samedi 4 avril 2015

Projet Aurélie O 11 – phrases 12-15

Así, después de conseguir la madera y trabajar duramente pasó a unir todas las piezas. El cuerpo estaba bien, pero sentía que había algo que no podía controlar y no sabía qué. Técnicamente hablando logró un muñeco exacto a la versión de Disney, que era su única referencia. Los barnices los compró con los ahorros del año y al concluir se sentó a esperar.

Traduction temporaire :
Ainsi, après s’être procuré le bois et avoir travaillé durement, il se mit à assembler toutes les pièces. Le corps était bien, mais il sentait qu’il y avait quelque chose qu’il ne pouvait contrôler, mais sans savoir quoi. Techniquement parlant, il avait réussi un pantin identique à celui de la version de Disney, son unique référence en la matière. Il acheta les vernis avec les économies de l’année et après avoir fini, il resta assis à attendre.

8 commentaires:

AURELIE OUDART a dit…

Ainsi, après s’être procuré le bois et travaillé durement, il se mit à joindre toutes les pièces ensemble. Le corps était bien, mais il sentait qu’il y avait quelque chose qui ne pouvait pas contrôler, mais il ne savait pas quoi. Techniquement parlant, il réussit un pantin identique à celui de la version de Disney, qui était son unique référence. Il acheta les vernis avec les économies de l’année et une fois terminé, il s’assit à attendre.

Tradabordo a dit…

Ainsi, après s’être procuré le bois et [« avoir »] travaillé durement, il se mit à joindre [« assembler »] toutes les pièces ensemble [nécessaire ? J'hésite…]. Le corps était bien, mais il sentait qu’il y avait quelque chose qui [?] ne pouvait pas contrôler, mais il ne savait pas quoi. Techniquement parlant, il réussit [PQP ?] un pantin identique à celui de la version de Disney, qui était [supprimez tout ça] son unique référence. Il acheta les vernis avec les économies de l’année et une fois terminé, il s’assit [????] attendre.

AURELIE OUDART a dit…

Ainsi, après s’être procuré le bois et avoir travaillé durement, il se mit à assembler toutes les pièces. Le corps était bien, mais il sentait qu’il y avait quelque chose qu’il ne pouvait pas contrôler, mais il ne savait pas quoi. Techniquement parlant, il avait réussi un pantin identique à celui de la version de Disney, son unique référence. Il acheta les vernis avec les économies de l’année et une fois terminé, il attendit.

Tradabordo a dit…

Ainsi, après s’être procuré le bois et avoir travaillé durement, il se mit à assembler toutes les pièces. Le corps était bien, mais il sentait qu’il y avait quelque chose qu’il ne pouvait pas contrôler, mais il ne savait pas [« sans savoir » suffira] quoi. Techniquement parlant, il avait réussi un pantin identique à celui de la version de Disney, son unique référence [cheville : « en la matière » ou inutile ? Comme vous voulez]. Il acheta les vernis avec les économies de l’année et une fois terminé [pas très bien dit], [et « se sentó » ?] il attendit.

AURELIE OUDART a dit…

Ainsi, après s’être procuré le bois et avoir travaillé durement, il se mit à assembler toutes les pièces. Le corps était bien, mais il sentait qu’il y avait quelque chose qu’il ne pouvait pas contrôler, mais sans savoir quoi. Techniquement parlant, il avait réussi un pantin identique à celui de la version de Disney, son unique référence en la matière. Il acheta les vernis avec les économies de l’année et après avoir fini, il resta assis à attendre.

Tradabordo a dit…

Ainsi, après s’être procuré le bois et avoir travaillé durement, il se mit à assembler toutes les pièces. Le corps était bien, mais il sentait qu’il y avait quelque chose qu’il ne pouvait pas [nécessaire ? J'hésite…] contrôler, mais sans savoir quoi. Techniquement parlant, il avait réussi un pantin identique à celui de la version de Disney, son unique référence en la matière. Il acheta les vernis avec les économies de l’année et après avoir fini, il resta assis à attendre.

AURELIE OUDART a dit…

Ainsi, après s’être procuré le bois et avoir travaillé durement, il se mit à assembler toutes les pièces. Le corps était bien, mais il sentait qu’il y avait quelque chose qu’il ne pouvait contrôler, mais sans savoir quoi. Techniquement parlant, il avait réussi un pantin identique à celui de la version de Disney, son unique référence en la matière. Il acheta les vernis avec les économies de l’année et après avoir fini, il resta assis à attendre.

Tradabordo a dit…

Ainsi, après s’être procuré le bois et avoir travaillé durement, il se mit à assembler toutes les pièces. Le corps était bien, mais il sentait qu’il y avait quelque chose qu’il ne pouvait contrôler, mais sans savoir quoi. Techniquement parlant, il avait réussi un pantin identique à celui de la version de Disney, son unique référence en la matière. Il acheta les vernis avec les économies de l’année et après avoir fini, il resta assis à attendre.

OK.