vendredi 24 octobre 2014

Projet Audrey 4 – phrases 111-112

En pantalla apareció una persona velada por la oscuridad; su voz modificada empezó a referirse a cómo alguien bebía todos los días de manera desproporcionada y se sentaba en las piernas de sus amigos mientras estaba bajo los efectos del alcohol y otras sustancias. Empezó a describir otros espectáculos con la veracidad de quien los había presenciado muchas veces.

Traduction temporaire :
Apparut à l'écran une personne plongée dans l'obscurité pour ne pas être reconnue ; sa voix déguisée décrit quelqu'un qui buvait tous les jours beaucoup d'alcool, et qui, une fois saoule et sous l'influence d'autres substances encore, venait s'asseoir sur les genoux de ses amis. Elle raconta ensuite d'autres scènes du même genre, avec la sincérité dont font preuve ceux qui ont vécu cela plus d'une fois.

12 commentaires:

prevotel audrey a dit…

À l'écran, on vit une personne que l'obscurité rendait anonyme ; sa voix modifiée commençait à parler de quelqu'un qui, tous les jours, buvait de l'alcool en grande quantité, et s'asseyait sur les genoux de ses amis alors qu'elle était sous l'influence de l'alcool et d'autres substances. Elle commença à décrire d'autres scènes du même genre, avec la sincérité dont font preuve ceux qui ont vécu cela plus d'une fois.

Tradabordo a dit…

À l'écran, on vit une personne que l'obscurité rendait anonyme [pas ce que dit la V.O.] ; sa voix modifiée [mets-le au début] commençait à parler de quelqu'un qui, tous les jours [pourquoi tu changes ?], buvait de l'alcool en grande quantité, et s'asseyait sur les genoux de ses amis alors qu'elle était sous l'influence de l'alcool [essaie de ne pas répéter] et d'autres substances. Elle commença [tu l'as déjà] à décrire d'autres scènes du même genre, avec la sincérité dont font preuve ceux qui ont vécu cela plus d'une fois.

prevotel audrey a dit…

À l'écran, on vit une personne voilée par l'obscurité ; modifiée, [ai-je bien compris ?] sa voix commençait à parler de quelqu'un qui buvait tous les jours de l'alcool en grande quantité, et qui, une fois saoule et sous l'influence d'autres substance, s'asseyait sur les genoux de ses amis et d'autres substances. Elle décrit d'autres scènes du même genre, avec la sincérité dont font preuve ceux qui ont vécu cela plus d'une fois.

Tradabordo a dit…

À l'écran, on vit une personne voilée par l'obscurité [pas terrible… En fait, dégage-toi de la V.O. et ne reprends que le sens] ; modifiée, [ai-je bien compris ? OUI] sa voix commençait à [nécessaire ? J'ai l'impression que c'est un peu un tic d'écriture chez certains auteurs hispanophones… mais je te laisse juger ; tu connais mieux ton texte que moi] parler de quelqu'un qui buvait tous les jours de l'alcool [à mon avis, ici, tu peux le supprimer… c'est implicite avec « boire »] en grande quantité, et qui, une fois saoule et sous l'influence d'autres substance, s'asseyait sur les genoux de ses amis et d'autres substances [?????]. Elle décrit d'autres scènes du même genre, avec la sincérité dont font preuve ceux qui ont vécu cela plus d'une fois.

prevotel audrey a dit…

À l'écran, on vit une personne plongée dans l'obscurité, pour ne pas être reconnue ; modifiée, sa voix décrit [ce début de phrase me fait un peu bizarre, non ?] quelqu'un qui buvait tous les jours beaucoup d'alcool, et qui, une fois saoule et sous l'influence d'autres substance, s'asseyait sur les genoux de ses amis [mdr, oubli de suppression, dsl]. Elle décrit d'autres scènes du même genre, avec la sincérité dont font preuve ceux qui ont vécu cela plus d'une fois.

Tradabordo a dit…

À l'écran, on vit [« Apparut à l'écran » ?] une personne plongée dans l'obscurité, [la virgule ?] pour ne pas être reconnue ; modifiée, sa voix décrit [ce début de phrase me fait un peu bizarre, non ? Je crois que c'est l'adjectif… Vérifie comment on dit quand on trafique la voix………] quelqu'un qui buvait tous les jours beaucoup d'alcool, et qui, une fois saoule et sous l'influence d'autres substance, s'asseyait sur les genoux de ses amis. Elle décrit d'autres scènes du même genre, avec la sincérité dont font preuve ceux qui ont vécu cela plus d'une fois.

prevotel audrey a dit…

Apparut à l'écran une personne plongée dans l'obscurité pour ne pas être reconnue ; sa voix déguisée décrit quelqu'un qui buvait tous les jours beaucoup d'alcool, et qui, une fois saoule et sous l'influence d'autres substance, s'asseyait sur les genoux de ses amis. Elle décrit ensuite [répétition de "décrit" ne me gêne plus si je rajoute "ensuite"] d'autres scènes du même genre, avec la sincérité dont font preuve ceux qui ont vécu cela plus d'une fois.

Tradabordo a dit…

Apparut à l'écran une personne plongée dans l'obscurité pour ne pas être reconnue ; sa voix déguisée décrit quelqu'un qui buvait tous les jours beaucoup d'alcool, et qui, une fois saoule et sous l'influence d'autres substance [grammaire] [cheville : « encore » ?], s'asseyait [« venait s'asseoir » ?] sur les genoux de ses amis. Elle décrit ensuite [répétition de "décrit" ne me gêne plus si je rajoute "ensuite"] // « enchaîne avec » ? d'autres scènes du même genre, avec la sincérité dont font preuve ceux qui ont vécu cela plus d'une fois.

prevotel audrey a dit…

Apparut à l'écran une personne plongée dans l'obscurité pour ne pas être reconnue ; sa voix déguisée décrit quelqu'un qui buvait tous les jours beaucoup d'alcool, et qui, une fois saoule et sous l'influence d'autres substances encore, venait s'asseoir sur les genoux de ses amis. Elle enchaîna avec d'autres scènes du même genre, avec la sincérité dont font preuve ceux qui ont vécu cela plus d'une fois.

Tradabordo a dit…

Apparut à l'écran une personne plongée dans l'obscurité pour ne pas être reconnue ; sa voix déguisée décrit quelqu'un qui buvait tous les jours beaucoup d'alcool, et qui, une fois saoule et sous l'influence d'autres substances encore, venait s'asseoir sur les genoux de ses amis. Elle enchaîna avec d'autres scènes du même genre, avec [ça m'ennuie les deux « avec » ; pas affreux, mais si tu as une autre solution…] la sincérité dont font preuve ceux qui ont vécu cela plus d'une fois.

prevotel audrey a dit…

Apparut à l'écran une personne plongée dans l'obscurité pour ne pas être reconnue ; sa voix déguisée décrit quelqu'un qui buvait tous les jours beaucoup d'alcool, et qui, une fois saoule et sous l'influence d'autres substances encore, venait s'asseoir sur les genoux de ses amis. Elle raconta ensuite d'autres scènes du même genre, avec la sincérité dont font preuve ceux qui ont vécu cela plus d'une fois.

La seule autre s

Tradabordo a dit…

Apparut à l'écran une personne plongée dans l'obscurité pour ne pas être reconnue ; sa voix déguisée décrit quelqu'un qui buvait tous les jours beaucoup d'alcool, et qui, une fois saoule et sous l'influence d'autres substances encore, venait s'asseoir sur les genoux de ses amis. Elle raconta ensuite d'autres scènes du même genre, avec la sincérité dont font preuve ceux qui ont vécu cela plus d'une fois.

OK.