vendredi 11 novembre 2016

Projet Nathalie / Florence – phrases 107-109

Tiempo después, con la ayuda de un mastín italiano llamado Freddo, que había pasado su vida encerrado en un departamento con sus amos, un programador y una community manager que formaban parte de una ONG de lucha en contra del maltrato animal, Olaf y un pequeño grupo de ex usuarios de Animalia tomaron la web por asalto, abriendo cuentas de Facebook, Twitter y Google+. Bastó, para ello, una pequeña modificación en el intercom. Con la complicidad de activistas veganos, organizaciones protectoras de animales y ecoterroristas, los perros de las fuerzas armadas y de seguridad boicotearon o tomaron el control de destacamentos militares, comisarías y centros de inteligencia.

Traduction temporaire :
Quelque temps plus tard, avec l’aide d’un mâtin de Naples prénommé Fred, qui avait passé sa vie enfermé dans un appartement avec ses maîtres - un programmateur et une community manager qui militaient dans une ONG luttant contre la maltraitance animale -, Olaf et un petit groupe d’ex utilisateurs d’Animalia prirent le Web d’assaut en ouvrant des comptes Facebook, Twitter et Google+. Il suffit pour cela d’une petite modification dans l’intercom. Avec la complicité d’activistes vegans, d’organisations protectrices des animaux et d’écoterroristes, les chiens des forces armées et de sécurité boycottèrent ou prirent le contrôle de détachements militaires, commissariats et centres de renseignements.

15 commentaires:

Florence Tanguidé a dit…

Quelque temps plus tard, avec l’aide d’un mâtin italien prénommé Fred, qui avait passé sa vie enfermé dans un appartement avec ses maîtres, un programmateur et une community manager qui formaient partie d’une ONG luttant contre la maltraitance animale, Olaf et un petit groupe d’ex utilisateurs d’Animalia prirent le Web d’assaut en ouvrant des comptes Facebook, Twitter et Google+. Il suffit pour cela d’une petite modification dans l’intercom. Avec la complicité d’activistes vegan, d’organisations protectrices des animaux et d’écoterroristes, les chiens des forces armées et de sécurité boycottèrent ou prirent le contrôle de détachements militaires, commissariats et centres de renseignements.

Florence Tanguidé a dit…

Bonjour Mme Lepage,
J'étais mal réveillé et ai fait une grosse erreur quand je vous ai envoyé la traduction : "faisaient partie" bien sûr !

Tradabordo a dit…

Du coup, remettez-moi la bonne version… Évitez-moi la « petite » perte de temps que représente de faire le copier-coller, de répérer où il y la coquille, de corriger, puis de refaire un copier-coller.

Florence Tanguidé a dit…

Quelque temps plus tard, avec l’aide d’un mâtin italien prénommé Fred, qui avait passé sa vie enfermé dans un appartement avec ses maîtres, un programmateur et une community manager qui faisaient partie d’une ONG luttant contre la maltraitance animale, Olaf et un petit groupe d’ex utilisateurs d’Animalia prirent le Web d’assaut en ouvrant des comptes Facebook, Twitter et Google+. Il suffit pour cela d’une petite modification dans l’intercom. Avec la complicité d’activistes vegans, d’organisations protectrices des animaux et d’écoterroristes, les chiens des forces armées et de sécurité boycottèrent ou prirent le contrôle de détachements militaires, commissariats et centres de renseignements.

Tradabordo a dit…

Quelque temps plus tard, avec l’aide d’un mâtin italien [vous avez vérifié que c'est bien une race de chien ? Pas un mâtin de Naples ? Attention aux traductions littérales…] prénommé Fred, qui avait passé sa vie enfermé dans un appartement avec ses maîtres, un programmateur et une community manager qui faisaient [vous avez déjà « qui avait passé… »] partie d’une ONG luttant contre la maltraitance animale [est-ce qu'on ne mettrait pas ça entre tirets – histoire de respirer un peu ? Je vous laisse trancher],

Occupez-vous déjà de ça.

Olaf et un petit groupe d’ex utilisateurs d’Animalia prirent le Web d’assaut en ouvrant des comptes Facebook, Twitter et Google+. Il suffit pour cela d’une petite modification dans l’intercom. Avec la complicité d’activistes vegans, d’organisations protectrices des animaux et d’écoterroristes, les chiens des forces armées et de sécurité boycottèrent ou prirent le contrôle de détachements militaires, commissariats et centres de renseignements.

Florence Tanguidé a dit…

Quelque temps plus tard, avec l’aide d’un mâtin de Naples -prénommé Fred qui avait passé sa vie enfermé dans un appartement avec ses maîtres, un programmateur et une community manager qui militaient dans une ONG luttant contre la maltraitance animale- Olaf et un petit groupe d’ex utilisateurs d’Animalia prirent le Web d’assaut en ouvrant des comptes Facebook, Twitter et Google+. Il suffit pour cela d’une petite modification dans l’intercom. Avec la complicité d’activistes vegans, d’organisations protectrices des animaux et d’écoterroristes, les chiens des forces armées et de sécurité boycottèrent ou prirent le contrôle de détachements militaires, commissariats et centres de renseignements.

Florence Tanguidé a dit…

Quelque temps plus tard, avec l’aide d’un mâtin de Naples -prénommé Fred, qui avait passé sa vie enfermé dans un appartement avec ses maîtres, un programmateur et une community manager qui militaient dans une ONG luttant contre la maltraitance animale- Olaf et un petit groupe d’ex utilisateurs d’Animalia prirent le Web d’assaut en ouvrant des comptes Facebook, Twitter et Google+. Il suffit pour cela d’une petite modification dans l’intercom. Avec la complicité d’activistes vegans, d’organisations protectrices des animaux et d’écoterroristes, les chiens des forces armées et de sécurité boycottèrent ou prirent le contrôle de détachements militaires, commissariats et centres de renseignements.

Tradabordo a dit…

Quelque temps plus tard, avec l’aide d’un mâtin de Naples -[pas ici, le tiret… Cf mon commentaire précédent]prénommé Fred, qui avait passé sa vie enfermé dans un appartement avec ses maîtres, un programmateur et une community manager qui militaient dans une ONG luttant contre la maltraitance animale- Olaf et un petit groupe d’ex utilisateurs d’Animalia prirent le Web d’assaut en ouvrant des comptes Facebook, Twitter et Google+. Il suffit pour cela d’une petite modification dans l’intercom. Avec la complicité d’activistes vegans, d’organisations protectrices des animaux et d’écoterroristes, les chiens des forces armées et de sécurité boycottèrent ou prirent le contrôle de détachements militaires, commissariats et centres de renseignements.

Florence Tanguidé a dit…

Quelque temps plus tard, avec l’aide d’un mâtin de Naples prénommé Fred -qui avait passé sa vie enfermé dans un appartement avec ses maîtres, un programmateur et une community manager qui militaient dans une ONG luttant contre la maltraitance animale- Olaf et un petit groupe d’ex utilisateurs d’Animalia prirent le Web d’assaut en ouvrant des comptes Facebook, Twitter et Google+. Il suffit pour cela d’une petite modification dans l’intercom. Avec la complicité d’activistes vegans, d’organisations protectrices des animaux et d’écoterroristes, les chiens des forces armées et de sécurité boycottèrent ou prirent le contrôle de détachements militaires, commissariats et centres de renseignements.

Tradabordo a dit…

Quelque temps plus tard, avec l’aide d’un mâtin de Naples prénommé Fred -[pas ici]qui avait passé sa vie enfermé dans un appartement avec ses maîtres, [ici le tiret] un programmateur et une community manager qui militaient dans une ONG luttant contre la maltraitance animale[espace]- Olaf et un petit groupe d’ex utilisateurs d’Animalia prirent le Web d’assaut en ouvrant des comptes Facebook, Twitter et Google+. Il suffit pour cela d’une petite modification dans l’intercom. Avec la complicité d’activistes vegans, d’organisations protectrices des animaux et d’écoterroristes, les chiens des forces armées et de sécurité boycottèrent ou prirent le contrôle de détachements militaires, commissariats et centres de renseignements.

Nathalie El houch a dit…

Quelque temps plus tard, avec l’aide d’un mâtin de Naples prénommé Fred qui avait passé sa vie enfermé dans un appartement avec ses maîtres, - un programmateur et une community manager qui militaient dans une ONG luttant contre la maltraitance animale - Olaf et un petit groupe d’ex utilisateurs d’Animalia prirent le Web d’assaut en ouvrant des comptes Facebook, Twitter et Google+. Il suffit pour cela d’une petite modification dans l’intercom. Avec la complicité d’activistes vegans, d’organisations protectrices des animaux et d’écoterroristes, les chiens des forces armées et de sécurité boycottèrent ou prirent le contrôle de détachements militaires, commissariats et centres de renseignements.

Tradabordo a dit…

Quelque temps plus tard, avec l’aide d’un mâtin de Naples prénommé Fred, qui avait passé sa vie enfermé dans un appartement avec ses maîtres - un programmateur et une community manager qui militaient dans une ONG luttant contre la maltraitance animale -, Olaf et un petit groupe d’ex utilisateurs d’Animalia prirent le Web d’assaut en ouvrant des comptes Facebook, Twitter et Google+. Il suffit pour cela d’une petite modification dans l’intercom. Avec la complicité d’activistes vegans, d’organisations protectrices des animaux et d’écoterroristes, les chiens des forces armées et de sécurité boycottèrent ou prirent le contrôle de détachements militaires, commissariats et centres de renseignements.

J'ai remis un peu de ponctuation dans tout ça et OK.

Tradabordo a dit…

Florence ?

Florence Tanguidé a dit…

OK !

Nathalie El houch a dit…

ok,