jeudi 30 avril 2015

Projet Chloé T – phrases 69-72

A él lo llaman el nuevo Mesías, el renovador y transformador de las técnicas instrumentales. Lo comparan con Beethoven y con Mozart, y varias instituciones y conservatorios se disputan su nombre para crear nuevos centros de formación de violinistas, chelistas y violistas corporales.
Los titulares de los periódicos proclaman: HA NACIDO UNA ESTRELLA. A STAR IS BORN, y aplauden como locos cada vez que, en los escasos conciertos que el Maestro ofrece, una cuerda cede y el reguero de sangre salpica a las primeras filas de los espectadores.
Al fin y al cabo, es la sangre de un Genio.


22 de febrero de 2012

Traduction temporaire :

On l'appelle le nouveau Messie, le rénovateur et le transformateur des techniques instrumentales. On le compare à Beethoven et à Mozart ; plusieurs institutions et conservatoires se disputent son nom pour créer de nouveaux centres de formation de violonistes, violoncellistes et violistes corporels. Les unes des journaux titrent : UNE ÉTOILE EST NÉE. A STAR IS BORN ; et lors des rares concerts que le Maestro donne, ils applaudissent comme des fous chaque fois qu'une corde cède et qu'un flot de sang éclabousse les premiers rangs de spectateurs. Après tout, c'est le sang d'un génie.

22 février 2012

7 commentaires:

chloé Tessier a dit…

On l'appelle le nouveau Messie, le rénovateur et le transformateur des techniques instrumentales. On le compare à Beethoven et à Mozart; plusieurs institutions et conservatoires se disputent [s'arrachent?] son nom pour créer de nouveaux centres de formation de violonistes, violoncellistes et violistes corporels. Les unes des journaux titrent : UNE ÉTOILE [ARTISTE?] EST NÉE. A STAR IS BORN; Et lors des rares concerts que le Maestro donne, on applaudit comme des fous [à tout rompre?] chaque fois qu'une corde cède et qu'un flot de sang éclabousse les premiers rangs de spectateurs. Après tout, c'est le sang d'un génie.

Tradabordo a dit…

Il faut que tu me fasses une seule proposition – à toi de trancher en amont. J'ai laissé dans la partie d'avant, mais vu que ça devient une habitude…………… Comme je te l'ai dit, je suis une quarantaine de personnes en même temps et n'ai donc pas le temps de regarder les diverses versions alternatives auxquelles vous pensez.

chloé Tessier a dit…

Oups, désolée, je reprends :

On l'appelle le nouveau Messie, le rénovateur et le transformateur des techniques instrumentales. On le compare à Beethoven et à Mozart ; plusieurs institutions et conservatoires s'arrachent son nom pour créer de nouveaux centres de formation de violonistes, violoncellistes et violistes corporels. Les unes des journaux titrent : UNE ÉTOILE EST NÉE. A STAR IS BORN ; et lors des rares concerts que le Maestro donne, on applaudit comme des fous chaque fois qu'une corde cède et qu'un flot de sang éclabousse les premiers rangs de spectateurs. Après tout, c'est le sang d'un génie.

Tradabordo a dit…

On l'appelle le nouveau Messie, le rénovateur et le transformateur des techniques instrumentales. On le compare à Beethoven et à Mozart ; plusieurs institutions et conservatoires s'arrachent [littéral ? D'autant que vu le contexte, c'est un peu maladroit ;-)] son nom pour créer de nouveaux centres de formation de violonistes, violoncellistes et violistes corporels. Les unes des journaux titrent : UNE ÉTOILE EST NÉE. A STAR IS BORN ; et lors des rares concerts que le Maestro donne, on [verbe au pluriel en V.O., pas la suite de « los titulares » ?] applaudit comme des fous chaque fois qu'une corde cède et qu'un flot de sang éclabousse les premiers rangs de spectateurs. Après tout, c'est le sang d'un génie.

chloé Tessier a dit…

On l'appelle le nouveau Messie, le rénovateur et le transformateur des techniques instrumentales. On le compare à Beethoven et à Mozart ; plusieurs institutions et conservatoires se disputent son nom pour créer de nouveaux centres de formation de violonistes, violoncellistes et violistes corporels. Les unes des journaux titrent : UNE ÉTOILE EST NÉE. A STAR IS BORN ; et lors des rares concerts que le Maestro donne, ils applaudissent comme des fous chaque fois qu'une corde cède et qu'un flot de sang éclabousse les premiers rangs de spectateurs. Après tout, c'est le sang d'un génie.

Tradabordo a dit…

On l'appelle le nouveau Messie, le rénovateur et le transformateur des techniques instrumentales. On le compare à Beethoven et à Mozart ; plusieurs institutions et conservatoires se disputent son nom pour créer de nouveaux centres de formation de violonistes, violoncellistes et violistes corporels. Les unes des journaux titrent : UNE ÉTOILE EST NÉE. A STAR IS BORN ; et lors des rares concerts que le Maestro donne, ils applaudissent comme des fous chaque fois qu'une corde cède et qu'un flot de sang éclabousse les premiers rangs de spectateurs. Après tout, c'est le sang d'un génie.

OK. Tu peux relire. Envoie quand c'est prêt.

Tradabordo a dit…

Tu n'oublieras pas de remettre la mise en page initiale.