vendredi 14 octobre 2016

Projet Elsa 2 – phrases 48-50

Por encima de ella y más allá del horizonte, detrás del falso cielo azul celeste, se erigía la cúpula que separaba el edén del Nexo de la tierra muerta y devastada por la energía nuclear que se extendía sin límites más allá.
El Centro de Investigación y Desarrollo era el edificio más alto del Nexo, y alzaba su torre en espiral hasta casi tocar las nubes artificiales. Tiempo atrás, esa torre había simbolizado el desarrollo de la especie humana y su civilización, la eterna superación en espiral que había llevado al ser humano a tocar las estrellas.

Traduction temporaire :
Au-dessus d’elle et au-delà de l’horizon, derrière le faux ciel bleu azur, se dressait la coupole qui séparait l’éden du Nexo de la terre morte et dévastée par l’énergie nucléaire – une étendue sans limites, plus loin. Le Centre de Recherche et Développement était le plus haut bâtiment du Nexo, et sa tour en spirale touchait presque les nuages artificiels. Longtemps auparavant, elle avait symbolisé l’évolution de l’espèce humaine et de sa civilisation, l’éternelle progression en spirale qui avait permis à l’être humain d’atteindre les étoiles.

4 commentaires:

elsa fernandez a dit…

Au-dessus d’elle et au-delà de l’horizon, derrière le faux ciel bleu clair, s’érigeait la coupole qui séparait le paradis du Nexo de la terre morte et dévastée par l’énergie nucléaire, étendue sans limites plus loin.
Le Centre de Recherche et Développement était le plus haut bâtiment du Nexo, et sa tour en spirale touchait presque les nuages artificiels. II y a quelque temps, cette tour avait symbolisé l’évolution de l’espèce humaine et de sa civilisation, l’éternelle progression en spirale qui avait permis á l’être humain d’atteindre les étoiles.

Tradabordo a dit…

Au-dessus d’elle et au-delà de l’horizon, derrière le faux ciel bleu clair [« azur » ?], s’érigeait [« se dressait » ? J'hésite / vois ce qui est mieux] la coupole qui séparait le paradis [littéral ?] du Nexo de la terre morte et dévastée par l’énergie nucléaire, étendue sans limites plus loin [un peu du charabia ;-)].
Le Centre de Recherche et Développement était le plus haut bâtiment du Nexo, et sa tour en spirale touchait presque les nuages artificiels. II y a quelque temps [« Longtemps auparavant »], cette tour [ou juste : « elle »] avait symbolisé l’évolution de l’espèce humaine et de sa civilisation, l’éternelle progression en spirale qui avait permis á [coquille] l’être humain d’atteindre les étoiles.

elsa fernandez a dit…

Au-dessus d’elle et au-delà de l’horizon, derrière le faux ciel bleu azur, se dressait la coupole qui séparait l’éden du Nexo de la terre morte et dévastée par l’énergie nucléaire – une étendue sans limites, plus loin. Le Centre de Recherche et Développement était le plus haut bâtiment du Nexo, et sa tour en spirale touchait presque les nuages artificiels. Longtemps auparavant, elle avait symbolisé l’évolution de l’espèce humaine et de sa civilisation, l’éternelle progression en spirale qui avait permis à l’être humain d’atteindre les étoiles.

Tradabordo a dit…

Au-dessus d’elle et au-delà de l’horizon, derrière le faux ciel bleu azur, se dressait la coupole qui séparait l’éden du Nexo de la terre morte et dévastée par l’énergie nucléaire – une étendue sans limites, plus loin. Le Centre de Recherche et Développement était le plus haut bâtiment du Nexo, et sa tour en spirale touchait presque les nuages artificiels. Longtemps auparavant, elle avait symbolisé l’évolution de l’espèce humaine et de sa civilisation, l’éternelle progression en spirale qui avait permis à l’être humain d’atteindre les étoiles.

OK.