samedi 29 octobre 2016

Projet Chloé T. – micros série 1

*

“Einstein pensó su teoría a partir de la manzana que gol-peó a Newton, bajada de un flechazo por Tell del árbol del Edén, mientras Dios jugaba a los dados”.
« Einstein a échafaudé sa théorie à partir de la pomme qui a heurté Newton, tombée de l’arbre du jardin d’Eden à cause d’un tir de flèche de Tell, pendant que Dieu jouait aux dés ».

*

“Contame todo, le dije. Y me contó la historia del mundo como quien abre un pote de dulce de leche y comenta: “Está medio áspero, ¿no?”
Raconte-moi tout, lui demandai-je. Il me raconta l’histoire du monde comme quelqu’un ouvre un pot de confiture de lait et s’exclame : elle ne serait pas un peu aigre ?

*

“De todos los astros del cielo, ése es el más hermoso, decía el sabio dinosaurio señalando el asteroide, cada vez mayor”.
De tous les astres du ciel, celui-ci est le plus beau, disait le savant dinosaure en désignant l’astéroïde, de plus en plus grand.

*


La misma neblina matinal que entristece a Montevideo en pleno setiembre cubre tu pelo negro de una fina capa de destellos de luz. En fin, no hay mal que por bien no venga…
La brume matinale qui désole Montevideo courant septembre couvre tes cheveux noirs d’une fine couche d’étincelles de lumière. Enfin, à quelque chose malheur est bon…

*

Aladino cambió su lámpara por una de bajo consumo que le rinde 10 veces más. Ahora la gente le pide 30 deseos.
Aladin troqua sa lampe pour une lampe basse consommation 10 fois plus performante. Désormais, les gens lui demandent 30 vœux.

*

Su signo era de agua. Navegó en la ignorancia, se sumer-gió en la bebida y murió ahogado en llanto.
Elle était d’un signe d’eau. Elle navigua dans l’ignorance, s'immergea dans la boisson et mourut noyée dans des sanglots.

*


Ella piensa que no fue nada fácil subirse a un 183 en la previa de un partido de Peñarol, con un libro de Dostoievski en la mano.
Elle pense qu'il n’a vraiment pas été facile de monter dans un bus de la ligne 183 lors d’un avant-match du Peñarol, avec un livre de Dostoïevski à la main.

Traduction en cours d'élaboration dans les commentaires

45 commentaires:

chloé Tessier a dit…

*
“Einstein pensó su teoría a partir de la manzana que gol-peó a Newton, bajada de un flechazo por Tell del árbol del Edén, mientras Dios jugaba a los dados”.

« Einstein a construit sa théorie à partir de la pomme qui a frappé Newton, tombée de l’arbre du jardin d’Eden à cause d’un tir de flèche de Tell, pendant que Dieu jouait aux dés ».

Tradabordo a dit…

“Einstein pensó su teoría a partir de la manzana que gol-peó a Newton, bajada de un flechazo por Tell del árbol del Edén, mientras Dios jugaba a los dados”.

« Einstein a construit [il y a mieux ici] sa théorie à partir de la pomme qui a frappé [j'hésite] Newton, tombée de l’arbre du jardin d’Eden à cause d’un tir de flèche de Tell, pendant que Dieu jouait aux dés ».

chloé Tessier a dit…


« Einstein a échafaudé sa théorie à partir de la pomme qui a heurté Newton, tombée de l’arbre du jardin d’Eden à cause d’un tir de flèche de Tell, pendant que Dieu jouait aux dés ».

Tradabordo a dit…

« Einstein a échafaudé sa théorie à partir de la pomme qui a heurté Newton, tombée de l’arbre du jardin d’Eden à cause d’un tir de flèche de Tell, pendant que Dieu jouait aux dés ».

OK.

chloé Tessier a dit…

“Contame todo, le dije. Y me contó la historia del mundo como quien abre un pote de dulce de leche y comenta: “Está medio áspero, ¿no?”

« Raconte-moi tout, lui demandai-je. Il [ou « elle » ?] me raconta alors l’histoire du monde, comme quelqu’un qui ouvre un pot de confiture de lait et indique : elle est moitié âpre, non ? ».

Tradabordo a dit…

“Contame todo, le dije. Y me contó la historia del mundo como quien abre un pote de dulce de leche y comenta: “Está medio áspero, ¿no?”

Raconte-moi tout, lui demandai-je. Il [ou « elle » ? :-) Qui signe ?] me raconta alors [ajout nécessaire ?] l’histoire du monde, [la virgule ?] comme quelqu’un qui ouvre un pot de confiture de lait et indique [bog] : elle est moitié âpre [naturel ?], non ?

chloé Tessier a dit…

“Contame todo, le dije. Y me contó la historia del mundo como quien abre un pote de dulce de leche y comenta: “Está medio áspero, ¿no?”

« Raconte-moi tout, lui demandai-je. Il me raconta l’histoire du monde comme quelqu’un qui ouvre un pot de confiture de lait et s’exclame : elle est moitié aigre, non ? »

Tradabordo a dit…

Raconte-moi tout, lui demandai-je. Il me raconta [on la laisse, la répétition de « raconter » ?] l’histoire du monde comme quelqu’un qui [nécessaire ?] ouvre un pot de confiture de lait et s’exclame : elle est moitié [c'est ce « à moitié » que je n'adore pas] aigre, non ?

chloé Tessier a dit…

Raconte-moi tout, lui demandai-je. Il me raconta [on la laisse, la répétition de « raconter » ?// ben oui, moi je l’aurais bien laissée] l’histoire du monde comme quelqu’un ouvre un pot de confiture de lait et s’exclame : elle ne serait pas un peu âpre ?

Tradabordo a dit…

Raconte-moi tout, lui demandai-je. Il me raconta l’histoire du monde comme quelqu’un ouvre un pot de confiture de lait et s’exclame : elle ne serait pas un peu âpre [« aigrelette » ? Vérifie le sens en V.O.] ?

chloé Tessier a dit…

La RAE ne dit pas grand chose à part "Desapacible al gusto o al oído".
María Moliner, par contre, indique : "Aplicado a sabores u olores : acre. Aplicado a los manjares : áspero al tacto de la lengua o al paladar, o que los deja ásperos; como la endrina. Astringente."

"Aigrelette" me plaisait pas mal, parce que c'est ce qu'on dit du lait qui a tourné; ça correspondait donc bien. Mais le sens original envisage plutôt d'une saveur âpre, qui laisse la bouche rêche.

Ton avis?

Tradabordo a dit…

Regarde sur Google avec les guillemets ce que tu trouves pour une confiture.

chloé Tessier a dit…

Je ne sais pas si j'ai bien compris ce que tu me demandais. J'ai recherché quels types de goûts désagréables pouvait avoir une confiture ; je suis retombée sur les mêmes adjectifs : "aigre" (496 occurrences, avec les guillemets), "âpre" (8), "âcre" (4), "amère (5090), aigrelette (80).

Tradabordo a dit…

OK, pour être parfaitement sûres, chercher aussi ce qu'on dit pour le lait.

chloé Tessier a dit…

Voici les adjectifs trouvés pour le lait : "ranci" 118, "rance" 942, "amer" 2380, "âpre" 797, "aigre" 19700, "aigrelet" 106.
Si on fait le bilan de confiture + lait, "aigre" remporte haut la main, suivi de "amer".

Tradabordo a dit…

OK. Mets-moi la bonne version, alors.

chloé Tessier a dit…

“Contame todo, le dije. Y me contó la historia del mundo como quien abre un pote de dulce de leche y comenta: “Está medio áspero, ¿no?”

Raconte-moi tout, lui demandai-je. Il me raconta l’histoire du monde comme quelqu’un ouvre un pot de confiture de lait et s’exclame : elle ne serait pas un peu aigre ?

Tradabordo a dit…

Raconte-moi tout, lui demandai-je. Il me raconta l’histoire du monde comme quelqu’un ouvre un pot de confiture de lait et s’exclame : elle ne serait pas un peu aigre ?

OK.

chloé Tessier a dit…

“De todos los astros del cielo, ése es el más hermoso, decía el sabio dinosaurio señalando el asteroide, cada vez mayor”.

De tous les astres du ciel, celui-ci est le plus beau, disait le savant dinosaure en désignant l’astéroïde, qui grandissait de plus en plus.

Tradabordo a dit…

De tous les astres du ciel, celui-ci est le plus beau, disait le savant dinosaure en désignant l’astéroïde, qui grandissait de plus en plus [pourquoi pas littéral ?].

chloé Tessier a dit…

“De todos los astros del cielo, ése es el más hermoso, decía el sabio dinosaurio señalando el asteroide, cada vez mayor”.

De tous les astres du ciel, celui-ci est le plus beau, disait le savant dinosaure en désignant l’astéroïde, chaque fois plus grand.

Tradabordo a dit…

De tous les astres du ciel, celui-ci est le plus beau, disait le savant dinosaure en désignant l’astéroïde, chaque fois [hispanisme] plus grand.

chloé Tessier a dit…

“De todos los astros del cielo, ése es el más hermoso, decía el sabio dinosaurio señalando el asteroide, cada vez mayor”.

De tous les astres du ciel, celui-ci est le plus beau, disait le savant dinosaure en désignant l’astéroïde, de plus en plus grand.

Tradabordo a dit…

De tous les astres du ciel, celui-ci est le plus beau, disait le savant dinosaure en désignant l’astéroïde, de plus en plus grand.

OK.

chloé Tessier a dit…

La misma neblina matinal que entristece a Montevideo en pleno setiembre cubre tu pelo negro de una fina capa de destellos de luz. En fin, no hay mal que por bien no venga…

Le même brouillard matinal qui rend Montevideo triste en plein mois de septembre couvre tes cheveux noirs d’une fine couche d’étincelles de lumière. Enfin, à quelque chose malheur est bon…

Tradabordo a dit…

Le même [nécessaire ?] brouillard matinal qui rend Montevideo triste en plein mois de septembre couvre tes cheveux noirs d’une fine couche d’étincelles de lumière. Enfin, à quelque chose malheur est bon…

+ tu vérifieras que tu n'as pas dépassé les 160 signes.

chloé Tessier a dit…

Le brouillard matinal qui rend Montevideo triste en plein mois de septembre couvre tes cheveux noirs d’une fine couche d’étincelles de lumière. Enfin, à quelque chose malheur est bon…

157 caractères, sans les espaces.

Tradabordo a dit…

Ah non, c'est caractères compris – ce ne sera vraiment que dans les cas insolubles qu'on trichera. Essaie de réduire.

chloé Tessier a dit…

La misma neblina matinal que entristece a Montevideo en pleno setiembre cubre tu pelo negro de una fina capa de destellos de luz. En fin, no hay mal que por bien no venga…

La brume matinale qui désole Montevideo courant septembre couvre tes cheveux noirs d’une fine couche d’étincelles de lumière. Enfin, à quelque chose malheur est bon…

Là, on est à 166 espaces compris. Sachant que la VO compte 171 caractères, espaces compris.

Tradabordo a dit…

La brume matinale qui désole Montevideo courant septembre couvre tes cheveux noirs d’une fine couche d’étincelles de lumière. Enfin, à quelque chose malheur est bon…

Ok.

chloé Tessier a dit…

Aladino cambió su lámpara por una de bajo consumo que le rinde 10 veces más. Ahora la gente le pide 30 deseos.

Aladin troqua sa lampe pour une lampe basse consommation 10 fois plus performante. Désormais, les gens lui demandent 30 vœux.

chloé Tessier a dit…

Un petit changement de temps, à la réflexion :

Aladino cambió su lámpara por una de bajo consumo que le rinde 10 veces más. Ahora la gente le pide 30 deseos.

Aladin a troqué sa lampe pour une lampe basse consommation 10 fois plus performante. Désormais, les gens lui demandent 30 vœux.

Tradabordo a dit…

Aladin a troqué [passé simple, à mon avis] sa lampe pour une lampe basse consommation 10 fois plus performante. Désormais, les gens lui demandent 30 vœux.

chloé Tessier a dit…

Aladino cambió su lámpara por una de bajo consumo que le rinde 10 veces más. Ahora la gente le pide 30 deseos.

Aladin troqua sa lampe pour une lampe basse consommation 10 fois plus performante. Désormais, les gens lui demandent 30 vœux.

Tradabordo a dit…

Aladin troqua sa lampe pour une lampe basse consommation 10 fois plus performante. Désormais, les gens lui demandent 30 vœux.

OK.

chloé Tessier a dit…

Su signo era de agua. Navegó en la ignorancia, se sumer-gió en la bebida y murió ahogado en llanto.

Son signe était un signe d’eau. Elle naviguait dans l’ignorance, se noya dans la boisson et mourut étouffée dans un sanglot.

[Pronom sujet féminin car c'est une auteure].

Tradabordo a dit…

Son signe était un signe [débrouille-toi pour ne pas répéter] d’eau. Elle naviguait dans l’ignorance, se noya [pas exactement cela] dans la boisson et mourut étouffée [idem] dans un sanglot [pas au pluriel ?].

chloé Tessier a dit…

Su signo era de agua. Navegó en la ignorancia, se sumer-gió en la bebida y murió ahogado en llanto.

Elle était d’un signe d’eau. Elle navigua dans l’ignorance, plongea dans la boisson et mourut noyée dans des sanglots.

Tradabordo a dit…

Elle était d’un signe d’eau. Elle navigua dans l’ignorance, plongea [littéral ?] dans la boisson et mourut noyée dans des sanglots.

chloé Tessier a dit…

Su signo era de agua. Navegó en la ignorancia, se sumer-gió en la bebida y murió ahogado en llanto.

Elle était d’un signe d’eau. Elle navigua dans l’ignorance, s'immergea dans la boisson et mourut noyée dans des sanglots.

Tradabordo a dit…

Elle était d’un signe d’eau. Elle navigua dans l’ignorance, s'immergea dans la boisson et mourut noyée dans des sanglots.

OK.

chloé Tessier a dit…

Ella piensa que no fue nada fácil subirse a un 183 en la previa de un partido de Peñarol, con un libro de Dostoievski en la mano.

Elle pense que ça n’a vraiment pas été facile de monter dans un bus de la ligne 183 lors d’un avant-match du Peñarol, avec un livre de Dostoïevski à la main.

Tradabordo a dit…

Elle pense que ça [« qu'il » ?] n’a vraiment pas été facile de monter dans un bus de la ligne 183 lors d’un avant-match du Peñarol, avec un livre de Dostoïevski à la main.

chloé Tessier a dit…

Ella piensa que no fue nada fácil subirse a un 183 en la previa de un partido de Peñarol, con un libro de Dostoievski en la mano.

Elle pense qu'il n’a vraiment pas été facile de monter dans un bus de la ligne 183 lors d’un avant-match du Peñarol, avec un livre de Dostoïevski à la main.

Tradabordo a dit…

Elle pense qu'il n’a vraiment pas été facile de monter dans un bus de la ligne 183 lors d’un avant-match du Peñarol, avec un livre de Dostoïevski à la main.

OK.