dimanche 18 septembre 2016

Projet Hélène / Audrey – phrases 87-89

De ignorar a Rutka pasaron a mirarla con cólera, a hacer gestos de burla cuando iban a su lado y a referirse a ella como la muda, la sin legua, la comelibros. Un día Doris llegó con la noticia de que su padre le había explicado que en Polonia la gente era rubia y de ojos azules, y que Rutka, con su piel oscura y sus rasgos mestizos, debía llevar un apellido polaco porque era adoptada, que seguramente la habían recogido de la basura. A partir de ese momento su nuevo sobrenombre fue Niña Basura o Che Basura, por su acento argentino.

Traduction temporaire :
Après avoir ignoré Rutka, on se mit à la regarder avec colère, puis à lui adresser des gestes de moquerie en passant à côté d’elle, à l’appeler la muette, la sans langue, la mange-livres. Un jour, Doris arriva en annonçant que son père lui avait expliqué qu’en Pologne, les gens étaient blonds aux yeux bleus, et que vu sa peau mate et ses traits métis, Rutka devait porter un nom polonais parce qu’elle était adoptée, et qu’elle avait probablement été ramassée dans une poubelle. À partir de ce moment, son nouveau surnom fut Fille Poubelle ou Che Poubelle, à cause de son accent argentin.

5 commentaires:

Hélène a dit…

Après avoir ignoré Rutka, on se mit à la regarder avec colère, puis à lui adresser des gestes de moquerie en passant à côté d’elle, à l’appeler la muette, la sans langue, la mange-livres. Un jour, Doris arriva en annonçant que son père lui avait expliqué qu’en Pologne les gens étaient blonds aux yeux bleus, et que vu sa peau mate et ses traits métis, Rutka devait porter un nom polonais parce qu’elle était adoptée, et qu’elle avait probablement été ramassée dans une poubelle. À partir de ce moment, son nouveau surnom fut Fille Poubelle ou Che Poubelle, à cause de son accent argentin.

Tradabordo a dit…

Après avoir ignoré Rutka, on se mit à la regarder avec colère, puis à lui adresser des gestes de moquerie en passant à côté d’elle, à l’appeler la muette, la sans langue, la mange-livres. Un jour, Doris arriva en annonçant que son père lui avait expliqué qu’en Pologne [virgule] les gens étaient blonds aux yeux bleus, et que vu sa peau mate et ses traits métis, Rutka devait porter un nom polonais parce qu’elle était adoptée, et qu’elle avait probablement été ramassée dans une poubelle. À partir de ce moment, son nouveau surnom fut Fille Poubelle ou Che Poubelle, à cause de son accent argentin.

Hélène a dit…

Après avoir ignoré Rutka, on se mit à la regarder avec colère, puis à lui adresser des gestes de moquerie en passant à côté d’elle, à l’appeler la muette, la sans langue, la mange-livres. Un jour, Doris arriva en annonçant que son père lui avait expliqué qu’en Pologne, les gens étaient blonds aux yeux bleus, et que vu sa peau mate et ses traits métis, Rutka devait porter un nom polonais parce qu’elle était adoptée, et qu’elle avait probablement été ramassée dans une poubelle. À partir de ce moment, son nouveau surnom fut Fille Poubelle ou Che Poubelle, à cause de son accent argentin.

Tradabordo a dit…

Après avoir ignoré Rutka, on se mit à la regarder avec colère, puis à lui adresser des gestes de moquerie en passant à côté d’elle, à l’appeler la muette, la sans langue, la mange-livres. Un jour, Doris arriva en annonçant que son père lui avait expliqué qu’en Pologne, les gens étaient blonds aux yeux bleus, et que vu sa peau mate et ses traits métis, Rutka devait porter un nom polonais parce qu’elle était adoptée, et qu’elle avait probablement été ramassée dans une poubelle. À partir de ce moment, son nouveau surnom fut Fille Poubelle ou Che Poubelle, à cause de son accent argentin.

OK.

Audrey Louyer a dit…

Ok pour moi aussi