vendredi 28 novembre 2014

Projet Aurélie 0 2 – phrases 3-6


Firmes y con dedos frágiles, en ningún momento tus manos intententaron empujar puertas de salida, "Éxit" o de Emergencia.
No sabías; es cierto; que todas ellas estaban cerradas con cadena y candado.
No hubo momento del día, ni de mañana ni de noche, en el que prestáramos atención a los gemidos de las sirenas de policía, bomberos u otros benefactores de la realidad. Ni de madrugada ni en pleno amanecer fueron escuchadas por nuestros desatentos oídos.


Traduction temporaire :
Fermes, mais avec des doigts fragiles, tes mains n’essayèrent à aucun moment de pousser les portes de sortie, « Exit » ou de Secours. Tu ne savais pas, c’est exact, qu’elles étaient toutes fermées avec une chaîne et d’un cadenas. Il n’y eut pas un moment de la journée, ni le matin ni l’après-midi, où nous fîmes attention aux gémissements des sirènes de police, pompiers ou autres bienfaiteurs de la réalité. Ni à l’aube, ni à l’aurore, elles ne furent entendues par nos oreilles distraites.

6 commentaires:

AURELIE OUDART a dit…

Sûres mais avec des doigts fragiles, à aucun moment tes mains essayèrent de pousser les portes de sorties « Exit » ou de secours.
Tu ne savais pas, c’est sûr ; que celles-ci étaient toutes fermées à l’aide d’une chaîne et d’un cadenas.
Il n’eut pas un moment de la journée, ni le matin ni l’après-midi, où nous fîmes attention aux gémissements des sirènes de police, pompiers ou autres bienfaiteurs de la réalité. Ni à l’aube, ni en plein après-midi, celles-ci furent entendues par nos oreilles distraites.

Tradabordo a dit…

Sûres [pourquoi vous changez ?] [virgule] mais avec des doigts fragiles, à aucun moment [mettez-le après ; ce sera plus cohérent avec la construction du début] tes mains essayèrent de pousser les portes de sorties [« s » ?] « Exit » ou de secours [une majuscule en espagnol].
Tu ne savais pas, c’est sûr [ou « exact » ? Vérifiez dans l'unilingue] ; que celles-ci [nécessaire ?] étaient toutes fermées à l’aide d’une chaîne et d’un cadenas. Il n’eut pas un moment de la journée, ni le matin ni l’après-midi, où nous fîmes attention aux gémissements des sirènes de police, pompiers ou autres bienfaiteurs de la réalité. Ni à l’aube, ni en plein après-midi [FS], celles-ci [« elles »] furent entendues par nos oreilles distraites.

AURELIE OUDART a dit…

Fermes, mais avec des doigts fragiles, tes mains n’essayèrent à aucun moment de pousser les portes de sortie « Exit » ou de Secours.
Tu ne savais pas, c’est exact ; qu’elles étaient toutes fermées à l’aide d’une chaîne et d’un cadenas. Il n’eut pas un moment de la journée, ni le matin ni l’après-midi, où nous fîmes attention aux gémissements des sirènes de police, pompiers ou autres bienfaiteurs de la réalité. Ni à l’aube, ni en plein levé du jour, elles ne furent entendues par nos oreilles distraites.

Tradabordo a dit…

Fermes, mais avec des doigts fragiles, tes mains n’essayèrent à aucun moment de pousser les portes de sortie [virgule, comme en V.O. // attention à la ponctuation, c'est important] « Exit » ou de Secours.
Tu ne savais pas, c’est exact ; [virgule, non ?] qu’elles étaient toutes fermées à l’aide [ou juste « avec » ? je vous laisse regarder] d’une chaîne et d’un cadenas. Il n’[manque quelque chose ici]eut pas un moment de la journée, ni le matin ni l’après-midi, où nous fîmes attention aux gémissements des sirènes de police, pompiers ou autres bienfaiteurs de la réalité. Ni à l’aube, ni en plein levé du jour [naturel ? Je ne trouve pas ça très bien… Une autre idée ?], elles ne furent entendues par nos oreilles distraites.

AURELIE OUDART a dit…

Fermes, mais avec des doigts fragiles, tes mains n’essayèrent à aucun moment de pousser les portes de sortie, « Exit » ou de Secours.
Tu ne savais pas, c’est exact, qu’elles étaient toutes fermées avec une chaîne et d’un cadenas. Il n’y eut pas un moment de la journée, ni le matin ni l’après-midi, où nous fîmes attention aux gémissements des sirènes de police, pompiers ou autres bienfaiteurs de la réalité. Ni à l’aube, ni à l’aurore, elles ne furent entendues par nos oreilles distraites.

Tradabordo a dit…

Fermes, mais avec des doigts fragiles, tes mains n’essayèrent à aucun moment de pousser les portes de sortie, « Exit » ou de Secours.
Tu ne savais pas, c’est exact, qu’elles étaient toutes fermées avec une chaîne et d’un cadenas. Il n’y eut pas un moment de la journée, ni le matin ni l’après-midi, où nous fîmes attention aux gémissements des sirènes de police, pompiers ou autres bienfaiteurs de la réalité. Ni à l’aube, ni à l’aurore, elles ne furent entendues par nos oreilles distraites.

OK.