mercredi 20 janvier 2016

Projet Maxime / Justine – titre + phrases 1-11

Ariel Idez

La lectura

Locos. Ustedes están locos. ¿Lo sabían? Están rematadamente locos, locos de remate. ¡Hola! Sí, a ustedes les hablo, que abarrotan esta sala clandestina. Están todos locos. Yo no. Yo no estoy loco y aquí va la prueba:
Pueden irse.
Lo repito, pueden irse.

Traduction temporaire :

Ariel Idez

La lecture

Fous. Vous êtes fous. Vous le saviez ? Vous êtes complètement fous, fous à lier. Hé ho ! Oui, c'est à vous que je parle, vous qui vous entassez dans cette salle clandestine. Vous êtes tous fous. Moi, non. Je ne suis pas fou et en voici la preuve : Vous pouvez vous en aller. Je répète, vous pouvez vous en aller.

9 commentaires:

Maxime DEGRAS a dit…

La lecture

Fous.Vous êtes fous.Vous le savez ça ? Vous êtes vraiment fous,fous à lier.Coucou! Oui, c'est à vous que je parle,vous qui remplissez cette salle clandestine.Vous êtes tous fous.Moi non.Je ne suis pas fou et en voici la preuve:
Vous pouvez vous en aller.

Je le répète, vous pouvez vous en aller.

Maxime DEGRAS a dit…

La lecture

Fous.Vous êtes fous.Vous le savez ça ? Vous êtes vraiment fous,fous à lier.Coucou! Oui, c'est à vous que je parle,vous qui remplissez cette salle clandestine.Vous êtes tous fous.Moi non.Je ne suis pas fou et en voici la preuve:
Vous pouvez vous en aller.

Je le répète, vous pouvez vous en aller.

Tradabordo a dit…

Nom de l'auteur – le but est qu'après, je fasse un copier / coller dans le doc final.

La lecture

Fous.[espace]Vous êtes fous.[espace]Vous le savez [temps] ça ? Vous êtes vraiment [un peu plus fort en V.O.] fous,[espace]fous à lier.[espace]Coucou[espace avant les signes de ponctuations forts]! Oui, c'est à vous que je parle,[espace]vous qui remplissez [assez clair par rapport à la V.O. ?] cette salle clandestine.[espace]Vous êtes tous fous.[espace]Moi [virgule] non.[espace]Je ne suis pas fou et en voici la preuve[espace avant les signes de ponctuation forts]:
[à remonter après les deux points]Vous pouvez vous en aller.
Je le [nécessaire ?] répète, vous pouvez vous en aller.

Maxime DEGRAS a dit…

Ariel Idez

La lecture

Fous. Vous êtes fous. Vous le saviez ça ? Vous êtes complètement fous, fous à lier. Coucou ! Oui, c'est à vous que je parle, vous qui bourrez cette salle clandestine. Vous êtes tous fous. Moi, non. Je ne suis pas fou et en voici la preuve : Vous pouvez vous en aller.
Je répète, vous pouvez vous en aller.

Tradabordo a dit…

Ariel Idez

La lecture

Fous. Vous êtes fous. Vous le saviez ça [nécessaire ?] ? Vous êtes complètement fous, fous à lier. Coucou ! Oui, c'est à vous que je parle, vous qui bourrez [l'ennui, c'est qu'on a l'impression que c'est avec quelque chose, non ? Une solution ? Pas simple, je vous l'accorde ;-)] cette salle clandestine. Vous êtes tous fous. Moi, non. Je ne suis pas fou et en voici la preuve : Vous pouvez vous en aller.
Je répète, vous pouvez vous en aller.

Maxime DEGRAS a dit…

Ariel Idez

La lecture

Fous. Vous êtes fous. Vous le saviez ? Vous êtes complètement fous, fous à lier. Coucou ! Oui, c'est à vous que je parle, vous qui vous entassez dans cette salle clandestine. Vous êtes tous fous. Moi, non. Je ne suis pas fou et en voici la preuve : Vous pouvez vous en aller.

Je répète, vous pouvez vous en aller.

Tradabordo a dit…

Ariel Idez

La lecture

Fous. Vous êtes fous. Vous le saviez ? Vous êtes complètement fous, fous à lier. Coucou ! Oui, c'est à vous que je parle, vous qui vous entassez dans cette salle clandestine. Vous êtes tous fous. Moi, non. Je ne suis pas fou et en voici la preuve : Vous pouvez vous en aller.
Je répète, vous pouvez vous en aller.

OK. Très bonne solution !

Justine, vous validez aussi ?

Maxime, en attendant, je vous mets la suite… pour que vous puissiez avancer.

Justine Édé a dit…

Pour le "coucou" j'aurais peut être pensé à une interjection du type "Heho !" (je ne sais pas du tout si cela est possible) qui renforcerait l'appui sur le "oui, c'est à vous que je parle".

Sinon je valide la première phrase

Tradabordo a dit…

OK pour hé ho !