pasa el día trabajando.

Mais je suis heureuse d'être une femme. Nous sommes fortes, nous les femmes. Si cette époque-là était terrible, celle de maintenant en revanche [placé après le verbe ?] est une fête. Moi, j'aime les fêtes. J'y vais seule, mon mari est très fatigué, il passe ses journées à travailler.

Justine a dit…

Y estoy feliz de ser mujer, somos fuertes las mujeres. Además la época aquella era terrible, en cambio la de ahora es una fiesta. A mí las fiestas me gustan. Voy sola, mi marido está muy cansado se pasa el día trabajando.

Mais je suis heureuse d'être une femme. Nous sommes fortes, nous les femmes. Si cette époque-là était terrible, celle de maintenant est en revanche une fête. Moi, j'aime les fêtes. J'y vais seule, mon mari est très fatigué, il passe ses journées à travailler.

Tradabordo a dit…

Y estoy feliz de ser mujer, somos fuertes las mujeres. Además la época aquella era terrible, en cambio la de ahora es una fiesta. A mí las fiestas me gustan. Voy sola, mi marido está muy cansado se pasa el día trabajando.

Mais je suis heureuse d'être une femme. Nous sommes fortes, nous les femmes. Si cette époque-là était terrible, celle de maintenant est en revanche [nécessaire, au fait ? J'hésite] une fête. Moi, j'aime les fêtes. J'y vais seule, mon mari est très fatigué, il passe ses journées à travailler.

Justine a dit…

estoy feliz de ser mujer, somos fuertes las mujeres. Además la época aquella era terrible, en cambio la de ahora es una fiesta. A mí las fiestas me gustan. Voy sola, mi marido está muy cansado se pasa el día trabajando.

Mais je suis heureuse d'être une femme. Nous sommes fortes, nous les femmes. Si cette époque-là était terrible, celle de maintenant est une fête. Moi, j'aime les fêtes. J'y vais seule, mon mari est très fatigué, il passe ses journées à travailler.

Tradabordo a dit…

estoy feliz de ser mujer, somos fuertes las mujeres. Además la época aquella era terrible, en cambio la de ahora es una fiesta. A mí las fiestas me gustan. Voy sola, mi marido está muy cansado se pasa el día trabajando.

Mais je suis heureuse d'être une femme. Nous sommes fortes, nous les femmes. Si cette époque-là était terrible, celle de maintenant est une fête. Moi, j'aime les fêtes. J'y vais seule, mon mari est très fatigué, il passe ses journées à travailler.

OK.

Elena ?

Elena a dit…

Mais je suis heureuse d'être une femme. Nous sommes fortes, nous les femmes. Si cette époque-là était terrible, celle de maintenant est une fête. Moi, j'aime les fêtes. J'y vais seule, mon mari est très fatigué, il passe ses journées à travailler.

OK.

Tradabordo a dit…

VPC.

Justine a dit…

“Para que la riqueza se mantenga, y prospere, hay que vigilarla” es su frase favorita.

« Pour que la richesse soit préservée, et prospère, il faut la surveiller », voilà sa phrase préférée.

Tradabordo a dit…

“Para que la riqueza se mantenga, y prospere, hay que vigilarla” es su frase favorita.

« Pour que la richesse soit préservée, et prospère, il faut la surveiller », voilà sa phrase préférée.

OK.

Elena ?

Elena a dit…

« Pour que la richesse soit préservée, et prospère, il faut la surveiller », voilà sa phrase préférée.

OK.

Tradabordo a dit…

VPC.

Justine a dit…

Le sobran responsabilidades al hombre.

L'homme a trop de responsabilités.

Tradabordo a dit…

Le sobran responsabilidades al hombre.

L'homme a trop de responsabilités.

OK.

Elena ?

Elena a dit…

L'homme a trop de responsabilités.

OK.

Tradabordo a dit…

VPC.

Justine a dit…

Yo no le tengo lástima porque a su edad, una ocupación siempre viene bien.

Je n'ai pas pitié de lui, parce qu'à son âge une occupation est toujours la bienvenue.

Tradabordo a dit…

Yo no le tengo lástima porque a su edad, una ocupación siempre viene bien.

Je n'ai pas pitié de lui, parce qu'à son âge [virgule] une occupation est toujours la bienvenue.

Justine a dit…

Yo no le tengo lástima porque a su edad, una ocupación siempre viene bien.

Je n'ai pas pitié de lui, parce qu'à son âge, une occupation est toujours la bienvenue.

Tradabordo a dit…

Yo no le tengo lástima porque a su edad, una ocupación siempre viene bien.

Je n'ai pas pitié de lui, parce qu'à son âge, une occupation est toujours la bienvenue.

OK.

Elena ?

Elena a dit…

Je n'ai pas pitié de lui, parce qu'à son âge, une occupation est toujours la bienvenue.

OK.

Tradabordo a dit…

VPC.

Justine a dit…

Entre todos los caballeros que conozco, estoy eligiendo la mejor docena.

Parmi tous les chevaliers que je connais, je suis en train de choisir la meilleure douzaine.

Tradabordo a dit…

Entre todos los caballeros que conozco, estoy eligiendo la mejor docena.

Parmi tous les chevaliers que je connais, je suis en train de choisir la meilleure douzaine. [je ne trouve pas cela très naturel / fluide. Vois sit tu as mieux : « sur la totalité des… » ? Essaie]

Justine a dit…

Entre todos los caballeros que conozco, estoy eligiendo la mejor docena.

Sur la totalité des chevaliers que je connais, je suis en train de choisir la meilleure douzaine.

Justine a dit…

Entre todos los caballeros que conozco, estoy eligiendo la mejor docena.

De tous les chevaliers que je connais, je suis en train de choisir la meilleure douzaine.

Tradabordo a dit…

Entre todos los caballeros que conozco, estoy eligiendo la mejor docena.

De [je crois que le « de » pose pb] tous les chevaliers que je connais, je suis en train de choisir la meilleure douzaine.

Justine a dit…

Entre todos los caballeros que conozco, estoy eligiendo la mejor docena.

Sur la totalité des chevaliers que je connais, je suis en train de choisir la meilleure douzaine.

Tradabordo a dit…

Entre todos los caballeros que conozco, estoy eligiendo la mejor docena.

Sur la totalité des chevaliers que je connais, je suis en train de choisir la meilleure douzaine.

OK.

Elena ?

Elena a dit…

Sur la totalité des chevaliers que je connais, je suis en train de choisir la meilleure douzaine.

OK.