lundi 9 avril 2018

Projet Justine / Elena – texte 213

Lluvia persistente sobre una comunidad vulnerable

Azorados, lo vimos saltar, cada vez más alto, hasta que quedó prendido del cielo.  —Mirá, mami, el mar está arriba —repetía, alegre en su inocencia, la preciosa nena del 3º B. Cuando comenzábamos a olvidar tamaña extravagancia, él decidió precipitarse en forma de goterones verdes y salados.  En las plantas de los balcones florecieron hipocampos, langostinos y medusas; y tanto de los pisos como de los muebles no se quitaba el polvo sino la arena. Un pulpo, cabeza gigantesca, tentáculos pringosos, señoreaba por los palieres; con voz ruin exigía el pago de unas expensas absurdamente costosas.  El administrador del edificio, inquilino del 9º C, un flaco con más pinta de hombre de letras que de números, había desaparecido —y en estos últimos días supimos que teníamos razón al temer por su suerte—.  Las casas vecinas, la escuela que hace esquina con Entre Ríos y el kiosco de la esquina opuesta, los vendedores ambulantes, el director de tránsito, los colectivos, los autos, la calle, todo se borró tras esta cortina de agua verde cuya omnipresencia ahora también apaga los ruidos. Desconocemos qué destino le dio a su capital mal habido aquel despreciable secuaz del mar. La luz declina. No escampa.

Traduction temporaire :

Pluie persistante sur une communauté vulnérable

Effrayés, nous l'avons vue sauter, de plus en plus haut, jusqu'à ce qu'elle reste accrochée dans le ciel. — Regarde, maman, la mer est là-haut ! répétait l'adorable petite fille du 3º B, joyeuse dans son innocence. Quand nous commencions à oublier une si grande extravagance, elle décida de se précipiter sous forme de grosses gouttes vertes et salées. Hippocampes, gambas et méduses fleurirent dans les plantes des balcons ; et sur les sols comme sur les meubles, on n'enlevait pas la poussière, mais le sable. Un poulpe avec une tête gigantesque, des tentacules gluants donnait des ordres sur les paliers ; avec une voix ignoble, il exigeait le paiement de dépenses absurdement coûteuses.

32 commentaires:

Elena a dit…

Lluvia persistente sobre una comunidad vulnerable

Pluie persistante sur une communauté vulnérable

Tradabordo a dit…

Lluvia persistente sobre una comunidad vulnerable

Pluie persistante sur une communauté vulnérable

OK.

Justine ?

Justine a dit…

luvia persistente sobre una comunidad vulnerable

Pluie persistante sur une communauté vulnérable

Azorados, lo vimos saltar, cada vez más alto, hasta que quedó prendido del cielo. —Mirá, mami, el mar está arriba —repetía, alegre en su inocencia, la preciosa nena del 3º B.

Effrayés, nous l'avons vue sauter, de plus en plus haut, jusqu'à ce qu'elle reste accrochée au ciel.
— Regarde, maman, la mer est là-haut ! répétait, joyeuse dans son innocence, l'adorable petite fille du 3º B.

Justine a dit…

Lluvia persistente sobre una comunidad vulnerable

Pluie persistante sur une communauté vulnérable

Azorados, lo vimos saltar, cada vez más alto, hasta que quedó prendido del cielo. —Mirá, mami, el mar está arriba —repetía, alegre en su inocencia, la preciosa nena del 3º B.

Effrayés, nous l'avons vue sauter, de plus en plus haut, jusqu'à ce qu'elle reste accrochée au ciel.
— Regarde, maman, la mer est là-haut ! répétait, joyeuse dans son innocence, l'adorable petite fille du 3º B.

Tradabordo a dit…

Lluvia persistente sobre una comunidad vulnerable

Pluie persistante sur une communauté vulnérable

Azorados, lo vimos saltar, cada vez más alto, hasta que quedó prendido del cielo. —Mirá, mami, el mar está arriba —repetía, alegre en su inocencia, la preciosa nena del 3º B.

Effrayés, nous l'avons vue sauter, de plus en plus haut, jusqu'à ce qu'elle reste accrochée au [« dans le » ?] ciel.
— Regarde, maman, la mer est là-haut ! répétait, joyeuse dans son innocence, l'adorable petite fille du 3º B [syntaxe ?].

Justine a dit…

Lluvia persistente sobre una comunidad vulnerable

Pluie persistante sur une communauté vulnérable

Azorados, lo vimos saltar, cada vez más alto, hasta que quedó prendido del cielo. —Mirá, mami, el mar está arriba —repetía, alegre en su inocencia, la preciosa nena del 3º B.

Effrayés, nous l'avons vue sauter, de plus en plus haut, jusqu'à ce qu'elle reste accrochée dans le ciel.
— Regarde, maman, la mer est là-haut ! répétait l'adorable petite fille du 3º B, joyeuse dans son innocence.

Tradabordo a dit…

Lluvia persistente sobre una comunidad vulnerable

Pluie persistante sur une communauté vulnérable

Azorados, lo vimos saltar, cada vez más alto, hasta que quedó prendido del cielo. —Mirá, mami, el mar está arriba —repetía, alegre en su inocencia, la preciosa nena del 3º B.

Effrayés, nous l'avons vue sauter, de plus en plus haut, jusqu'à ce qu'elle reste accrochée dans le ciel.
— Regarde, maman, la mer est là-haut ! répétait l'adorable petite fille du 3º B, joyeuse dans son innocence.

OK.

Elena ?

Elena a dit…

Pluie persistante sur une communauté vulnérable

Effrayés, nous l'avons vue sauter, de plus en plus haut, jusqu'à ce qu'elle reste accrochée dans le ciel.
— Regarde, maman, la mer est là-haut ! répétait l'adorable petite fille du 3º B, joyeuse dans son innocence.

OK.

Tradabordo a dit…

VPC.

Justine a dit…

Cuando comenzábamos a olvidar tamaña extravagancia, él decidió precipitarse en forma de goterones verdes y salados.

Quand nous commencions à oublier pareille extravagance, elle décida de se précipiter sous formes de grosses gouttes vertes et salées.

Tradabordo a dit…

Cuando comenzábamos a olvidar tamaña extravagancia, él decidió precipitarse en forma de goterones verdes y salados.

Quand nous commencions à oublier pareille [ça renvoie quand même à la taille… Vois si tu as plus proche de la V.O.] extravagance, elle décida de se précipiter sous formes de grosses gouttes vertes et salées.

Justine a dit…

Cuando comenzábamos a olvidar tamaña extravagancia, él decidió precipitarse en forma de goterones verdes y salados.

Quand nous commencions à oublier si grande extravagance, elle décida de se précipiter sous forme de grosses gouttes vertes et salées.

Tradabordo a dit…

Cuando comenzábamos a olvidar tamaña extravagancia, él decidió precipitarse en forma de goterones verdes y salados.

Quand nous commencions à oublier [je me demande s'il faut le « une » ; j'hésite…] si grande extravagance, elle décida de se précipiter sous forme de grosses gouttes vertes et salées.

Justine a dit…

Cuando comenzábamos a olvidar tamaña extravagancia, él decidió precipitarse en forma de goterones verdes y salados.

Quand nous commencions à oublier une si grande extravagance, elle décida de se précipiter sous forme de grosses gouttes vertes et salées.

Elena a dit…

Cuando comenzábamos a olvidar tamaña extravagancia, él decidió precipitarse en forma de goterones verdes y salados.

Quand nous commencions à oublier une si grande extravagance, elle décida de se précipiter sous forme de grosses gouttes vertes et salées.

Tradabordo a dit…

Quand nous commencions à oublier une si grande extravagance, elle décida de se précipiter sous forme de grosses gouttes vertes et salées.

OK.

VPC.

Justine a dit…

En las plantas de los balcones florecieron hipocampos, langostinos y medusas; y tanto de los pisos como de los muebles no se quitaba el polvo sino la arena.

Dans les plantes des balcons fleurirent des hippocampes, des gambas et des méduses ; et sur les sols comme sur les meubles, on n'enlevait pas la poussière, mais le sable.

Tradabordo a dit…

En las plantas de los balcones florecieron hipocampos, langostinos y medusas; y tanto de los pisos como de los muebles no se quitaba el polvo sino la arena.

Dans les plantes des balcons fleurirent des hippocampes [syntaxe ?],

des gambas et des méduses ; et sur les sols comme sur les meubles, on n'enlevait pas la poussière, mais le sable.

Justine a dit…

En las plantas de los balcones florecieron hipocampos, langostinos y medusas; y tanto de los pisos como de los muebles no se quitaba el polvo sino la arena.

Hippocampes, gambas et méduses fleurirent dans les plantes des balcons ; et sur les sols comme sur les meubles, on n'enlevait pas la poussière, mais le sable.

Tradabordo a dit…

En las plantas de los balcones florecieron hipocampos, langostinos y medusas; y tanto de los pisos como de los muebles no se quitaba el polvo sino la arena.

Hippocampes, gambas et méduses fleurirent dans les plantes des balcons ; et sur les sols comme sur les meubles, on n'enlevait pas la poussière, mais le sable.

OK.

Elena ?

Elena a dit…

Hippocampes, gambas et méduses fleurirent dans les plantes des balcons ; et sur les sols comme sur les meubles, on n'enlevait pas la poussière, mais le sable.

OK.

Tradabordo a dit…

VPC.

Justine a dit…

Un pulpo, cabeza gigantesca, tentáculos pringosos, señoreaba por los palieres; con voz ruin exigía el pago de unas expensas absurdamente costosas.

Un poulpe avec une tête gigantesque, des tentacules gluants pérorait sur les paliers ; d'une voix mauvaise, il exigeait le paiement de dépenses absurdement coûteuses.

Tradabordo a dit…

Un pulpo, cabeza gigantesca, tentáculos pringosos, señoreaba por los palieres; con voz ruin exigía el pago de unas expensas absurdamente costosas.

Un poulpe avec une tête gigantesque, des tentacules gluants pérorait [Elena ?] sur les paliers ; d'[?]une voix mauvaise, il exigeait le paiement de dépenses absurdement coûteuses.

Justine a dit…

Un pulpo, cabeza gigantesca, tentáculos pringosos, señoreaba por los palieres; con voz ruin exigía el pago de unas expensas absurdamente costosas.

Un poulpe avec une tête gigantesque, des tentacules gluants pérorait [Elena ?] sur les paliers ; avec une voix mauvaise, il exigeait le paiement de dépenses absurdement coûteuses.

Elena a dit…

Un pulpo, cabeza gigantesca, tentáculos pringosos, señoreaba por los palieres; con voz ruin exigía el pago de unas expensas absurdamente costosas.

Un poulpe avec une tête gigantesque, des tentacules gluants pérorait [Elena ? = "commandait" / "donnait des ordres" ?] sur les paliers ; avec une voix mauvaise ["ignoble" ?], il exigeait le paiement de dépenses absurdement coûteuses.

Tradabordo a dit…

Un pulpo, cabeza gigantesca, tentáculos pringosos, señoreaba por los palieres; con voz ruin exigía el pago de unas expensas absurdamente costosas.

Un poulpe avec une tête gigantesque, des tentacules gluants pérorait [Elena ? = "commandait" / "donnait des ordres" ? OK] sur les paliers ; avec une voix mauvaise ["ignoble" ? OK], il exigeait le paiement de dépenses absurdement coûteuses.

Elena a dit…

Un pulpo, cabeza gigantesca, tentáculos pringosos, señoreaba por los palieres; con voz ruin exigía el pago de unas expensas absurdamente costosas.

Un poulpe avec une tête gigantesque, des tentacules gluants donnait des ordres sur les paliers ; avec une voix ignoble, il exigeait le paiement de dépenses absurdement coûteuses.

Tradabordo a dit…

Un pulpo, cabeza gigantesca, tentáculos pringosos, señoreaba por los palieres; con voz ruin exigía el pago de unas expensas absurdamente costosas.

Un poulpe avec une tête gigantesque, des tentacules gluants donnait des ordres sur les paliers ; avec une voix ignoble, il exigeait le paiement de dépenses absurdement coûteuses.

OK.

Justine ?

Justine a dit…

Un pulpo, cabeza gigantesca, tentáculos pringosos, señoreaba por los palieres; con voz ruin exigía el pago de unas expensas absurdamente costosas.

Un poulpe avec une tête gigantesque, des tentacules gluants donnait des ordres sur les paliers ; avec une voix ignoble, il exigeait le paiement de dépenses absurdement coûteuses.

OK.

Tradabordo a dit…

VPC.

Justine a dit…

El administrador del edificio, inquilino del 9º C, un flaco con más pinta de hombre de letras que de números, había desaparecido —y en estos últimos días supimos que teníamos razón al temer por su suerte —.

Le gérant de l'immeuble, locataire du 9º C, un maigrichon ayant plutôt l'air d'un homme de lettres que d'un matheux, avait disparu – et ces derniers jours, nous avons appris que nous avions raison de s'inquiéter de son sort.