vendredi 8 avril 2016

Projet Hadjer – phrases 159-160

Ramírez, intranquilo por la frialdad de David al contarle cómo había asesinado a sus padres, no encontraba la manera de salir del despacho, que parecía una jaula hecha a la medida.
David, sin prestar atención a lo que hacía Ramírez, continuó hablando de su pasado.

Traduction temporaire :
Inquiet de la froideur avec laquelle David lui racontait comment il avait assassiné ses parents, Ramírez ne trouvait pas de façon de quitter le bureau, qui ressemblait à une cage faite sur mesure.     David, sans prêter attention à ce que faisait Ramírez, continuait à évoquer son passé.

4 commentaires:

Hadjer Bouzid a dit…

Ramírez, inquiet de l'indifférence avec laquelle David racontait comment il avait assassiné ses parents, ne trouvait pas de façon de sortir du bureau, qui ressemblait à une cage sur mesure.
David, sans prêter attention à ce que faisait Ramírez, continuait à parler de son passé.

Tradabordo a dit…

Ramírez [placé après ?], inquiet de l'indifférence [pourquoi pas littéral ?] avec laquelle David racontait [attention «contarLE» en esp.] comment il avait assassiné ses parents, ne trouvait pas de façon de sortir du [naturel ?] bureau, qui ressemblait à une cage [« faite » ?] sur mesure.
David, sans prêter attention à ce que faisait Ramírez, continuait à parler de [« évoquer » ?] son passé.

Hadjer Bouzid a dit…

Inquiet de la froideur avec laquelle David lui racontait comment il avait assassiné ses parents, Ramírez ne trouvait pas de façon de quitter le bureau, qui ressemblait à une cage faite sur mesure.
David, sans prêter attention à ce que faisait Ramírez, continuait à évoquer son passé.

Tradabordo a dit…

Inquiet de la froideur avec laquelle David lui racontait comment il avait assassiné ses parents, Ramírez ne trouvait pas de façon de quitter le bureau, qui ressemblait à une cage faite sur mesure.
David, sans prêter attention à ce que faisait Ramírez, continuait à évoquer son passé.

OK.