lundi 21 novembre 2016

Projet Rachel / Sébastien – phrases 115-121

―Todo eso te debe resultar muy extraño, ¿verdad? ―continúa Danny―. Me refiero a eso de tener imágenes en la cabeza que no existen, y argumentos inconexos entre ellas.
―No creas. Nosotros no soñamos, pero también podemos llegar a tener procesos parecidos. Si nos programan una subrutina oculta, que se dispare solo en ciertas situaciones, puede suceder que el software de funcionamiento básico entre en conflicto con ella en algún momento. Date cuenta que nosotros nos actualizamos periódicamente, pero la subrutina queda implementada desde el principio. Y si eso sucede, podemos tener pequeñas disfunciones que serían equivalentes a vuestras ensoñaciones y que solo se darán en nuestro período de letargo, ya que en la vigilia, el software maestro anula cualquier posible contradicción.

Traduction temporaire :
― Tout ça doit te paraître bien étrange, pas vrai ? poursuit Danny. Je veux dire, avoir dans la tête des images qui n'existent pas, reliées par des idées qui n'ont rien à voir les unes avec les autres.
― Faut pas croire. Nous, nous avons beau ne pas rêver, nous pouvons quand même parvenir à des processus similaires. Si on nous intègre un sous-programme caché démarrant seulement dans certaines situations, il peut arriver qu'il entre en conflit avec le software de fonctionnement basique à un moment. Et, si ce problème se pose, nous pouvons avoir de petits dysfonctionnements, qui seraient l'équivalent de vos songes et n'auront lieu que pendant notre période de mise en veille, puisqu'au démarrage, le logiciel principal annule toutes possibilités de contradiction.

40 commentaires:

Rachel Laisney a dit…

―Todo eso te debe resultar muy extraño, ¿verdad? ―continúa Danny―. Me refiero a eso de tener imágenes en la cabeza que no existen, y argumentos inconexos entre ellas.
―No creas. Nosotros no soñamos, pero también podemos llegar a tener procesos parecidos. Si nos programan una subrutina oculta, que se dispare solo en ciertas situaciones, puede suceder que el software de funcionamiento básico entre en conflicto con ella en algún momento. Date cuenta que nosotros nos actualizamos periódicamente, pero la subrutina queda implementada desde el principio. Y si eso sucede, podemos tener pequeñas disfunciones que serían equivalentes a vuestras ensoñaciones y que solo se darán en nuestro período de letargo, ya que en la vigilia, el software maestro anula cualquier posible contradicción.

― Tout ça doit te paraître bien étrange, pas vrai ? poursuit Danny. Je veux parler de ce truc d'avoir des images dans la tête qui n'existent pas, et sans lien entre elles.
― Faut pas croire. Nous autres, nous ne rêvons pas, mais nous pouvons quand même obtenir des processus similaires. Si on nous intègre un sous-programme caché, qui démarre seulement dans certaines situations, il peut arriver que le logiciel de fonctionnement de base entre en conflit avec lui à un moment. Note que nous nous actualisons à intervalles réguliers, mais le sous-programme, lui, reste implanté depuis le début. Et, si ça se produit, nous pouvons avoir de petits dysfonctionnements qui seraient l'équivalent de vos songes à vous et n'auront lieu que pendant notre période de mise en veille, puisque lorsque nous sommes actifs, le logiciel principal annule toutes possibilités de contradiction.

Tradabordo a dit…

― Tout ça doit te paraître bien étrange, pas vrai ? poursuit Danny. Je veux parler de ce truc [pas plus naturel avec « du fait », pour le coup ?] d'avoir des images dans la tête qui n'existent pas, et sans lien entre elles [CS ?].
― Faut pas croire. Nous autres [nécessaire le « autre »], nous ne rêvons pas, mais [construis autrement : soit avec « si nous ne… » ou avec « avoir beau »…] nous pouvons quand même obtenir des processus similaires. Si on nous intègre un sous-programme caché, qui démarre seulement dans certaines situations, il peut arriver que le logiciel de fonctionnement de base entre en conflit avec lui à un moment. Note que nous nous actualisons à intervalles réguliers, mais le sous-programme, lui, reste implanté depuis le début. Et, si ça se produit, nous pouvons avoir de petits dysfonctionnements qui seraient l'équivalent de vos songes à vous et n'auront lieu que pendant notre période de mise en veille, puisque lorsque nous sommes actifs, le logiciel principal annule toutes possibilités de contradiction.

Rachel Laisney a dit…

― Tout ça doit te paraître bien étrange, pas vrai ? poursuit Danny. Je veux parler du fait d'avoir des images dans la tête qui n'existent pas, avec des sujets décousus entre elles.
― Faut pas croire. Nous, si nous ne rêvons pas, nous pouvons quand même obtenir des processus similaires. Si on nous intègre un sous-programme caché, qui démarre seulement dans certaines situations, il peut arriver que le logiciel de fonctionnement de base entre en conflit avec lui à un moment. Note que nous nous actualisons à intervalles réguliers, mais le sous-programme, lui, reste implanté depuis le début. Et, si ça se produit, nous pouvons avoir de petits dysfonctionnements qui seraient l'équivalent de vos songes à vous et n'auront lieu que pendant notre période de mise en veille, puisque lorsque nous sommes actifs, le logiciel principal annule toutes possibilités de contradiction.

Tradabordo a dit…

― Tout ça doit te paraître bien étrange, pas vrai ? poursuit Danny. Je veux parler du fait d'avoir des images dans la tête qui n'existent pas, avec des sujets décousus entre elles [« entre ellas » ? Coquille ou relié avec les idées ? Veux-tu qu'on demande à Elena ?].
― Faut pas croire. Nous, si nous ne rêvons pas, nous pouvons quand même obtenir des processus similaires. Si on nous intègre un sous-programme caché, qui démarre [sans la virgule + « démarrant » ?] seulement dans certaines situations, il peut arriver que le logiciel [laisse l'anglais / comme en V.O.] de fonctionnement de base [littéral ?] entre en conflit avec lui [pas très clair] à un moment.

Mets un peu de clarté dans tout ça.

Note que nous nous actualisons à intervalles réguliers, mais le sous-programme, lui, reste implanté depuis le début. Et, si ça se produit, nous pouvons avoir de petits dysfonctionnements qui seraient l'équivalent de vos songes à vous et n'auront lieu que pendant notre période de mise en veille, puisque lorsque nous sommes actifs, le logiciel principal annule toutes possibilités de contradiction.

Rachel Laisney a dit…

― Tout ça doit te paraître bien étrange, pas vrai ? poursuit Danny. Je veux parler du fait d'avoir des images qui n'existent pas dans la tête, avec des sujets décousus entre elles [« entre ellas » ? Coquille ou relié avec les idées ? Veux-tu qu'on demande à Elena ? ---> je pense que c'est relié à idées mais l'avis d'Elena est toujours précieux!].
― Faut pas croire. Nous, si nous ne rêvons pas, nous pouvons quand même obtenir des processus similaires. Si on nous intègre un sous-programme caché démarrant seulement dans certaines situations, il peut arriver qu'il entre en conflit avec le software de fonctionnement basique à un moment.

Tradabordo a dit…

― Tout ça doit te paraître bien étrange, pas vrai ? poursuit Danny. Je veux parler du fait d'avoir des images qui n'existent pas dans la tête [CS ainsi formulé, non ?], avec des sujets décousus entre elles [« entre ellas » ? Coquille ou relié avec les idées ? Veux-tu qu'on demande à Elena ? ---> je pense que c'est relié à idées mais l'avis d'Elena est toujours précieux!].

?


― Faut pas croire. Nous, si nous ne rêvons pas, nous pouvons quand même obtenir des processus similaires. Si on nous intègre un sous-programme caché démarrant seulement dans certaines situations, il peut arriver qu'il entre en conflit avec le software de fonctionnement basique à un moment.

Rachel Laisney a dit…

― Tout ça doit te paraître bien étrange, pas vrai ? poursuit Danny. Je veux parler du fait d'avoir dans la tête des images qui n'existent pas, aux sujets décousus entre elles.

?

Elena a dit…


Hola, je paraphrase un peu, à vous de l'adopter/adapter 🙂
―Todo eso te debe resultar muy extraño, ¿verdad? ―continúa Danny―. Me refiero a eso de tener imágenes en la cabeza que no existen, y argumentos inconexos entre ellas.

― Tout ça doit te paraître bien étrange, pas vrai ? poursuit Danny. Je veux dire, avoir dans la tête des images qui n'existent pas, reliées/interconnectées par des arguments disparates.

Elena a dit…


Hola, je paraphrase un peu, à vous de l'adopter/adapter 🙂
―Todo eso te debe resultar muy extraño, ¿verdad? ―continúa Danny―. Me refiero a eso de tener imágenes en la cabeza que no existen, y argumentos inconexos entre ellas.

― Tout ça doit te paraître bien étrange, pas vrai ? poursuit Danny. Je veux dire, avoir dans la tête des images qui n'existent pas, reliées/interconnectées par des arguments disparates.

Tradabordo a dit…

Merci, Elena.

Rachel Laisney a dit…

― Tout ça doit te paraître bien étrange, pas vrai ? poursuit Danny. Je veux dire, avoir dans la tête des images qui n'existent pas, reliées par des arguments disparates.
― Faut pas croire. Nous, si nous ne rêvons pas, nous pouvons quand même obtenir des processus similaires. Si on nous intègre un sous-programme caché démarrant seulement dans certaines situations, il peut arriver qu'il entre en conflit avec le software de fonctionnement basique à un moment.

Tradabordo a dit…

― Tout ça doit te paraître bien étrange, pas vrai ? poursuit Danny. Je veux dire, avoir dans la tête des images qui n'existent pas, reliées par des arguments [bizarre, quand même / le terme ne me convainc pas ; ok pour la construction, mais ça…] disparates.

―No creas. Nosotros no soñamos, pero también podemos llegar a tener procesos parecidos. Si nos programan una subrutina oculta, que se dispare solo en ciertas situaciones, puede suceder que el software de funcionamiento básico entre en conflicto con ella en algún momento.

― Faut pas croire. Nous, si nous ne rêvons pas, nous pouvons quand même obtenir [bof] des processus similaires. Si [tu as cette construction dans la phrase d'avant, du coup / change] on nous intègre un sous-programme caché démarrant seulement dans certaines situations, il peut arriver qu'il entre en conflit avec le software de fonctionnement basique à un moment.

Rachel Laisney a dit…

―Todo eso te debe resultar muy extraño, ¿verdad? ―continúa Danny―. Me refiero a eso de tener imágenes en la cabeza que no existen, y argumentos inconexos entre ellas.

― Tout ça doit te paraître bien étrange, pas vrai ? poursuit Danny. Je veux dire, avoir dans la tête des images qui n'existent pas, reliées par des sujets qui n'ont rien à voir les uns avec les autres.

―No creas. Nosotros no soñamos, pero también podemos llegar a tener procesos parecidos. Si nos programan una subrutina oculta, que se dispare solo en ciertas situaciones, puede suceder que el software de funcionamiento básico entre en conflicto con ella en algún momento.

― Faut pas croire. Nous, nous avons beau ne pas rêver, nous pouvons quand même parvenir à des processus similaires. Si on nous intègre un sous-programme caché démarrant seulement dans certaines situations, il peut arriver qu'il entre en conflit avec le software de fonctionnement basique à un moment.

Tradabordo a dit…

―Todo eso te debe resultar muy extraño, ¿verdad? ―continúa Danny―. Me refiero a eso de tener imágenes en la cabeza que no existen, y argumentos inconexos entre ellas.

― Tout ça doit te paraître bien étrange, pas vrai ? poursuit Danny. Je veux dire, avoir dans la tête des images qui n'existent pas, reliées par des sujets [mieux vaut encire « idées » / on refera le point au moment de la relecture] qui n'ont rien à voir les uns avec les autres.

―No creas. Nosotros no soñamos, pero también podemos llegar a tener procesos parecidos. Si nos programan una subrutina oculta, que se dispare solo en ciertas situaciones, puede suceder que el software de funcionamiento básico entre en conflicto con ella en algún momento.

― Faut pas croire. Nous, nous avons beau ne pas rêver, nous pouvons quand même parvenir à des processus similaires. Si on nous intègre un sous-programme caché démarrant seulement dans certaines situations, il peut arriver qu'il entre en conflit avec le software de fonctionnement basique à un moment.

Rachel Laisney a dit…

― Tout ça doit te paraître bien étrange, pas vrai ? poursuit Danny. Je veux dire, avoir dans la tête des images qui n'existent pas, reliées par des idées qui n'ont rien à voir les unes avec les autres.
― Faut pas croire. Nous, nous avons beau ne pas rêver, nous pouvons quand même parvenir à des processus similaires. Si on nous intègre un sous-programme caché démarrant seulement dans certaines situations, il peut arriver qu'il entre en conflit avec le software de fonctionnement basique à un moment.

Tradabordo a dit…

― Tout ça doit te paraître bien étrange, pas vrai ? poursuit Danny. Je veux dire, avoir dans la tête des images qui n'existent pas, reliées par des idées qui n'ont rien à voir les unes avec les autres.
― Faut pas croire. Nous, nous avons beau ne pas rêver, nous pouvons quand même parvenir à des processus similaires. Si on nous intègre un sous-programme caché démarrant seulement dans certaines situations, il peut arriver qu'il entre en conflit avec le software de fonctionnement basique à un moment.

OK.

Sébastien ?

Esteban GONZALEZ a dit…

OK

Tradabordo a dit…

Attendez, je me rends compte en faisant le copier-coller qu'il manque un morceau de la section :

Date cuenta que nosotros nos actualizamos periódicamente, pero la subrutina queda implementada desde el principio. Y si eso sucede, podemos tener pequeñas disfunciones que serían equivalentes a vuestras ensoñaciones y que solo se darán en nuestro período de letargo, ya que en la vigilia, el software maestro anula cualquier posible contradicción.


Rachel Laisney a dit…

Date cuenta que nosotros nos actualizamos periódicamente, pero la subrutina queda implementada desde el principio. Y si eso sucede, podemos tener pequeñas disfunciones que serían equivalentes a vuestras ensoñaciones y que solo se darán en nuestro período de letargo, ya que en la vigilia, el software maestro anula cualquier posible contradicción.

Note que nous nous actualisons à intervalles réguliers, mais le sous-programme, lui, reste implanté depuis le début. Et, si ça se produit, nous pouvons avoir de petits dysfonctionnements qui seraient l'équivalent de vos songes à vous et n'auront lieu que pendant notre période de mise en veille, puisque lorsque nous sommes actifs, le logiciel principal annule toutes possibilités de contradiction.

Esteban GONZALEZ a dit…

Rends-toi compte que chez nous, les mises à jour se font quotidiennement, mais le sous-programme est implémenté depuis le début.
Si cela survient, on peut avoir quelques dysfonctionnements qui serait équivalents à vos rêves y qui n'apparaîtront que pendant notre période de repos, puisque en mode veille, le software principal annule quelconque contradiction possible.

Tradabordo a dit…

Je prends la première propo publiée – mon seul critère de choix ;-)

Note que nous [naturel ?] nous actualisons à intervalles réguliers [texte ?], mais le sous-programme, lui, reste [« est » ?] implanté depuis le début. Et, si ça [quoi ?] se produit, nous pouvons avoir de petits dysfonctionnements [virgule ?] qui seraient l'équivalent de vos songes à vous [le « à vous » est-il nécessaire ?] et n'auront lieu que pendant notre période de mise en veille, puisque lorsque nous sommes actifs [pourquoi tu t'éloignes de la V.O. ?], le logiciel principal annule toutes possibilités de contradiction.

Esteban GONZALEZ a dit…

Date cuenta que nosotros nos actualizamos periódicamente, pero la subrutina queda implementada desde el principio. Y si eso sucede, podemos tener pequeñas disfunciones que serían equivalentes a vuestras ensoñaciones y que solo se darán en nuestro período de letargo, ya que en la vigilia, el software maestro anula cualquier posible contradicción.


Note que chez nous, les mises à jour se font quotidiennement, mais le sous-programme, lui, est implanté depuis le début. Et, si cela se produit, nous pouvons avoir de petits dysfonctionnements, qui seraient l'équivalent de vos songes et n'auront lieu que pendant notre période de repos, puisqu'en veille, le logiciel principal annule toutes possibilités de contradiction.

Tradabordo a dit…

Note [c'était le « note » qui ne me plaisait pas beaucoup ;-)] que chez nous, les mises à jour se font quotidiennement [du coup, autant passer par l'adjectif, non ?], mais le sous-programme, lui, est implanté depuis le début. Et, si cela [ça ne règle pas le pb que j'ai soulevé ; « cela » quoi ?] se produit, nous pouvons avoir de petits dysfonctionnements, qui seraient l'équivalent de vos songes et n'auront lieu que pendant notre période de repos [ce que Rachel avait mis était bien], puisqu'en veille, le logiciel principal annule toutes possibilités de contradiction.

Esteban GONZALEZ a dit…

Date cuenta que nosotros nos actualizamos periódicamente, pero la subrutina queda implementada desde el principio. Y si eso sucede, podemos tener pequeñas disfunciones que serían equivalentes a vuestras ensoñaciones y que solo se darán en nuestro período de letargo, ya que en la vigilia, el software maestro anula cualquier posible contradicción.

Sache que chez nous, les mises à jour sont quotidiennes, mais le sous-programme, lui, est implanté depuis le début. Et, si celles-ci ont lieu, nous pouvons avoir de petits dysfonctionnements, qui seraient l'équivalent de vos songes et n'auront lieu que pendant notre période de mise en veille, puisqu'au démarrage, le logiciel principal annule toutes possibilités de contradiction.

Tradabordo a dit…

Sache que chez nous, les mises à jour sont quotidiennes, mais [« que » ou inutile ?] le sous-programme, lui, est implanté depuis le début. Et, si celles-ci ont lieu [sûr ? + pas très clair… Pourquoi si puisque c'est quotidien ? Besoin que je demande son avis à Elena ?], nous pouvons avoir de petits dysfonctionnements, qui seraient l'équivalent de vos songes et n'auront lieu que pendant notre période de mise en veille, puisqu'au démarrage, le logiciel principal annule toutes possibilités de contradiction.

Esteban GONZALEZ a dit…

Oui, je veux bien l'avis d'Elena.

Rachel Laisney a dit…

Y si eso sucede...

Et, si celles-ci ont lieu [sûr ? + pas très clair… Pourquoi si puisque c'est quotidien ? Besoin que je demande son avis à Elena ?]-----> ça ne fait pas référence au morceau de texte antérieur: Si nos programan una subrutina oculta, que se dispare solo en ciertas situaciones, puede suceder que el software de funcionamiento básico entre en conflicto con ella en algún momento

que nous avons traduit par: Si on nous intègre un sous-programme caché démarrant seulement dans certaines situations, il peut arriver qu'il entre en conflit avec le software de fonctionnement basique à un moment?

Rachel Laisney a dit…

―No creas. Nosotros no soñamos, pero también podemos llegar a tener procesos parecidos. Si nos programan una subrutina oculta, que se dispare solo en ciertas situaciones, puede suceder que el software de funcionamiento básico entre en conflicto con ella en algún momento. Date cuenta que nosotros nos actualizamos periódicamente, pero la subrutina queda implementada desde el principio. Y si eso sucede, podemos tener pequeñas disfunciones que serían equivalentes a vuestras ensoñaciones y que solo se darán en nuestro período de letargo, ya que en la vigilia, el software maestro anula cualquier posible contradicción.

― Faut pas croire. Nous, nous avons beau ne pas rêver, nous pouvons quand même parvenir à des processus similaires. Si on nous intègre un sous-programme caché démarrant seulement dans certaines situations, il peut arriver qu'il entre en conflit avec le software de fonctionnement basique à un moment. Il faut savoir que chez nous, les mises à jour sont quotidiennes, mais que le sous-programme, lui, est implanté depuis le début. Et, si le conflit se produit, nous pouvons avoir de petits dysfonctionnements, qui seraient l'équivalent de vos songes et n'auront lieu que pendant notre période de mise en veille, puisqu'au démarrage, le logiciel principal annule toutes possibilités de contradiction.

Tradabordo a dit…

Ça y est, j'ai demandé à Elena de venir jeter un œil. Attendons de voir ce qu'elle dit ; après, vous me reproposerez quelque chose.

Elena a dit…

Bonjour,
L'antécédent de "Y si eso sucede" est : "puede suceder que..."

Tradabordo a dit…

Merci, Elena.
Rachel, Sébastien, ça vous aide ?

Rachel Laisney a dit…

Voui, ça confirme mon idée mais j'ai quand même du mal à traduire clairement sans répéter conflit...
Merci Elena!

Rachel Laisney a dit…

Y si eso sucede, podemos tener pequeñas disfunciones que serían equivalentes a vuestras ensoñaciones y que solo se darán en nuestro período de letargo, ya que en la vigilia, el software maestro anula cualquier posible contradicción.

Et, si le conflit se produit, nous pouvons avoir de petits dysfonctionnements, qui seraient l'équivalent de vos songes et n'auront lieu que pendant notre période de mise en veille, puisqu'au démarrage, le logiciel principal annule toutes possibilités de contradiction.

Tradabordo a dit…

Avec juste « problème » ?

Rachel Laisney a dit…

Y si eso sucede, podemos tener pequeñas disfunciones que serían equivalentes a vuestras ensoñaciones y que solo se darán en nuestro período de letargo, ya que en la vigilia, el software maestro anula cualquier posible contradicción.

Et, si ce problème survient, nous pouvons avoir de petits dysfonctionnements, qui seraient l'équivalent de vos songes et n'auront lieu que pendant notre période de mise en veille, puisqu'au démarrage, le logiciel principal annule toutes possibilités de contradiction.

Tradabordo a dit…

Y si eso sucede, podemos tener pequeñas disfunciones que serían equivalentes a vuestras ensoñaciones y que solo se darán en nuestro período de letargo, ya que en la vigilia, el software maestro anula cualquier posible contradicción.

Et, si ce problème survient [« se pose » / « se présente » ?], nous pouvons avoir de petits dysfonctionnements, qui seraient l'équivalent de vos songes et n'auront lieu que pendant notre période de mise en veille, puisqu'au démarrage, le logiciel principal annule toutes possibilités de contradiction.

Rachel Laisney a dit…

Y si eso sucede, podemos tener pequeñas disfunciones que serían equivalentes a vuestras ensoñaciones y que solo se darán en nuestro período de letargo, ya que en la vigilia, el software maestro anula cualquier posible contradicción.

Et, si ce problème se pose, nous pouvons avoir de petits dysfonctionnements, qui seraient l'équivalent de vos songes et n'auront lieu que pendant notre période de mise en veille, puisqu'au démarrage, le logiciel principal annule toutes possibilités de contradiction.

Tradabordo a dit…

Y si eso sucede, podemos tener pequeñas disfunciones que serían equivalentes a vuestras ensoñaciones y que solo se darán en nuestro período de letargo, ya que en la vigilia, el software maestro anula cualquier posible contradicción.

Et, si ce problème se pose, nous pouvons avoir de petits dysfonctionnements, qui seraient l'équivalent de vos songes et n'auront lieu que pendant notre période de mise en veille, puisqu'au démarrage, le logiciel principal annule toutes possibilités de contradiction.

OK.

Sébastien ?

Rachel, la section est-elle terminée ?

Esteban GONZALEZ a dit…

Merci Elena pour ton aide. OK

Rachel Laisney a dit…

Oui, la section est terminée. On peut reprendre la suivante.