lundi 12 janvier 2015

Projet Agathe 5 – phrases 18-19

Dejá de ponerte spray en el pelo, cuanto más despeinada más sensual, dice Tamara desde su escritorio que cada vez se aproxima más al de secretaria privada del gerente. Hace siglos que estoy en la misma ventanilla de pagos y ella, en veinticinco meses, ha saltado de una sección a la otra.

Traduction temporaire :
Arrête de te mettre du spray dans les cheveux, plus tu es décoiffée, plus tu es sensuelle, me dit Tamara de son bureau, visant le poste de secrétaire particulière du gérant. Cela fait des siècles que je suis cantonnée au même guichet de paiements alors qu'elle, en vingt-cinq mois à peine, elle est passée d'un service à un autre.

8 commentaires:

Agathe Longeville a dit…

Arrête de te mettre du spray dans les cheveux, plus tu es décoiffée, plus tu es sensuelle, me dit Tamara de son bureau, qui chaque fois s'approche davantage du poste de secrétaire privée du gérant. Cela fait des siècles que je suis cantonnée au même guichet et elle, en vingt-cinq mois, elle a sauté d'un service à un autre.

Tradabordo a dit…

Arrête de te mettre du spray dans les cheveux, plus tu es décoiffée, plus tu es sensuelle, me dit Tamara de son bureau, qui chaque fois s'approche davantage du poste de secrétaire privée du gérant [à partir de la fin virgule, ça manque beaucoup de naturel // à reprendre]. Cela fait des siècles que je suis cantonnée au même guichet et [un adversatif ?] elle, en vingt-cinq mois, elle a sauté d'un service à un autre.

Agathe Longeville a dit…

Arrête de te mettre du spray dans les cheveux, plus tu es décoiffée, plus tu es sensuelle, me dit Tamara de son bureau, visant le poste de secrétaire privée du gérant. Cela fait des siècles que je suis cantonnée au même guichet alors qu'elle, en vingt-cinq mois, elle a sauté d'un service à un autre.

Tradabordo a dit…

Arrête de te mettre du spray dans les cheveux, plus tu es décoiffée, plus tu es sensuelle, me dit Tamara de son bureau, visant le poste de secrétaire privée [« personnelle »] du gérant. Cela fait des siècles que je suis cantonnée au même guichet [« de pagos » ?] alors qu'elle, en vingt-cinq mois [cheville : « à peine » ?], elle a sauté [avec « passer » ?] d'un service à un autre.

Agathe Longeville a dit…

Arrête de te mettre du spray dans les cheveux, plus tu es décoiffée, plus tu es sensuelle, me dit Tamara de son bureau, visant le poste de secrétaire personnelle du gérant. Cela fait des siècles que je suis cantonnée au même guichet de paiements alors qu'elle, en vingt-cinq mois à peine, elle est passée d'un service à un autre.

Tradabordo a dit…

Arrête de te mettre du spray dans les cheveux, plus tu es décoiffée, plus tu es sensuelle, me dit Tamara de son bureau, visant le poste de secrétaire personnelle [« particulière » ?] du gérant. Cela fait des siècles que je suis cantonnée au même guichet de paiements alors qu'elle, en vingt-cinq mois à peine, elle est passée d'un service à un autre.

Agathe Longeville a dit…

Arrête de te mettre du spray dans les cheveux, plus tu es décoiffée, plus tu es sensuelle, me dit Tamara de son bureau, visant le poste de secrétaire particulière du gérant. Cela fait des siècles que je suis cantonnée au même guichet de paiements alors qu'elle, en vingt-cinq mois à peine, elle est passée d'un service à un autre.

Tradabordo a dit…

Arrête de te mettre du spray dans les cheveux, plus tu es décoiffée, plus tu es sensuelle, me dit Tamara de son bureau, visant le poste de secrétaire particulière du gérant. Cela fait des siècles que je suis cantonnée au même guichet de paiements alors qu'elle, en vingt-cinq mois à peine, elle est passée d'un service à un autre.

OK.