lundi 29 décembre 2014

Projet Florian – phrases 92-96

En las dos primeras manos no hago ni pares ni juego, trato de jugar de farol pero el escritor no entra. Me mira con desprecio mientras muerde un puro que, en este caso, sí es un habano. El seguidor del Arsenal echa un órdago sin cartas y el escritor se lo gana. Sigo sin cartas y veo cómo mi compañero juega cada vez peor porque cada vez está más borracho. El escritor se mantiene sobrio y es buen jugador.

Traduction temporaire :
Pour les deux premières manches, je ne fais ni pairs, ni jeu. J'essaie de bluffer, mais l'écrivain n'est pas intimidé. Il me regarde d'un air méprisant tandis qu'il mord un cigare qui, en l'occurrence, est un Havane. Le supporter d'Arsenal lance une surenchère en se couchant et l'écrivain remporte la mise. Je me couche systématiquement et vois comment mon partenaire joue de moins en moins bien, parce qu'il est de plus en plus ivre. L'écrivain reste sobre et est un bon joueur.

12 commentaires:

Florian Jarny a dit…

Pour les deux premières parties je ne fais pas de pairs, ni atteins trente et un points, j'essaie de bluffer, mais l'écrivain n'entre pas dans mon jeu. Il me regarde d'un air méprisant tandis qu'il mord un cigare qui est, pour ce moment-ci, un havane. Le supporter d'Arsenal fait une surenchère sans cartes et l'écrivain la gagne. Je continue sans cartes et vois comment mon partenaire joue de moins en moins bien car il est de plus en plus ivre. L'écrivain reste sobre et est un bon joueur.

Tradabordo a dit…

Pour les deux premières parties je ne fais pas [passez par le système « ni / ni »] de pairs, ni atteins trente et un points [vous avez bien vérifié ? Juste pour confirmation], j'essaie de bluffer, mais l'écrivain n'entre pas dans mon jeu. Il me regarde d'un air méprisant tandis qu'il mord un cigare qui est, pour ce moment-ci [CS], un havane [vérifiez qu'on ne met pas de majuscule]. Le supporter d'Arsenal fait [est-ce le bon verbe ? Vérifiez] une surenchère sans cartes et l'écrivain la gagne [sûr de l'interprétation ? En fait, avez-vous bien regardé les règles du jeu en question ?]. Je continue sans cartes [idem ?] et vois comment mon partenaire joue de moins en moins bien [virgule et sans doute plus naturel avec « parce que »] car il est de plus en plus ivre. L'écrivain reste sobre et est un bon joueur.

Florian Jarny a dit…

Pour les deux premières parties je ne fais ni de pairs, ni de jeu [il faut bien atteindre 31 points et en vérifiant ailleurs, j'ai vu que cela s'appelle un jeu], j'essaie de bluffer, mais l'écrivain n'entre pas dans mon jeu. Il me regarde d'un air méprisant tandis qu'il mord un cigare qui est, dans ce cas-là, un Havane. Le supporter d'Arsenal fait lance une surenchère en se couchant [chaque équipe surenchérit ensemble en se parlant, mais l'un des deux peux choisir de passer son tour, c'est à dire de se coucher, selon les règles que j'ai lu] et l'écrivain remporte la mise[oui, j'ai vérifié, et comme dans tout les autres jeux de cartes avec des surenchères et des mises d'argent, celui qui a la meilleure main, remporte la mise, on peut dire la gagne]. Je continue en me couchant et vois comment mon partenaire joue de moins en moins bien, parce qu'il est de plus en plus ivre. L'écrivain reste sobre et est un bon joueur.

Tradabordo a dit…

Pour les deux premières parties [sûr ? « Manches » ?] [virgule] je ne fais ni de [supprimez] pairs, ni de [idem] jeu, j'essaie de bluffer, mais l'écrivain n'entre pas dans mon jeu [il faudrait ne pas répéter]. Il me regarde d'un air méprisant tandis qu'il mord un cigare qui est, dans ce cas-là [« en l'occurrence » + sans le « est »], un Havane. Le supporter d'Arsenal fait lance [????] une surenchère en se couchant [chaque équipe surenchérit ensemble en se parlant, mais l'un des deux peux choisir de passer son tour, c'est à dire de se coucher, selon les règles que j'ai lu] et l'écrivain remporte la mise[oui, j'ai vérifié, et comme dans tout les autres jeux de cartes avec des surenchères et des mises d'argent, celui qui a la meilleure main, remporte la mise, on peut dire la gagne]. Je continue en me couchant et vois comment mon partenaire joue de moins en moins bien, parce qu'il est de plus en plus ivre. L'écrivain reste sobre et est un bon joueur.

Florian Jarny a dit…

Pour les deux premières manches, je ne fais ni de pairs, ni jeu, j'essaie de bluffer, mais l'écrivain n'est pas intimidé. Il me regarde d'un air méprisant tandis qu'il mord un cigare qui, en l'occurrence, est un Havane. Le supporter d'Arsenal lance une surenchère en se couchant et l'écrivain remporte la mise. Je continue en me couchant et vois comment mon partenaire joue de moins en moins bien, parce qu'il est de plus en plus ivre. L'écrivain reste sobre et est un bon joueur.

Tradabordo a dit…

Pour les deux premières manches, je ne fais ni de [cf mon commentaire précédent] pairs, ni jeu, [point ?] j'essaie de bluffer, mais l'écrivain n'est pas intimidé. Il me regarde d'un air méprisant tandis qu'il mord un cigare qui, en l'occurrence, est un Havane. Le supporter d'Arsenal lance une surenchère en se couchant et l'écrivain remporte la mise. Je continue [CS] en me couchant et vois comment mon partenaire joue de moins en moins bien, parce qu'il est de plus en plus ivre. L'écrivain reste sobre et est un bon joueur.

Florian Jarny a dit…

Pour les deux premières manches, je ne fais ni pairs, ni jeu. J'essaie de bluffer, mais l'écrivain n'est pas intimidé. Il me regarde d'un air méprisant tandis qu'il mord un cigare qui, en l'occurrence, est un Havane. Le supporter d'Arsenal lance une surenchère en se couchant et l'écrivain remporte la mise. Je suis toujours à me coucher et vois comment mon partenaire joue de moins en moins bien, parce qu'il est de plus en plus ivre. L'écrivain reste sobre et est un bon joueur.

Tradabordo a dit…

Pour les deux premières manches, je ne fais ni pairs, ni jeu. J'essaie de bluffer, mais l'écrivain n'est pas intimidé. Il me regarde d'un air méprisant tandis qu'il mord un cigare qui, en l'occurrence, est un Havane. Le supporter d'Arsenal lance une surenchère en se couchant et l'écrivain remporte la mise. Je suis [?] toujours à me coucher et vois comment mon partenaire joue de moins en moins bien, parce qu'il est de plus en plus ivre. L'écrivain reste sobre et est un bon joueur.

Florian Jarny a dit…

Pour les deux premières manches, je ne fais ni pairs, ni jeu. J'essaie de bluffer, mais l'écrivain n'est pas intimidé. Il me regarde d'un air méprisant tandis qu'il mord un cigare qui, en l'occurrence, est un Havane. Le supporter d'Arsenal lance une surenchère en se couchant et l'écrivain remporte la mise. Je me couche à chaque manches et vois comment mon partenaire joue de moins en moins bien, parce qu'il est de plus en plus ivre. L'écrivain reste sobre et est un bon joueur.

Tradabordo a dit…

Pour les deux premières manches, je ne fais ni pairs, ni jeu. J'essaie de bluffer, mais l'écrivain n'est pas intimidé. Il me regarde d'un air méprisant tandis qu'il mord un cigare qui, en l'occurrence, est un Havane. Le supporter d'Arsenal lance une surenchère en se couchant et l'écrivain remporte la mise. Je me couche à chaque manches [« systématiquement » ?] et vois comment mon partenaire joue de moins en moins bien, parce qu'il est de plus en plus ivre. L'écrivain reste sobre et est un bon joueur.

Florian Jarny a dit…

Pour les deux premières manches, je ne fais ni pairs, ni jeu. J'essaie de bluffer, mais l'écrivain n'est pas intimidé. Il me regarde d'un air méprisant tandis qu'il mord un cigare qui, en l'occurrence, est un Havane. Le supporter d'Arsenal lance une surenchère en se couchant et l'écrivain remporte la mise. Je me couche systématiquement et vois comment mon partenaire joue de moins en moins bien, parce qu'il est de plus en plus ivre. L'écrivain reste sobre et est un bon joueur.

Tradabordo a dit…

Pour les deux premières manches, je ne fais ni pairs, ni jeu. J'essaie de bluffer, mais l'écrivain n'est pas intimidé. Il me regarde d'un air méprisant tandis qu'il mord un cigare qui, en l'occurrence, est un Havane. Le supporter d'Arsenal lance une surenchère en se couchant et l'écrivain remporte la mise. Je me couche systématiquement et vois comment mon partenaire joue de moins en moins bien, parce qu'il est de plus en plus ivre. L'écrivain reste sobre et est un bon joueur.

OK.