vendredi 14 octobre 2016

Projet Morgane / Marie-G. 3 – phrases 199-202

***

Voy con la nuca en el aire, el pelo volando fuera de borda. La luna viaja a través de la noche clara, y una estela de planetas la siguen, como gansitos a una mamá gansa estelar. Vamos dejando un surco de espuma plateada, que mueve los juncos de la orilla. En silencio, y quizás sin saberlo, Ana, Soledad y yo estamos viviendo un momento íntimo, de conexión espiritual.

Traduction temporaire :

***
Ma nuque est à l'air libre, mes cheveux volent au vent. La lune voyage à travers la nuit claire, suivie par une traînée de planètes, tels des oisons courant après leur stellaire maman oie. Nous laissons un sillon d'écume argentée derrière nous, qui secoue les bateaux alentours. En silence, et probablement sans le savoir, Ana, Soledad et moi sommes en train de vivre un moment intime, de connexion spirituelle.

4 commentaires:

Morgane Labrousse a dit…

***
J'avance dans le vide de l'air, les cheveux volant hors-bord. La lune voyage à travers la nuit claire, suivie par une traînée de planètes, telles des oisons courant après leur stellaire maman oie. Nous laissons un sillon d'écume argentée derrière nous, qui fait se mouvoir les bateaux alentours. En silence, et probablement sans le savoir, Ana, Soledad et moi sommes en train de vivre un moment intime, de connexion spirituelle.

Tradabordo a dit…

***

J'avance dans le vide de l'air [????], les cheveux volant hors-bord [?]. La lune voyage à travers la nuit claire, suivie par une traînée de planètes, telles [grammaire] des oisons courant après leur stellaire maman oie. Nous laissons un sillon d'écume argentée derrière nous, qui fait se mouvoir [« secoue » / « agite » ?] les bateaux alentours. En silence, et probablement sans le savoir, Ana, Soledad et moi sommes en train de vivre un moment intime, de connexion spirituelle.

Morgane Labrousse a dit…

Ma nuque est à l'air libre, [????//mea culpa, j'avais lu complètement de travers!!!] mes cheveux volent au vent. La lune voyage à travers la nuit claire, suivie par une traînée de planètes, tels des oisons courant après leur stellaire maman oie. Nous laissons un sillon d'écume argentée derrière nous, qui secoue les bateaux alentours. En silence, et probablement sans le savoir, Ana, Soledad et moi sommes en train de vivre un moment intime, de connexion spirituelle.

Tradabordo a dit…

Ma nuque est à l'air libre, mes cheveux volent au vent. La lune voyage à travers la nuit claire, suivie par une traînée de planètes, tels des oisons courant après leur stellaire maman oie. Nous laissons un sillon d'écume argentée derrière nous, qui secoue les bateaux alentours. En silence, et probablement sans le savoir, Ana, Soledad et moi sommes en train de vivre un moment intime, de connexion spirituelle.

OK.