vendredi 3 avril 2015

Projet Chloé T – phrases 39-43

La carne cedió a los pocos minutos. Él dejó que colgara, apenas sostenida por unos pedazos de piel, bien pegada a la ingle.
Se hizo necesario sacar algo de la grasa, y un poco de epidermis, para que dentro de su vientre hubiera espacio de sobra.
Siempre con cuidado, desprendió las cuatro cuerdas del violín y luego fue colocándolas – agarradas por tiritas de piel- dentro de la cavidad. Tensó las cuerdas, afinó con suma precisión y tomó el arco.

Traduction temporaire :
La chair céda dans les minutes qui suivirent. Il la laissa pendre, seulement retenue par quelques lambeaux de peau, bien accrochée à l'aine. Il dut retirer un peu de graisse, d'épiderme, pour libérer de l'espace dans son ventre. Il détacha les quatre cordes du violon, très soigneusement toujours, et les plaça – maintenues par des pansements de peau – à l'intérieur de la cavité. Il tendit les cordes, les accorda avec une extrême précision, et prit son archet.

8 commentaires:

chloé Tessier a dit…

La chair céda en peu de temps. Il la laissa pendre, à peine retenue par quelques lambeaux de peau, bien accrochée à l'aine. Il dut retirer un peu de graisse, et un peu d'épiderme, pour faire de la place dans son ventre.
Il retira les quatre cordes du violon, très soigneusement toujours, et les plaça ensuite - maintenues par des pansements de peau - à l'intérieur de la cavité. Il tendit les cordes, les accorda avec une extrême précision, et prit son archet.

Tradabordo a dit…

La chair céda en peu de temps [pourquoi tu changes ?]. Il la laissa pendre, à peine [« seulement » ?] retenue par quelques lambeaux de peau, bien accrochée à l'aine. Il dut retirer un peu de graisse, et un peu [nécessaire de répéter ?] d'épiderme, pour faire de la place dans son ventre [j'ai lu le français d'abord et je n'ai pas compris ce que j'ai ensuite vu en esp. Je crois que tu dois expliciter davantage].
Il retira les quatre cordes du violon, très soigneusement toujours, et les plaça ensuite [nécessaire ?] - maintenues par des pansements de peau - à l'intérieur de la cavité. Il tendit les cordes, les accorda avec une extrême précision, et prit son archet.

chloé Tessier a dit…

La chair céda dans les minutes qui suivirent [pour ne pas répéter « quelques » qui vient après]. Il la laissa pendre, seulement retenue par quelques lambeaux de peau, bien accrochée à l'aine. Il dut retirer un peu de graisse, d'épiderme, pour libérer de l'espace dans son ventre.
Il retira les quatre cordes du violon, très soigneusement toujours, et les plaça - maintenues par des pansements de peau - à l'intérieur de la cavité. Il tendit les cordes, les accorda avec une extrême précision, et prit son archet.

Tradabordo a dit…

La chair céda dans les minutes qui suivirent. Il la laissa pendre, seulement retenue par quelques lambeaux de peau, bien accrochée à l'aine. Il dut retirer un peu de graisse, d'épiderme, pour libérer de l'espace dans son ventre.
Il retira [tu en as un dans la phrase d'avant] les quatre cordes du violon, très soigneusement toujours, et les plaça - maintenues par des pansements de peau - à l'intérieur de la cavité. Il tendit les cordes, les accorda avec une extrême précision, et prit son archet.

Tradabordo a dit…

Il y a de beaux progrès. C'est bien ;-)

chloé Tessier a dit…

Merci Caroline, j'avoue que je mets du coeur à l'ouvrage...;)

chloé Tessier a dit…

La chair céda dans les minutes qui suivirent. Il la laissa pendre, seulement retenue par quelques lambeaux de peau, bien accrochée à l'aine. Il dut retirer un peu de graisse, d'épiderme, pour libérer de l'espace dans son ventre.
Il détacha les quatre cordes du violon, très soigneusement toujours, et les plaça - maintenues par des pansements de peau - à l'intérieur de la cavité. Il tendit les cordes, les accorda avec une extrême précision, et prit son archet.

Tradabordo a dit…

La chair céda dans les minutes qui suivirent. Il la laissa pendre, seulement retenue par quelques lambeaux de peau, bien accrochée à l'aine. Il dut retirer un peu de graisse, d'épiderme, pour libérer de l'espace dans son ventre.
Il détacha les quatre cordes du violon, très soigneusement toujours, et les plaça - maintenues par des pansements de peau - à l'intérieur de la cavité. Il tendit les cordes, les accorda avec une extrême précision, et prit son archet.

OK.