samedi 24 septembre 2016

Projet Pauline M.G. 2 – phrases 74-83

La paloma vibraba imperceptiblemente, pero nadie se dio cuenta.
La ceremonia no duró ni media hora, la enterraron viva porque estaban en realidad más concentrados el uno en el otro que en el animal. Cuando estuvo la paloma totalmente cubierta, la muchachita se arrodilló y rezó con las manos juntas. El Espantajo se sintió inquieto e incómodo.
Terminado todo, el Espantajo caminó unos pasos hacia la zona del Ford Falcón, se recostó en el carro y sacó una chicharra del bolsillo. Con el último fósforo la prendió mientras miraba a la niña que jugaba con Galaor. La falda se movía con el viento, el pelo le caía suavemente sobre la cara. Tiraba una ramita y Galaor, experto en todo tipo de situaciones caninas, la recogía para entregársela moviendo la cola. Ella reía. Parecía haber olvidado por completo a la paloma.

Traduction temporaire :
La colombe vibrait imperceptiblement, mais personne ne s'en rendit compte.
La cérémonie dura moins d'une demi-heure. Ils l'enterrèrent vivante, parce qu'ils étaient en réalité plus concentrée l'un sur l'autre que sur l'animal. Quand la colombe fut complètement recouverte, la fillette s'agenouilla et pria, mains jointes. L'Épouvantail se sentit inquiet et mal à l'aise. Quand tout fut terminé, il fit quelques pas jusqu'à la Ford Falcon, s'appuya contre la voiture et sortit une clope de sa poche. Il l'alluma avec sa dernière allumette, les yeux fixés sur la petite qui jouait avec Galaor. Sa robe voletait dans le vent, ses cheveux lui retombaient délicatement sur le visage. Elle lançait une brindille et Galaor, expert en tous types d'activités canines, allait la chercher et la lui rapportait en remuant la queue. Elle riait. Elle semblait avoir complètement oublié la colombe.

6 commentaires:

Pauline MG a dit…

La colombe vibrait imperceptiblement, mais personne ne s'en rendit compte.
La cérémonie dura moins d'une demi-heure. Plus concentrés l'un sur l'autre que sur l'animal, ils l'enterrèrent vivante. Quand la colombe fut complètement recouverte, la fillette s'agenouilla et pria, les mains jointes. L'Épouvantail se sentit inquiet et mal à l'aise. Quand tout fut terminé, l'Épouvantail fit quelques pas jusqu'à la Ford Falcon, s'appuya contre la voiture et sortit une clope de sa poche. Il l'alluma avec sa dernière allumette en regardant la petite qui jouait avec Galaor. Sa robe voletait dans le vent, ses cheveux lui retombaient délicatement sur le visage. Elle lançait un bâton et Galaor, expert en tous types d'activités canines, allait le chercher et lui rapportait en remuant la queue. Elle riait. Elle semblait avoir complètement oublié la colombe.

Tradabordo a dit…

La colombe vibrait imperceptiblement, mais personne ne s'en rendit compte.
La cérémonie dura moins d'une demi-heure. Plus concentrés l'un sur l'autre que sur l'animal, ils l'enterrèrent vivante [ce changement de syntaxe est-il vraiment nécessaire ?]. Quand la colombe fut complètement recouverte, la fillette s'agenouilla et pria, les [nécessaire ?] mains jointes. L'Épouvantail se sentit inquiet et mal à l'aise. Quand tout fut terminé, l'Épouvantail [« il » ?] fit quelques pas jusqu'à la Ford Falcon, s'appuya contre la voiture et sortit une clope de sa poche. Il l'alluma avec sa dernière allumette en regardant [ou : « , les yeux (fixés) sur » ?] la petite qui jouait avec Galaor. Sa robe voletait dans le vent, ses cheveux lui retombaient délicatement sur le visage. Elle lançait un bâton [FS ?] et Galaor, expert en tous types d'activités canines, allait le chercher et [« le » ?] lui rapportait en remuant la queue. Elle riait. Elle semblait avoir complètement oublié la colombe.

Pauline MG a dit…

La colombe vibrait imperceptiblement, mais personne ne s'en rendit compte.
La cérémonie dura moins d'une demi-heure. Ils l'enterrèrent vivante parce qu'ils étaient en réalité plus concentrée l'un sur l'autre que sur l'animal. Quand la colombe fut complètement recouverte, la fillette s'agenouilla et, mains jointes, pria. L'Épouvantail se sentit inquiet et mal à l'aise. Quand tout fut terminé, il fit quelques pas jusqu'à la Ford Falcon, s'appuya contre la voiture et sortit une clope de sa poche. Il l'alluma avec sa dernière allumette, les yeux fixés sur la petite qui jouait avec Galaor. Sa robe voletait dans le vent, ses cheveux lui retombaient délicatement sur le visage. Elle lançait une brindille et Galaor, expert en tous types d'activités canines, allait la chercher et la lui rapportait en remuant la queue. Elle riait. Elle semblait avoir complètement oublié la colombe.

Tradabordo a dit…

La colombe vibrait imperceptiblement, mais personne ne s'en rendit compte.
La cérémonie dura moins d'une demi-heure. Ils l'enterrèrent vivante [virgule] parce qu'ils étaient en réalité plus concentrée l'un sur l'autre que sur l'animal. Quand la colombe fut complètement recouverte, la fillette s'agenouilla et, mains jointes, pria [c'était mieux avant, mais sans le « les »]. L'Épouvantail se sentit inquiet et mal à l'aise. Quand tout fut terminé, il fit quelques pas jusqu'à la Ford Falcon, s'appuya contre la voiture et sortit une clope de sa poche. Il l'alluma avec sa dernière allumette, les yeux fixés sur la petite qui jouait avec Galaor. Sa robe voletait dans le vent, ses cheveux lui retombaient délicatement sur le visage. Elle lançait une brindille et Galaor, expert en tous types d'activités canines, allait la chercher et la lui rapportait en remuant la queue. Elle riait. Elle semblait avoir complètement oublié la colombe.

Pauline MG a dit…

La colombe vibrait imperceptiblement, mais personne ne s'en rendit compte.
La cérémonie dura moins d'une demi-heure. Ils l'enterrèrent vivante, parce qu'ils étaient en réalité plus concentrée l'un sur l'autre que sur l'animal. Quand la colombe fut complètement recouverte, la fillette s'agenouilla et pria, mains jointes. L'Épouvantail se sentit inquiet et mal à l'aise. Quand tout fut terminé, il fit quelques pas jusqu'à la Ford Falcon, s'appuya contre la voiture et sortit une clope de sa poche. Il l'alluma avec sa dernière allumette, les yeux fixés sur la petite qui jouait avec Galaor. Sa robe voletait dans le vent, ses cheveux lui retombaient délicatement sur le visage. Elle lançait une brindille et Galaor, expert en tous types d'activités canines, allait la chercher et la lui rapportait en remuant la queue. Elle riait. Elle semblait avoir complètement oublié la colombe.

Tradabordo a dit…

La colombe vibrait imperceptiblement, mais personne ne s'en rendit compte.
La cérémonie dura moins d'une demi-heure. Ils l'enterrèrent vivante, parce qu'ils étaient en réalité plus concentrée l'un sur l'autre que sur l'animal. Quand la colombe fut complètement recouverte, la fillette s'agenouilla et pria, mains jointes. L'Épouvantail se sentit inquiet et mal à l'aise. Quand tout fut terminé, il fit quelques pas jusqu'à la Ford Falcon, s'appuya contre la voiture et sortit une clope de sa poche. Il l'alluma avec sa dernière allumette, les yeux fixés sur la petite qui jouait avec Galaor. Sa robe voletait dans le vent, ses cheveux lui retombaient délicatement sur le visage. Elle lançait une brindille et Galaor, expert en tous types d'activités canines, allait la chercher et la lui rapportait en remuant la queue. Elle riait. Elle semblait avoir complètement oublié la colombe.

OK.