samedi 10 septembre 2016

Projet Morgane / Marie-G. 3 – phrases 167-181

El presente ahora es esto. El agua mueve un bote ahí abajo, que repite un golpe seco contra la escalera. Pasa una lancha y todo se agita. El bote golpea más fuerte y las olas burbujean entre los juncos. Adivino una luna muy brillante, la luz se filtra entre las ramas que la cubren. Detecto toda una constelación de ruiditos en los árboles de la orilla de enfrente. Empieza a tocar la banda. Es una música alegre, como de jazz antiguo, que me hace mover el pie. Un hombre canta en inglés, con una voz que suena dulce, armoniosa, y una guitarra hace punteos delicados. Siento una euforia tenue, que va creciendo. Se suma la voz de una chica que desencuadra un poco todo: desafina bastante. Trato de separarla del resto. Oigo el chancleteo de unos pasos que se acercan. Es Fabi, que me encuentra en la oscuridad. La veo como recién llegada de un viaje en el tiempo. 

Traduction temporaire :
Voilà en quoi consiste le présent, maintenant. Là-dessous, l'eau secoue un bateau, qui martèle des coups secs contre les escaliers. Au passage d'une barque, tout s'agite. Le bateau tape encore plus fort et les vagues font des bulles entre les joncs. Je devine une lune très brillante, sa lumière filtre entre les branches qui la cachent. Je détecte toute une constellation de petits bruits dans les arbres de la rive d'en face. Le groupe commence à jouer, une musique joyeuse, comme du jazz ancien, qui me pousse à bouger le pied. Un homme chante en anglais, d'une voix que je trouve douce, harmonieuse, et une guitare exécute des pincements délicats. Je ressens une euphorie ténue, qui va grandissant. S'y ajoute la voix d'une jeune fille qui ne cadre pas avec l'ensemble : elle chante assez faux. Je tente de la séparer du reste. J'écoute le claquement de pas qui s'approchent. Il s'agit de Fabi, qui me retrouve dans l'obscurité. Elle me donne l'impression de tout juste débarquer d'un voyage dans le temps.

14 commentaires:

Morgane Labrousse a dit…

Le moment présent, c'est ça. L'eau fait des bonds là, dessous, en coups secs et répétés contre l'escalier. Une barque passe et tout s'agite. Le mouvement se fait plus fort et les vagues pétillent entre les joncs. Je distingue une lune très brillante, sa lumière s'infiltre entre les branches qui la cachent. Je détecte toute une constellation de petits bruits dans les arbres de l'orée d'en face. Le groupe commence à jouer, une musique joyeuse, comme du jazz ancien, qui m'incite à bouger le pied. Un homme chante en anglais, d'une voix que je trouve douce, harmonieuse, et une guitare exécute des pincements délicats. Je ressens une euphorie ténue, qui va en grandissant. S'y ajoute la voix d'une jeune fille qui ne cadre pas vraiment : elle chante assez faux. Je tente de la séparer du reste. J'écoute le claquement de pas qui s'approchent. Il s'agit de Fabi, qui me retrouve dans l'obscurité. Je la vois comme tout juste débarquée d'un voyage dans le temps.

Tradabordo a dit…

Le moment présent [CS ?], c'est ça. L'eau fait des bonds [sûre ?] là, dessous, en coups secs et répétés contre l'escalier. Une barque passe et tout s'agite [mal dit ?].

Reprends tout ça…

Le mouvement se fait plus fort et les vagues pétillent entre les joncs. Je distingue une lune très brillante, sa lumière s'infiltre entre les branches qui la cachent. Je détecte toute une constellation de petits bruits dans les arbres de l'orée d'en face. Le groupe commence à jouer, une musique joyeuse, comme du jazz ancien, qui m'incite à bouger le pied. Un homme chante en anglais, d'une voix que je trouve douce, harmonieuse, et une guitare exécute des pincements délicats. Je ressens une euphorie ténue, qui va en grandissant. S'y ajoute la voix d'une jeune fille qui ne cadre pas vraiment : elle chante assez faux. Je tente de la séparer du reste. J'écoute le claquement de pas qui s'approchent. Il s'agit de Fabi, qui me retrouve dans l'obscurité. Je la vois comme tout juste débarquée d'un voyage dans le temps.

Morgane Labrousse a dit…

C'est ça maintenant, le présent. L'eau secoue un canot, là, dessous, en coups secs et répétés contre l'escalier. Une barque passe et tout se met à bouger.

Tradabordo a dit…

C'est ça maintenant, le présent. L'eau secoue un canot, là, dessous, en coups secs et répétés contre l'escalier [demande quand même son avis à Elena sur ce fragment]. Une barque passe et tout se met à bouger.

Elena a dit…

El presente ahora es esto.

Voilà en quoi consiste le présent, maintenant.

El agua mueve un bote ahí abajo, que repite un golpe seco contra la escalera.

Là-dessous, l'eau secoue un bateau et il martèle des coups secs contre les escaliers.

Pasa una lancha y todo se agita.

Au passage d'une barque, tout s'agite.

Tradabordo a dit…

Merci, Elena.

Morgane Labrousse a dit…

Voilà en quoi consiste le présent, maintenant. Là-dessous, l'eau secoue un bateau, qui martèle des coups secs contre les escaliers. Au passage d'une barque, tout s'agite.

Le mouvement se fait plus fort et les vagues pétillent entre les joncs. Je distingue une lune très brillante, sa lumière s'infiltre entre les branches qui la cachent. Je détecte toute une constellation de petits bruits dans les arbres de l'orée d'en face. Le groupe commence à jouer, une musique joyeuse, comme du jazz ancien, qui m'incite à bouger le pied. Un homme chante en anglais, d'une voix que je trouve douce, harmonieuse, et une guitare exécute des pincements délicats. Je ressens une euphorie ténue, qui va en grandissant. S'y ajoute la voix d'une jeune fille qui ne cadre pas vraiment : elle chante assez faux. Je tente de la séparer du reste. J'écoute le claquement de pas qui s'approchent. Il s'agit de Fabi, qui me retrouve dans l'obscurité. Je la vois comme tout juste débarquée d'un voyage dans le temps.

Tradabordo a dit…

Voilà en quoi consiste le présent, maintenant. Là-dessous, l'eau secoue un bateau, qui martèle des coups secs contre les escaliers. Au passage d'une barque, tout s'agite.

El bote golpea más fuerte y las olas burbujean entre los juncos. Adivino una luna muy brillante, la luz se filtra entre las ramas que la cubren. Detecto toda una constelación de ruiditos en los árboles de la orilla de enfrente. Empieza a tocar la banda.

Le mouvement [est-ce qu'il ne vaut pas mieux rester plus près de la V.O. ?] se fait plus fort et les vagues pétillent [FS ici ?] entre les joncs. Je distingue [littéral ?] une lune très brillante, sa lumière s'in[nécessaire ?]filtre entre les branches qui la cachent. Je détecte toute une constellation de petits bruits dans les arbres de l'orée [FS] d'en face.

Es una música alegre, como de jazz antiguo, que me hace mover el pie. Un hombre canta en inglés, con una voz que suena dulce, armoniosa, y una guitarra hace punteos delicados. Siento una euforia tenue, que va creciendo. Se suma la voz de una chica que desencuadra un poco todo: desafina bastante. Trato de separarla del resto. Oigo el chancleteo de unos pasos que se acercan. Es Fabi, que me encuentra en la oscuridad. La veo como recién llegada de un viaje en el tiempo.

Le groupe commence à jouer, une musique joyeuse, comme du jazz ancien, qui m'incite à [pas très naturel] bouger le pied. Un homme chante en anglais, d'une voix que je trouve douce, harmonieuse, et une guitare exécute des pincements délicats. Je ressens une euphorie ténue, qui va en [nécessaire ? J'ai un doute. Vérifie] grandissant. S'y ajoute la voix d'une jeune fille qui ne cadre pas vraiment [texte ?] : elle chante assez faux. Je tente de la séparer du reste. J'écoute le claquement de pas qui s'approchent. Il s'agit de Fabi, qui me retrouve dans l'obscurité. Je la vois comme tout [bof] juste débarquée d'un voyage dans le temps.

Morgane Labrousse a dit…

Voilà en quoi consiste le présent, maintenant. Là-dessous, l'eau secoue un bateau, qui martèle des coups secs contre les escaliers. Au passage d'une barque, tout s'agite.

El bote golpea más fuerte y las olas burbujean entre los juncos. Adivino una luna muy brillante, la luz se filtra entre las ramas que la cubren. Detecto toda una constelación de ruiditos en los árboles de la orilla de enfrente. Empieza a tocar la banda.

Le bateau tape encore plus fort et les vagues font des bulles entre les joncs. Je devine une lune très brillante, sa lumière filtre entre les branches qui la cachent. Je détecte toute une constellation de petits bruits dans les arbres de la rive d'en face.

Es una música alegre, como de jazz antiguo, que me hace mover el pie. Un hombre canta en inglés, con una voz que suena dulce, armoniosa, y una guitarra hace punteos delicados. Siento una euforia tenue, que va creciendo. Se suma la voz de una chica que desencuadra un poco todo: desafina bastante. Trato de separarla del resto. Oigo el chancleteo de unos pasos que se acercan. Es Fabi, que me encuentra en la oscuridad. La veo como recién llegada de un viaje en el tiempo.

Le groupe commence à jouer, une musique joyeuse, comme du jazz ancien, qui me pousse à bouger le pied. Un homme chante en anglais, d'une voix que je trouve douce, harmonieuse, et une guitare exécute des pincements délicats. Je ressens une euphorie ténue, qui va grandissant. S'y ajoute la voix d'une jeune fille qui ne cadre pas avec l'ensemble : elle chante assez faux. Je tente de la séparer du reste. J'écoute le claquement de pas qui s'approchent. Il s'agit de Fabi, qui me retrouve dans l'obscurité. Je la vois comme récemment débarquée d'un voyage dans le temps.

Tradabordo a dit…

Voilà en quoi consiste le présent, maintenant. Là-dessous, l'eau secoue un bateau, qui martèle des coups secs contre les escaliers. Au passage d'une barque, tout s'agite.
Le bateau tape encore plus fort et les vagues font des bulles entre les joncs. Je devine une lune très brillante, sa lumière filtre entre les branches qui la cachent. Je détecte toute une constellation de petits bruits dans les arbres de la rive d'en face.

Le groupe commence à jouer, une musique joyeuse, comme du jazz ancien, qui me pousse à bouger le pied. Un homme chante en anglais, d'une voix que je trouve douce, harmonieuse, et une guitare exécute des pincements délicats. Je ressens une euphorie ténue, qui va grandissant. S'y ajoute la voix d'une jeune fille qui ne cadre pas avec l'ensemble : elle chante assez faux. Je tente de la séparer du reste. J'écoute le claquement de pas qui s'approchent. Il s'agit de Fabi, qui me retrouve dans l'obscurité. Je la vois [je pense que c'est ça qui ne va pas ; pas un truc : elle me donne l'impression ?] comme récemment débarquée d'un voyage dans le temps.

Morgane Labrousse a dit…

Voilà en quoi consiste le présent, maintenant. Là-dessous, l'eau secoue un bateau, qui martèle des coups secs contre les escaliers. Au passage d'une barque, tout s'agite. Le bateau tape encore plus fort et les vagues font des bulles entre les joncs. Je devine une lune très brillante, sa lumière filtre entre les branches qui la cachent. Je détecte toute une constellation de petits bruits dans les arbres de la rive d'en face. Le groupe commence à jouer, une musique joyeuse, comme du jazz ancien, qui me pousse à bouger le pied. Un homme chante en anglais, d'une voix que je trouve douce, harmonieuse, et une guitare exécute des pincements délicats. Je ressens une euphorie ténue, qui va grandissant. S'y ajoute la voix d'une jeune fille qui ne cadre pas avec l'ensemble : elle chante assez faux. Je tente de la séparer du reste. J'écoute le claquement de pas qui s'approchent. Il s'agit de Fabi, qui me retrouve dans l'obscurité. J'ai l'impression qu'elle débarque tout juste d'un voyage dans le temps.

Tradabordo a dit…

Voilà en quoi consiste le présent, maintenant. Là-dessous, l'eau secoue un bateau, qui martèle des coups secs contre les escaliers. Au passage d'une barque, tout s'agite. Le bateau tape encore plus fort et les vagues font des bulles entre les joncs. Je devine une lune très brillante, sa lumière filtre entre les branches qui la cachent. Je détecte toute une constellation de petits bruits dans les arbres de la rive d'en face. Le groupe commence à jouer, une musique joyeuse, comme du jazz ancien, qui me pousse à bouger le pied. Un homme chante en anglais, d'une voix que je trouve douce, harmonieuse, et une guitare exécute des pincements délicats. Je ressens une euphorie ténue, qui va grandissant. S'y ajoute la voix d'une jeune fille qui ne cadre pas avec l'ensemble : elle chante assez faux. Je tente de la séparer du reste. J'écoute le claquement de pas qui s'approchent. Il s'agit de Fabi, qui me retrouve dans l'obscurité. J'ai l'impression qu'elle [en le tournant comme ça, je me demande si tu ne change pas le sens] débarque tout juste d'un voyage dans le temps.

Morgane Labrousse a dit…

Voilà en quoi consiste le présent, maintenant. Là-dessous, l'eau secoue un bateau, qui martèle des coups secs contre les escaliers. Au passage d'une barque, tout s'agite. Le bateau tape encore plus fort et les vagues font des bulles entre les joncs. Je devine une lune très brillante, sa lumière filtre entre les branches qui la cachent. Je détecte toute une constellation de petits bruits dans les arbres de la rive d'en face. Le groupe commence à jouer, une musique joyeuse, comme du jazz ancien, qui me pousse à bouger le pied. Un homme chante en anglais, d'une voix que je trouve douce, harmonieuse, et une guitare exécute des pincements délicats. Je ressens une euphorie ténue, qui va grandissant. S'y ajoute la voix d'une jeune fille qui ne cadre pas avec l'ensemble : elle chante assez faux. Je tente de la séparer du reste. J'écoute le claquement de pas qui s'approchent. Il s'agit de Fabi, qui me retrouve dans l'obscurité. Elle me donne l'impression de tout juste débarquer d'un voyage dans le temps.

Tradabordo a dit…

Voilà en quoi consiste le présent, maintenant. Là-dessous, l'eau secoue un bateau, qui martèle des coups secs contre les escaliers. Au passage d'une barque, tout s'agite. Le bateau tape encore plus fort et les vagues font des bulles entre les joncs. Je devine une lune très brillante, sa lumière filtre entre les branches qui la cachent. Je détecte toute une constellation de petits bruits dans les arbres de la rive d'en face. Le groupe commence à jouer, une musique joyeuse, comme du jazz ancien, qui me pousse à bouger le pied. Un homme chante en anglais, d'une voix que je trouve douce, harmonieuse, et une guitare exécute des pincements délicats. Je ressens une euphorie ténue, qui va grandissant. S'y ajoute la voix d'une jeune fille qui ne cadre pas avec l'ensemble : elle chante assez faux. Je tente de la séparer du reste. J'écoute le claquement de pas qui s'approchent. Il s'agit de Fabi, qui me retrouve dans l'obscurité. Elle me donne l'impression de tout juste débarquer d'un voyage dans le temps.

OK.