mardi 28 avril 2015

Projet Aurélie – phrases 40-42


¿Cómo haría para mantener a ese chiquito que era casi de la misma edad que la Virginia? Con la peluquería todo habría sido más fácil, pero desde que ese jijuna se largó con toda su plata apenas había podido juntar para sobrellevar la vejez con dignidad: papa nicolau cada tres meses, una dentadura nueva y a las justas para la plaza y el alquiler. Por eso Madame se averiguó bien los nombres y ya se imaginaba a su ahijado bien uniformado y navegando por los siete mares, porque al Director de la Escuela le había hecho «El Submarino Cochino», tenía un baúl de cartitas del Jefe del Comando Conjunto y el Ministro del Interior debía tener guardardita como media docena de calzones con bobos dedicados a "la verdadera Armada Peruana".

Traduction temporaire :
Comment ferait-elle pour entretenir ce petit presque du même âge que Virginia ? Avec le salon de coiffure tout aurait été plus facile, mais depuis que l'autre enfant de putain s'était tiré avec son fric, elle avait à peine de quoi affronter la vieillesse avec dignité : pour le test de Pap tous les trois mois, un nouveau dentier, et pour conserver sa place et payer le loyer. C'est pourquoi Madame s'était bien renseignée à propos d'eux et s'imaginait déjà son filleul en uniforme, par-delà les mers, parce qu'elle avait fait une gâterie au Directeur de l'École, avait une malle de lettres intimes du Chef du Commandant Adjoint et le Ministre de l'Intérieur devait conserver précieusement une douzaine de culottes à volants offertes à "la véritable Armée Péruvienne".

22 commentaires:

Aurélie Omer Talent a dit…

Comment ferait-elle pour entretenir ce petit qui était presque du même âge que Virginia ? Avec le salon de coiffure tout aurait été plus facile, mais depuis que ce malfrat s'était tiré avec tout son argent elle avait à peine pu mettre de côté pour surmonter la vieillesse avec dignité : papa nicolau tous les trois mois, un nouveau dentier et juste de quoi payer l'emplacement et le loyer. C'est pourquoi Madame s'était bien renseignée sur son nom et s'imaginait déjà son filleul en uniforme, navigant sur les sept mers, parce qu'il avait fait du Directeur de l'École "Le sous-marin dégoûtant", il avait une malle de lettres intimes du Chef du Commandant Adjoint et le Ministre de l'Intérieur devait garder ladite malle comme une douzaine de slips avec des idiots engagés dans "la véritable Armée Péruvienne".

Tradabordo a dit…

Comment ferait-elle [temps ? Pas « aurait-elle fait » ? Il faut relire la suite… car j'ai oublié] pour entretenir ce petit qui était presque du même âge que Virginia ? Avec le salon de coiffure tout aurait été plus facile, mais depuis que ce malfrat [plus grossier, non ? « fils de salope » ? Vérifie] s'était tiré avec tout son argent [virgule] elle avait à peine pu mettre de côté pour surmonter [mal dit] la vieillesse avec dignité : papa nicolau [de quoi s'agit-il ?] tous les trois mois, un nouveau dentier et juste de quoi payer l'emplacement [de quoi ?] et le loyer. C'est pourquoi Madame s'était bien renseignée sur son nom et s'imaginait déjà son filleul en uniforme, navigant sur les sept mers, parce qu'il avait fait du Directeur de l'École "Le sous-marin dégoûtant" [CS ?],

il avait une malle de lettres intimes du Chef du Commandant Adjoint et le Ministre de l'Intérieur devait garder ladite malle comme une douzaine de slips avec des idiots engagés dans "la véritable Armée Péruvienne".

Aurélie Omer Talent a dit…

Comment aurait-elle fait pour entretenir ce petit qui était presque du même âge que Virginia ? Avec le salon de coiffure tout aurait été plus facile, mais depuis que cet enfant de putain s'était tiré avec tout son argent, elle avait à peine pu mettre de côté pour se préparer à la vieillesse avec dignité : le test de Pap tous les trois mois, un nouveau dentier et juste de quoi payer l'emplacement de son bordel et le loyer. C'est pourquoi Madame s'était bien renseignée sur son nom et s'imaginait déjà son filleul en uniforme, navigant sur les sept mers, parce qu'il avait fait du Directeur de l'École "Le sous-marin dégoûtant".

[J'ai en effet hésité. Mais je suis revenue sur ma première traduction à cause du "al Director... le había hecho / et non "el Director..." Peux-tu m'éclairer / m'expliquer ?]

Tradabordo a dit…

Comment aurait-elle fait pour entretenir ce petit qui était presque du même âge que Virginia ? Avec le salon de coiffure tout aurait été plus facile, mais depuis que cet enfant de putain s'était tiré avec tout son argent [« fric » ? J'hésite], elle avait à peine pu mettre de côté pour [« de quoi »] se préparer à [FS] la vieillesse avec dignité : le test de Pap [? Tu as changé ? De quoi s'agit-il ?] tous les trois mois, un nouveau dentier et juste de quoi payer l'emplacement de son [« dans le » ?] bordel et le loyer.

Faisons déjà cela.

C'est pourquoi Madame s'était bien renseignée sur son nom et s'imaginait déjà son filleul en uniforme, navigant sur les sept mers, parce qu'il avait fait du Directeur de l'École "Le sous-marin dégoûtant".

Aurélie Omer Talent a dit…

Comment aurait-elle fait pour entretenir ce petit qui était presque du même âge que Virginia ? Avec le salon de coiffure tout aurait été plus facile, mais depuis que cet enfant de putain s'était tiré avec tout son fric ? , elle avait à peine de quoi affronter la vieillesse avec dignité : le test de Pap [il s'agit d'un frottis] tous les trois mois, un nouveau dentier et juste de quoi payer une chambre dans le bordel et le loyer.

[c'est redondant, non ? Payer une chambre (ou un emplacement) et le loyer. La macrelle n'est-elle pas propriétaire ?]

Tradabordo a dit…

Comment aurait-elle fait pour entretenir ce petit qui était presque du même âge que Virginia ? Avec le salon de coiffure tout aurait été plus facile, mais depuis que cet enfant de putain s'était tiré avec tout son fric, elle avait à peine de quoi affronter la vieillesse avec dignité : le test de Pap tous les trois mois, un nouveau dentier et juste de quoi payer une chambre dans le bordel et le loyer.

Je ne me souviens plus de la place quelle occupe dans tout cela. Relis le début pour voir… + tu peux ajouter la suite.

Aurélie Omer Talent a dit…

Comment aurait-elle fait pour entretenir ce petit qui était presque du même âge que Virginia ? Avec le salon de coiffure tout aurait été plus facile, mais depuis que cet enfant de putain s'était tiré avec tout son fric, elle avait à peine de quoi affronter la vieillesse avec dignité : le test de Pap tous les trois mois, un nouveau dentier et juste de quoi payer une chambre dans le bordel et le loyer. C'est pourquoi Madame s'était bien renseignée sur son nom et s'imaginait déjà son filleul en uniforme, navigant sur les sept mers, parce qu'il avait fait du Directeur de l'École "Le sous-marin dégoûtant", il avait une malle de lettres intimes du Chef du Commandant Adjoint et le Ministre de l'Intérieur devait garder ladite malle comme une douzaine de slips avec des idiots engagés dans "la véritable Armée Péruvienne".


[Ce qui me fait que Madame pourrait être la macrelle : "Virginia tenía 15 años y Madame la tenía reservada para los clientes de cincuenta para arriba."]

Tradabordo a dit…

Comment aurait-elle fait pour entretenir ce petit qui était presque du même âge que Virginia ? Avec le salon de coiffure tout aurait été plus facile, mais depuis que cet enfant de putain s'était tiré avec tout son fric, elle avait à peine de quoi affronter la vieillesse avec dignité : le test de Pap tous les trois mois, un nouveau dentier et juste de quoi payer une chambre dans le bordel et le loyer. C'est pourquoi Madame s'était bien renseignée sur son nom et s'imaginait déjà son filleul en uniforme, navigant sur les sept mers, parce qu'il avait fait du Directeur de l'École "Le sous-marin dégoûtant" [CS ; relis bien la V.O.], il avait une malle de lettres intimes du Chef du Commandant Adjoint et le Ministre de l'Intérieur devait garder ladite malle comme une douzaine de slips avec des idiots engagés dans "la véritable Armée Péruvienne".

Aurélie Omer Talent a dit…

Comment aurait-elle fait pour entretenir ce petit qui était presque du même âge que Virginia ? Avec le salon de coiffure tout aurait été plus facile, mais depuis que cet enfant de putain s'était tiré avec tout son fric, elle avait à peine de quoi affronter la vieillesse avec dignité : le test de Pap tous les trois mois, un nouveau dentier et juste de quoi payer une chambre dans le bordel et le loyer. C'est pourquoi Madame s'était bien renseignée sur son nom et s'imaginait déjà son filleul en uniforme, navigant sur les sept mers, parce que le Directeur de l'École avait fait de lui "Le sous-marin dégoûtant", il avait une malle de lettres intimes du Chef du Commandant Adjoint et le Ministre de l'Intérieur devait garder ladite malle comme une douzaine de slips avec des idiots engagés dans "la véritable Armée Péruvienne".

Tradabordo a dit…

Comment aurait-elle fait pour entretenir ce petit qui était [nécessaire ? Vois si ça fonctionne sans…] presque du même âge que Virginia ? Avec le salon de coiffure tout aurait été plus facile, mais depuis que cet [« l'autre » ? En fait, il faut éviter une ambiguïté avec la phrase d'avant…] enfant de putain s'était tiré avec tout [tu en as un juste avant] son fric, elle avait à peine de quoi affronter la vieillesse avec dignité : le test de Pap tous [X3] les trois mois, un nouveau dentier et juste de quoi payer une chambre dans le bordel et le loyer [peu clair ; louer quoi ?]. C'est pourquoi Madame s'était bien renseignée sur son nom et s'imaginait déjà son filleul en uniforme, navigant sur les sept mers, parce que le Directeur de l'École avait fait [tu en as un au tout début] de lui [CS ; c'est sans doute elle qui a fait ça, non ?] "Le sous-marin dégoûtant", il avait une malle de lettres intimes du Chef du Commandant Adjoint et le Ministre de l'Intérieur devait garder ladite malle comme une douzaine de slips avec des idiots engagés dans "la véritable Armée Péruvienne".

Aurélie Omer Talent a dit…

Comment aurait-elle fait pour entretenir ce petit presque du même âge que Virginia ? Avec le salon de coiffure tout aurait été plus facile, mais depuis que l'autre enfant de putain s'était tiré avec son fric, elle avait à peine de quoi affronter la vieillesse avec dignité : le test de Pap tous les trois mois, un nouveau dentier et juste de quoi conserver sa place et payer le loyer. C'est pourquoi Madame s'était bien renseignée sur son nom et s'imaginait déjà son filleul en uniforme, navigant sur les sept mers, parce qu'elle s'était imaginée le Directeur de l'École en "Sous-marin dégoûtant", il avait une malle de lettres intimes du Chef du Commandant Adjoint et le Ministre de l'Intérieur devait garder ladite malle comme une douzaine de slips avec des idiots engagés dans "la véritable Armée Péruvienne".

Tradabordo a dit…

una dentadura nueva y a las justas para la plaza y el alquiler. Por eso Madame se averiguó bien los nombres y ya se imaginaba a su ahijado bien uniformado y navegando por los siete mares, porque al Director de la Escuela le había hecho «El Submarino Cochino», tenía un baúl de cartitas del Jefe del Comando Conjunto y el Ministro del Interior debía tener guardardita como media docena de calzones con bobos dedicados a "la verdadera Armada Peruana".

Comment aurait-elle fait [au fait, sûre, pour le temps – et du coup pour l'interprétation ?] pour entretenir ce petit presque du même âge que Virginia ? Avec le salon de coiffure tout aurait été plus facile, mais depuis que l'autre enfant de putain s'était tiré avec son fric, elle avait à peine de quoi affronter la vieillesse avec dignité : le test de Pap tous les trois mois, un nouveau dentier et juste de quoi conserver [juste avec des « pour » ici et après ?] sa place et payer le loyer. C'est pourquoi Madame s'était bien renseignée sur son nom et s'imaginait déjà son filleul en uniforme, navigant sur les sept mers, parce qu'elle s'était imaginée [grammaire !] le Directeur de l'École en "Sous-marin dégoûtant" [CS ; elle a fait le sous-marin au directeur…], il avait une malle de lettres intimes du Chef du Commandant Adjoint et le Ministre de l'Intérieur devait garder ladite malle comme une douzaine de slips avec des idiots engagés dans "la véritable Armée Péruvienne".

Aurélie Omer Talent a dit…

Comment ferait-elle (retour à ma première impression, à cause de "sería" dans la suite du texte) pour entretenir ce petit presque du même âge que Virginia ? Avec le salon de coiffure tout aurait été plus facile, mais depuis que l'autre enfant de putain s'était tiré avec son fric, elle avait à peine de quoi affronter la vieillesse avec dignité : pour le test de Pap tous les trois mois, un nouveau dentier, et pour conserver sa place et payer le loyer. C'est pourquoi Madame s'était bien renseignée sur son nom et s'imaginait déjà son filleul en uniforme, navigant sur les sept mers, parce qu'elle avait fait le "Sous-marin dégoûtant" au Directeur de l'École, elle avait une malle de lettres intimes du Chef du Commandant Adjoint et le Ministre de l'Intérieur devait conserver précieusement une douzaine de culottes à volants pour "la véritable Armée Péruvienne".

[Pardon pour le retard Caroline mais je n'ai plus internet depuis plusieurs semaines... retour à la normale fin octobre !]

Tradabordo a dit…

Comment ferait-elle (retour à ma première impression, à cause de "sería" dans la suite du texte) pour entretenir ce petit presque du même âge que Virginia ? Avec le salon de coiffure tout aurait été plus facile, mais depuis que l'autre enfant de putain s'était tiré avec son fric, elle avait à peine de quoi affronter la vieillesse avec dignité : pour le test de Pap tous les trois mois, un nouveau dentier, et pour conserver sa place et payer le loyer. C'est pourquoi Madame s'était bien renseignée sur son nom et s'imaginait déjà son filleul en uniforme, navigant sur les sept mers, parce qu'elle avait fait le "Sous-marin dégoûtant" au Directeur de l'École, elle avait une malle de lettres intimes du Chef du Commandant Adjoint et le Ministre de l'Intérieur devait conserver précieusement une douzaine de culottes à volants pour [assez clair, par rapport à la V.O. ?] "la véritable Armée Péruvienne".

Aurélie Omer Talent a dit…

Comment ferait-elle pour entretenir ce petit presque du même âge que Virginia ? Avec le salon de coiffure tout aurait été plus facile, mais depuis que l'autre enfant de putain s'était tiré avec son fric, elle avait à peine de quoi affronter la vieillesse avec dignité : pour le test de Pap tous les trois mois, un nouveau dentier, et pour conserver sa place et payer le loyer. C'est pourquoi Madame s'était bien renseignée sur son nom et s'imaginait déjà son filleul en uniforme, navigant sur les sept mers, parce qu'elle avait fait le "Sous-marin dégoûtant" au Directeur de l'École, elle avait une malle de lettres intimes du Chef du Commandant Adjoint et le Ministre de l'Intérieur devait conserver précieusement une douzaine de culottes à volants consacrées à "la véritable Armée Péruvienne".

Tradabordo a dit…

Comment ferait-elle pour entretenir ce petit presque du même âge que Virginia ? Avec le salon de coiffure tout aurait été plus facile, mais depuis que l'autre enfant de putain s'était tiré avec son fric, elle avait à peine de quoi affronter la vieillesse avec dignité : pour le test de Pap tous les trois mois, un nouveau dentier, et pour conserver sa place et payer le loyer. C'est pourquoi Madame s'était bien renseignée sur son nom et s'imaginait déjà son filleul en uniforme, navigant sur les sept mers, parce qu'elle avait fait le "Sous-marin dégoûtant" au Directeur de l'École, elle avait une malle de lettres intimes du Chef du Commandant Adjoint et le Ministre de l'Intérieur devait conserver précieusement une douzaine de culottes à volants consacrées à "la véritable Armée Péruvienne".

Je demande quand même l'avis d'une hispanophone.

Elena a dit…

Comment ferait-elle pour entretenir ce petit presque du même âge que Virginia ? Avec le salon de coiffure tout aurait été plus facile, mais depuis que l'autre enfant de putain s'était tiré avec son fric, elle avait à peine de quoi affronter la vieillesse avec dignité : pour le test de Pap tous les trois mois, un nouveau dentier, et pour conserver sa place et payer le loyer. C'est pourquoi Madame s'était bien renseignée sur son nom [« à propos de » + Au pluriel] et s'imaginait déjà son filleul en uniforme, navigant sur les sept mers [C’est une expression…], parce qu'elle avait fait le "Sous-marin dégoûtant" [Je crois qu’elle parle d’une fellation…] au Directeur de l'École, elle avait une malle de lettres intimes du Chef du Commandant Adjoint et le Ministre de l'Intérieur devait conserver précieusement une douzaine de culottes à volants consacrées [« offertes » ?] à "la véritable Armée Péruvienne".

En gros, elle a couché avec tout le monde pour assurer un avenir à son filleul.

Tradabordo a dit…

Merci, Elena.

Aurélie, je te laisse regarder tout ça et me faire une nouvelle proposition.

Aurélie Omer Talent a dit…

Comment ferait-elle pour entretenir ce petit presque du même âge que Virginia ? Avec le salon de coiffure tout aurait été plus facile, mais depuis que l'autre enfant de putain s'était tiré avec son fric, elle avait à peine de quoi affronter la vieillesse avec dignité : pour le test de Pap tous les trois mois, un nouveau dentier, et pour conserver sa place et payer le loyer. C'est pourquoi Madame s'était bien renseignée à propos d'eux et s'imaginait déjà son filleul en uniforme, par-delà les mers, parce qu'elle avait fait une fellation au Directeur de l'École, elle avait une malle de lettres intimes du Chef du Commandant Adjoint et le Ministre de l'Intérieur devait conserver précieusement une douzaine de culottes à volants offertes à "la véritable Armée Péruvienne".

Tradabordo a dit…

Aurélie, n'hésite pas à remercier Elena… a fortiori si tu comptes lui redemander son aide un jour.

Comment ferait-elle pour entretenir ce petit presque du même âge que Virginia ? Avec le salon de coiffure tout aurait été plus facile, mais depuis que l'autre enfant de putain s'était tiré avec son fric, elle avait à peine de quoi affronter la vieillesse avec dignité : pour le test de Pap tous les trois mois, un nouveau dentier, et pour conserver sa place et payer le loyer. C'est pourquoi Madame s'était bien renseignée à propos d'eux et s'imaginait déjà son filleul en uniforme, par-delà les mers, parce qu'elle avait fait une fellation [oui, mais elle passe par une périphrase quand même…] au Directeur de l'École, elle [nécessaire ?] avait une malle de lettres intimes du Chef du Commandant Adjoint et le Ministre de l'Intérieur devait conserver précieusement une douzaine de culottes à volants offertes à "la véritable Armée Péruvienne".

Aurélie Omer Talent a dit…

Comment ferait-elle pour entretenir ce petit presque du même âge que Virginia ? Avec le salon de coiffure tout aurait été plus facile, mais depuis que l'autre enfant de putain s'était tiré avec son fric, elle avait à peine de quoi affronter la vieillesse avec dignité : pour le test de Pap tous les trois mois, un nouveau dentier, et pour conserver sa place et payer le loyer. C'est pourquoi Madame s'était bien renseignée à propos d'eux et s'imaginait déjà son filleul en uniforme, par-delà les mers, parce qu'elle avait fait une gâterie au Directeur de l'École, avait une malle de lettres intimes du Chef du Commandant Adjoint et le Ministre de l'Intérieur devait conserver précieusement une douzaine de culottes à volants offertes à "la véritable Armée Péruvienne".

Tradabordo a dit…

COMME INDIQUÉ DANS MON DERNIER COMMENTAIRE

Aurélie, n'hésite pas à remercier Elena… a fortiori si tu comptes lui redemander son aide un jour.

Comment ferait-elle pour entretenir ce petit presque du même âge que Virginia ? Avec le salon de coiffure tout aurait été plus facile, mais depuis que l'autre enfant de putain s'était tiré avec son fric, elle avait à peine de quoi affronter la vieillesse avec dignité : pour le test de Pap tous les trois mois, un nouveau dentier, et pour conserver sa place et payer le loyer. C'est pourquoi Madame s'était bien renseignée à propos d'eux et s'imaginait déjà son filleul en uniforme, par-delà les mers, parce qu'elle avait fait une gâterie au Directeur de l'École, avait une malle de lettres intimes du Chef du Commandant Adjoint et le Ministre de l'Intérieur devait conserver précieusement une douzaine de culottes à volants offertes à "la véritable Armée Péruvienne".

OK.