mardi 17 février 2015

Projet Hélène 4 – phrases 29-32

El choro corre bien, está en su misma naturaleza, el choro es olímpico, pero el choro no solo corre para sobrevivir. Es decir, el choro no solo asalta, el choro salta, y salta mucho y salta bien. Desde grandes alturas, el choro se proyecta hacia el vacío y sobrevive. El choro inventó desde hace siglos lo que ahora se ha convertido en un deporte, el parkour, "parcours du combattant". 

Traduction temporaire :
Le voleur court bien, c’est dans sa nature, le voleur est olympique, mais le voleur ne court pas uniquement pour sa survie. Non, le voleur n’agresse pas seulement, le voleur saute, il saute beaucoup et bien. Depuis de grandes hauteurs, le voleur se projette dans le vide et s'en sort. Le voleur a inventé il y a des siècles ce qui est aujourd’hui devenu un sport : le « parcours du combattant ».

6 commentaires:

Hélène a dit…

Le voleur court bien, c’est dans sa nature, le voleur est olympique, mais le voleur ne court pas uniquement pour survivre. Non, le voleur n’assaillit pas seulement, le voleur saute, il saute beaucoup et bien. Depuis de grandes hauteurs, le voleur se projette dans le vide et survit. Le voleur a inventé il y a des siècles ce qui est aujourd’hui devenu un sport : le « parcours du combattant ».


Tradabordo a dit…

Le voleur court bien, c’est dans sa nature, le voleur est olympique, mais le voleur ne court pas uniquement pour survivre [« pour sa survie » ? Comme tu préfères]. Non, le voleur n’assaillit [bof] pas seulement, le voleur saute, il saute beaucoup et bien. Depuis de grandes hauteurs, le voleur se projette dans le vide et survit [« s'en sort » ?]. Le voleur a inventé il y a des siècles ce qui est aujourd’hui devenu un sport : le « parcours du combattant ».

Hélène a dit…

Le voleur court bien, c’est dans sa nature, le voleur est olympique, mais le voleur ne court pas uniquement pour sa survie. Non, le voleur n’agresse pas seulement, le voleur saute, il saute beaucoup et bien. Depuis de grandes hauteurs, le voleur se projette dans le vide et s'en sort. Le voleur a inventé il y a des siècles ce qui est aujourd’hui devenu un sport : le « parcours du combattant ».

Tradabordo a dit…

Le voleur court bien, c’est dans sa nature, le voleur est olympique, mais le voleur ne court pas uniquement pour sa survie. Non, le voleur n’agresse pas seulement, le voleur saute, il saute beaucoup et bien. Depuis de grandes hauteurs, le voleur se projette dans le vide et s'en sort. Le voleur a inventé il y a des siècles ce qui est aujourd’hui devenu un sport : le « parcours du combattant ».

OK.

Hélène a dit…

Pourras-tu mettre la suite ? Merci ;-)

Tradabordo a dit…

C'est fait !