mardi 17 février 2015

Projet Déborah / Julie – phrases 66-68

Nuestro destino era el Archipiélago de las Delicias, el último y más espectacular complejo turístico del Caribe, y también el más caro. Construidas por la propia Shimato-Domínguez, se trataba de un manojo de pequeñas islas artificiales que flotaban en algún lugar al este de Puerto Rico. Un lugar de playas cálidas y verde selva tropical. 

Traduction temporaire :

Notre destination était l'archipel de Las Delicias, le dernier et plus spectaculaire complexe touristique des Caraïbes, mais aussi le plus cher. Il s'agit d'un ensemble de petites îles artificielles qui flottaient quelque part, à l'est de Puerto Rico, construites par la Shimato-Domínguez elle-même. Un site de plages chaudes et de forêt verte et tropicale.

9 commentaires:

drouillard déborah a dit…

Notre destin était l'archipel des Delicias, le dernier et le plus spectaculaire complexe touristique des Caraïbes, mais aussi le plus cher. Construites par la Shimato-Domínguez même, il s'agît d'un ensemble de petites îles artificielles qui flottaient quelque part, à l'est de Puerto Rico. Un lieu aux plages chaudes et à la forêt verte et tropicale.

Tradabordo a dit…

Notre destin [FS] était l'archipel des Delicias [vous avez bien vérifié qu'on l'appelle comme ça en français ?], le dernier et le [supprimez] plus spectaculaire complexe touristique des Caraïbes, mais aussi le plus cher. Construites par la Shimato-Domínguez [cheville à ajouter ici] même [je me demande si vous ne devriez pas mettre ce bloc après], il s'agît d'un ensemble de petites îles artificielles qui flottaient quelque part, à l'est de Puerto Rico. Un lieu [bof] aux plages chaudes et à la forêt verte et tropicale.

drouillard déborah a dit…

Notre destination était l'archipel de Las Delicias, le dernier et plus spectaculaire complexe touristique des Caraïbes, mais aussi le plus cher. Il s'agît d'un ensemble de petites îles artificielles qui flottaient quelque part, à l'est de Puerto Rico, construites par la Shimato-Domínguez elle-même. Un eldorado aux plages chaudes et à la forêt verte et tropicale.

Pour le nom de l'archipel, sur internet ils gardent le nom espagnol et on avait déjà cité plus haut dans le texte l'île Inociencia et on n'avait pas traduit en français.

Tradabordo a dit…

Notre destination était l'archipel de Las Delicias, le dernier et plus spectaculaire complexe touristique des Caraïbes, mais aussi le plus cher. Il s'agît [accent circonflexe ?] d'un ensemble de petites îles artificielles qui flottaient quelque part, à l'est de Puerto Rico, construites par la Shimato-Domínguez elle-même. Un eldorado [impossible !] aux [« de »] plages chaudes et à la forêt verte et tropicale.

drouillard déborah a dit…

Notre destination était l'archipel de Las Delicias, le dernier et plus spectaculaire complexe touristique des Caraïbes, mais aussi le plus cher. Il s'agit d'un ensemble de petites îles artificielles qui flottaient quelque part, à l'est de Puerto Rico, construites par la Shimato-Domínguez elle-même. Un site de plages chaudes et à la forêt verte et tropicale.

Tradabordo a dit…

Notre destination était l'archipel de Las Delicias, le dernier et plus spectaculaire complexe touristique des Caraïbes, mais aussi le plus cher. Il s'agit d'un ensemble de petites îles artificielles qui flottaient quelque part, à l'est de Puerto Rico, construites par la Shimato-Domínguez elle-même. Un site de plages chaudes et à la [un simple « de » ?] forêt verte et tropicale.

drouillard déborah a dit…

Notre destination était l'archipel de Las Delicias, le dernier et plus spectaculaire complexe touristique des Caraïbes, mais aussi le plus cher. Il s'agit d'un ensemble de petites îles artificielles qui flottaient quelque part, à l'est de Puerto Rico, construites par la Shimato-Domínguez elle-même. Un site de plages chaudes et de forêt verte et tropicale.

Tradabordo a dit…

Notre destination était l'archipel de Las Delicias, le dernier et plus spectaculaire complexe touristique des Caraïbes, mais aussi le plus cher. Il s'agit d'un ensemble de petites îles artificielles qui flottaient quelque part, à l'est de Puerto Rico, construites par la Shimato-Domínguez elle-même. Un site de plages chaudes et de forêt verte et tropicale.

OK.

Julie ?

Dubois Julie a dit…

Ok.