lundi 11 avril 2016

Projet Justine / Elena – texte 29

The end

Los cuatro jinetes del Apocalipsis resultaron ser caballos, los cuales, a su vez, iban montados por más caballos y así hasta donde la vista se perdía en lo que entendíamos por cielo. De pronto nos encontramos, entonces, con esas cuatro torres equinas que giraban a nuestro alrededor como tiburones.
—Para mí que los de más arriba son potros —dijo una mujer mientras hacía un gesto procaz con los dedos. El atrevimiento, la mujer era joven y bonita, logró el efecto de una carcajada general.
Reventamos de risa.

Traduction temporaire :

The end

Les quatre cavaliers de l’Apocalypse s’avérèrent être des chevaux, eux aussi montés par d'autres chevaux et ainsi de suite jusqu'à ce que notre vue se perde dans ce que nous entendions par ciel. Brusquement, nous nous retrouvâmes alors avec ces quatre tours équines qui nous tournaient autour, tels des requins.
— À mon avis, ceux d'en haut sont des étalon ! lança une femme avec un geste obscène avec ses doigts. Son audace, elle était jeune et jolie, déclencha l’hilarité générale.
Nous éclatâmes de rire.

10 commentaires:

Justine a dit…

The end

Les quatre cavaliers de l’Apocalypse s’avérèrent être des chevaux, montés eux aussi par d'autres chevaux et ainsi de suite jusqu'à ce que notre vue se perde dans ce que nous appelions ciel. Aussitôt, nous nous retrouvâmes alors avec ces quatre tours équines qui nous tournaient autour, tels des requins.
— À mon avis, ceux d'en haut sont lâches ! lança une femme tandis qu'elle faisait un geste insolent avec ses doigts. Son audace, elle était jeune et jolie, déclencha l’hilarité générale.
Nous mourûmes de rire.

Tradabordo a dit…

The end

Les quatre cavaliers de l’Apocalypse s’avérèrent être des chevaux, montés [mets-le après] eux aussi par d'autres chevaux et ainsi de suite jusqu'à ce que notre vue se perde dans ce que nous appelions ciel [littéral ?]. Aussitôt [FS ?], nous nous retrouvâmes alors avec ces quatre tours équines qui nous tournaient autour, tels des requins.
— À mon avis, ceux d'en haut sont lâches [sûre ?] ! lança une femme tandis qu'elle faisait [« avec »] un geste insolent [sûre ?] avec ses doigts. Son audace, elle était jeune et jolie, déclencha l’hilarité générale.
Nous mourûmes de rire.

Justine a dit…

The end

Les quatre cavaliers de l’Apocalypse s’avérèrent être des chevaux, eux aussi montés par d'autres chevaux et ainsi de suite jusqu'à ce que notre vue se perde dans ce que nous entendions par ciel. Rapidement, nous nous retrouvâmes alors avec ces quatre tours équines qui nous tournaient autour, tels des requins.
— À mon avis, ceux d'en haut sont des chevaux d'arçons ! lança une femme avec un geste osé de ses doigts. Son audace, elle était jeune et jolie, déclencha l’hilarité générale.
Nous mourûmes de rire.

Tradabordo a dit…

The end

Les quatre cavaliers de l’Apocalypse s’avérèrent être des chevaux, eux aussi montés par d'autres chevaux et ainsi de suite jusqu'à ce que notre vue se perde dans ce que nous entendions par ciel. Rapidement [FS ?], nous nous retrouvâmes alors avec ces quatre tours équines qui nous tournaient autour, tels des requins.
— À mon avis, ceux d'en haut sont des chevaux d'arçons [sûre ?] ! lança une femme avec un geste osé [j'hésite… Je me demande ce qu'Elena en pensera] de ses doigts. Son audace, elle était jeune et jolie, déclencha l’hilarité générale.
Nous mourûmes de rire.

Justine a dit…

The end

Les quatre cavaliers de l’Apocalypse s’avérèrent être des chevaux, eux aussi montés par d'autres chevaux et ainsi de suite jusqu'à ce que notre vue se perde dans ce que nous entendions par ciel. Brusquement, nous nous retrouvâmes alors avec ces quatre tours équines qui nous tournaient autour, tels des requins.
— À mon avis, ceux d'en haut sont des chevaux d'arçons [sûre ? / J'hésite avec « poulains », mais je me demande si ça va dans le sens de la chute.] ! lança une femme avec un geste indécent [j'hésite… Je me demande ce qu'Elena en pensera] de ses doigts. Son audace, elle était jeune et jolie, déclencha l’hilarité générale.
Nous mourûmes de rire.

Elena a dit…

The end

Les quatre cavaliers de l’Apocalypse s’avérèrent être des chevaux, eux aussi montés par d'autres chevaux et ainsi de suite jusqu'à ce que notre vue se perde dans ce que nous entendions par ciel. Brusquement, nous nous retrouvâmes alors avec ces quatre tours équines qui nous tournaient autour, tels des requins.
— À mon avis, ceux d'en haut sont des chevaux d'arçons [sûre ? / J'hésite avec « poulains », mais je me demande si ça va dans le sens de la chute.// Un "potro" est un jeune cheval mâle. En Argentine, les filles appellent "potro" un jeune homme beau. Un "étalon" ?] ! lança une femme avec un geste indécent ["en faisant un geste obscène". // Je vous le montrerai lors de la journée 😉] de ses doigts. Son audace, elle était jeune et jolie, déclencha l’hilarité générale.
Nous mourûmes ["éclatâmes" ?]de rire.

Tradabordo a dit…

The end

Les quatre cavaliers de l’Apocalypse s’avérèrent être des chevaux, eux aussi montés par d'autres chevaux et ainsi de suite jusqu'à ce que notre vue se perde dans ce que nous entendions par ciel. Brusquement, nous nous retrouvâmes alors avec ces quatre tours équines qui nous tournaient autour, tels des requins.
— À mon avis, ceux d'en haut sont des étalon ! lança une femme avec un geste obscène avec ses ses doigts. Son audace, elle était jeune et jolie, déclencha l’hilarité générale.
Nous éclatâmes de rire.

OK.

Justine ?

Justine a dit…

The end

Les quatre cavaliers de l’Apocalypse s’avérèrent être des chevaux, eux aussi montés par d'autres chevaux et ainsi de suite jusqu'à ce que notre vue se perde dans ce que nous entendions par ciel. Brusquement, nous nous retrouvâmes alors avec ces quatre tours équines qui nous tournaient autour, tels des requins.
— À mon avis, ceux d'en haut sont des étalon ! lança une femme avec un geste obscène avec ses doigts. Son audace, elle était jeune et jolie, déclencha l’hilarité générale.
Nous éclatâmes de rire.

OK.

Elena a dit…

The end

Les quatre cavaliers de l’Apocalypse s’avérèrent être des chevaux, eux aussi montés par d'autres chevaux et ainsi de suite jusqu'à ce que notre vue se perde dans ce que nous entendions par ciel. Brusquement, nous nous retrouvâmes alors avec ces quatre tours équines qui nous tournaient autour, tels des requins.
— À mon avis, ceux d'en haut sont des étalons ! lança une femme avec un geste obscène avec ses doigts. Son audace, elle était jeune et jolie, déclencha l’hilarité générale.

Nous éclatâmes de rire.

Elena a dit…

OK.