samedi 4 avril 2015

Projet Déborah / Julie – phrases 162-168


Entre ellos algunos androides de aspecto humanoide que se encargaron de explicarnos todo mientras los demás repartían alimentos, reconstruían los caminos y levantaban casas y edificios. Allí lo supimos. Sí, las primeras horas habían sido de caos y tensión. Pero en menos de veinticuatro horas las IAs se habían apoderado del planeta. Habían hecho lo que tenían que hacer y ahora nos lo devolvían. El planeta y más. Mucho más.

Traduction en cours d'élaboration dans les commentaires

6 commentaires:

Julie et Déborah a dit…

Parmi eux, quelques androïdes à l'aspect humain se chargèrent de tout nous expliquer pendant que les autres distribuaient de la nourriture, reconstruisaient les chemins et érigeaient des maisons et des bâtiments. Là, nous le sûmes. Oui, les premières heures n’avaient été que chaos et tension. Mais en moins de vingt-quatre heures, les IAs s'étaient emparés de la planète, ils avaient fait ce qu'ils devaient faire et à présent, ils nous le rendaient. La planète et bien plus. Beaucoup plus.

Tradabordo a dit…

Parmi eux, quelques androïdes à l'aspect humain [pourquoi vous changez ?????] se chargèrent de tout nous expliquer [virgule] pendant que les autres distribuaient de la nourriture, reconstruisaient les chemins et érigeaient [« bâtissaient » ?] des maisons et des bâtiments [« immeubles » ?]. Là, nous le sûmes [bof]. Oui, les premières heures n’avaient été que chaos et tension. [virgule ; relisez les deux phrases] Mais en moins de vingt-quatre heures, les IAs s'étaient emparés de la planète, [point, comme en V.O.] ils avaient fait ce qu'ils devaient [« avaient à » ?] faire et à présent, ils nous le [? quoi ?] rendaient. La planète et bien plus. Beaucoup plus.

drouillard déborah a dit…

Parmi eux, quelques androïdes à l'aspect humanoïde se chargèrent de tout nous expliquer, pendant que les autres distribuaient de la nourriture, reconstruisaient les chemins et bâtissaient des maisons et des immeubles. Là, nous le comprîmes. Oui, les premières heures n’avaient été que chaos et tension, mais en moins de vingt-quatre heures, les IAs s'étaient emparés de la planète. Ils avaient fait ce qu'ils avaient à faire et à présent, ils nous la rendaient. La planète et bien plus. Beaucoup plus.

Tradabordo a dit…

Parmi eux, quelques androïdes à l'aspect humanoïde se chargèrent de tout nous expliquer, pendant que les autres distribuaient de la nourriture, reconstruisaient les chemins [« routes » ?] et bâtissaient des maisons et des immeubles. Là, nous le [nécessaire ?] comprîmes. Oui, les premières heures n’avaient été que chaos et tension, mais en moins de vingt-quatre heures, les IAs s'étaient emparés de la planète. Ils [pour justifier le « mais » : reliez les deux phrases avec « et »] avaient fait ce qu'ils avaient à faire et [point-virgule à la place ?] à présent, ils nous la rendaient. La planète et bien plus. Beaucoup plus.

drouillard déborah a dit…

Parmi eux, quelques androïdes à l'aspect humanoïde se chargèrent de tout nous expliquer, pendant que les autres distribuaient de la nourriture, reconstruisaient les routes et bâtissaient des maisons et des immeubles. Là, nous comprîmes. Oui, les premières heures n’avaient été que chaos et tension, mais en moins de vingt-quatre heures, les IAs s'étaient emparés de la planète et ils avaient fait ce qu'ils avaient à faire ; à présent, ils nous la rendaient. La planète et bien plus. Beaucoup plus.

Tradabordo a dit…

Parmi eux, quelques androïdes à l'aspect humanoïde se chargèrent de tout nous expliquer, pendant que les autres distribuaient de la nourriture, reconstruisaient les routes et bâtissaient des maisons et des immeubles. Là, nous comprîmes. Oui, les premières heures n’avaient été que chaos et tension, mais en moins de vingt-quatre heures, les IAs s'étaient emparés de la planète et ils avaient fait ce qu'ils avaient à faire ; à présent, ils nous la rendaient. La planète et bien plus. Beaucoup plus.

OK.

Julie ?