vendredi 10 avril 2015

Projet Chloé T – phrases 47-49

Era uno de esos domingos patéticos de concierto, a los que solo asistía la gente más aburrida del pueblo, los borrachos trasnochados y aquellas viejitas que parecían todas un clon de la misma vieja, repetidas hasta el infinito en los detalles de las sombrillas, los pañuelos, los achaques, las manías.
Cierto: a veces, el violinista sentía cómo le temblaban las manos, cómo el sudor le resbalaba por las nalgas y se concentraba en los pliegues de grasa. Pero, en general, estaba calmado.

Traduction temporaire :
C'était un de ces pathétiques concerts du dimanche, auxquels n'assistaient que les gens qui s'ennuyaient le plus dans le village, les soulauds qui ne s'étaient pas couchés de la nuit et les mémés qui semblaient toutes être le clone de la même petite vieille, se répétant à l'infini dans les détails des ombrelles, des mouchoirs, des maladies, et des manies. Bien sûr, le violoniste sentait parfois ses mains trembler, la sueur lui couler le long des fesses et s'accumuler dans les plis de graisse. Mais globalement, il était calme.

13 commentaires:

chloé Tessier a dit…

J'ai eu quelques difficultés ici...

C'était un de ces dimanches pathétiques de concert, auxquels n'assistaient que les gens qui s'ennuyaient [j'hésite à déterminer s'il s'agit de gens "ennuyeux", ou "qui s'ennuient" ; les deux me paraissent logiques] le plus dans le village, les poivrots ringards, et ces petites vieilles qui semblaient toutes être le clone de la même bonne-femme [pour ne pas répéter "vieille", mais j'hésite], se répétant à l'infini dans les détails des ombrelles, des mouchoirs, des maladies, et des manies.
Bien sûr, le violoniste sentait parfois ses mains trembler, la sueur lui couler le long des fesses et s'accumuler dans les plis de graisse. Mais globalement, il était calme.

Tradabordo a dit…

C'était un de ces dimanches pathétiques de concert [« un de ces pathétiques concerts du dimanche » ?], auxquels n'assistaient que les gens qui s'ennuyaient le plus dans le village, les poivrots ringards [FS], [sans la virgule] et ces [attention aux démonstratifs espagnols] petites vieilles [« mémés » ? Comme tu veux…] qui semblaient toutes être le clone de la même bonne-femme [pour ne pas répéter "vieille", mais j'hésite // orthographe + si tu mets « mémés », ça résout en partie ton pb], se répétant à l'infini dans les détails des ombrelles, des mouchoirs, des maladies, et des manies.
Bien sûr [place-le après], le violoniste sentait parfois ses mains trembler, la sueur lui couler le long des fesses et s'accumuler dans les plis de graisse. Mais globalement, il était calme.

Tradabordo a dit…

C'était un de ces dimanches pathétiques de concert [« un de ces pathétiques concerts du dimanche » ?], auxquels n'assistaient que les gens qui s'ennuyaient le plus dans le village, les poivrots ringards [FS], [sans la virgule] et ces [attention aux démonstratifs espagnols] petites vieilles [« mémés » ? Comme tu veux…] qui semblaient toutes être le clone de la même bonne-femme [pour ne pas répéter "vieille", mais j'hésite // orthographe + si tu mets « mémés », ça résout en partie ton pb], se répétant à l'infini dans les détails des ombrelles, des mouchoirs, des maladies, et des manies.
Bien sûr [place-le après], le violoniste sentait parfois ses mains trembler, la sueur lui couler le long des fesses et s'accumuler dans les plis de graisse. Mais globalement, il était calme.

chloé Tessier a dit…

C'était un de ces pathétiques concerts du dimanche, auxquels n'assistaient que les gens qui s'ennuyaient le plus dans le village, les poivrots usés et les mémés qui semblaient toutes être le clone de la même petite vieille, se répétant à l'infini dans les détails des ombrelles, des mouchoirs, des maladies, et des manies.
Le violoniste sentait bien sûr ses mains trembler parfois, la sueur lui couler le long des fesses et s'accumuler dans les plis de graisse. Mais globalement, il était calme.

Tradabordo a dit…

C'était un de ces pathétiques concerts du dimanche, auxquels n'assistaient que les gens qui s'ennuyaient le plus dans le village, les poivrots usés [FS] et les mémés qui semblaient toutes [avec un adverbe pour économiser « tout », etc. ?] être le clone de la même petite vieille, se répétant à l'infini dans les détails des ombrelles, des mouchoirs, des maladies, et des manies.
Le violoniste sentait bien sûr ses mains trembler parfois [bizarrement placé, non ?], la sueur lui couler le long des fesses et s'accumuler dans les plis de graisse. Mais globalement, il était calme.

chloé Tessier a dit…

C'était un de ces pathétiques concerts du dimanche, auxquels n'assistaient que les gens qui s'ennuyaient le plus dans le village, les poivrots amaigris et les mémés qui semblaient toutes [avec un adverbe pour économiser « tout », etc. ? // unanimement? ça fait bizarre je trouve] être le clone de la même petite vieille, se répétant à l'infini dans les détails des ombrelles, des mouchoirs, des maladies, et des manies.
Parfois, le violoniste sentait bien sûr ses mains trembler, la sueur lui couler le long des fesses et s'accumuler dans les plis de graisse. Mais globalement, il était calme.

Tradabordo a dit…

C'était un de ces pathétiques concerts du dimanche, auxquels n'assistaient que les gens qui s'ennuyaient [non, tu sais, c'est l'idée qu'ils n'ont pas dormi de la nuit et se retrouve là au petit matin… par hasard] le plus dans le village, les poivrots amaigris et les mémés qui semblaient toutes être le clone de la même petite vieille, se répétant à l'infini dans les détails des ombrelles, des mouchoirs, des maladies, et des manies.
Parfois, le violoniste sentait bien sûr [mal placé] ses mains trembler, la sueur lui couler le long des fesses et s'accumuler dans les plis de graisse. Mais globalement, il était calme.

chloé Tessier a dit…

C'était un de ces pathétiques concerts du dimanche, auxquels n'assistaient que les gens qui s'ennuyaient [non, tu sais, c'est l'idée qu'ils n'ont pas dormi de la nuit et se retrouve là au petit matin… par hasard // ta remarque s'applique plutôt à « trasnochados », n'est-ce pas?] le plus dans le village, les poivrots amaigris [dans ce cas, « les noctambules éméchés »] et les mémés qui semblaient toutes être le clone de la même petite vieille, se répétant à l'infini dans les détails des ombrelles, des mouchoirs, des maladies, et des manies.
Parfois, le violoniste sentait ses mains trembler bien sûr, la sueur lui couler le long des fesses et s'accumuler dans les plis de graisse. Mais globalement, il était calme.

Tradabordo a dit…

C'était un de ces pathétiques concerts du dimanche, auxquels n'assistaient que les gens qui s'ennuyaient [non, tu sais, c'est l'idée qu'ils n'ont pas dormi de la nuit et se retrouve là au petit matin… par hasard // ta remarque s'applique plutôt à « trasnochados », n'est-ce pas?] le plus dans le village, les poivrots amaigris [dans ce cas, « les noctambules éméchés » // c'est mieux… mais tu as triché en inversant ; trasnochados doit rester un adjectif] et les mémés qui semblaient toutes être le clone de la même petite vieille, se répétant à l'infini dans les détails des ombrelles, des mouchoirs, des maladies, et des manies.
Parfois, le violoniste sentait ses mains trembler bien sûr [il vaut mieux le remettre au début, dans ce cas], la sueur lui couler le long des fesses et s'accumuler dans les plis de graisse. Mais globalement, il était calme.

chloé Tessier a dit…

C'était un de ces pathétiques concerts du dimanche, auxquels n'assistaient que les gens qui s'ennuyaient le plus dans le village, les soulauds couche-tard et les mémés qui semblaient toutes être le clone de la même petite vieille, se répétant à l'infini dans les détails des ombrelles, des mouchoirs, des maladies, et des manies.
Bien sûr, le violoniste sentait parfois ses mains trembler, la sueur lui couler le long des fesses et s'accumuler dans les plis de graisse. Mais globalement, il était calme.

Tradabordo a dit…

C'était un de ces pathétiques concerts du dimanche, auxquels n'assistaient que les gens qui s'ennuyaient le plus dans le village, les soulauds couche-tard [ou : « qui ne s'étaient pas couchés de la nuit » ? Comme tu veux] et les mémés qui semblaient toutes être le clone de la même petite vieille, se répétant à l'infini dans les détails des ombrelles, des mouchoirs, des maladies, et des manies.
Bien sûr, le violoniste sentait parfois ses mains trembler, la sueur lui couler le long des fesses et s'accumuler dans les plis de graisse. Mais globalement, il était calme.

chloé Tessier a dit…

C'était un de ces pathétiques concerts du dimanche, auxquels n'assistaient que les gens qui s'ennuyaient le plus dans le village, les soulauds qui ne s'étaient pas couchés de la nuit et les mémés qui semblaient toutes être le clone de la même petite vieille, se répétant à l'infini dans les détails des ombrelles, des mouchoirs, des maladies, et des manies.
Bien sûr, le violoniste sentait parfois ses mains trembler, la sueur lui couler le long des fesses et s'accumuler dans les plis de graisse. Mais globalement, il était calme.

Tradabordo a dit…

C'était un de ces pathétiques concerts du dimanche, auxquels n'assistaient que les gens qui s'ennuyaient le plus dans le village, les soulauds qui ne s'étaient pas couchés de la nuit et les mémés qui semblaient toutes être le clone de la même petite vieille, se répétant à l'infini dans les détails des ombrelles, des mouchoirs, des maladies, et des manies.
Bien sûr, le violoniste sentait parfois ses mains trembler, la sueur lui couler le long des fesses et s'accumuler dans les plis de graisse. Mais globalement, il était calme.

OK.