samedi 7 avril 2018

Projet Elsa / Sabrina – phrases 31-34

Curiosamente todo lo que te rodea parece estar un poco podrido, pasado. También te sientes así, con el problema que vienes arrastrando. Pero pronto te lo sacarás de encima, no hay cosa imposible para la señora Ramírez, te dijeron. La persona a la que le hablaba la señora sale de la habitación del fondo. 

Traduction temporaire :

Curieusement, tout ce qui est autour de toi semble un peu pourri, vieilli. Toi aussi, tu te sens comme ça, avec le problème que tu traînes. Mais bientôt, tu t'en débarrasseras, rien n'est impossible avec madame Ramírez, t'a-t-on dit.

30 commentaires:

Sabrina a dit…

Curiosamente todo lo que te rodea parece estar un poco podrido, pasado.

Curieusement, tout ce qui est autour de toi semble un peu pourri, vieilli.

Tradabordo a dit…

Curiosamente todo lo que te rodea parece estar un poco podrido, pasado.

Curieusement, tout ce qui est autour de toi semble un peu pourri, vieilli.

OK.

Elsa ?

elsa fernandez a dit…

Oui, ok!

Tradabordo a dit…

Je colle et vous pouvez continuer.

Sabrina a dit…

También te sientes así, con el problema que vienes arrastrando.

Tu te sens aussi comme ça, avec le problème que tu traînes jusqu'ici.

Tradabordo a dit…

También te sientes así, con el problema que vienes arrastrando.

Tu te sens aussi comme ça [ou : « Voilà comment tu te sens »], avec le problème que tu traînes jusqu'ici [ajout nécessaire ?].

elsa fernandez a dit…

Tu te sens aussi comme ça [ou : « Voilà comment tu te sens » // et "Toi aussi, tu te sens comme ça" ?], avec le problème que tu traînes jusqu'ici [ajout nécessaire ? // on pourrait effectivement enlever, car ça restituerai l ambiguïté de "vienes arrastrando" qu on peut comprendre comme "hasta qui", mais aussi "desde hace tiempo"...non?? ].

Sabrina a dit…

Et en rajoutant : "toi aussi" pour bien souligner la comparaison comme dans la VO ?
J'avais rajouté "jusqu'ici" pour rendre l'idée de "VENIR + gérondif". Je l'aime bien cet ajout :p. On va laisser Elsa trancher hihihi !

También te sientes así, con el problema que vienes arrastrando.

Voilà comment toi aussi tu te sens, avec le problème que tu traînes jusqu'ici.

Sabrina a dit…

Bien vu, Elsa ;). Merci ! Je n'avais pas pensé à l'idée de temporalité dans "venir + gér". Je suis donc ok pour qu'on enlève "jusqu'ici".
Et j'aime aussi ta proposition pour la 1ère partie. Je vote donc pour Dudusse sur l'intégralité de cette phrase ! :p

También te sientes así, con el problema que vienes arrastrando.

Toi aussi, tu te sens comme ça, avec le problème que tu traînes.

Tradabordo a dit…

Que l'une de vous deux me fasse une synthèse, please ;-)

Sabrina a dit…

Voilà pour vous, M'dame ;)

También te sientes así, con el problema que vienes arrastrando.

Toi aussi, tu te sens comme ça, avec le problème que tu traînes.

elsa fernandez a dit…

También te sientes así, con el problema que vienes arrastrando.

Toi aussi, tu te sens comme ça, avec le problème que tu traînes.

Tradabordo a dit…

También te sientes así, con el problema que vienes arrastrando.

Toi aussi, tu te sens comme ça, avec le problème que tu traînes.

OK.

Sabrina a dit…

Pero pronto te lo sacarás de encima, no hay cosa imposible para la señora Ramírez, te dijeron.

Mais bientôt, tu te l'ôteras des épaules, rien n'est impossible avec madame Ramírez, t'a-t-on dit.

Tradabordo a dit…

Pero pronto te lo sacarás de encima, no hay cosa imposible para la señora Ramírez, te dijeron.

Mais bientôt, tu te l'ôteras des épaules, [il s'agit de quoi, déjà ?] rien n'est impossible avec madame Ramírez, t'a-t-on dit.

Sabrina a dit…

"l'" renvoie au "problème que tu traînes".

Pero pronto te lo sacarás de encima, no hay cosa imposible para la señora Ramírez, te dijeron.

Mais bientôt, tu te l'ôteras des épaules, rien n'est impossible avec madame Ramírez, t'a-t-on dit.

elsa fernandez a dit…

Pero pronto te lo sacarás de encima, no hay cosa imposible para la señora Ramírez, te dijeron.

Mais bientôt, tu te l'ôteras des épaules, [il s'agit de quoi, déjà ?// Il s agit de son "problème" // ] rien n'est impossible avec madame Ramírez, t'a-t-on dit.

Proposition Elsa: Mais bientôt, tu en seras débarrassé, rien n'est impossible avec madame Ramírez, t'a-t-on dit.

Tradabordo a dit…

J'aime bien ça :

Mais bientôt, tu en seras débarrassé, rien n'est impossible avec madame Ramírez, t'a-t-on dit.

Sabrina, la fille sans Master 2 recherche, qu'en penses-tu ? :P

Sabrina a dit…

Gros dilemme : je préfère ta proposition, Elsa, plus fluide, plus légère ; et d'un autre côté, il me semble qu'on perd qq chose car l'expression en VO insiste bien sur le poids que représente ce pb (un poids que tu traînes comme un boulet, puis que tu portes sur tes épaules). Qu'en pensez-vous ?
En plus, dans "en être débarrassé", il y a une certaine passivité alors qu'en VO, le sujet est actif. Je préfèrerais alors "s'en débarrasser".

Pero pronto te lo sacarás de encima, no hay cosa imposible para la señora Ramírez, te dijeron.

Mais bientôt, tu t'en débarrasseras, rien n'est impossible avec madame Ramírez, t'a-t-on dit.

Tradabordo a dit…

Elsa ?

elsa fernandez a dit…

Tout à fait d accord!

Sabrina a dit…

"L'équipe de malade", Elsa :p
Version définitive :

Pero pronto te lo sacarás de encima, no hay cosa imposible para la señora Ramírez, te dijeron.

Mais bientôt, tu t'en débarrasseras, rien n'est impossible avec madame Ramírez, t'a-t-on dit.

Tradabordo a dit…

Pero pronto te lo sacarás de encima, no hay cosa imposible para la señora Ramírez, te dijeron.

Mais bientôt, tu t'en débarrasseras, rien n'est impossible avec madame Ramírez, t'a-t-on dit.

OK.

Tradabordo a dit…

Vous pouvez terminer cette section.

Sabrina a dit…

La persona a la que le hablaba la señora sale de la habitación del fondo.

La personne à qui parlait la dame quitte la pièce du fond.

Tradabordo a dit…

La persona a la que le hablaba la señora sale de la habitación del fondo.

La personne à qui parlait la dame quitte la pièce du fond.

ou :

La persona a la que le hablaba la señora sale de la habitación del fondo.

La personne à qui la dame parlait quitte la pièce du fond.

?

Elsa, ton avis ?

elsa fernandez a dit…

J¡ai un souci sur la tard de cette phrase: j'essaie de m'expliquer au plus clair: on est d'accord que "la señora" c'est "la señora Ramirez". Donc dans cette phrase, "señora" rappelle bien la "señora Ramirez" dont il est question depuis le début. Je me demande si en français, on perd pas le fil: jusqu'à présent on l'a appelé "Madame Ramirez", du coup si dans cette phrase on met "la dame", est-ce ce n'est pas trop indéfini, est-ce qu'on ne perd pas le fait qu'il s'agit bien de "madame Ramirez"???
Une des traductions qui permettrait de lever le doute serait alors :

La persona a la que le hablaba la señora sale de la habitación del fondo.

La personne à qui parlait Madame Ramírez quitte la pièce du fond.

Je pinaille peut-être trop? Vous me dites!


Sabrina a dit…

Caroline, tu ne las trouves pas un peu relou notre agrégé ?! :p
C'est super juste ce que tu dis, Elsa, d'autant plus qu'en espagnol, on n'a pas ce doute car la VO utilise "la senora", ce qui nous renvoie directement à "la senora Ramirez". En revanche, on a déjà "Madame Ramirez" dans la phrase précédente. Du coup, je serais d'avis à utiliser un démonstratif.

La persona a la que le hablaba la señora sale de la habitación del fondo.

La personne à qui parlait cette dame quitte la pièce du fond.

Tradabordo a dit…

Sabrina ?

Sabrina a dit…

J'ai répondu hier, tu n'as pas eu mon commentaire ?
Je la refais courte ;). Je suis d'accord d'autant plus qu'en espagnol, on n'a pas ce pb car la répétition de "senora" nous renvoie directement à "la senora Ramirez". En revanche, on a dans la phrase précédente "Madame Ramirez" alors pour résoudre le pb que tu soulèves Elsa et éviter la répétition, je vous proposais un démonstratif :

La persona a la que le hablaba la señora sale de la habitación del fondo.

La personne à qui parlait cette dame quitte la pièce du fond.