vendredi 20 février 2015

Projet Hortense / Morgane – phrase 35

Durante la primavera, flores multicolores que cubrían los campos, impregnaban el aire con deliciosas fragancias y los nevados dejaban escapar sus níveos penachos invernales, transformados en inquietas aguas que bajaban saltando por las quebradas, formando espumosas cascadas parecidas a lindas doncellas vestidas de novia.

Traduction en cours d'élaboration dans les commentaires

6 commentaires:

morgane bailly a dit…

Pendant le printemps, des fleurs multicolores qui couvraient les champs, imprégnaient l'air de délicieuses fragrances et les sommets enneigés laissaient échapper ses crêtes neigeuses hivernales, transformées en eaux agitées qui descendaient en sautant par dessus les ravins, formant d'écumeuses cascades semblables à de belles demoiselles en robe de mariée.

Tradabordo a dit…

Pendant le printemps, des fleurs multicolores qui couvraient [« couvrant » ? Du coup, ça permettrait d'enlever la virgule après « les champs »] les champs, imprégnaient l'air de délicieuses fragrances et les sommets enneigés laissaient échapper ses [grammaire] crêtes [j'hésite… pourquoi pas littéral ?] neigeuses [pas exactement ça] hivernales, transformées en eaux agitées qui descendaient en sautant [« bondissant » ? Comme vous préférez] par dessus [tiret ? Vérifiez] les ravins, formant d'écumeuses cascades semblables à de belles demoiselles en robe de mariée.

Hortense Sabourin a dit…

Pendant le printemps, des fleurs multicolores couvrant les champs imprégnaient l'air de délicieuses fragrances et les sommets enneigés laissaient échapper leurs panaches nivéens hivernaux, transformés en eaux agitées qui descendaient en sautant par-dessus les ravins, formant d'écumeuses cascades semblables à de belles demoiselles en robe de mariée.

Tradabordo a dit…

Pendant le [au fait : ou simplement avec « au » ?] printemps, des fleurs multicolores couvrant les champs imprégnaient l'air de délicieuses fragrances et les sommets enneigés laissaient échapper leurs panaches nivéens [mettez-le avant ; ce sera mieux d'encadrer le substantif] hivernaux, transformés en eaux agitées qui descendaient en sautant par-dessus les ravins, formant d'écumeuses cascades semblables à de belles demoiselles en robe de mariée.

Hortense Sabourin a dit…

Au printemps, des fleurs multicolores couvrant les champs imprégnaient l'air de délicieuses fragrances et les sommets enneigés laissaient échapper leurs nivéens panaches hivernaux, transformés en eaux agitées qui descendaient en sautant par-dessus les ravins, formant d'écumeuses cascades semblables à de belles demoiselles en robe de mariée.

Tradabordo a dit…

Au printemps, des fleurs multicolores couvrant les champs imprégnaient l'air de délicieuses fragrances et les sommets enneigés laissaient échapper leurs nivéens panaches hivernaux, transformés en eaux agitées qui descendaient en sautant par-dessus les ravins, formant d'écumeuses cascades semblables à de belles demoiselles en robe de mariée.

OK.

Morgane ?