mardi 13 janvier 2015

Projet Marie / Laura – titre + phrase 1

Carlos Arámbulo (Pérou)

LA INUNDACION

Él está sentado bajo un árbol, absorto en la contemplación de la noche líquida posterior a la inundación de Calderas.

Traduction temporaire :

Carlos Arámbulo (Pérou)

L'inondation

Il est assis sous un arbre, perdu dans la contemplation de la nuit liquide ultérieure à l'inondation de Calderas.

9 commentaires:

Marie a dit…

L'inondation

Il était assis sous un arbre, perdu dans la contemplation de la nuit liquide, postérieur à l'inondation de Calderas.

Marie a dit…

L'inondation

Il était assis sous un arbre, perdu dans la contemplation de la nuit liquide, posterieur à l'inondation de Calderas.

Tradabordo a dit…

Nom de l'auteur / pays

L'inondation

Il était [temps] assis sous un arbre, perdu dans la contemplation de la nuit liquide, posterieur [orthographe + grammaire + il doit y avoir mieux comme adjectif] à l'inondation de Calderas.

Marie a dit…

Carlos Arámbulo
(Perú)

L'inondation

Il est assis sous un arbre, perdu dans la contemplation de la nuit liquide, ultérieur à l'inondation de Calderas.

Tradabordo a dit…

Carlos Arámbulo (Perú [traduisez])

L'inondation

Il est assis sous un arbre, perdu dans la contemplation de la nuit liquide, ultérieur [qu'est-ce qui est « ultérieur » ? Le personnage ou la nuit ?] à l'inondation de Calderas.

Marie a dit…

Carlos Arámbulo / Pérou

L'inondation

Il est assis sous un arbre, perdu dans la contemplation de la nuit liquide ultérieure à l'inondation de Calderas.

Tradabordo a dit…

Carlos Arámbulo (Pérou)

L'inondation

Il est assis sous un arbre, perdu dans la contemplation de la nuit liquide ultérieure à l'inondation de Calderas.

OK.

Laura ?

Marie a dit…

OK

Laura BABU a dit…

OK.