jeudi 23 avril 2015

Projet Élise 3 – phrases 306-310

No terminaba de admirarse por la cantidad de recursos de los que hacía gala un artefacto supuestamente destinado a mejorar las condiciones de vida de un lisiado. Y tampoco pudo evitar que, como una ráfaga, un pensamiento le cruzara por la cabeza: ¿no serían los exoprot, en su origen, armaduras de combate? No tuvo tiempo de seguir la línea porque una voz atronadora y sus ecos saturaron el espacio del Callejón del Placer.
Yahvé es un guerrero. ¡Yahvé es su nombre!

Traduction temporaire :
Il ne cessait de s'étonner de la quantité de ressources dont disposait un appareil prétendument destiné à améliorer les conditions de vie d'un estropié. Il ne put empêcher une pensée de traverser son esprit comme une rafale de vent : à l'origine, les exoprot n'étaient-ils pas plutôt des armures pour le combat ? Il n'eut pas le temps de poursuivre son raisonnement qu'une voix assourdissante et son écho saturèrent l'espace de la Ruelle du Plaisir.

— Yahvé est un guerrier. Yahvé est son nom !

10 commentaires:

poullain elise a dit…

Il ne cessait de s'étonner de la quantité de ressources dont faisait l'étalage un appareil prétendument destiné à améliorer les conditions de vie d'un estropié. Il ne put non plus éviter qu'une pensée, comme une rafale, traverse son esprit : à l'origine, les exoprot ne seraient-ils pas plutôt des armures de combat ? Il n'eut pas le temps de poursuivre son raisonnement car une voix assourdissante et son écho saturèrent l'espace de la Ruelle du Plaisir.
— Yahvé est un guerrier. Yahvé est son nom !

Tradabordo a dit…

Il ne cessait de s'étonner de la quantité de ressources dont faisait l'étalage [mal dit ; simplifie] un appareil prétendument destiné à améliorer les conditions de vie d'un estropié. Il ne put non plus éviter [naturel et fluide ?] qu'une pensée, comme une rafale [mets-le après], traverse son esprit : à l'origine, les exoprot ne seraient[temps ?]-ils pas plutôt des armures de combat ? Il n'eut pas le temps de poursuivre son raisonnement car [« qu'une » ?] une voix assourdissante et son écho saturèrent l'espace de la Ruelle du Plaisir.
— Yahvé est un guerrier. Yahvé est son nom !

poullain elise a dit…

Il ne cessait de s'étonner de la quantité de ressources dont disposait un appareil prétendument destiné à améliorer les conditions de vie d'un estropié. Il ne put empêcher qu'une pensée traverse son esprit comme une rafale : à l'origine, les exoprot n'étaient-ils pas plutôt des armures de combat ? Il n'eut pas le temps de poursuivre son raisonnement qu'une voix assourdissante et son écho saturèrent l'espace de la Ruelle du Plaisir.
— Yahvé est un guerrier. Yahvé est son nom !

Tradabordo a dit…

Il ne cessait de s'étonner de la quantité de ressources dont disposait un appareil prétendument destiné à améliorer les conditions de vie d'un estropié. Il ne put empêcher qu'une pensée traverse [« une pensée traverser son esprit comme… » ?] son esprit comme une rafale : à l'origine, les exoprot n'étaient-ils pas plutôt des armures de combat ? Il n'eut pas le temps de poursuivre son raisonnement qu'[je crois que la contrsuction ne va pas]une voix assourdissante et son écho saturèrent l'espace de la Ruelle du Plaisir.
— Yahvé est un guerrier. Yahvé est son nom !

poullain elise a dit…

Il ne cessait de s'étonner de la quantité de ressources dont disposait un appareil prétendument destiné à améliorer les conditions de vie d'un estropié. Il ne put empêcher une pensée de traverser son esprit comme une rafale : à l'origine, les exoprot n'étaient-ils pas plutôt des armures de combat ? Il n'eut pas le temps de poursuivre son raisonnement car une voix assourdissante et son écho saturèrent l'espace de la Ruelle du Plaisir.
— Yahvé est un guerrier. Yahvé est son nom !

Tradabordo a dit…

Il ne cessait de s'étonner de la quantité de ressources dont disposait un appareil prétendument destiné à améliorer les conditions de vie d'un estropié. Il ne put empêcher une pensée de traverser son esprit comme une rafale [ça, c'est vraiment pas naturel… je ne sais pas si c'est parce qu'il manque « de vent »…] : à l'origine, les exoprot n'étaient-ils pas plutôt des armures de [« pour le » ? J'hésite…] combat ? Il n'eut pas le temps de poursuivre son raisonnement car [« qu' » ?] une voix assourdissante et son écho saturèrent l'espace de la Ruelle du Plaisir.
— Yahvé est un guerrier. Yahvé est son nom !

poullain elise a dit…

Il ne cessait de s'étonner de la quantité de ressources dont disposait un appareil prétendument destiné à améliorer les conditions de vie d'un estropié. Il ne put empêcher une pensée de traverser son esprit comme une rafale de vent : à l'origine, les exoprot n'étaient-ils pas plutôt des armures pour le combat ? Il n'eut pas le temps de poursuivre son raisonnement qu'une voix assourdissante et son écho saturèrent l'espace de la Ruelle du Plaisir.
— Yahvé est un guerrier. Yahvé est son nom !

Tradabordo a dit…

Il ne cessait de s'étonner de la quantité de ressources dont disposait un appareil prétendument destiné à améliorer les conditions de vie d'un estropié. Il ne put empêcher une pensée de traverser son esprit comme une rafale de vent : à l'origine, les exoprot n'étaient-ils pas plutôt des armures pour le combat ? Il n'eut pas le temps de poursuivre son raisonnement qu'une voix assourdissante et son écho saturèrent l'espace de la Ruelle du Plaisir.
— Yahvé est un guerrier. Yahvé est son nom !

OK.

Tradabordo a dit…

Il ne cessait de s'étonner de la quantité de ressources dont disposait un appareil prétendument destiné à améliorer les conditions de vie d'un estropié. Il ne put empêcher une pensée de traverser son esprit comme une rafale de vent : à l'origine, les exoprot n'étaient-ils pas plutôt des armures pour le combat ? Il n'eut pas le temps de poursuivre son raisonnement qu'une voix assourdissante et son écho saturèrent l'espace de la Ruelle du Plaisir.
— Yahvé est un guerrier. Yahvé est son nom !

OK.

Tradabordo a dit…

Il ne cessait de s'étonner de la quantité de ressources dont disposait un appareil prétendument destiné à améliorer les conditions de vie d'un estropié. Il ne put empêcher une pensée de traverser son esprit comme une rafale de vent : à l'origine, les exoprot n'étaient-ils pas plutôt des armures pour le combat ? Il n'eut pas le temps de poursuivre son raisonnement qu'une voix assourdissante et son écho saturèrent l'espace de la Ruelle du Plaisir.
— Yahvé est un guerrier. Yahvé est son nom !

OK.