mercredi 8 avril 2015

Projet Hortense / Morgane – phrases 120-123

Me dejó solo porque sabía que yo no tenía miedo a los muertos, nombre con el que se conocen a las almas en pena que, cuando alguien muere, salen en procesión llamada sentencia, a recorrer las calles durante la noche. Esto no quiere decir que no haya un muerto solitario y bromista que de vez en cuando se le ocurre salir a buscar, por su cuenta, a paseantes noctámbulos, para asustarlos.

Esperé escuchar más ruidos, pero no se a produjeron. No pude evitar relacionarlos con la agonía de doña Mercedes y aunque no tenía ningún temor, me era difícil conciliar el sueño.

Traduction en cours d'élaboration dans les commentaires

2 commentaires:

Hortense Sabourin a dit…

Elle me laissa seul car elle savait que j'avais peur des morts, nom avec lequel on connaissait les âmes en peine qui, quand quelqu'un meurt, sortent en procession appelée sentence, pour parcourir les rues pendant la nuit. Cela ne voulait pas dire qu'il n'y avait pas un mort solitaire et farceur qui, de temps en temps, se met à sortir pour rechercher, à ses risques et périls, des passant noctambules, pour leur faire peur.
J’espérai entendre plus de bruits, mais cela ne se produisit pas. Je ne pus pas éviter de les mettre en relation à l'agonie de Madame Mercedes y mais si je n'avais pas peur, il m'était difficile de trouver le sommeil.

Tradabordo a dit…

Elle me laissa seul car elle savait [commencez la phrase par « Sachant que… »] que j'avais peur des morts, nom avec lequel on connaissait les âmes en peine qui, quand quelqu'un meurt, sortent en procession appelée sentence, pour parcourir les rues pendant la nuit. Cela ne voulait pas dire qu'il n'y avait pas un mort solitaire et farceur qui, de temps en temps, se met à sortir pour rechercher, à ses risques et périls, des passant noctambules, pour leur faire peur.
J’espérai entendre plus de bruits, mais cela ne se produisit pas. Je ne pus pas éviter de les mettre en relation à l'agonie de Madame Mercedes y mais si je n'avais pas peur, il m'était difficile de trouver le sommeil.