vendredi 20 février 2015

Projet Noemi 4 – phrases 66-72

“Por suerte no me ha visto nadie. ¿O sí?”. De pronto se encontró en la boca de un pasaje y gracias al reflejo de un poste de luz logró ver una silueta llamativa. Cuidadosamente avanzó unos pasos y emergió una mujer (pues sus piernas finas así lo indicaban) disfrazada de galleta con relleno de fresa. El Dinosaurio se sorprendió: había alguien más con su afición. La Galleta, que llevaba un ángulo mordido, partió con prisa y se perdió entre las sombras. El Dinosaurio, con una mano (o más bien una garra) en el corazón, hizo un descubrimiento que le trastocó la existencia: la Galleta era maravillosa y debía encontrarla.

Traduction temporaire :
« Heureusement, personne ne m'a vu. Ou alors, si ? » Bientôt, il se retrouva à l'entrée d'un passage, et, grâce au reflet d'un poteau électrique, il parvint à voir une silhouette. Avec précaution, il avança de quelque pas et une femme apparut (au vu de ses jambes fines), déguisée en biscuit fourré à la fraise. Le Dinosaure fut surpris : il y avait quelqu'un d'autre avec la même addiction. Le Biscuit, dont un bout était croqué, partit prestement et se perdit dans l'ombre. Une main (ou plutôt une griffe) sur le cœur, le Dinosaure fit une découverte qui bouleversa son existence : le Biscuit était merveilleux et il lui fallait le retrouver.

9 commentaires:

Noemi Cano a dit…

« Heureusement, personne ne m'a vu. Ou alors, si? »
D'un coup, il se retrouva à l'entrée d'un passage, et grâce au reflet d'un poteau de électrique, son regard fut attiré par une silhouette. Doucement, il avança de quelque pas et une femme apparut ( au vu de ses jambes fines ), déguisée en tarte [ bon, j'ai choisi tarte comme ça car je cherche une version féminine pour biscuit. En effet, il me semble nécessaire de marquer le genre, mais bon, je me trompe peut-être ?] fourrée à la fraise. Le Dinosaure fut surpris : il existait quelqu'un d'autre avec la même addiction. La Tarte, dont un bout était croqué, partit avec hâte et se perdit dans l'ombre. Le Dinosaure, avec une main ( ou plutôt une griffe ) sur le cœur, fit une découverte qui bouleversa son existence : la Tarte était merveilleuse et il se devait de la retrouver.

Noemi Cano a dit…

« Heureusement, personne ne m'a vu. Ou alors, si? »
D'un coup, il se retrouva à l'entrée d'un passage, et grâce au reflet d'un poteau de électrique, son regard fut attiré par une silhouette. Doucement, il avança de quelque pas et une femme apparut ( au vu de ses jambes fines ), déguisée en galette fourrée à la fraise. Le Dinosaure fut surpris : il existait quelqu'un d'autre avec la même addiction. La Galette, dont un bout était croqué, partit avec hâte et se perdit dans l'ombre. Le Dinosaure, avec une main ( ou plutôt une griffe ) sur le cœur, fit une découverte qui bouleversa son existence : la Galette était merveilleuse et il se devait de la retrouver.

Tradabordo a dit…

Pas d'espace dans les parenthèses + en revanche, il en fait avant les points d'interrogation.

Noemi Cano a dit…

« Heureusement, personne ne m'a vu. Ou alors, si ? »
D'un coup, il se retrouva à l'entrée d'un passage, et grâce au reflet d'un poteau de électrique, son regard fut attiré par une silhouette. Doucement, il avança de quelque pas et une femme apparut (au vu de ses jambes fines), déguisée en galette fourrée à la fraise. Le Dinosaure fut surpris : il existait quelqu'un d'autre avec la même addiction. La Galette, dont un bout était croqué, partit avec hâte et se perdit dans l'ombre. Le Dinosaure, avec une main (ou plutôt une griffe) sur le cœur, fit une découverte qui bouleversa son existence : la Galette était merveilleuse et il se devait de la retrouver.

Tradabordo a dit…

« Heureusement, personne ne m'a vu. Ou alors, si ? »
D'un coup [bof], il se retrouva à l'entrée d'un passage, et [virgule] grâce au reflet d'un poteau de [relis-toi] électrique, son regard fut attiré [pas ce qui est dit] par une silhouette. Doucement [pas exactement], il avança de quelque pas et une femme apparut (au vu de ses jambes fines), déguisée en galette [sûre ?] fourrée à la fraise. Le Dinosaure fut surpris : il existait [naturel ?] quelqu'un d'autre avec la même addiction. La Galette, dont un bout était croqué, partit avec hâte [« prestement » ?] et se perdit dans l'ombre. Le Dinosaure [ou placé après ?], avec une main (ou plutôt une griffe) sur le cœur, fit une découverte qui bouleversa son existence : la Galette était merveilleuse et il se devait de la retrouver.

Noemi Cano a dit…

« Heureusement, personne ne m'a vu. Ou alors, si ? »
Bientôt, il se retrouva à l'entrée d'un passage, et, grâce au reflet d'un poteau électrique, il parvint à voir une silhouette. Avec attention, il avança de quelque pas et une femme apparut (au vu de ses jambes fines), déguisée en biscuit fourrée à la fraise. Le Dinosaure fut surpris : il y avait quelqu'un d'autre avec la même addiction. Le Biscuit, dont un bout était croqué, partit prestement et se perdit dans l'ombre. Avec une main (ou plutôt une griffe) sur le cœur, le Dinosaure fit une découverte qui bouleversa son existence : le Biscuit était merveilleux et il se devait de le retrouver.

Tradabordo a dit…

« Heureusement, personne ne m'a vu. Ou alors, si ? »
Bientôt, il se retrouva à l'entrée d'un passage, et, grâce au reflet d'un poteau électrique, il parvint à voir une silhouette. Avec attention [mal dit], il avança de quelque pas et une femme apparut (au vu de ses jambes fines), déguisée en biscuit fourrée à la fraise. Le Dinosaure fut surpris : il y avait quelqu'un d'autre avec la même addiction. Le Biscuit, dont un bout était croqué, partit prestement et se perdit dans l'ombre. Avec [nécessaire ?] une main (ou plutôt une griffe) sur le cœur, le Dinosaure fit une découverte qui bouleversa son existence : le Biscuit était merveilleux et il se devait de [ou avec : « il lui fallait » ? Je te laisse voir ce qui est mieux] le retrouver.

Noemi Cano a dit…

« Heureusement, personne ne m'a vu. Ou alors, si ? »
Bientôt, il se retrouva à l'entrée d'un passage, et, grâce au reflet d'un poteau électrique, il parvint à voir une silhouette. Avec précaution, il avança de quelque pas et une femme apparut (au vu de ses jambes fines), déguisée en biscuit fourré à la fraise. Le Dinosaure fut surpris : il y avait quelqu'un d'autre avec la même addiction. Le Biscuit, dont un bout était croqué, partit prestement et se perdit dans l'ombre. Une main (ou plutôt une griffe) sur le cœur, le Dinosaure fit une découverte qui bouleversa son existence : le Biscuit était merveilleux et il lui fallait le retrouver.

Tradabordo a dit…

« Heureusement, personne ne m'a vu. Ou alors, si ? »
Bientôt, il se retrouva à l'entrée d'un passage, et, grâce au reflet d'un poteau électrique, il parvint à voir une silhouette. Avec précaution, il avança de quelque pas et une femme apparut (au vu de ses jambes fines), déguisée en biscuit fourré à la fraise. Le Dinosaure fut surpris : il y avait quelqu'un d'autre avec la même addiction. Le Biscuit, dont un bout était croqué, partit prestement et se perdit dans l'ombre. Une main (ou plutôt une griffe) sur le cœur, le Dinosaure fit une découverte qui bouleversa son existence : le Biscuit était merveilleux et il lui fallait le retrouver.

OK.