samedi 17 septembre 2016

Projet Rachel / Sébastien – phrases 30-43

―Bueno… Sí, tal vez necesitaría volver a nacer de nuevo. Pero creo que me conformaré con tomar algo caliente y ver si cojo el sueño otra vez.
Inicio un chequeo superficial del estado de Danny. Ojos entrecerrados, incipientes ojeras, ligera sudoración en el cuello. No parece nada grave.
―Siéntate, te prepararé algo.
Me hace caso y se sienta mientras me dirijo a la despensa. La abro y echo un vistazo dentro.
―No tienes gran cosa para tomar a las tres de la madrugada; unas cuantas infusiones, aunque la mayoría de ellas tienen excitantes, algo de leche… ―Danny sigue observándome, lo ha hecho durante todo el tiempo mientras me dirigía a la despensa, lo he notado. Ya estoy acostumbrado a la curiosidad de los humanos, no pueden evitarlo.
―Un té estará bien.

Traduction temporaire :
― Eh bien... Oui, peut-être que j'aurais bien besoin d'une seconde naissance. Mais bon, je crois que je vais me contenter de boire un truc chaud et voir si je me rendors.
Je commence un examen superficiel de l'état de Danny. Les yeux mi-clos, un début de cernes, une fine transpiration dans le cou. Ça n'a pas l'air grave du tout.
― Assieds-toi, je vais te préparer quelque chose.
Il m'écoute et s'exécute tandis que je me dirige vers le placard. Je l'ouvre et jette un coup d’œil.
― Tu n'as pas grand-chose à boire à trois heures du matin. Quelques infusions, bien que la plupart contiennent des excitants, un peu de lait...
Danny continue de m'observer, il n'a pas cessé pendant tout le temps où j'allais vers le placard, je l'ai remarqué. Je me suis habitué à la curiosité des humains, maintenant, ils ne peuvent pas s'en empêcher.
― Un thé. Ça ira.

14 commentaires:

Rachel Laisney a dit…

― Eh bien... Oui, peut-être que j'aurais bien besoin d'une renaissance. Mais bon, je crois que je vais me contenter de boire un truc chaud et voir si je me rendors.
Je commence un examen superficiel de l'état de Danny. Les yeux mi-clos, des cernes naissantes, une légère transpiration dans le cou. Ça n'a pas l'air grave.
― Assieds-toi, je vais te préparer quelque chose.
Il m'écoute et s'assied pendant que je me dirige vers le placard. Je l'ouvre et jette un coup d’œil dedans.
― Tu n'as pas grand chose à boire à trois heures du matin ; quelques infusions, bien que la plupart contiennent des excitants, un peu de lait... Danny continue de m'observer, il n'a pas cessé pendant tout le temps où je me suis dirigé vers le placard, je l'ai remarqué. Je me suis habitué à la curiosité des humains maintenant, ils ne peuvent pas s'en empêcher.
― Un thé, ce sera très bien.

Tradabordo a dit…

― Eh bien... Oui, peut-être que j'aurais bien besoin d'une renaissance [ou « seconde naissance » ? Comme vous voulez – juste une proposition]. Mais bon, je crois que je vais me contenter de boire un truc chaud et voir si je me rendors.
Je commence un examen superficiel de l'état de Danny. Les yeux mi-clos, des cernes naissantes [attention, vous avez « renaissance » dans la phrase d'avant ; un détail, mais en trad, ça joue…], une légère [« fine » ?] transpiration dans le cou. Ça n'a pas l'air grave [et l'idée contenue dans « nada » ?].
― Assieds-toi, je vais te préparer quelque chose.
Il m'écoute et s'assied [un moyen de ne pas répéter ?] pendant [« tandis » ?] que je me dirige vers le placard. Je l'ouvre et jette un coup d’œil dedans [nécessaire ?].
― Tu n'as pas grand [tiret]chose à boire à trois heures du matin ; [plutôt pas de points-virgules dans les dialogues / allez carrément au point] quelques infusions, bien que la plupart contiennent des excitants, un peu de lait...
Danny continue de m'observer, il n'a pas cessé pendant tout le temps où je me suis dirigé [un moyen de ne pas répéter ?] vers le placard, je l'ai remarqué. Je me suis habitué à la curiosité des humains [virgule] maintenant, [point ?] ils ne peuvent pas s'en empêcher.
― Un thé, ce sera très bien [le même enthousiasme en V.O. ? « Ça ira » ?].

Vous travaillez bien, Rachel… Je suis contente de vous ;-)

Esteban GONZALEZ a dit…

Eh bien (euh?) ... Oui, peut-être que j'aurais besoin d'une seconde naissance (de renaître à nouveau?).Mais bon (si on commence par Mais, faut-il mettre absolument une virgule) je crois que je me contenterais de boire un truc chaud et voir si je me rendors.
Je commence (démarre? s'agissant d"un humanoïde?) un examen (reconnaissance?) superficiel de l'était de Danny. Les yeux mi-clos, des cernes naissantes, une légère transpiration dans le cou. Rien de bien grave, on dirait.
― Assieds-toi, je vais te préparer quelque chose.
Il m'écoute et s'assied [un moyen de ne pas répéter ?, je sèche) tandis que je me dirige vers le placard. Je l'ouvre et jette un coup d’œil dedans [y jette un coup d'oeil?].
― Tu n'as pas grand-chose à boire à trois heures du matin. Quelques infusions, bien que la plupart contiennent des excitants, un peu de lait...
Danny continue de m'observer, il n'a pas cessé pendant tout le temps où je me suis dirigé suis dirigé? pourquoi le PS? je garderai l'imparfait de l'ind., j'allais?] vers le placard, je l'ai remarqué. Je me suis habitué à la curiosité des humains,maintenant. Ils ne peuvent pas s'en empêcher.
― Un thé, ça ira.

Rachel Laisney a dit…

― Eh bien... Oui, peut-être que j'aurais bien besoin d'une renaissance. Mais bon, je crois que je vais me contenter de boire un truc chaud et voir si je me rendors.
Je commence un examen superficiel de l'état de Danny. Les yeux mi-clos, un début de cernes [pas très joli non?], une fine transpiration dans le cou. Ça n'a l'air de rien de grave.
― Assieds-toi, je vais te préparer quelque chose.
Il m'écoute et s'assoit tandis que je me dirige vers le placard. Je l'ouvre et jette un coup d’œil.
― Tu n'as pas grand-chose à boire à trois heures du matin. Quelques infusions, bien que la plupart contiennent des excitants, un peu de lait...
Danny continue de m'observer, il n'a pas cessé pendant tout le temps où je suis allé vers le placard, je l'ai remarqué. Je me suis habitué à la curiosité des humains, maintenant, ils ne peuvent pas s'en empêcher.
― Un thé. Ça ira [un peu sec?].

Je réponds tard car je n'ai pas reçu de notification de commentaire cette fois-ci. Je pensais que vous n'aviez pas encore commenté. J'avais oublié de cocher la case.

Tradabordo a dit…

Pensez à ne me proposez qu'une seule solution / pas le temps d'en évaluer plusieurs + nécessité de l'apprentissage du choix + pas de commentaire dans vos trads ;-) Ça emble beaucoup de contraintes, mais pour pouvoir suivre toutes ces équipes en même temps, j'ai besoin qu'on aille à l'essentiel.

+ Faites un copier-coller de la section de la fois d'avant ; sinon, vous remettez des coquilles et des pbs de typo.

***

― Eh bien... Oui, peut-être que j'aurais bien besoin d'une renaissance. Mais bon, je crois que je vais me contenter de boire un truc chaud et voir si je me rendors.
Je commence un examen superficiel de l'état de Danny. Les yeux mi-clos, un début de cernes, une fine transpiration dans le cou. Ça n'a l'air de rien de grave [ou : « ça n'a pas l'air grave du tout » ?].
― Assieds-toi, je vais te préparer quelque chose.
Il m'écoute et s'assoit [vous ne résolvez pas le pb en prenant la deuxième forme du verbe] tandis que je me dirige vers le placard. Je l'ouvre et jette un coup d’œil.
― Tu n'as pas grand-chose à boire à trois heures du matin. Quelques infusions, bien que la plupart contiennent des excitants, un peu de lait...
Danny continue de m'observer, il n'a pas cessé pendant tout le temps où je suis allé vers le placard, je l'ai remarqué. Je me suis habitué à la curiosité des humains, maintenant, ils ne peuvent pas s'en empêcher.
― Un thé. Ça ira.

Rachel Laisney a dit…

― Eh bien... Oui, peut-être que j'aurais bien besoin d'une seconde naissance. Mais bon, je crois que je vais me contenter de boire un truc chaud et voir si je me rendors.
Je commence un examen superficiel de l'état de Danny. Les yeux mi-clos, un début de cernes, une fine transpiration dans le cou. Ça n'a pas l'air grave du tout.

― Assieds-toi, je vais te préparer quelque chose.
Il m'écoute et s'exécute tandis que je me dirige vers le placard. Je l'ouvre et jette un coup d’œil.

― Tu n'as pas grand-chose à boire à trois heures du matin. Quelques infusions, bien que la plupart contiennent des excitants, un peu de lait...
Danny continue de m'observer, il n'a pas cessé pendant tout le temps où je suis allé vers le placard, je l'ai remarqué. Je me suis habitué à la curiosité des humains, maintenant, ils ne peuvent pas s'en empêcher.
― Un thé. Ça ira.

Tradabordo a dit…

― Eh bien... Oui, peut-être que j'aurais bien besoin d'une seconde naissance. Mais bon, je crois que je vais me contenter de boire un truc chaud et voir si je me rendors.
Je commence un examen superficiel de l'état de Danny. Les yeux mi-clos, un début de cernes, une fine transpiration dans le cou. Ça n'a pas l'air grave du tout.
― Assieds-toi, je vais te préparer quelque chose.
Il m'écoute et s'exécute tandis que je me dirige vers le placard. Je l'ouvre et jette un coup d’œil.
― Tu n'as pas grand-chose à boire à trois heures du matin. Quelques infusions, bien que la plupart contiennent des excitants, un peu de lait...
Danny continue de m'observer, il n'a pas cessé pendant tout le temps où je suis allé vers le placard, je l'ai remarqué. Je me suis habitué à la curiosité des humains, maintenant, ils ne peuvent pas s'en empêcher.
― Un thé. Ça ira.

OK.

Sébastien ?

Esteban GONZALEZ a dit…

J'ai des suggestions, des questions, est-il possible de les formuler et d'avoir des réponses en retour? Merci :)

Tradabordo a dit…

Oui, bien sûr. Essayez simplement d'être synthétique et ne vous étonnez pas que je vous fasse des réponses synthétiques…

Esteban GONZALEZ a dit…

― Eh bien... Oui, peut-être que j'aurais bien besoin d'une seconde naissance. Mais bon, je crois que je vais me contenter de boire un truc chaud et voir si je me rendors.
Je commence un examen superficiel de l'état de Danny. Les yeux mi-clos, un début de cernes, une fine transpiration dans le cou. Ça n'a pas l'air grave du tout.
― Assieds-toi, je vais te préparer quelque chose.
Il m'écoute et s'exécute tandis que je me dirige vers le placard. Je l'ouvre et jette un coup d’œil.
― Tu n'as pas grand-chose à boire à trois heures du matin. Quelques infusions, bien que la plupart contiennent des excitants, un peu de lait...
Danny continue de m'observer, il n'a pas cessé pendant tout le temps où je suis allé vers le placard, je l'ai remarqué. Je me suis habitué à la curiosité des humains, maintenant, ils ne peuvent pas s'en empêcher.
― Un thé. Ça ira.

Obligation de la virgule après "mais en tête de phrase?
Pourquoi mettre un passé composé quand le temps du texte source est l'imparfait "mientras me dirigía" "tandis que je suis allé"?
Pour le reste, OK

Tradabordo a dit…

Je ne comprends pas : il est où ce « mais » ?

En effet, remettez l'imparfait.

Rachel Laisney a dit…

― Eh bien... Oui, peut-être que j'aurais bien besoin d'une seconde naissance. Mais bon, je crois que je vais me contenter de boire un truc chaud et voir si je me rendors.
Je commence un examen superficiel de l'état de Danny. Les yeux mi-clos, un début de cernes, une fine transpiration dans le cou. Ça n'a pas l'air grave du tout.
― Assieds-toi, je vais te préparer quelque chose.
Il m'écoute et s'exécute tandis que je me dirige vers le placard. Je l'ouvre et jette un coup d’œil.
― Tu n'as pas grand-chose à boire à trois heures du matin. Quelques infusions, bien que la plupart contiennent des excitants, un peu de lait...
Danny continue de m'observer, il n'a pas cessé pendant tout le temps où j'allais vers le placard, je l'ai remarqué. Je me suis habitué à la curiosité des humains, maintenant, ils ne peuvent pas s'en empêcher.
― Un thé. Ça ira.

Tradabordo a dit…

― Eh bien... Oui, peut-être que j'aurais bien besoin d'une seconde naissance. Mais bon, je crois que je vais me contenter de boire un truc chaud et voir si je me rendors.
Je commence un examen superficiel de l'état de Danny. Les yeux mi-clos, un début de cernes, une fine transpiration dans le cou. Ça n'a pas l'air grave du tout.
― Assieds-toi, je vais te préparer quelque chose.
Il m'écoute et s'exécute tandis que je me dirige vers le placard. Je l'ouvre et jette un coup d’œil.
― Tu n'as pas grand-chose à boire à trois heures du matin. Quelques infusions, bien que la plupart contiennent des excitants, un peu de lait...
Danny continue de m'observer, il n'a pas cessé pendant tout le temps où j'allais vers le placard, je l'ai remarqué. Je me suis habitué à la curiosité des humains, maintenant, ils ne peuvent pas s'en empêcher.
― Un thé. Ça ira.

OK.

Sébastien ?

Esteban GONZALEZ a dit…

OK