vendredi 2 janvier 2015

Projet Florian – phrases 97-101

En ninguna mano consigo que me entren cartas y el borracho de mi compañero parece que me juega a la contra. El gordo también está borracho pero deja jugar al escritor. Éste sólo habla para envidar o contar y yo sigo sin cartas. El gesto del escritor es grave y tiene dúplex y treinta y uno. Acabo de perder.

Traduction temporaire :
Pour aucune manche, je n'arrive pas à avoir de bonnes cartes et mon ivrogne de partenaire semble jouer contre moi. Le gros est ivre, lui aussi, mais il laisse jouer l'écrivain. Celui-ci ne parle que pour renvier ou compter et moi, je me couche systématiquement. La mine grave, l'écrivain a deux fois plus de cartes et atteint trente et un points. Je viens de perdre.

17 commentaires:

Florian Jarny a dit…

Pour aucunes manches, je n'arrive à faire entrer de cartes dans ma main et mon ivrogne de partenaire semble jouer contre moi. Le gros est également ivre, mais il laisse jouer l'écrivain. Celui-ci ne parle que pour renvier ou compter et moi, je me couche systématiquement. La mine de l'écrivain est grave et il a deux fois plus de cartes et a trente et un points. Je viens de perdre.

Tradabordo a dit…

Relisez-vous.

Florian Jarny a dit…

Pour aucunes manches, je n'arrive à faire entrer de cartes dans ma main et mon ivrogne de partenaire semble jouer contre moi. Le gros est également ivre, mais il laisse jouer l'écrivain. Celui-ci ne parle que pour renvier ou compter et moi, je me couche systématiquement. La mine de l'écrivain est grave et il a deux fois plus de cartes et a trente-et-un points. Je viens de perdre.

Florian Jarny a dit…

Je n'arrive pas à faire entrer de cartes dans ma main, dans aucune des manches, et mon ivrogne de partenaire semble jouer contre moi. Le gros est également ivre, mais il laisse jouer l'écrivain. Celui-ci ne parle que pour renvier ou compter et moi, je me couche systématiquement. La mine de l'écrivain est grave et il a deux fois plus de cartes et a trente et un points. Je viens de perdre.

Tradabordo a dit…

Je n'arrive pas à faire entrer de cartes dans ma main [CS ??], dans aucune des manches [???], et mon ivrogne de partenaire semble jouer contre moi.

Faisons déjà cela…

P. S. : je n'avais pas vu votre commentaire. Quand vous vous rendez compte que je travaille avec les autres autour sans vous répondre, c'est forcément qu'il y a un pb de cet ordre ; réagissez plus vite.

Le gros est également ivre, mais il laisse jouer l'écrivain. Celui-ci ne parle que pour renvier ou compter et moi, je me couche systématiquement. La mine de l'écrivain est grave et il a deux fois plus de cartes et a trente et un points. Je viens de perdre.

Florian Jarny a dit…

Pour aucune manches, je n'arrive à faire entrer de cartes dans ma main et mon ivrogne de partenaire semble jouer contre moi. Le gros est également ivre, mais il laisse jouer l'écrivain. Celui-ci ne parle que pour renvier ou compter et moi, je me couche systématiquement. La mine de l'écrivain est grave et il a deux fois plus de cartes et a trente et un points. Je viens de perdre.

Tradabordo a dit…

Pour aucune manches [grammaire], je n'arrive à faire entrer de cartes dans ma main [CS] et mon ivrogne de partenaire semble jouer contre moi.

Réglons déjà ça.

Florian Jarny a dit…

Pour aucune manche, je ne peux demander de cartes supplémentaires et mon ivrogne de partenaire semble jouer contre moi.

Tradabordo a dit…

Pour aucune manche, je ne peux demander de cartes supplémentaires [ou dans le sens qu'elles sont bonnes ? Demandez son avis à un hispanophone ou vérifiez avec les règles du jeu du Mus] et mon ivrogne de partenaire semble jouer contre moi.

Florian Jarny a dit…

Pour aucune manche, je n'arrive pas à avoir de bonnes cartes [j'ai demandé à un hispanophone et c'est comme ça qu'il m'a expliqué la phrase] et mon ivrogne de partenaire semble jouer contre moi.

Tradabordo a dit…

Pour aucune manche, je n'arrive pas à avoir de bonnes cartes et mon ivrogne de partenaire semble jouer contre moi.

OK pour ce bout, vous pouvez mettre la suite.

Florian Jarny a dit…

Pour aucune manche, je n'arrive pas à avoir de bonnes cartes et mon ivrogne de partenaire semble jouer contre moi. Le gros est également ivre, mais il laisse jouer l'écrivain. Celui-ci ne parle que pour renvier ou compter et moi, je me couche systématiquement. La mine de l'écrivain est grave et il a deux fois plus de cartes et a trente et un points. Je viens de perdre.

Tradabordo a dit…

Pour aucune manche, je n'arrive pas à avoir de bonnes cartes et mon ivrogne de partenaire semble jouer contre moi. Le gros est également [ou « Le gros est ivre, lui aussi » ? Je vous laisse regarder ce qui est mieux…] ivre, mais il laisse jouer l'écrivain. Celui-ci ne parle que pour renvier [?] ou compter et moi, je me couche systématiquement. La mine de l'écrivain est grave et il a deux fois plus de cartes et a [bizarre et peu clair, les deux « à »] trente et un points. Je viens de perdre.

Florian Jarny a dit…

Pour aucune manche, je n'arrive pas à avoir de bonnes cartes et mon ivrogne de partenaire semble jouer contre moi. Le gros est ivre, lui aussi, mais il laisse jouer l'écrivain. Celui-ci ne parle que pour renvier [renvier existe, la définition est : aux cartes, renchérir sur la vade ou l'enjeu] ou compter et moi, je me couche systématiquement. L'écrivain, la mine grave, a deux fois plus de cartes et atteint trente et un points. Je viens de perdre.

Tradabordo a dit…

Vous devenez un gros pro des cartes ;-))))

Pour aucune manche, je n'arrive pas à avoir de bonnes cartes et mon ivrogne de partenaire semble jouer contre moi. Le gros est ivre, lui aussi, mais il laisse jouer l'écrivain. Celui-ci ne parle que pour renvier ou compter et moi, je me couche systématiquement. L'écrivain, la mine grave [mettez-le devant], a deux fois plus de cartes et atteint trente et un points. Je viens de perdre.

Florian Jarny a dit…

Pour aucune manche, je n'arrive pas à avoir de bonnes cartes et mon ivrogne de partenaire semble jouer contre moi. Le gros est ivre, lui aussi, mais il laisse jouer l'écrivain. Celui-ci ne parle que pour renvier ou compter et moi, je me couche systématiquement. La mine grave, l'écrivain a deux fois plus de cartes et atteint trente et un points. Je viens de perdre.

Tradabordo a dit…

Pour aucune manche, je n'arrive pas à avoir de bonnes cartes et mon ivrogne de partenaire semble jouer contre moi. Le gros est ivre, lui aussi, mais il laisse jouer l'écrivain. Celui-ci ne parle que pour renvier ou compter et moi, je me couche systématiquement. La mine grave, l'écrivain a deux fois plus de cartes et atteint trente et un points. Je viens de perdre.

OK.