lundi 24 novembre 2014

Projet Justine / Coralie – phrases 57-62

Apenas muestran los sexos, apenas hacen el amor, pero se empeñan en entregarse como última voluntad; van a morir, creen que morirán, son unos condenados a muerte. Pero la, vecina grita, se escandaliza.
Ella grita y los censura, y ellos creen gozar,  creen gozar pero están dopados, empastillados.
Todo sale mal,  no como ellos quisieran.
No hicimos el amor, lo matamos.
Fue un palo malísimo —dijo él, y ambos rieron.

Traduction temporaire :
Ils exposent à peine leurs sexes, ils font à peine l'amour, mais ils s'obstinent à se donner l'un à l'autre, comme si c'était leur dernière volonté. Ils vont mourir, ils croient qu'ils vont mourir ; ce sont des condamnés à mort. Mais la voisine crie, elle est outrée. Elle crie et les juge. Malgré tout, ils croient jouir, ils croient jouir, alors qu'en fait, ils sont dopés, sous pilules. Ça se passe mal, pas comme ils l'auraient voulu.
— Nous n'avons pas fait l'amour, nous l'avons tué.

— Ç'a été une expérience plus que ratée ! concéda-t-il et ils éclatèrent de rire.

11 commentaires:

Justine a dit…

Ils montrent à peine leurs sexes, ils font à peine l'amour, mais ils s'obstinent à s'abandonner comme si c'était leur dernière volonté. Ils vont mourir, ils croient qu'ils vont mourir, ce sont des condamnés à mort. Mais la voisine crie, elle est outrée. Elle crie et les censure. Mais ils croient jouir, ils croient jouir sauf qu'ils sont dopés, sous pilules. Tout se passe mal, pas comme ils l'auraient voulu.
— Nous n'avons pas fait l'amour, nous l'avons tué.
— Ç'a été un très mauvais coup ! concéda-t-il et ils éclatèrent de rire.

Tradabordo a dit…

Ils montrent [« exposent » ?] à peine leurs sexes, ils font à peine l'amour, mais ils s'obstinent à s'abandonner [sûre ? J'hésite ; regarde bien dans l'unilingue] [virgule] comme si c'était leur dernière volonté. Ils vont mourir, ils croient qu'ils vont mourir, [« ; » ?] ce sont des condamnés à mort. Mais la voisine crie, elle est outrée. Elle crie et les censure [naturel ?]. Mais [tu l'as dans la phrase d'avant] ils croient jouir, ils croient jouir sauf qu'ils sont dopés, sous pilules. Tout se passe mal, pas comme ils l'auraient voulu.
— Nous n'avons pas fait l'amour, nous l'avons tué.
— Ç'a été un très mauvais coup ! concéda-t-il et ils éclatèrent de rire.

Justine a dit…

Ils exposent à peine leurs sexes, ils font à peine l'amour, mais ils s'obstinent à céder à leur pulsion, comme si c'était leur dernière volonté. Ils vont mourir, ils croient qu'ils vont mourir ; ce sont des condamnés à mort. Mais la voisine crie, elle est outrée. Elle crie et les coupe dans leur élan. Malgré tout, ils croient jouir, ils croient jouir sauf qu'ils sont dopés, sous pilules. Tout se passe mal, pas comme ils l'auraient voulu.
— Nous n'avons pas fait l'amour, nous l'avons tué.
— Ç'a été un très mauvais coup ! concéda-t-il et ils éclatèrent de rire.

Tradabordo a dit…

Ils exposent à peine leurs sexes, ils font à peine l'amour, mais ils s'obstinent à céder à leur pulsion [« à se livrer l'un à l'autre » ?], comme si c'était leur dernière volonté. Ils vont mourir, ils croient qu'ils vont mourir ; ce sont des condamnés à mort. Mais la voisine crie, elle est outrée. Elle crie et les coupe dans leur élan [ou dans le sens de « juge » ? J'hésite…]. Malgré tout, ils croient jouir, ils croient jouir [virgule ou même point] sauf qu'ils sont dopés, sous pilules. Tout [tu as « tout » dans la phrase précédente] se passe mal, pas comme ils l'auraient voulu.
— Nous n'avons pas fait l'amour, nous l'avons tué.
— Ç'a été un très mauvais coup ! concéda-t-il et ils éclatèrent de rire.

Justine a dit…

Ils exposent à peine leurs sexes, ils font à peine l'amour, mais ils s'obstinent à se livrer l'un à l'autre, comme si c'était leur dernière volonté. Ils vont mourir, ils croient qu'ils vont mourir ; ce sont des condamnés à mort. Mais la voisine crie, elle est outrée. Elle crie et les juge. Malgré tout, ils croient jouir, ils croient jouir. Sauf qu'ils sont dopés, sous pilules. Ça se passe mal, pas comme ils l'auraient voulu.
— Nous n'avons pas fait l'amour, nous l'avons tué.
— Ç'a été un très mauvais coup ! concéda-t-il et ils éclatèrent de rire.

Tradabordo a dit…

Ils exposent à peine leurs sexes, ils font à peine l'amour, mais ils s'obstinent à se livrer [« donner » ?] l'un à l'autre, comme si c'était leur dernière volonté. Ils vont mourir, ils croient qu'ils vont mourir ; ce sont des condamnés à mort. Mais la voisine crie, elle est outrée. Elle crie et les juge. Malgré tout, ils croient jouir, ils croient jouir. Sauf qu'ils [relie + « alors qu'en fait, ils »] sont dopés, sous pilules. Ça se passe mal, pas comme ils l'auraient voulu.
— Nous n'avons pas fait l'amour, nous l'avons tué.
— Ç'a été un très mauvais coup [on doit comprendre quoi ?] ! concéda-t-il et ils éclatèrent de rire.

Justine a dit…

Ils exposent à peine leurs sexes, ils font à peine l'amour, mais ils s'obstinent à se donner l'un à l'autre, comme si c'était leur dernière volonté. Ils vont mourir, ils croient qu'ils vont mourir ; ce sont des condamnés à mort. Mais la voisine crie, elle est outrée. Elle crie et les juge. Malgré tout, ils croient jouir, ils croient jouir, alors qu'en fait, ils sont dopés, sous pilules. Ça se passe mal, pas comme ils l'auraient voulu.
— Nous n'avons pas fait l'amour, nous l'avons tué.
— Ç'a été une expérience plus que ratée ! concéda-t-il et ils éclatèrent de rire.

Tradabordo a dit…

Ils exposent à peine leurs sexes, ils font à peine l'amour, mais ils s'obstinent à se donner l'un à l'autre, comme si c'était leur dernière volonté. Ils vont mourir, ils croient qu'ils vont mourir ; ce sont des condamnés à mort. Mais la voisine crie, elle est outrée. Elle crie et les juge. Malgré tout, ils croient jouir, ils croient jouir, alors qu'en fait, ils sont dopés, sous pilules. Ça se passe mal, pas comme ils l'auraient voulu.
— Nous n'avons pas fait l'amour, nous l'avons tué.
— Ç'a été une expérience plus que ratée ! concéda-t-il et ils éclatèrent de rire.

OK.

Tradabordo a dit…

Ils exposent à peine leurs sexes, ils font à peine l'amour, mais ils s'obstinent à se donner l'un à l'autre, comme si c'était leur dernière volonté. Ils vont mourir, ils croient qu'ils vont mourir ; ce sont des condamnés à mort. Mais la voisine crie, elle est outrée. Elle crie et les juge. Malgré tout, ils croient jouir, ils croient jouir, alors qu'en fait, ils sont dopés, sous pilules. Ça se passe mal, pas comme ils l'auraient voulu.
— Nous n'avons pas fait l'amour, nous l'avons tué.
— Ç'a été une expérience plus que ratée ! concéda-t-il et ils éclatèrent de rire.

OK.

Tradabordo a dit…

Ils exposent à peine leurs sexes, ils font à peine l'amour, mais ils s'obstinent à se donner l'un à l'autre, comme si c'était leur dernière volonté. Ils vont mourir, ils croient qu'ils vont mourir ; ce sont des condamnés à mort. Mais la voisine crie, elle est outrée. Elle crie et les juge. Malgré tout, ils croient jouir, ils croient jouir, alors qu'en fait, ils sont dopés, sous pilules. Ça se passe mal, pas comme ils l'auraient voulu.
— Nous n'avons pas fait l'amour, nous l'avons tué.
— Ç'a été une expérience plus que ratée ! concéda-t-il et ils éclatèrent de rire.

OK.

Tradabordo a dit…

Ils exposent à peine leurs sexes, ils font à peine l'amour, mais ils s'obstinent à se donner l'un à l'autre, comme si c'était leur dernière volonté. Ils vont mourir, ils croient qu'ils vont mourir ; ce sont des condamnés à mort. Mais la voisine crie, elle est outrée. Elle crie et les juge. Malgré tout, ils croient jouir, ils croient jouir, alors qu'en fait, ils sont dopés, sous pilules. Ça se passe mal, pas comme ils l'auraient voulu.
— Nous n'avons pas fait l'amour, nous l'avons tué.
— Ç'a été une expérience plus que ratée ! concéda-t-il et ils éclatèrent de rire.

OK.