mardi 13 janvier 2015

Projet Elena / Céline – phrases 134-137

En una escena un chico morocho pisa la panza de una tiburona  y salen seis o siete tiburoncitos todavía mo­viéndose. Él no aparece en ninguna toma, pero uno sabe todo el tiempo que está ahí nomás, del otro lado de la cámara. Y sin embargo mi papá se murió. ¿No es increíble?

Traduction temporaire :
Dans l'une des séquences, un garçon brun piétine le ventre d'une femelle et six ou sept petits en sortent en se tortillant. Lui, il n'apparaît sur aucune prise, mais on devine qu’il est là, tout le temps, derrière la caméra. Et pourtant, mon papa est mort. Incroyable, non ?

12 commentaires:

Elena a dit…

Une des scènes montre un garçon brun qui piétine le ventre d'une requin et six ou sept petits requins en sortent en se tortillant. Lui, il n'apparaît sur aucune prise, mais on devine tout le temps qu’il est là, derrière la caméra. Et pourtant, mon papa est mort. Incroyable, non ?

Céline Rollero a dit…

Dans l'une des scènes, un garçon brun piétine le ventre d'une requin et six ou sept petits requins en sortent en se tortillant. Lui, il n'apparaît sur aucune prise, mais on devine tout le temps qu’il est là, derrière la caméra. Et pourtant, mon papa est mort. Incroyable, non ?

Tradabordo a dit…

Dans l'une des scènes, un garçon brun piétine le ventre d'une requin [obligées de répéter – surtout avec le problème du genre // c'était clair avec la phrase d'avant, non ?] et six ou sept petits requins [nécessaire ?] en sortent en se tortillant. Lui, il n'apparaît sur aucune prise, mais on devine tout le temps [après « là » ?] qu’il est là, derrière la caméra. Et pourtant, mon papa est mort. Incroyable, non ?

Elena a dit…

Dans l'une des scènes, un garçon brun piétine le ventre d'une femelle et six ou sept petits en sortent en se tortillant. Lui, il n'apparaît sur aucune prise, mais on devine qu’il est là, tout le temps derrière la caméra. Et pourtant, mon papa est mort. Incroyable, non ?

Tradabordo a dit…

Dans l'une des scènes, un garçon brun piétine [« saute à pieds joints sur » ?] le ventre d'une femelle et six ou sept petits en sortent en se tortillant. Lui, il n'apparaît sur aucune prise, mais on devine qu’il est là, tout le temps [virgule] derrière la caméra. Et pourtant, mon papa est mort. Incroyable, non ?

Elena a dit…

Dans l'une des scènes, un garçon brun piétine [« saute à pieds joints sur » ? → ça me semble un peu violent comme geste... "marche sur le ventre" ?] le ventre d'une femelle et six ou sept petits en sortent en se tortillant. Lui, il n'apparaît sur aucune prise, mais on devine qu’il est là, tout le temps [virgule] derrière la caméra. Et pourtant, mon papa est mort. Incroyable, non ?

Tradabordo a dit…

Dans l'une des scènes, un garçon brun piétine [« saute à pieds joints sur » ? → ça me semble un peu violent comme geste... "marche sur le ventre" ? // pas tellement plus violent que piétine… Sinon, tu laisses piétines] le ventre d'une femelle et six ou sept petits en sortent en se tortillant. Lui, il n'apparaît sur aucune prise, mais on devine qu’il est là, tout le temps [virgule // je répète mon commentaire : virgule] derrière la caméra. Et pourtant, mon papa est mort. Incroyable, non ?

Elena a dit…

Dans l'une des scènes, un garçon brun piétine le ventre d'une femelle et six ou sept petits en sortent en se tortillant. Lui, il n'apparaît sur aucune prise, mais on devine qu’il est là, tout le temps, derrière la caméra. Et pourtant, mon papa est mort. Incroyable, non ?

Tradabordo a dit…

Dans l'une des scènes [« séquences » ?], un garçon brun piétine le ventre d'une femelle et six ou sept petits en sortent en se tortillant. Lui, il n'apparaît sur aucune prise, mais on devine qu’il est là, tout le temps, derrière la caméra. Et pourtant, mon papa est mort. Incroyable, non ?

Elena a dit…

Dans l'une des séquences, un garçon brun piétine le ventre d'une femelle et six ou sept petits en sortent en se tortillant. Lui, il n'apparaît sur aucune prise, mais on devine qu’il est là, tout le temps, derrière la caméra. Et pourtant, mon papa est mort. Incroyable, non ?

Tradabordo a dit…

Dans l'une des séquences, un garçon brun piétine le ventre d'une femelle et six ou sept petits en sortent en se tortillant. Lui, il n'apparaît sur aucune prise, mais on devine qu’il est là, tout le temps, derrière la caméra. Et pourtant, mon papa est mort. Incroyable, non ?

OK.

Céline ?

Céline Rollero a dit…

Dans l'une des séquences, un garçon brun piétine le ventre d'une femelle et six ou sept petits en sortent en se tortillant. Lui, il n'apparaît sur aucune prise, mais on devine qu’il est là, tout le temps, derrière la caméra. Et pourtant, mon papa est mort. Incroyable, non ?

OK.