jeudi 18 mai 2017

Projet Justine / Elena – texte 107

Fantasmas griegos

La conducta escandalosa de esos dos, repugna. Pensar que cuando entraron al cine, él ciego y ella una vieja que podría ser su madre, sentí piedad.

Traduction temporaire :

Fantômes grecs

Le comportement scandaleux de ces deux-là est répugnant. Et dire que lorsqu'ils sont entrés dans le cinéma, lui, aveugle, et elle, une vieille qui pourrait être sa mère ; j'ai éprouvé de la pitié pour eux.

13 commentaires:

Justine a dit…

Fantasmas griegos

La conducta escandalosa de esos dos, repugna. Pensar que cuando entraron al cine, él ciego y ella una vieja que podría ser su madre, sentí piedad.

Fantômes grecs

Le comportement scandaleux de ces deux êtres est répugnant. Quand ils entrèrent dans le cinéma, lui, aveugle, et elle, une vieille qui pourrait être sa mère ; rien que d'y penser, j'éprouvai de la pitié pour eux.

Elena a dit…

Fantasmas griegos
Fantômes grecs

La conducta escandalosa de esos dos, repugna.
Le comportement scandaleux de ces deux-là est répugnant.

Pensar que cuando entraron al cine, él ciego y ella una vieja que podría ser su madre, sentí piedad.
Et dire que lorsqu'ils sont entrés dans le cinéma, lui aveugle, elle, une vieille qui aurait pu être sa mère, ils m'ont fait pitié.

Tradabordo a dit…

Fantasmas griegos

La conducta escandalosa de esos dos, repugna. Pensar que cuando entraron al cine, él ciego y ella una vieja que podría ser su madre, sentí piedad.

Fantômes grecs

Le comportement scandaleux de ces deux êtres [ou : « de ces deux-là » ?] est répugnant. Quand ils entrèrent dans le cinéma, lui, aveugle, et elle, une vieille qui pourrait être sa mère ; rien que d'y penser, j'éprouvai de la pitié pour eux.

Justine a dit…

Fantômes grecs

Le comportement scandaleux de ces deux-là est répugnant. Quand ils entrèrent dans le cinéma, lui, aveugle, et elle, une vieille qui pourrait être sa mère ; rien que d'y penser, j'éprouvai de la pitié pour eux.

Justine a dit…

Fantômes grecs

Le comportement scandaleux de ces deux-là est répugnant. Quand ils sont entrés dans le cinéma, lui, aveugle, et elle, une vieille qui pourrait être sa mère ; rien que d'y penser, j'ai éprouvé de la pitié pour eux.

Tradabordo a dit…

Fantômes grecs

Le comportement scandaleux de ces deux-là est répugnant. Quand ils sont entrés dans le cinéma, lui, aveugle, et elle, une vieille qui pourrait être sa mère ; rien que d'y penser, j'ai éprouvé de la pitié pour eux.

OK.

Elena ?

Elena a dit…

OK.

Elena a dit…

Pardon, j'ai mis un OK trop vite :
"pensar que" ici, signifie plutôt : "et dire que..."

Fantômes grecs

Le comportement scandaleux de ces deux-là est répugnant. Et dire que lorsqu'ils sont entrés dans le cinéma, lui, aveugle, et elle, une vieille qui pourrait être sa mère ; j'ai éprouvé de la pitié pour eux.

Tradabordo a dit…

Fantômes grecs

Le comportement scandaleux de ces deux-là est répugnant. Et dire que lorsqu'ils sont entrés dans le cinéma, lui, aveugle, et elle, une vieille qui pourrait être sa mère ; j'ai éprouvé de la pitié pour eux.

OK.

Justine ?

Justine a dit…

Merci, Elena !

Fantômes grecs

Le comportement scandaleux de ces deux-là est répugnant. Et dire que lorsqu'ils sont entrés dans le cinéma, lui, aveugle, et elle, une vieille qui pourrait être sa mère ; j'ai éprouvé de la pitié pour eux.

OK.

Tradabordo a dit…

Vous pouvez continuer.

Justine a dit…

Le texte est terminé.

Tradabordo a dit…

OK, c'est collé dans le doc définitif.