mercredi 6 avril 2016

Projet Morgane / Marie-G. 3 – phrases 101-110

Todos quieren saber si Fabi asistirá. Ella va repitiendo que es muy posible, y por lo bajo nos desliza la invitación para que la acompañemos. Las chicas responden que sí de una, yo pregunto qué es el fox-trot, para hacerme la graciosa. Pero nadie me contesta. Seguimos caminando y después, como una guía de turismo súper animada, Fabi nos indica qué mirar. Nos detenemos frente a una población de plantas alienígenas: un cúmulo de flores de color lila, que parecen copos de arroz inflado, grandes como una pelota de vóley. Fabi nos explica que durante el día la luz directa las vuelve blancas, y a la tardecita recuperan ese color lavanda. Ana y Soledad no paran de sacar fotos. Fabi sentencia que es en vano intentar atrapar tanta belleza en una imagen, y retoma la marcha. Las chicas revisan el display de sus cámaras, un poco desencantadas.

Traduction temporaire :
Tous veulent savoir si Fabi sera présente. Elle ne cesse de répéter que c'est fort probable, puis en cachette, elle nous glisse une invitation pour l'accompagner. Les filles répondent en chœur par l'affirmative ; moi, je demande ce qu'est le fox-trot, pour faire ma comique, mais personne ne m'explique. Nous continuons à marcher et alors, telle une guide touristique très enjouée, Fabi nous indique ce qu'il faut regarder. Nous nous arrêtons devant une colonie de plantes étrangères : une accumulation de fleurs couleur lilas, ressemblant à d'énormes flocons de riz soufflé, gros comme un ballon de volley. Elle nous apprend que le jour, la lumière naturelle les rend blanches, alors qu'en début de soirée, elles retrouvent cette teinte lavande. Ana et Soledad n'arrêtent pas de prendre des photos. Fabi juge qu'essayer de capter une telle beauté dans une photo est vain, et elle reprend sa marche. Les jeunes filles vérifient leurs prises sur l'écran de l'appareil, un peu déçues.

6 commentaires:

Morgane Labrousse a dit…

Tous veulent savoir si Fabi sera présente. Elle ne cesse de répéter que c'est fort probable, puis en cachette, elle nous invite à l'accompagner. Les filles répondent chacune leur tour par l'affirmative ; moi, je demande ce qu'est le fox-trot, pour faire ma comique, mais personne ne m'explique. Nous continuons à marcher et alors, telle une guide touristique en pleine forme, Fabi nous indique ce qu'il faut regarder. Nous nous arrêtons devant une colonie de plantes étrangères : une accumulation de fleurs couleur lilas, ressemblant à d'énormes flocons de riz, gros comme un ballon de volley. Elle nous explique que le jour, la lumière naturelle les rend blanches, mais qu'en début de soirée, elles retrouvent cette couleur lavande. Ana et Soledad n'arrêtent pas de prendre des photos. Fabi juge qu'essayer de capter une telle beauté dans une photo est vain, et elle reprend sa marche. Les jeunes filles vérifient leurs prises sur l'écran de l'appareil, un peu déçues.

Morgane Labrousse a dit…

Par ici ;-)

Tradabordo a dit…

Tous veulent savoir si Fabi sera présente. Elle ne cesse de répéter que c'est fort probable, puis en cachette, elle nous invite [texte ?] à l'accompagner. Les filles répondent chacune leur tour [je ne dis pas que c'est faux, mais tu es sûre ?] par l'affirmative ; moi, je demande ce qu'est le fox-trot, pour faire ma comique, mais personne ne m'explique. Nous continuons à marcher et alors, telle une guide touristique en pleine forme [sûre ?], Fabi nous indique ce qu'il faut regarder. Nous nous arrêtons devant une colonie de plantes étrangères : une accumulation de fleurs couleur lilas [j'hésite], ressemblant à d'énormes flocons de riz [« soufflé » ? Vérifie], gros comme un ballon de volley. Elle nous explique [tu l'as mis un peu plus haut] que le jour, la lumière naturelle les rend blanches, mais [« alors » ?] qu'en début de soirée, elles retrouvent cette couleur [X2] lavande. Ana et Soledad n'arrêtent pas de prendre des photos. Fabi juge qu'essayer de capter une telle beauté dans une photo est vain, et elle reprend sa marche. Les jeunes filles vérifient leurs prises sur l'écran de l'appareil, un peu déçues.

Morgane Labrousse a dit…

Tous veulent savoir si Fabi sera présente. Elle ne cesse de répéter que c'est fort probable, puis en cachette, elle nous glisse une invitation pour l'accompagner. Les filles répondent en chœur par l'affirmative ; moi, je demande ce qu'est le fox-trot, pour faire ma comique, mais personne ne m'explique. Nous continuons à marcher et alors, telle une guide touristique très enjouée, Fabi nous indique ce qu'il faut regarder. Nous nous arrêtons devant une colonie de plantes étrangères : une accumulation de fleurs couleur lilas, ressemblant à d'énormes flocons de riz soufflé, gros comme un ballon de volley. Elle nous indique que le jour, la lumière naturelle les rend blanches, alors qu'en début de soirée, elles retrouvent cette teinte lavande. Ana et Soledad n'arrêtent pas de prendre des photos. Fabi juge qu'essayer de capter une telle beauté dans une photo est vain, et elle reprend sa marche. Les jeunes filles vérifient leurs prises sur l'écran de l'appareil, un peu déçues.

Morgane Labrousse a dit…

Tous veulent savoir si Fabi sera présente. Elle ne cesse de répéter que c'est fort probable, puis en cachette, elle nous glisse une invitation pour l'accompagner. Les filles répondent en chœur par l'affirmative ; moi, je demande ce qu'est le fox-trot, pour faire ma comique, mais personne ne m'explique. Nous continuons à marcher et alors, telle une guide touristique très enjouée, Fabi nous indique ce qu'il faut regarder. Nous nous arrêtons devant une colonie de plantes étrangères : une accumulation de fleurs couleur lilas, ressemblant à d'énormes flocons de riz soufflé, gros comme un ballon de volley. Elle nous apprend que le jour, la lumière naturelle les rend blanches, alors qu'en début de soirée, elles retrouvent cette teinte lavande. Ana et Soledad n'arrêtent pas de prendre des photos. Fabi juge qu'essayer de capter une telle beauté dans une photo est vain, et elle reprend sa marche. Les jeunes filles vérifient leurs prises sur l'écran de l'appareil, un peu déçues.

Tradabordo a dit…

Tous veulent savoir si Fabi sera présente. Elle ne cesse de répéter que c'est fort probable, puis en cachette, elle nous glisse une invitation pour l'accompagner. Les filles répondent en chœur par l'affirmative ; moi, je demande ce qu'est le fox-trot, pour faire ma comique, mais personne ne m'explique. Nous continuons à marcher et alors, telle une guide touristique très enjouée, Fabi nous indique ce qu'il faut regarder. Nous nous arrêtons devant une colonie de plantes étrangères : une accumulation de fleurs couleur lilas, ressemblant à d'énormes flocons de riz soufflé, gros comme un ballon de volley. Elle nous apprend que le jour, la lumière naturelle les rend blanches, alors qu'en début de soirée, elles retrouvent cette teinte lavande. Ana et Soledad n'arrêtent pas de prendre des photos. Fabi juge qu'essayer de capter une telle beauté dans une photo est vain, et elle reprend sa marche. Les jeunes filles vérifient leurs prises sur l'écran de l'appareil, un peu déçues.

OK.