samedi 18 avril 2015

Projet Ludivine / Élise – phrases 274-282

Bueno, ésa es la desventaja de dejar de ser de madera para ser por fin de carne y hueso —la mariposa intentó que aquella frase sonara jovial, optimista. No hubo resultado. Decidió cambiar de táctica y habló con determinación—. Encontraremos a alguien, ya lo verás. Tarde o temprano.
Llegué a pensar que era él. Estuvo a punto de conseguirlo.
De hecho ha recapacitado. Y ha vuelto.

Traduction temporaire :

— Tel est l'inconvénient de cesser d'être un être de bois et d'enfin devenir un être de chair et d'os. Le papillon s'efforça sans succès de donner un ton jovial et optimiste à sa phrase. Il décida de changer de tactique et poursuivit avec détermination : nous trouverons quelqu'un, tu verras. Tôt ou tard.
— J'ai fini par penser que c'était lui. Il a été sur le point de réussir.
— Effectivement, il a réfléchi. Et il est revenu.

17 commentaires:

Larbalete Élise a dit…

— Bon, c'est l'inconvénient de cesser d'être un être de bois pour être enfin de chair et d'os, le papillon chercha à ce que cette phrase soit jovial, optimiste. Il n'y eut pas de résultat. Il décida de changer de tactique et parla avec détermination. Nous trouverons quelqu'un, tu verras. Tôt ou tard.
— J'en suis venu à penser que c'était lui. Il a été sur le point de réussir.

Tradabordo a dit…

— Bon [naturel en français ? Reprenez bien la dernière réplique de la section d'avant pour voir si « bon » est un bon enchaînement…], c'est l'inconvénient de cesser d'être un être de bois pour être enfin de chair et d'os, [point] le papillon chercha à ce que cette phrase soit jovial [grammaire], optimiste. Il n'y eut pas de résultat [pas très naturel ; « sans succès »]. Il décida de changer de tactique et parla avec détermination. [deux points] Nous trouverons quelqu'un, tu verras. Tôt ou tard.
— J'en suis venu à penser que c'était lui. Il a été sur le point de réussir.

et la dernière phrase ?

Larbalete Élise a dit…

— En effet, c'est l'inconvénient de cesser d'être un être de bois pour être enfin de chair et d'os. Le papillon chercha à ce que cette phrase soit joviale, optimiste, sans succès. Il décida de changer de tactique et parla avec détermination : nous trouverons quelqu'un, tu verras. Tôt ou tard.
— J'en suis venu à penser que c'était lui. Il a été sur le point de réussir.
— En fait, il a réfléchi. Et il est revenu.

Tradabordo a dit…

— En effet, c'est [« tel est » ?] l'inconvénient de cesser d'être un être de bois pour être [« et d'enfin devenir » ? Essayez et voyez ce qui est mieux…] enfin de chair et d'os. Le papillon chercha à [avec « s'efforcer » ?] ce que cette phrase soit joviale, optimiste, sans succès. Il décida de changer de tactique et parla avec détermination : nous trouverons quelqu'un, tu verras. Tôt ou tard.
— J'en suis venu à [ou avec « finir par » ? J'hésite…] penser que c'était lui. Il a été sur le point de réussir.
— En fait, il a réfléchi. Et il est revenu.

Tradabordo a dit…

— En effet, c'est [« tel est » ?] l'inconvénient de cesser d'être un être de bois pour être [« et d'enfin devenir » ? Essayez et voyez ce qui est mieux…] enfin de chair et d'os. Le papillon chercha à [avec « s'efforcer » ?] ce que cette phrase soit joviale, optimiste, sans succès. Il décida de changer de tactique et parla avec détermination : nous trouverons quelqu'un, tu verras. Tôt ou tard.
— J'en suis venu à [ou avec « finir par » ? J'hésite…] penser que c'était lui. Il a été sur le point de réussir.
— En fait, il a réfléchi. Et il est revenu.

Larbalete Élise a dit…

— Tel est l'inconvénient de cesser d'être un être de bois et d'enfin devenir un être de chair et d'os. Le papillon s'efforça pour que cette phrase soit joviale, optimiste, sans succès. Il décida de changer de tactique et parla avec détermination : nous trouverons quelqu'un, tu verras. Tôt ou tard.
— J'ai fini par penser que c'était lui. Il a été sur le point de réussir.
— En fait, il a réfléchi. Et il est revenu.

Tradabordo a dit…

— Tel est l'inconvénient de cesser d'être un être de bois et d'enfin devenir un être de chair et d'os. Le papillon s'efforça pour [incorrect ; vérifiez la construction] que cette phrase soit joviale, optimiste, sans succès [mettez-le avant // avec le verbe]. Il décida de changer de tactique et parla avec détermination : nous trouverons quelqu'un, tu verras. Tôt ou tard.
— J'ai fini par penser que c'était lui. Il a été sur le point de réussir.
— En fait, il a réfléchi. Et il est revenu.

Ludivine Arnou a dit…

— Tel est l'inconvénient de cesser d'être un être de bois et d'enfin devenir un être de chair et d'os. Le papillon essaya sans succès que cette phrase soit joviale, optimiste. Il décida de changer de tactique et parla avec détermination : nous trouverons quelqu'un, tu verras. Tôt ou tard.
— J'ai fini par penser que c'était lui. Il a été sur le point de réussir.
— En fait, il a réfléchi. Et il est revenu.

Tradabordo a dit…

Tel est l'inconvénient de cesser d'être un être de bois et d'enfin devenir un être de chair et d'os. Le papillon essaya [« s'efforça »] sans succès que cette phrase soit joviale, optimiste. Il décida de changer de tactique et parla avec détermination : nous trouverons quelqu'un, tu verras. Tôt ou tard.
— J'ai fini par penser que c'était lui. Il a été sur le point de réussir.
— En fait, il a réfléchi. Et il est revenu.

Ludivine Arnou a dit…

Tel est l'inconvénient de cesser d'être un être de bois et d'enfin devenir un être de chair et d'os. Le papillon s'efforça sans succès que cette phrase soit joviale, optimiste. Il décida de changer de tactique et parla avec détermination : nous trouverons quelqu'un, tu verras. Tôt ou tard.
— J'ai fini par penser que c'était lui. Il a été sur le point de réussir.
— En fait, il a réfléchi. Et il est revenu.

Tradabordo a dit…

Tel est l'inconvénient de cesser d'être un être de bois et d'enfin devenir un être de chair et d'os. Le papillon s'efforça sans succès que [« de donner un ton……… à cette phrase……… »] cette phrase soit joviale, optimiste. Il décida de changer de tactique et parla avec détermination : nous trouverons quelqu'un, tu verras. Tôt ou tard.
— J'ai fini par penser que c'était lui. Il a été sur le point de réussir.
— En fait, il a réfléchi. Et il est revenu.

Chloé Gauthier a dit…

Tel est l'inconvénient de cesser d'être un être de bois et d'enfin devenir un être de chair et d'os. Le papillon s'efforça sans succès de donner un ton jovial et optimiste à cette phrase. Il décida de changer de tactique et parla avec détermination : nous trouverons quelqu'un, tu verras. Tôt ou tard.
— J'ai fini par penser que c'était lui. Il a été sur le point de réussir.
— En fait, il a réfléchi. Et il est revenu.

Tradabordo a dit…

Tel est l'inconvénient de cesser d'être un être de bois et d'enfin devenir un être de chair et d'os. Le papillon s'efforça sans succès de donner un ton jovial et optimiste à cette [« sa » ? J'hésite] phrase. Il décida de changer de tactique et parla [« poursuivit » ?] avec détermination : nous trouverons quelqu'un, tu verras. Tôt ou tard.
— J'ai fini par penser que c'était lui. Il a été sur le point de réussir.
— En fait [FS ? J'hésite], il a réfléchi. Et il est revenu.

Chloé Gauthier a dit…

Tel est l'inconvénient de cesser d'être un être de bois et d'enfin devenir un être de chair et d'os. Le papillon s'efforça sans succès de donner un ton jovial et optimiste à sa phrase. Il décida de changer de tactique et poursuivit avec détermination : nous trouverons quelqu'un, tu verras. Tôt ou tard.
— J'ai fini par penser que c'était lui. Il a été sur le point de réussir.
— Effectivement, il a réfléchi. Et il est revenu.

Tradabordo a dit…

—Bueno, ésa es la desventaja de dejar de ser de madera para ser por fin de carne y hueso —la mariposa intentó que aquella frase sonara jovial, optimista. No hubo resultado. Decidió cambiar de táctica y habló con determinación—. Encontraremos a alguien, ya lo verás. Tarde o temprano. —Llegué a pensar que era él. Estuvo a punto de conseguirlo.
—De hecho ha recapacitado. Y ha vuelto.

[et le tiret, au fait ?]Tel est l'inconvénient de cesser d'être un être de bois et d'enfin devenir un être de chair et d'os. Le papillon s'efforça sans succès de donner un ton jovial et optimiste à sa phrase. Il décida de changer de tactique et poursuivit avec détermination : nous trouverons quelqu'un, tu verras. Tôt ou tard.
— J'ai fini par penser que c'était lui. Il a été sur le point de réussir.
— Effectivement, il a réfléchi. Et il est revenu.

Chloé Gauthier a dit…

— Tel est l'inconvénient de cesser d'être un être de bois et d'enfin devenir un être de chair et d'os. Le papillon s'efforça sans succès de donner un ton jovial et optimiste à sa phrase. Il décida de changer de tactique et poursuivit avec détermination : nous trouverons quelqu'un, tu verras. Tôt ou tard.
— J'ai fini par penser que c'était lui. Il a été sur le point de réussir.
— Effectivement, il a réfléchi. Et il est revenu.

Tradabordo a dit…

— Tel est l'inconvénient de cesser d'être un être de bois et d'enfin devenir un être de chair et d'os. Le papillon s'efforça sans succès de donner un ton jovial et optimiste à sa phrase. Il décida de changer de tactique et poursuivit avec détermination : nous trouverons quelqu'un, tu verras. Tôt ou tard.
— J'ai fini par penser que c'était lui. Il a été sur le point de réussir.
— Effectivement, il a réfléchi. Et il est revenu.

OK.