samedi 3 janvier 2015

Projet Ludivine / Élise – phrases 4-6

Miraba más allá de lo que tenía delante, movido por los hilos del placer de la anticipación. Como el que va a encontrarse con un antiguo amor. Le faltaba el aliento cuando se detuvo frente a la tienda de juguetes.

Traduction temporaire :
Il regardait au-delà de ce qu'il avait devant lui, mû par les ficelles du plaisir de l'anticipation. Comme celui qui va retrouver un ancien amour. Il était à bout de souffle quand il s'arrêta devant la boutique de jouets.

8 commentaires:

Larbalete Élise a dit…

Il regardait au delà de ce qu'il avait devant lui, animé par les ficelles du plaisir de l'anticipation. Comme celui qui va retrouver un ancien amour. Il était à bout de souffle quand il s'arrêta devant la boutique de jouets.

Tradabordo a dit…

Il regardait au delà [orthographe] de ce qu'il avait devant lui, animé [FS] par les ficelles du plaisir de l'anticipation. Comme celui [nécessaire ? Comme vous voulez…] qui va retrouver un ancien amour. Il était à bout de souffle quand il s'arrêta devant la boutique de jouets.

Larbalete Élise a dit…

Il regardait au-delà de ce qu'il avait devant lui, tiré par les ficelles du plaisir de l'anticipation. Comme celui qui va retrouver un ancien amour. Il était à bout de souffle quand il s'arrêta devant la boutique de jouets.

Tradabordo a dit…

Il regardait au-delà de ce qu'il avait devant lui, tiré [« mû »] par les ficelles du plaisir de l'anticipation. Comme celui qui va retrouver un ancien amour. Il était à bout de souffle quand il s'arrêta devant la boutique de jouets.

Larbalete Élise a dit…

Il regardait au-delà de ce qu'il avait devant lui, mû par les ficelles du plaisir de l'anticipation. Comme celui qui va retrouver un ancien amour. Il était à bout de souffle quand il s'arrêta devant la boutique de jouets.

Tradabordo a dit…

Il regardait au-delà de ce qu'il avait devant lui, mû par les ficelles du plaisir de l'anticipation. Comme celui qui va retrouver un ancien amour. Il était à bout de souffle quand il s'arrêta devant la boutique de jouets.

OK.

Ludivine ?

Arnou Ludivine a dit…

Il regardait au-delà de ce qu'il avait devant (face à)lui, mû par les ficelles du plaisir de l'anticipation. Comme celui qui va retrouver un ancien amour. Il était à bout de souffle quand il s'arrêta devant la boutique de jouets

Tradabordo a dit…

Il regardait au-delà de ce qu'il avait devant (face à) [ça n'apporte guère de changement ; gardons « devant »]lui, mû par les ficelles du plaisir de l'anticipation. Comme celui qui va retrouver un ancien amour. Il était à bout de souffle quand il s'arrêta devant la boutique de jouets [n'oubliez pas de coller aussi les points ; des détails, mais ce sont autant de choses que je dois ajouter ensuite quand je fais les copier-coller… or comme vous le voyez je travaille sur beaucoup de textes en même temps]