lundi 15 décembre 2014

Projet Morgane 12 – phrases 111-115

Una semana después del hecho, los custodios del General Valdivieso salieron a mi encuentro en pleno malecón. Volvía de correr tabla y me acababa de fumar un canuto. No había vuelto a ver a Penélope desde el día de la golpiza. Luego de ir a la posta médica de San Bartolo, le dije a mi padre que me había peleado. «Vamos a dar una vuelta» dijo el que parecía el caudillo con la voz amable pero diligente de un hombre educado para dar órdenes.

Traduction temporaire :
Une semaine après l'incident, les gardes du Général Valdivieso vinrent à ma rencontre au beau milieu de la jetée. Je venais de surfer et de fumer un pétard. Je n'avais pas revu Penélope depuis ce fameux passage à tabac. Après m'être rendu au centre de soins de San Bartolo, j'avais raconté à mon père que je m'étais battu. « Nous allons faire un tour » avait déclaré celui qui semblait être le chef, avec la voix aimable et sérieuse d'un homme habitué à donner des ordres.

6 commentaires:

Morgane Labrousse a dit…

Une semaine après l'incident, les gardes du Général Valdivieso vinrent à ma rencontre directement sur la jetée. Je venais de surfer et de fumer un pétard. Je n'avais pas revu Penélope depuis cette fameuse raclée. Après m'être rendu au centre de soins de San Bartolo, j'avais dit à mon père qu'ils m'avaient frappé. « Nous allons faire un tour » avait déclaré celui qui semblait être le chef, à la voix aimable et sérieuse d'un homme habitué à donner des ordres.

Tradabordo a dit…

Une semaine après l'incident, les gardes du Général Valdivieso vinrent à ma rencontre directement [j'hésite… Même sens ?] sur la jetée. Je venais de surfer [on le dit vraiment comme ça en français ?] et de fumer un pétard. Je n'avais pas revu Penélope depuis cette fameuse raclée [« passage à tabac » ? Comme tu veux…]. Après m'être rendu au centre de soins de San Bartolo, j'avais dit à mon père qu'ils m'avaient frappé [CS ?]. « Nous allons faire un tour » avait déclaré celui qui semblait être le chef, à [nécessaire ? ou « avec » ?] la voix aimable et sérieuse d'un homme habitué à donner des ordres.

Morgane Labrousse a dit…

Une semaine après l'incident, les gardes du Général Valdivieso vinrent à ma rencontre en plein sur la jetée. Je venais de surfer et de fumer un pétard. Je n'avais pas revu Penélope depuis ce fameux passage à tabac. Après m'être rendu au centre de soins de San Bartolo, j'avais dit à mon père que je m'étais battu. « Nous allons faire un tour » avait déclaré celui qui semblait être le chef, avec la voix aimable et sérieuse d'un homme habitué à donner des ordres.

Tradabordo a dit…

Une semaine après l'incident, les gardes du Général Valdivieso vinrent à ma rencontre en plein sur [c'est le sens, mais je ne trouve pas cela très naturel en français… Une autre idée ? Sinon, tant pis…] la jetée. Je venais de surfer et de fumer un pétard. Je n'avais pas revu Penélope depuis ce fameux passage à tabac. Après m'être rendu au centre de soins de San Bartolo, j'avais dit [« raconté » ?] à mon père que je m'étais battu. « Nous allons faire un tour » avait déclaré celui qui semblait être le chef, avec la voix aimable et sérieuse d'un homme habitué à donner des ordres.

Morgane Labrousse a dit…

Une semaine après l'incident, les gardes du Général Valdivieso vinrent à ma rencontre au beau milieu de la jetée. Je venais de surfer et de fumer un pétard. Je n'avais pas revu Penélope depuis ce fameux passage à tabac. Après m'être rendu au centre de soins de San Bartolo, j'avais raconté à mon père que je m'étais battu. « Nous allons faire un tour » avait déclaré celui qui semblait être le chef, avec la voix aimable et sérieuse d'un homme habitué à donner des ordres.

Tradabordo a dit…

Une semaine après l'incident, les gardes du Général Valdivieso vinrent à ma rencontre au beau milieu de la jetée. Je venais de surfer et de fumer un pétard. Je n'avais pas revu Penélope depuis ce fameux passage à tabac. Après m'être rendu au centre de soins de San Bartolo, j'avais raconté à mon père que je m'étais battu. « Nous allons faire un tour » avait déclaré celui qui semblait être le chef, avec la voix aimable et sérieuse d'un homme habitué à donner des ordres.

OK.