vendredi 21 novembre 2014

Projet Agathe 4 – phrase 3

Ellos hacían todos sus movimientos de forma maquinal, como siguiendo paso a paso una coreografía; mi papá no salía de su insoportable quietud y mi mamá, en un intento desesperado por escapar, corrió hacia la puerta, pero le fue imposible abrirla: ya no era la nuestra.

Traduction en cours d'élaboration dans les commentaires

8 commentaires:

Agathe Longeville a dit…

Ils faisaient tous leurs mouvements machinalement, comme s'ils suivaient pas à pas une chorégraphie. Papa ne quittait pas son insupportable quiétude et maman, en essayant désespérément de s'échapper, courut vers la porte, mais elle ne put pas l'ouvrir : ce n'était plus la nôtre.

Tradabordo a dit…

Ils faisaient tous leurs mouvements machinalement [ou : « Eux, tous leurs mouvements étaient machinaux » ?], comme s'ils suivaient pas à pas une chorégraphie. Papa ne quittait pas son insupportable quiétude [j'hésite… regardez bien le sens des deux termes dans les deux langues…] et maman, en essayant désespérément de s'échapper, courut vers la porte, mais elle ne put pas l'ouvrir [simplifiez après la virgule] : ce n'était plus la nôtre.

Agathe Longeville a dit…

Eux, tous leurs mouvements étaient machinaux, comme s'ils suivaient pas à pas une chorégraphie. Papa ne quittait pas son insupportable tranquillité et maman, en essayant désespérément de s'échapper, courut vers la porte, mais ne put l'ouvrir : ce n'était plus la nôtre.

Tradabordo a dit…

Eux, tous leurs mouvements étaient machinaux, comme s'ils suivaient pas à pas une chorégraphie. Papa ne quittait pas son insupportable tranquillité [« sérénité »] et maman [placez-le après], en essayant désespérément de s'échapper, courut vers la porte, mais ne put l'ouvrir : ce n'était plus la nôtre.

Agathe Longeville a dit…

Eux, tous leurs mouvements étaient machinaux, comme s'ils suivaient pas à pas une chorégraphie. Papa ne quittait pas son insupportable sérénité et, en essayant désespérément de s'échapper, maman courut vers la porte, mais ne put l'ouvrir : ce n'était plus la nôtre.

Tradabordo a dit…

Eux, tous leurs mouvements étaient machinaux, comme s'ils suivaient pas à pas une chorégraphie. Papa ne quittait pas son insupportable sérénité et, en [?] essayant désespérément de s'échapper, maman courut vers la porte, mais ne put l'ouvrir : ce n'était plus la nôtre.

Agathe Longeville a dit…

Eux, tous leurs mouvements étaient machinaux, comme s'ils suivaient pas à pas une chorégraphie. Papa ne quittait pas son insupportable sérénité et, essayant désespérément de s'échapper, maman courut vers la porte, mais ne put l'ouvrir : ce n'était plus la nôtre.

Tradabordo a dit…

Eux, tous leurs mouvements étaient machinaux, comme s'ils suivaient pas à pas une chorégraphie. Papa ne quittait pas son insupportable sérénité et, essayant désespérément de s'échapper, maman courut vers la porte, mais ne put l'ouvrir : ce n'était plus la nôtre.

OK.