jeudi 19 février 2015

Projet Déborah / Julie – phrases 69-70

Un sitio que prometía a su encumbrada clientela un sinfín de placenteras y novedosas experiencias, algunas que eran el fruto de los últimos avances tecnológicos desarrollados por la compañía, y otras que eran de una naturaleza mucho más primitiva. La verdad es que por entonces el Archipiélago ni siquiera había sido inaugurado, el gran momento postergado como consecuencia de la última crisis económica.

Traduction temporaire :
Un endroit qui promettait à sa clientèle huppée une infinité d'expériences agréables et nouvelles ; fruit des dernières avancées technologiques développées par la compagnie, et d'autres, de nature beaucoup plus primitives. La vérité, c'est qu'à cet instant-là, l'Archipel n'avait même pas encore été inauguré, le grand moment ayant été repoussé à cause de la dernière crise économique en date.

17 commentaires:

Dubois Julie a dit…

Un endroit qui promettait à sa haute clientèle une infinité de plaisantes et nouvelles expériences, quelques une qui étaient le fruit des dernières avancées technologiques développées par la compagnie, et d'autres qui étaient de nature beaucoup plus primitives. La vérité est qu'alors l'Archipel n'avait même pas été inauguré, le grand moment relégué comme conséquence de l'ultime crise économique.

Tradabordo a dit…

Un endroit qui promettait à sa haute [mal dit] clientèle une infinité de plaisantes et nouvelles expériences [mal dit // peut-être à cause de la syntaxe], quelques une [RELISEZ-VOUS AVANT DE PUBLIER UN COMMENTAIRE ; VOUS QUI TROUVEZ QUE ÇA N'AVANCE PAS ASSEZ VITE… VOILÀ UN MOYEN DE NE PAS PERDRE DU TEMPS BÊTEMENT] qui étaient le fruit des dernières avancées technologiques développées par la compagnie, et d'autres qui étaient de nature beaucoup plus primitives. La vérité est qu'alors l'Archipel n'avait même pas été inauguré, le grand moment relégué comme conséquence de l'ultime crise économique.

drouillard déborah a dit…


Un endroit qui promettait à sa clientèle huppée une infinité d'expériences plaisantes et nouvelles, quelques-unes qui étaient le fruit des dernières avancées technologiques développées par la compagnie, et d'autres qui étaient de nature beaucoup plus primitives. La vérité est qu'à ce moment là, l'Archipel n'avait même pas été inauguré, le grand moment étant repoussé comme conséquence de l'ultime crise économique.

Tradabordo a dit…

Un endroit qui promettait à sa clientèle huppée une infinité d'expériences plaisantes [ou « agréables » ? Comme vous préférez…] et nouvelles, quelques-unes qui étaient le fruit des dernières avancées technologiques développées par la compagnie, et d'autres qui étaient [nécessaire ?] de nature beaucoup plus primitives. La vérité est [« La vérité, c'est que… »] qu'à ce moment là [tiret], l'Archipel n'avait même pas été inauguré, le grand moment étant repoussé comme [bof] conséquence de l'ultime crise économique.

drouillard déborah a dit…

Un endroit qui promettait à sa clientèle huppée une infinité d'expériences agréables et nouvelles, quelques-unes qui étaient le fruit des dernières avancées technologiques développées par la compagnie, et d'autres, de nature beaucoup plus primitives. La vérité, c'est qu'à ce moment-là, l'Archipel n'avait même pas été inauguré, le grand moment étant repoussé en conséquence de l'ultime crise économique.

Tradabordo a dit…

Un endroit qui promettait à sa clientèle huppée une infinité d'expériences agréables et nouvelles, quelques-unes qui [nécessaire ? Si vous mettez un point-virgule après « nouvelles », ça pourrait ne pas être mal… Essayez] étaient le fruit des dernières avancées technologiques développées par la compagnie, et d'autres, de nature beaucoup plus primitives. La vérité, c'est qu'à ce moment-là, l'Archipel n'avait même pas [cheville : « encore » ?] été inauguré, le grand moment [vous l'avez juste avant] étant repoussé en conséquence de l'ultime crise économique.

Dubois Julie a dit…

Un endroit qui promettait à sa clientèle huppée une infinité d'expériences agréables et nouvelles ; fruit des dernières avancées technologiques développées par la compagnie, et d'autres, de nature beaucoup plus primitives. La vérité, c'est qu'à cet instant-là, l'Archipel n'avait même pas encore été inauguré, le grand moment étant repoussé en conséquence de l'ultime crise économique.

drouillard déborah a dit…

Un endroit qui promettait à sa clientèle huppée une infinité d'expériences agréables et nouvelles ; fruit des dernières avancées technologiques développées par la compagnie, et d'autres, de nature beaucoup plus primitives. La vérité, c'est qu'à cet instant-là, l'Archipel n'avait même pas encore été inauguré, le grand moment étant repoussé en conséquence de l'ultime crise économique.

Tradabordo a dit…

Un endroit qui promettait à sa clientèle huppée une infinité d'expériences agréables et nouvelles ; fruit des dernières avancées technologiques développées par la compagnie, et d'autres, de nature beaucoup plus primitives. La vérité, c'est qu'à cet instant-là, l'Archipel n'avait même pas encore été inauguré, le grand moment étant repoussé en [virgule] conséquence de l'ultime [mal dit] crise économique.

Julie et Déborah a dit…

Un endroit qui promettait à sa clientèle huppée une infinité d'expériences agréables et nouvelles ; fruit des dernières avancées technologiques développées par la compagnie, et d'autres, de nature beaucoup plus primitives. La vérité, c'est qu'à cet instant-là, l'Archipel n'avait même pas encore été inauguré, le grand moment étant repoussé, en conséquence de la récente crise économique.

Tradabordo a dit…

Un endroit qui promettait à sa clientèle huppée une infinité d'expériences agréables et nouvelles ; fruit des dernières avancées technologiques développées par la compagnie, et d'autres, de nature beaucoup plus primitives. La vérité, c'est qu'à cet instant-là, l'Archipel n'avait même pas encore été inauguré, le grand moment étant repoussé, en conséquence de [pas du tout naturel, je vous assure… Si vous voulez laisser ça, supprimer le « en » // sinon : « à cause »] la récente crise économique.

drouillard déborah a dit…

Un endroit qui promettait à sa clientèle huppée une infinité d'expériences agréables et nouvelles ; fruit des dernières avancées technologiques développées par la compagnie, et d'autres, de nature beaucoup plus primitives. La vérité, c'est qu'à cet instant-là, l'Archipel n'avait même pas encore été inauguré, le grand moment étant repoussé, à cause de la récente crise économique.

Tradabordo a dit…

Un endroit qui promettait à sa clientèle huppée une infinité d'expériences agréables et nouvelles ; fruit des dernières avancées technologiques développées par la compagnie, et d'autres, de nature beaucoup plus primitives. La vérité, c'est qu'à cet instant-là, l'Archipel n'avait même pas encore été inauguré, le grand moment étant repoussé, à cause [« ayant été à cause de la dernière crise économique en date » ?] de la récente crise économique.

drouillard déborah a dit…

Un endroit qui promettait à sa clientèle huppée une infinité d'expériences agréables et nouvelles ; fruit des dernières avancées technologiques développées par la compagnie, et d'autres, de nature beaucoup plus primitives. La vérité, c'est qu'à cet instant-là, l'Archipel n'avait même pas encore été inauguré, le grand moment ayant été repoussé à cause de la dernière crise économique en date.

Tradabordo a dit…

Un endroit qui promettait à sa clientèle huppée une infinité d'expériences agréables et nouvelles ; fruit des dernières avancées technologiques développées par la compagnie, et d'autres, de nature beaucoup plus primitives. La vérité, c'est qu'à cet instant-là, l'Archipel n'avait même pas encore été inauguré, le grand moment ayant été repoussé à cause de la dernière crise économique en date.

Ça me semble le plus propre ;-)

Julie ?

Dubois Julie a dit…

Ok.

Dubois Julie a dit…

Ok.