dimanche 1 mars 2015

Projet Ludivine / Élise – phrases 133-137

Una habitación grande, enorme, llena de juguetes maravillosos. Un teatro de títeres parecido al del cartel de la puerta. Las paredes y el suelo, ambos cubiertos de papel pintado azul claro con nubes dibujadas sobre el fondo, te hacían sentir extrañamente en mitad del cielo, como si flotaras. Roberto pensó que así debía ser el Paraíso. Y en el centro el coche rojo, esperándole.

Traduction temporaire :
Une grande pièce, énorme, pleine de jouets merveilleux. Un théâtre de marionnettes semblable à celui de l'affiche sur la porte. Couverts de papier peint bleu clair avec des nuages dessinés sur le fond, les murs et le sol donnaient l'étrange impression d'être au milieu du ciel, comme si on flottait. Roberto avait pensé que le Paradis devait être ainsi. Et au centre, la voiture rouge qui l'attendait.

10 commentaires:

Ludivine Arnou a dit…

Une grande salle, énorme, pleine de jouets merveilleux. Un théâtre de marionnettes semblable à celui de l'affiche sur la porte. Les murs et le sol, tous deux couverts de papier peint bleu clair avec des nuages dessinés sur le fond, te faisaient sentir étrangement au milieu du ciel, comme si tu flottais. Roberto pensa qu'ainsi devait être le Paradis. Et au centre, la voiture rouge, l'attendait.

Ludivine Arnou a dit…

Une grande salle, énorme, pleine de jouets merveilleux. Un théâtre de marionnettes semblable à celui de l'affiche sur la porte. Les murs et le sol, tous deux couverts de papier peint bleu clair avec des nuages dessinés sur le fond, te faisaient sentir étrangement au milieu du ciel, comme si tu flottais. Roberto pensa qu'ainsi devait être le Paradis. Et au centre, la voiture rouge, l'attendait.

Tradabordo a dit…

Une grande salle [« pièce » ?], énorme, pleine de jouets merveilleux. Un théâtre de marionnettes semblable à celui de l'affiche sur la porte. Les murs et le sol, tous deux [naturel ? Il faut changer, à mon avis…] couverts de papier peint bleu clair avec des nuages dessinés sur le fond, te [non ; je l'ai expliqué en cours] faisaient sentir étrangement au milieu du ciel [mal formulé], comme si tu [idem] flottais. Roberto pensa qu'ainsi devait être le Paradis [gros manque de naturel]. Et au centre, la voiture rouge, l'attendait.

Larbalete Élise a dit…

Une grande pièce, énorme, pleine de jouets merveilleux. Un théâtre de marionnettes semblable à celui de l'affiche sur la porte. Les murs et le sol, couverts tous les deux de papier peint bleu clair avec des nuages dessinés sur le fond, donnaient l'étrange impression de se sentir au milieu du ciel, comme si on flottait. Roberto avait pensé que le Paradis devait être ainsi. Et au centre, la voiture rouge qui l'attendait.

Larbalete Élise a dit…

Une grande pièce, énorme, pleine de jouets merveilleux. Un théâtre de marionnettes semblable à celui de l'affiche sur la porte. Les murs et le sol, couverts tous les deux de papier peint bleu clair avec des nuages dessinés sur le fond, donnaient l'étrange impression de se sentir au milieu du ciel, comme si on flottait. Roberto avait pensé que le Paradis devait être ainsi. Et au centre, la voiture rouge qui l'attendait.

Tradabordo a dit…

Une grande pièce, énorme, pleine de jouets merveilleux. Un théâtre de marionnettes semblable à celui de l'affiche sur la porte. Les murs et le sol, couverts [cette partie au début ? Essayez et voyez ce qui est mieux] tous les deux [nécessaire ?] de papier peint bleu clair avec des nuages dessinés sur le fond, donnaient l'étrange impression de se sentir [mal dit] au milieu du ciel, comme si on flottait. Roberto avait pensé que le Paradis devait être ainsi. Et au centre, la voiture rouge qui l'attendait.

Ludivine Arnou a dit…

Une grande pièce, énorme, pleine de jouets merveilleux. Un théâtre de marionnettes semblable à celui de l'affiche sur la porte. Couverts de papier peint bleu clair avec des nuages dessinés sur le fond, les murs et le sol donnaient l'étrange impression d'être au milieu du ciel, comme si on flottait. Roberto avait pensé que le Paradis devait être ainsi. Et au centre, la voiture rouge qui l'attendait

Ludivine Arnou a dit…

Une grande pièce, énorme, pleine de jouets merveilleux. Un théâtre de marionnettes semblable à celui de l'affiche sur la porte. Couverts de papier peint bleu clair avec des nuages dessinés sur le fond, les murs et le sol donnaient l'étrange impression d'être au milieu du ciel, comme si on flottait. Roberto avait pensé que le Paradis devait être ainsi. Et au centre, la voiture rouge qui l'attendait.

Tradabordo a dit…

Une grande pièce, énorme, pleine de jouets merveilleux. Un théâtre de marionnettes semblable à celui de l'affiche sur la porte. Couverts de papier peint bleu clair avec des nuages dessinés sur le fond, les murs et le sol donnaient l'étrange impression d'être au milieu du ciel, comme si on flottait. Roberto avait pensé que le Paradis devait être ainsi. Et au centre, la voiture rouge qui l'attendait.

OK.

Élise ?

Larbalete Élise a dit…

Cette traduction me convient.