samedi 29 novembre 2014

Projet Margaux 12 – titre + phrase 1

Stephannie Verú (Colombie)

Carta de un amante nocturno

Los vasos de ginebra se aglomeran en la mesa y mientras naufrago en mundos paralelos de vacíos y mentiras, su recuerdo permanece.

Traduction temporaire :

Stephannie Verú (Colombie)

« Lettre d'un amant nocturne »


Les verres de Gin s'accumulent sur la table et, alors que je naufrage dans des mondes parallèles faits de vides et de mensonges, votre souvenir demeure.

9 commentaires:

Margaux Albert a dit…

Stephannie Verú (Colombie)

« Lettre d'un amant nocturne »

Les verres de Gin s'accumulent sur la table et, alors que je fais naufrage dans des mondes parallèles faits de vides et de mensonges, votre souvenir demeure.

Tradabordo a dit…

Stephannie Verú (Colombie)

« Lettre d'un amant nocturne »

Les verres de Gin s'accumulent sur la table et, alors que je fais naufrage dans des mondes parallèles faits [nécessaire ? J'hésite…] de vides et de mensonges, votre [ou « son » ? J'avoue que je ne me souviens plus de la suite] souvenir demeure.

Margaux Albert a dit…

Stephannie Verú (Colombie)

« Lettre d'un amant nocturne »

Les verres de Gin s'accumulent sur la table et, alors que je fais naufrage dans des mondes parallèles faits [je pense qu'il est nécessaire surtout pour "mensonges"...(?)] de vides et de mensonges, votre [je pense qu'il s'agit du vouvoiement, car après il lui dit "usted"] souvenir demeure.

Tradabordo a dit…

Stephannie Verú (Colombie)

« Lettre d'un amant nocturne »

Les verres de Gin s'accumulent sur la table et, alors que je fais naufrage dans des mondes parallèles faits [je pense qu'il est nécessaire surtout pour "mensonges"...(?) // j'hésite, mais OK ; de toute façon, on pourra toujours y revenir au moment des relectures] de vides et de mensonges, votre [je pense qu'il s'agit du vouvoiement, car après il lui dit "usted" //OK… effacez tout notre blabla et remettez ça au propre pour le copier/coller] souvenir demeure.

Margaux Albert a dit…

Stephannie Verú (Colombie)

« Lettre d'un amant nocturne »

Les verres de Gin s'accumulent sur la table et, alors que je fais naufrage dans des mondes parallèles faits de vides et de mensonges, votre souvenir demeure.

Tradabordo a dit…

Stephannie Verú (Colombie)

« Lettre d'un amant nocturne »

Les verres de Gin s'accumulent sur la table et, alors que je fais naufrage [au fait, pourquoi pas avec le verbe « naufrager » simplement… pour alléger et surtout, éviter un « faire » ?] dans des mondes parallèles faits de vides et de mensonges, votre souvenir demeure.

Tradabordo a dit…

« votre souvenir » ou dans le sens « le souvenir de vous » ?

Margaux Albert a dit…

Stephannie Verú (Colombie)

« Lettre d'un amant nocturne »

Les verres de Gin s'accumulent sur la table et, alors que je naufrage dans des mondes parallèles faits de vides et de mensonges, votre souvenir demeure.

(J'ai du mal à voir la différence entre vos deux propositions pour le souvenir...Je pense qu'il s'agit d'un souvenir qui hante l'homme, il semble envouté par l'image que lui a laissé cette femme, et c'est pour lui en faire part qu'il lui écrit.)

Tradabordo a dit…

Stephannie Verú (Colombie)

« Lettre d'un amant nocturne »

Les verres de Gin s'accumulent sur la table et, alors que je naufrage dans des mondes parallèles faits de vides et de mensonges, votre souvenir demeure.

OK.