jeudi 8 janvier 2015

Projet Margaux 13 – titre + phrases 1-3

Rodrigo Gonzalez Rubio (Pérou)

LA PIJAMA DE SEDA


Aquella mañana Federico se despertó con la fresca sensación de un día distinto. Alegre y vivaz, saltó de la cama, se bañó, se vistió y desayunó con una sonrisa en éxtasis que capturó la atención de Tania. En estos pocos años de casados, Tania rara vez había visto el rostro de Federico tan radiante.

Traduction temporaire :


Rodrigo Gonzalez Rubio (Pérou)

« Le pyjama de soie »

Ce matin-là, Federico se réveilla avec la vivifiante sensation que la journée serait différente. Joyeux et vif, il bondit hors du lit, prit une douche, s’habilla et déjeuna, un sourire extatique accroché aux lèvres, qui retint l'attention de Tania. Durant ces quelques années de mariage, elle avait rarement vu le visage de Federico aussi rayonnant.

8 commentaires:

Margaux Albert a dit…

Rodrigo Gonzalez Rubio (Pérou)

« Le pyjama de soie »

Ce matin-là, Federico se réveilla avec la fraiche sensation d'un jour différent. Joyeux et vif, il bondit du lit, prit une douche, s’habilla et déjeuna, un sourire de béatitude accroché au lèvres, qui attira l'attention de Tania. Durant ces quelques années de mariage, Tania avait rarement vu le visage de Federico si rayonnant.

Tradabordo a dit…

Rodrigo Gonzalez Rubio (Pérou)

« Le pyjama de soie »

Ce matin-là, Federico se réveilla avec la fraiche [accent] sensation d'un [pas des chevilles en plus ?] jour différent. Joyeux et vif, il bondit [cheville : « hors » ?] du lit, prit une douche, s’habilla et déjeuna, un sourire de béatitude [pourquoi vous changez ?] accroché au [grammaire] lèvres, qui attira [« retint » ?] l'attention de Tania. Durant ces quelques années de mariage, Tania avait rarement vu le visage de Federico si [« aussi » ?] rayonnant.

Margaux Albert a dit…

Rodrigo Gonzalez Rubio (Pérou)

« Le pyjama de soie »

Ce matin-là, Federico se réveilla avec la fraîche sensation qu'il allait vivre un jour différent. Joyeux et vif, il bondit hors du lit, prit une douche, s’habilla et déjeuna, un sourire d'extase accroché aux lèvres, qui retint l'attention de Tania. Durant ces quelques années de mariage, Tania avait rarement vu le visage de Federico aussi rayonnant.

Tradabordo a dit…

Rodrigo Gonzalez Rubio (Pérou)

« Le pyjama de soie »

Ce matin-là, Federico se réveilla avec la fraîche [« rafraîchissante » ?] sensation qu'il allait vivre un jour différent. Joyeux et vif, il bondit hors du lit, prit une douche, s’habilla et déjeuna, un sourire d'extase [ou avec l'adjectif ? Essayez les deux et voyez ce qui est mieux] accroché aux lèvres, qui retint l'attention de Tania. Durant ces quelques années de mariage, Tania [« elle » ?] avait rarement vu le visage de Federico aussi rayonnant.

Margaux Albert a dit…

Rodrigo Gonzalez Rubio (Pérou)

« Le pyjama de soie »

Ce matin-là, Federico se réveilla avec la fraîche [ou alors, je propose « vivifiante »] sensation qu'il allait vivre un jour différent. Joyeux et vif, il bondit hors du lit, prit une douche, s’habilla et déjeuna, un sourire extatique accroché aux lèvres, qui retint l'attention de Tania. Durant ces quelques années de mariage, elle avait rarement vu le visage de Federico aussi rayonnant.

Tradabordo a dit…

Rodrigo Gonzalez Rubio (Pérou)

« Le pyjama de soie »

Ce matin-là, Federico se réveilla avec la vivifiante sensation qu'il allait vivre [mais supprimez ici ; sinon, ça fait un peu doublon avec l'adjectif ; « que la journée serait différente » ?] un jour différent. Joyeux et vif, il bondit hors du lit, prit une douche, s’habilla et déjeuna, un sourire extatique accroché aux lèvres, qui retint l'attention de Tania. Durant ces quelques années de mariage, elle avait rarement vu le visage de Federico aussi rayonnant.

Margaux Albert a dit…

Rodrigo Gonzalez Rubio (Pérou)

« Le pyjama de soie »

Ce matin-là, Federico se réveilla avec la vivifiante sensation que la journée serait différente. Joyeux et vif, il bondit hors du lit, prit une douche, s’habilla et déjeuna, un sourire extatique accroché aux lèvres, qui retint l'attention de Tania. Durant ces quelques années de mariage, elle avait rarement vu le visage de Federico aussi rayonnant.

Tradabordo a dit…

Rodrigo Gonzalez Rubio (Pérou)

« Le pyjama de soie »

Ce matin-là, Federico se réveilla avec la vivifiante sensation que la journée serait différente. Joyeux et vif, il bondit hors du lit, prit une douche, s’habilla et déjeuna, un sourire extatique accroché aux lèvres, qui retint l'attention de Tania. Durant ces quelques années de mariage, elle avait rarement vu le visage de Federico aussi rayonnant.

OK.